Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘Joumblat’

Entretien du Général AOUN: "une loi pour défendre les droits et non pour la division"

Publié par jeunempl le février 24, 2013

RPLFrance.org

aoun_syrieLe chef du Courant patriotique libre (CPL), le Général Michel Aoun, a affirmé vendredi soir que la loi du Rassemblement orthodoxe va mener à l’unité du Liban. "Les chrétiens sont ‘colonisés’ depuis 1989 et aujourd’hui, ils réclament leur indépendance", a dit M. Aoun dans une entrevue avec la chaîne al-Manar.

"Je suis laïc de la tête aux pieds, a-t-il assuré. Les objectifs que je veux atteindre à travers cette loi ne peuvent pas être considérés comme étant discriminatoires d’un point de vue confessionnel". "J’insiste pour que les chrétiens soient représentés avec 64 députés au Parlement, je ne vais pas me contenter de moins que cela", a-t-il encore ajouté.

Commentant les critiques formulées par le Courant du Futur qui ont qualifié la loi comme étant un "cadeau offert à l’ennemi israélien", M. Aoun a dénoncé un "chantage politique". "Ces remarques sont absurdes et désolantes", a-t-il dit.

"Ceux qui refusent la loi orthodoxe sont corrompus parce qu’ils sont en train d’ignorer les droits d’une catégorie de Libanais", a encore ajouté M. Aoun.
Le Général a cependant proposé une alternative à la loi orthodoxe, celle proposée au tout début par son bloc, à savoir le Liban une seule circonscription et le vote sur la base de la proportionnelle. Pour le Général, c’est la preuve que son action n’est pas motivée par des raisons confessionnelles mais pour rétablir un équilibre véritable tel que prévu par la constitution libanaise. Par ailleurs, cette proposition alternative est la meilleure pour faire abstraction totale de tout communautarisme et tout confessionnalisme. « Nous sommes prêts à nous mettre d’accord avec tous les autres et nous souhaitons cet accord, mais il ne sera pas au dépend des droits ».

Le Général de rajouter « depuis 1989, l’accord de Taef a donné aux chrétiens 64 députés. Depuis cette date, jamais les chrétiens n’ont pu élire la totalité de leurs députés et il est temps qu’ils puissent le faire».

Le Général a confirmé que cette action n’est pas une manœuvre. Il avait d’ailleurs prévenu tous les acteurs depuis le 12 aout dernier lors d’une intervention à Beyrouth en précisant que s’ils refusaient Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ibrahim Kanaan, député CPL du Metn : 900 000 réfugiés syriens au Liban

Publié par jeunempl le février 16, 2013

L’Hebdo Magazine – Saad Elias

[Note du MPLBelgique.org : Bien que certaines questions soient parfois tirées par les cheveux, notamment celles mentionnant le drame de Ersal, le député Kanaan lance quelques messages intéressants...]

Le député Ibrahim Kanaan à Bruxelles«Lorsque nous avons réclamé le contrôle des frontières, on nous a taxés de racistes. Aujourd’hui, les rapports officiels avancent le chiffre de 900 000 réfugiés syriens. Ces chiffres ont été sujets à débat au palais présidentiel en présence des chefs des organes de sécurité et de quelques ministres». Interview du député du Metn Ibrahim Kanaan, président de la Commission parlementaire des Finances.

Les échanges d’accusations et les polémiques entre le Moustaqbal et vous ont repris de plus belle. Le livre que vous venez de lancer L’acquittement impossible, est un amas de mensonges, disent-ils, c’est le général Aoun qu’il est impossible d’innocenter avec le lourd bilan qu’il traîne…

C’est le langage habituellement utilisé par le Moustaqbal. Quand vous lui dites, il n’est pas permis d’attaquer l’armée, il vous répond: levez le siège de Ersal. Au chapitre électoral, il clame son attachement à la parité et au partenariat national, fait les plus belles promesses à ses alliés et, en fin de compte, il refuse même de participer au débat sur une loi qui assure cette parité. Au niveau financier, le Courant du futur a été chargé du Trésor pendant 18 ans. Tout le monde sait que le livre est bâti sur les "minutes" de l’Assemblée générale du Parlement depuis que Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tendances sur la loi électorale

Publié par jeunempl le janvier 31, 2013

Mediarama

Président Michel Sleiman

Président Michel Sleiman

Sleiman FrangiehSleiman Frangié, député du Liban-Nord (majorité)

"Le président Michel Sleiman est devenu partie prenante dans la bataille électorale et a promis à certaines factions de faire en sorte que les élections se déroulent sur base de la loi de 1960. Un report des élections est possible pour éviter une crise."

Wiam Wahhab, ancien ministre (majorité)

"Michel Sleiman se trompe s’il pense qu’en jouant au poker, il peut obtenir une prorogation de son mandat. Il ne restera pas une minute de plus après la fin de son mandat. Le Liban se dirige vers un vide législatif suivi d’un vide présidentiel."

Alain AounAlain Aoun, député du Courant patriotique libre (majorité)

"Les droits des chrétiens ne doivent faire l’objet d’aucun débat et ne sauraient être mis à égalité avec les intérêts politiques. La seule raison pour laquelle nous avons approuvé la prolongation du délai de la commission ad hoc est l’insistance du président de la Chambre. Nous voulons démentir l’image négative qui nous est accolée. Ce ne sont pas des intérêts politiques mais communautaires que nous défendons."

Walid Joumblatt - PSPWalid Joumblatt, chef du parti socialiste progressiste

"L’entretien avec Saad Hariri était amical, sincère et importante. Nous nous sommes entendus sur certaines idées, alors que d’autres nécessitent encore un dialogue et un suivi. Nous avons convenu que le projet orthodoxe porte atteinte au pacte national."

Assem Araji, député du Courant du futur (opposition)

"La proposition électorale du président Saad Hariri est fondée sur l’accord de Taëf et sur la coexistence. M. Hariri proposera un mode de scrutin majoritaire de 36 circonscriptions garantissant une victoire chrétienne sur les listes électorales."

Publié dans Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dangereuses fuites en avant au Liban

Publié par jeunempl le octobre 30, 2012

Par Elena Aoun (Opinions RTBF)

Où va le Liban ? Vers un probable chaos, estime Elena Aoun, spécialiste du Proche-Orient, un chaos où l’emmène une classe politique globalement irresponsable qui n’a rien appris du passé.

L’attentat qui a ciblé le général Wissam al-Hassan, chef des renseignements des Forces de sécurité intérieure au Liban, démontre une nouvelle fois la perméabilité de ce pays à son environnement, devenu plus volatile que jamais. Depuis les années 1950, le " pays du cèdre " est l’abcès de fixation de toutes les tensions et crises régionales. Des convulsions du nationalisme panarabe qui culminent en 1958 à la résistance palestinienne qui transforme le sud en " Fatahland ", de la guerre civile qui s’achève en 1990 avec sa mise sous tutelle par Damas au coup d’éclat du Hezbollah en 2006 et ses bras de fer avec ses opposants politiques, le pays souffre de la diversité de son canevas confessionnel et de l’indigence de sa classe politique qui semble ne savoir exister qu’au travers de ses allégeances aux puissances extérieures, régionales ou internationales. Bien que le Liban ait Lire la suite »

Publié dans Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chehayeb : Non à des élections qui modifieraient la physionomie politique du Liban

Publié par dodzi le avril 23, 2012

L’Orient le Jour

Le député Akram Chehayeb, membre du bloc joumblattiste du Front de lutte nationale, a mis en garde contre un changement de la physionomie politique du Liban par le biais des prochaines élections législatives de 2013.

Commentant le débat sur le nouveau projet de loi électorale, M. Chehayeb a notamment déclaré : « Nous ne pouvons pas avaliser la conception de ceux qui veulent aboutir à des élections législatives, à l’ombre de la crise syrienne, afin de modifier le visage politique du Liban. La loi électorale proposée par le ministre de l’Intérieur porte un coup à une certaine faction. Le courant du Futur, qui représente largement la communauté sunnite, verra sa représentation baissée de près de 25 pour cent. Au niveau de la communauté chiite, par contre, le Hezbollah et le mouvement Amal formeront une seule liste qui représentera dans une large mesure la communauté. »

Commentant l’opposition du bloc Joumblatt à une loi électorale basée sur la proportionnelle, M. Chehayeb a déclaré : « Nous avions proposé la proportionnelle lorsque le pays était le théâtre d’un clivage à caractère politique. Mais aujourd’hui, le Liban est divisé sur une base sectaire. Nous sommes favorables à la proportionnelle conformément à l’accord de Taëf, c’est-à-dire lorsque cet accord sera mis en application pour ce qui a trait à l’abolition du confessionnalisme politique. Lorsque l’accord de Taëf sera appliqué, nous pourrons alors reparler de la proportionnelle. »

Mise en garde

M. Chehayeb a par ailleurs lancé une véritable mise en garde au sujet des perspectives des prochaines élections législatives : « Si la majorité issue des élections de 2009 perd les élections (de 2013), le visage politique du Liban sera modifié, et nous ne saurons pas où nous serons entraînés. Le Liban doit vivre sur base de sa diversité et de son ouverture et non pas en étant ancré à un axe politique qui entrainerait le pays vers l’inconnu. » Et de poursuivre : « Personne ne s’engage dans des élections pour perdre. Nous nous retrouvons avec une faction politique autour de ses constantes nationales même si nous n’approuvons pas ses positions politiques. »

Après avoir indiqué que le projet de loi électorale proposé par le ministre de l’Intérieur a été « gelé », M. Chehayeb a souligné qu’« à défaut d’une loi électorale fondée sur l’accord de Taëf, il faudrait s’en tenir à une loi électorale semblable à celle de 1960 ». Dans ce cadre, le député joumblattiste a rappelé qu’un mécanisme pour la participation des émigrés aux prochaines élections législatives avait été déjà approuvé. « Nous demandons aux ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères de préciser où en est ce mécanisme », a souligné M. Chehayeb. Lire la suite »

Publié dans Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La guerre médiatique a commencé contre le nouveau Premier Ministre libanais

Publié par dodzi le janvier 26, 2011

MPLBelgique.org

Par Dory Moutran

Najib Mikati visitant le général Michel Aoun à Rabieh, dans le cadre de sa tournée chez les anciens Premier Ministres, le 26 janvier 2011

Najib Mikati visitant le général Michel Aoun à Rabieh, dans le cadre de sa tournée chez les anciens Premier Ministres, le 26 janvier 2011

Najib Mikati n’avait pas encore reçu l’appui du minimum requis de députés au Parlement libanais, que la presse internationale et les médias des partis de la majorité précédente s’empressaient à le discréditer.

Coup d’Etat ou processus démocratique?

Avant même la nomination officielle de Najib Mikati, le Courant du Futur, le parti de Saad Hariri, communiquait déjà son intention de boycotter tout gouvernement dirigé par le candidat de l’opposition. L’appel à la participation à "la journée de la colère" a bien été entendu, et le parti du Premier Ministre sortant a dépêché d’appeler ce nouveau changement un "coup d’Etat" de la part du Hezbollah. Hariri a par ailleurs accusé l’opposition d’avoir "confisqué" la démocratie.

Dans la presse internationale également, les nombreux "experts" lient pratiquement tous les évènements au phénomène Hezbollah, sans oublier de parler de leurs armes, des évènements de mai 2008 dont le Hezbollah serait le seul coupable (on oublie facilement les milices de Hariri, Joumblatt et Berri dans toute cette affaire), ou même de la guerre contre Israël en 2006 (à nouveau, le Hezbollah est le seul et unique coupable).

On souhaite à tout prix faire croire au public mal informé que les évènements de ces 2 dernières semaines seraient dus à tout autre qu’un changement d’ordre démocratique, lié à la déception que certains citoyens et députés ont éprouvé vis à vis du leadership de Hariri. Certains vont jusqu’à accuser le Hezbollah d’avoir menacé physiquement Walid Joumblatt. Ce dernier, leader d’un des blocs parlementaires qui a permis le changement, a pourtant commencé ce changement de camp depuis 2009. Lire la suite »

Publié dans Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Joumblatt : mon parti restera avec la résistance et la Syrie

Publié par jeunempl le janvier 21, 2011

Al Manar

Le chef de la Rencontre démocratique le député Walid Joumblatt a affirmé que « son parti prendra  toujours position en faveur de la résistance et de la Syrie ».

Cette position intervient deux jours avant le lancement des consultations parlementaires décidées lundi et mardi prochain en vue de nommer un nouveau Premier ministre.
La semaine dernière avait eu lieu la démission des 10 ministres de l’opposition et de celle d’un ministre escompté pour le président de la république, engendrant la chute du cabinet de Saad Hariri..

Dans sa conférence de presse organisée à l’issue d’une rencontre avec les députés de son bloc parlementaire, Joumblatt s’est toutefois abstenu à préciser vers quel camp iront les votes de ses 11 députés. Sachant que seulement 5 d’entre eux adhèrent à son parti.
Leur vote étant décisif, vu que le camp de 14 mars compte 54 membres et celui de l’opposition en dénombre 57.
« Le parcours du TSL montre bien qu’il n’est qu’un moyen de destruction, qu’il est sorti du parcours de la justice, pour Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un jour nouveau

Publié par jeunempl le mai 15, 2010

Frenchy – Libnanews

MiG-29

Un jour nouveau ? Ou plutôt la répétition des événements? On aura enfin compris pourquoi Israël déclare que des cadeaux ont été donnés par la Syrie au Hezbollah, tout cela pour avoir une rallonge financière de plus de 200 millions de dollars dans le cadre de leur programme d’armement antimissiles. Certaines sources faisaient ainsi, en effet état de difficultés financières et techniques dans la mise en place de ces technologies au sein de l’armée israélienne, alors que certains iront même parler d’escroquerie quant au déploiement de tels systèmes.

Déjà comme je l’avais évoqué, le déploiement de missiles balistiques tels que le SCUD par le Hezbollah, est une aberration. La France puis les USA ont douté des affirmations de Shimon Peres, Washington s’est ensuite rétracté, parlant de tout type de Scud, faisant ainsi passer les misérables roquettes en missiles balistiques capables d’atteindre l’espace. Faut pas rêver, il faut appeler un chat un chat et non pas commencer à divaguer au profit des alliés qu’ils soient de poids ou pas.

Malheureusement, la rhétorique ainsi enclenchée a eu un impact sur la scène politique libanaise alors que le pays des cèdres vit des élections cruciales. On fait ainsi d’une pierre deux coups, avec d’un côté la menace d’une hypothétique guerre alors que plus on parle d’un conflit, plus le conflit n’aura pas lieu justement… certains alliés locaux des États-Unis et donc d’Israël s’en prenant alors, à l’occasion, à leur compétiteur politique au lieu de calmer les choses. Le calme est en effet nécessaire pour aider la population libanaise à Lire la suite »

Publié dans Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Général Aoun sur OTV, à la veille des municipales au Liban

Publié par jeunempl le avril 30, 2010

OTV – Traduit par le RPL France

Le chef du bloc du changement et de la réforme, le Général Michel Aoun a considéré qu’il était « préférable de se retrouver tous ensemble dans les localités autour des projets de développement plutôt que de s’affronter ». Il a précisé que le CPL a œuvré pour le consensus là où il a pu, mais la confrontation aura quand même lieu dans quelques villages, sur la base de projets de développement plutôt que sur des clivages politiques, même si quelques uns souhaiteraient présenter les choses autrement.

Le Général Aoun a demandé aux militants et aux sympathisants du CPL de soutenir les listes proclamées. Il a insisté que son parti continuera à pousser l’opinion publique vers la lutte contre la corruption. Sur cette base, il fallait intégrer les conseils municipaux et chercher à travailler de l’intérieur et en profondeur pour lancer le changement.

A propos de Amchit, le Général a précisé qu’il ne souhaitait pas qu’il y ait une bataille dans le village natal du Président de la République et qu’il ait confié au député Walid Khoury d’en discuter avec le Président afin de privilégier cette solution.

A Jbeil, le Général a indiqué que Mr Ziad Hawat n’a pas souhaité négocier avec le CPL, qui est la principale force politique de la ville. C’est ainsi que « nous nous sommes alliés à Mr Jean Louis Cordahi ». Il a évoqué la contradiction entre les communiqués de la Banque Byblos à Jbeil et la réalité du terrain en ce qui concerne l’interdiction de ses employés à se présenter sur les listes électorales sous peine de licenciement alors qu’ils t Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Municipales – Le compte à rebours a commencé: Les partis sont entrés dans une course avec le temps

Publié par jeunempl le avril 12, 2010

El Nashra

Les représentants du peuple ont pris leur décision, et les élections municipales auront lieu dans leur délai sacro-saint, selon la loi en vigueur, et loin de toute réforme promise au peuple. Vingt jours, pas plus, séparent les Libanais de l’échéance municipale. Pour la première fois, les politiciens ont décidé de défendre le slogan "Le développement d’abord et la politique en second", dans un pays où la moindre affaire est politisée!

Jusqu’à présent les forces politiques en général ne se montrent guère prêtes pour des alliances. Seuls le Hezbollah et le mouvement "Amal" ont signé un accord stratégique. Le Courant Patriotique Libre (CPL) s’attachera sans doute à son alliance avec le Hezb et "Amal", et bénéficiera de sa réconciliation avec le Parti Socialiste Progressiste, qui est l’allié du Parti Démocratique Libanais. Dans le même cadre du scrutin, Le CPL s’est dit ouvert sur toutes les parties, même sur les Forces Libanaises (FL). Et à l’ombre de ce tableau politique "rose et paradisiaque", il semble légitime de demander la question qui suit: pourquoi ne pas tenir des élections par acclamation?

Et pour que le tableau paradisiaque se complète, "Amal" ne se vengera pas du CPL, son "adversaire-allié politique", lors des élections municipales, et ne va pas s’allier avec Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: