Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘municipales’

Municipales partielles : Le CDF perd du terrain chez les chrétiens

Posted by jeunempl sur mars 7, 2013

L’Hebdo Magazine – Julien Abi-Ramia

Kobayat - Mikhael DaherLa défaite de la liste soutenue par Hadi Hobeiche à Kobeyat donne aux partis chrétiens de l’opposition un poids considérable face au Courant du futur (CDF) en vue de la désignation des candidats chrétiens au Nord.

Le jeune député du Akkar a été battu chez lui, dans sa ville natale. Dimanche, les électeurs de Kobeyat ont sanctionné l’action politique et locale du faucon du Courant du futur. Face au trio formé du CPL, des Kataëb et son rival à la députation Mikhaël Daher, la campagne «nationale» de Hadi Hobeiche, axée sur les critiques contre le Hezbollah et les petits services de proximité, a échoué. Depuis 2005, le Courant du futur lui a pourtant donné tous les moyens de réussir. Hobeiche aura bénéficié d’une large couverture médiatique et d’entrées sans pareilles dans les administrations, principalement au sein des forces de sécurité et des banques évoluant dans l’orbite du Courant du futur. Malgré les multiples services rendus aux familles de sa circonscription, 55% des électeurs qui se sont déplacés ont voté contre le pouvoir qu’il exerce dans la région avec son père Fawzi et son frère Ziad. Un scrutin local dont les conséquences sur le plan national, surtout du côté du 14 mars, pourraient être très importantes.

Hadi Hobeiche s’est-il trompé de campagne? Lors du dernier scrutin municipal, en 2010, la liste qu’il soutenait, dirigée par Abdo Abdo, l’a emporté assez facilement. A l’époque, il s’était rallié à la cause des Kataëb et des Forces libanaises. Mais les relations entre le député et le maire se sont rapidement détériorées. Mis en minorité au conseil municipal, Abdo, très apprécié dans le village, a dû démissionner. Conséquence, ce dimanche, la liste soutenue par Hobeiche et dirigée par Michel Hanna a donc affronté une autre formée par l’ancien maire et les Kataëb qui l’ont suivi. Tous les opposants à Hobeiche et au Courant du futur se sont mécaniquement ralliés à la liste Abdo. En plus de l’appareil du CPL, habilement dirigé par Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Michel Sleiman vs Michel Aoun : Irréconciliables

Posted by jeunempl sur avril 1, 2011

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Rencontre des ex-généraux Michel Aoun et Michel Sleiman

Le 25 mai 2008, les députés, y compris les membres du bloc de Michel Aoun, ont porté à Baabda un président consensuel, au-dessus des partis. Mais au cours de toutes les élections qui ont suivi, le général de Rabié accuse Michel Sleiman d’avoir investi et soutenu dans l’ombre des candidats opposés à ceux du CPL. Aux yeux des partisans du CPL, le chef de l’Etat est devenu un adversaire politique pas tout à fait comme les autres. Alors que Baabda estime que le président devrait avoir un poids dans les différents niveaux du pouvoir pour jouer pleinement son rôle. Le 29 avril 2010, à quelques jours des dernières élections municipales, le leader du CPL affirmait «qu’il n’y aura pas de batailles des deux généraux».

Moins d’un an plus tard, au sein de la communauté aouniste, on pense non seulement que la bataille est enclenchée, mais que le général doit la remporter. Le tabou a sauté. «Il nous a bien eus», «à quoi joue-t-il?», «il veut s’engager sur ce terrain-là? Qu’il vienne, on l’attend de pied ferme», entend-on régulièrement de la bouche des sympathisants du CPL. Les plus zélés ont encore les législatives de 2009 et les municipales de 2010 au travers de la gorge. Les autres voient d’un très mauvais œil le refus du chef de l’Etat d’accorder à leur leader suprême la part qu’il réclame, alors que pour les amis du président, celui-ci s’en tient à ses prérogatives que définit la Constitution. Et alors que pointent à l’horizon les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Joumblatt et Hamadé : Quand l’amitié devient embarrasé

Posted by jeunempl sur juin 14, 2010

L’Hebdo Magazine – Ali Nassar

Entre Walid Joumblatt et Marwan Hamadé, rien ne va plus. Le seigneur de Moukhtara en a assez de son intellectuel d’ami. Depuis que la méfiance s’est installée entre les deux hommes, leur relation s’est transformée en fait divers politique à la libanaise. Leurs alliés, comme leurs rivaux, souhaitent les entendre s’expliquer sur les raisons de cet éloignement après avoir été longtemps l’ombre de l’autre. Mais leur silence reste total.

Marwan Hamadé a évité de prendre le train joumblattiste, qui redécouvre les ruelles de Haret Hreik, la route de Damas et tente d’explorer le territoire iranien. Ils sont nombreux à accuser Hamadé d’avoir cherché à exploiter l’opposition druze au retour du seigneur de Moukhtara à l’option syrienne. Il l’aurait caressée dans le sens du poil par des prises de position, des déclarations et des actions, creusant ainsi le fossé qui le sépare de Walid Joumblatt.

Les circonstances de leur rencontre, au début des années 70, ont fondé en partie la nature de leur relation. A en croire des milieux druzes informés, Walid Joumblatt, alors jeune adolescent, se cherchait une protection professionnelle et sociale du fait des tensions, on dit même de la rupture, avec son père Kamal Joumblatt. Pour diverses raisons, dont certaines restent encore obscures, le jeune Walid, né en 1949, est attiré par Marwan Hamadé, de dix ans son aîné. Les débuts dans le journalisme au quotidien an-Nahar de Walid Joumblatt sur l’impulsion de Hamadé, précédèrent de peu son entrée en politique. Son père Kamal Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Ehden, Bsarma, Dahr al-Aïn : La loi du sang entre les chrétiens

Posted by jeunempl sur juin 5, 2010

L’Hebdo Magazine – Julien Abi Ramia

Le mobile et la scène du crime sont quasiment les mêmes, seuls les noms changent. Le meurtre de Dahr al-Aïn est le dernier d’une longue liste de faits divers tragiques qui secouent la communauté chrétienne maronite du Nord depuis des décennies. En cause, les rivalités claniques, l’héritage milicien et sa conjugaison au présent sous sa forme politique.

Dans le Nord, subsiste sans doute la dernière zone chrétienne du Liban où –la guerre civile – celle qui a opposé les factions libanaises entre elles continue de faire des victimes, des dizaines d’années plus tard. La structure politique féodale si particulière de la région lui a survécu. Deux générations plus tard, les dynasties Frangié, Moawad, Doueihy et Karam tiennent encore le haut du pavé. Les anciennes milices devenues partis sont toujours des acteurs politiques incontournables. L’héritage de ces années, y compris le moins reluisant, s’est perpétué. Non pas que le temps se soit arrêté, mais les rancœurs ancestrales se sont aigries. Et quelques fois, la ligne rouge est franchie. La mécanique est souvent la même. Un petit village où tout le monde se connaît, où les rivalités – familiales, politiques ou les deux, c’est selon – y sont très puissantes. De là à croire que ces sombres histoires se règlent par les armes, il n’y a qu’un pas. Vendetta à caractère politique, affrontement partisan à caractère familial, c’est une question de curseur. Dernier épisode en date, l’affaire de Dahr al-Aïn qui a fait ressurgir des mots et une haine mémorielle, pensai-t-on, enterrée.

Le petit village est situé dans le caza du Koura, à cinq kilomètres à l’ouest de Zghorta et vingt du nord de Bécharré. Depuis les élections municipales de 2004, les familles Saleh et Bersaoui se tirent la bourre. Le 26 mai dernier, à l’orée du scrutin, les deux fils de Hanna Bersaoui, responsable des Forces libanaises de la localité, attaquaient les trois frères Saleh, Tony, Nayef et Jacques. A la suite de cette attaque, ce dernier a dû être hospitalisé. Les assaillants ont été maîtrisés et enfermés. Mais, afin de ne pas exacerber les tensions dans le village, qui auraient très bien pu contaminer la région toute entière, les notables du village ont convaincu la famille Saleh de retirer leur plainte contre les fils Bersaoui et leur permettre de sortir de prison le jour même. Ces quelques heures passées à l’ombre n’ont pas Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections municipales 2010: Les résultats dans le caza de Batroun

Posted by jeunempl sur juin 2, 2010

Tayyar.org

L’élection municipale à Douma se tenait entre deux listes; l’une complète soutenue par les forces de la majorité et l’autre incomplète formée par les amis du CPL. Cette dernière a réussi à percer la liste adverse et remporter 3 sièges. Ceux qui ont pénétré la liste majoritaire sont : Jihad Maalouf, Tony Ghanameh et Elias Wakim.

Les résultats au niveau du Caza :

Victoires du Courant Patriotique Libre et des Maradas

– Victoire écrasante pour la liste soutenue par le CPL dans la ville de Batroun avec un score de 15 – 0
– Victoire écrasante pour la liste soutenue par le CPL à Chekka avec un score de 15 – 0
– Victoire écrasante pour la liste soutenue par le CPL à Hamat avec un score de 12 – 0
– Victoire honorable pour la liste soutenue par le CPL à Aebrine avec un score de 11 – 1
– Victoire pour la liste soutenue par le CPL à Kfarhay avec un score de 5 – 4
– Victoire de la liste soutenue par le CPL à Kebba avec un score de 7 – 2 (les deux listes en concurrence sont dans le même climat politique et 3 des ses membres sont des FL)
– Victoire écrasante pour la liste soutenue par le CPL à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Elections Municipales 2010: Les listes de candidats et les résultats

Posted by jeunempl sur juin 1, 2010

MPLBelgique.org

Nous consacrons cette page aux élections municipales qui se dérouleront tout au long du mois de mai 2010.
A travers plusieurs articles, notre objectif est d’aider nos lecteurs à comprendre le fonctionnement des municipalités libanaises, la loi électorale ainsi que les enjeux de ces élections.

C’est ainsi que nous tentons de comprendre l’échec des derniers pourparlers sur les réformes électorales et lançons un débat sur l’avenir de la loi électorale libanaise.

De plus, une large page sera consacrée à la composition de nos listes pour les différentes municipalités du pays, le tout classé par région.

– Compréhension des élections municipales libanaises
– Quel avenir pour la loi électorale libanaise?

– Les actions du Courant Patriotique Libre (programme et positions)

Les listes, municipalité par municipalité

Mont-Liban
– Jbeil
– Kesrouan
– Metn
– Baabda
– Aley
– Chouf

Beyrouth

Bekaa
Zahlé
Bekaa-Ouest
Baalbeck-Hermel

Sud
Jezzine
Marjayoun-Hasbaya
Saïda
Tyr
Nabatieh

Nord
Batroun
Becharré
Akkar
Zgharta
Tripoli
Minieh
Donnieh

Les résultats

Mont-Liban

Beyrouth
Békaa
Beyrouth & Bekaa – résumé

Liban-Sud

Liban-Nord
Koura
Batroun
– Zgharta

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : coup d’Etat permanent

Posted by jeunempl sur mai 31, 2010

Le Monde – Wassim Henoud

« Un ministre, ça ferme sa gueule. Si ça veut l’ouvrir, ça démissionne ! » (Jean-Pierre Chevènement, ministre socialiste).

Il semble que cette règle de la Ve République française qu’avait crûment énoncée Jean-Pierre Chevènement, ministre sous François Mitterrand, en démissionnant avec fracas le 22 mars 1983 pour protester contre « la parenthèse libérale », soit la seule qui ait été bien apprise et assimilée par le Parti du courant du futur ; ce parti qui a tout fait pour accaparer durant les mandats de M. Chirac, l’amour de la France pour le Liban.

François Mitterrand avait déjà dénoncé dans son livre-pamphlet Le Coup d’Etat permanent, aujourd’hui devenu introuvable, l’arrogance et la concentration du pouvoir entre les mains du général de Gaulle. Il n’avait pas hésité cependant, après avoir pris le pouvoir en 1981, à user gaillardement de ces mêmes prérogatives qu’il avait jadis dénoncées, pour incruster ses réseaux dans tous les rouages de l’Etat. Il est également celui qui a le plus usé de l’article 49-3 de la constitution qui permet de faire passer des textes de lois en engageant la responsabilité politique du gouvernement mais en les soustrayant à un débat parlementaire.

ARROGANCE

Une terrible guerre a été menée depuis 1969 contre la République du Liban et toutes ses institutions pour briser le « maronitisme politique ». Il fallait faire sauter, nous avait-t-on martelé à grand renfort de fausses idées nationalistes et révolutionnaires, d’argent, de mercenaires, et de déluges de fer et de feu, le seul verrou qui empêchât la justice sociale et le développement démocratique au Liban. Une guerre qui ne s’est achevée qu’après avoir donné la République en pâture, sous Taëf [accords de 1989 qui avaient mis fin à la guerre civile], à ceux qui avaient tout fait pour la détruire. Par la suite, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections municipales 2010: Listes des candidats aux municipales du Liban-Nord et du Akkar

Posted by jeunempl sur mai 28, 2010

MPLBelgique.org

Liban-Nord

La mohafazah du Liban-Nord est une des huit mohafazat du Liban. Elle est délimitée à l’ouest par la méditerranée, au nord par la mohafazah de Aakkar, à l’est par la mohafazah de Baalbek-Hermel et au sud par la mohafazah du Mont-Liban.

Elle regroupe au total sept fédérations de municipalités et près de 136 municipalités réparties dans les caza de Batroun, Bcharreh, Koura, Minieh-Danniyeh, Tripoli, Zgharta. La ville de Trablous (Tripoli), seconde plus grande ville du Liban est son centre administratif.

Aux dernières élections municipales qui ont eu lieu en 2004, la mohafazah du Liban-Nord comptait 772 810 électeurs inscrits, dont 439 018 votants. [1]

Akkar

C’est l’unique caza de la mohafazah de Akkar. Il s’étend du fleuve El Bared au sud jusqu’au fleuve El Kebir qui longe la frontière libano-syrienne au nord, sur une superficie atteignant les 776 kilomètres carrés, ce qui en fait l’un des plus grands caza du Liban.
Il est délimité au nord par la frontière internationale, à l’est par le mohafazah de Baalbek-Hermel, à l’ouest par les côtes de la mer Méditerranée et au sud par le caza de Minieh-Danniyeh.

Sa population est estimée approximativement à 330 000 habitants, ce qui équivaut à 8,9 % de la population totale du Liban, répartis sur 148 localités dont 84 disposent de conseils municipaux élus.

Aux dernières élections municipales de 2004, Il comptait 281 843 électeurs inscrits, dont 155 407 votants.
Il existe une fédération de municipalités (Fédération des Municipalités de Mantaqat El Joumat) dans le caza.
Son centre administratif est la ville de Halba, on compte également parmi ses localités celle de Kobayat, célèbre lieu de villégiature.

Les terres du caza de Akkar s’enrichissent d’une plaine côtière fertile homonyme, réputée pour ses cultures d’agrumes et de légumes. (Source: Localiban.org)

Détails des listes soutenues par le CPL et les familles de différents villages (mises à jour fréquentes)

Akkar

Kobayat

Liste: « La décision de Kobayat »
Alliances: Le Courant Patriotique Libre – l’ex-ministre Mikhael Daher – les familles

Georges Nehme (présidence 2 ans)
Ernest el-Hajj (présidence 2 ans)
Abdo Toufic (présidence 2 ans)

Ibrahim Michael (vice-présidence 2 ans)
Samir Hakmeh (vice-présidence 2 ans)
Claude Alexandre (vice-présidence 2 ans)

Michael Nader
Mirna Hilal
Eva Sarkis
Antoine Daher Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le général Aoun: Notre présence assure la réconciliation entre les rivaux du passé, qui s’unissent rien que pour nous faire face

Posted by jeunempl sur mai 26, 2010

Tayyar.org

Présidé par le général Michel Aoun, chef du Courant Patriotique Libre, le bloc parlementaire du Changement et de la Réforme a tenu hier (mardi 25 mai), sa réunion hebdomadaire à Rabieh. Dans un point de presse tenu à l’issue de la réunion, le chef du CPL a salué la Résistance libanaise à l’occasion de la fête de la libération et a exposé les différentes questions traitées par le bloc.

Voici un extrait du discours du général Michel Aoun :

« Nous saluons la Résistance libanaise, qui a soulevé le nom du Liban grâce à ses achèvements durant les dix dernières années. Ces vrais achèvements ont obligé Israël en 2000 à se retirer du Liban. Cette même Résistance a pu battre Israël en 2006. Nous déclarons que notre soutien pour la Résistance est un choix national, non pas électoral et temporaire. C’est un choix fixe en dépit de notre position politique. A l’occasion de la fête de la libération, nous saluons tous les Résistants et nous sommes certains qu’ils sont prêts à défendre le Liban à n’importe quel instant.

En outre, nous avons discuté des élections de la fédération des municipalités à Kesrouan. En tant que députés du Kesrouan, nous estimons qu’il faut qu’il y ait un changement au niveau de la présidence de la fédération. Avec tout notre respect et admiration pour les réalisations que le président actuel a achevées dans la région, nous trouvons qu’il est important d’élire une nouvelle personne. La même personne préside cette fédération depuis 37 ans. Évidemment, nous avons des raisons qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Résultats des élections municipales 2010 au Liban Sud (Jezzine, Marjayoun, Rachaya, Nabatieh, Saïda et Tyr)

Posted by jeunempl sur mai 23, 2010

MPLBelgique.org

Outre la domination attendue du tandem Hezbollah-Amal dans la grande majorité des villages du Sud-Liban, plusieurs régions indécises retenaient l’attention de ces élections. Parmi elles, les villages du caza de Jezzine et la ville de Saïda. Cette dernière a d’ailleurs connu des incidents sécuritaires sérieux. On apprenait en fin de journée que 50 partisans de Hariri avaient été arrêtés pour des faits de violences.
A Jezzine, le CPL sort grand vainqueur de la bataille électorale que d’aucuns n’hésitait pas à appeler la mère des batailles au Sud.

Voici quelques résultats préliminaires des élections municipales qui se sont déroulées ce dimanche au Liban Sud.

Cette liste sera mise à jour jusqu’à l’officialisation des résultats.

Jezzine

Le CPL remporte 22 villages, soit plus des deux tiers du caza.

Jezzine – Ain Majdalain: 18-0 pour la liste du Courant Patriotique Libre (CPL) et du Dr. Kamil Serhal face à la liste des Forces Libanaises, des Phalanges, du mouvement Amal et de l’actuel maire Said Abou Akl. Par ailleurs, 6 moukhtars sur 7 y ont également été remportés par la liste du CPL.

Bkassine: 15-0 pour la liste du Courant Patriotique Libre et des familles locales (la présidence pour Habib Fares, chef du Courant Patriotique Libre dans le caza de Jezzine).
Kfarhouneh: victoire de la liste composée d’une alliance entre les familles (8 membres) et le CPL/Hezbollah (7 membres).
Mlikh: victoire complète de l’alliance CPL-Hezbollah-familles.
Roum: victoire complète de l’alliance CPL-Hezbollah-familles.
Kaitouli: La liste soutenue par le CPL a remporté 10 des 15 places du conseil municipal.
Sabbah: victoire de la liste soutenue par le CPL, présidée par le général Nasr.
Roum
Wadi Jezzine
Haytoura
Machmouchi
Al-Homsiyeh
Al-Aichieh
Lebaa

Azour: défaite de la liste soutenue par le CPL.

Saïda – Zahrani

Le CPL remporte 15 villages dans la région.

Saïda: La liste de Hariri et de la Jamaa Islamiyah remporte dans la violence face à liste du parti populaire nassérien d’Oussama Saad.
Jernaya: Une liste consensuelle a remporté la bataille 9-0. Dans cette liste, le CPL soutient 6 membres dont le président et le vice président, et les Forces Libanaises soutiennent 3 autres membres.

Autres régions du Sud: Nabatieh, Marjayoun, Tyr et Rachaya

Deir Mimas: 15-0 pour la liste formée du CPL et de familles locales.
Rachaya: la liste « Jeunesse de Rachaya », soutenue par le CPL, a battu la liste rivale soutenue par le PSNS.
Sarba: victoire de la liste soutenue par le Courant Patriotique Libre, face à la liste soutenue par les Forces Libanaises et les Phalanges.
El-Hebariyé: Victoire de la liste soutenue par le parti communiste.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :