Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le Général Aoun sur OTV, à la veille des municipales au Liban

Posted by jeunempl sur avril 30, 2010

OTV – Traduit par le RPL France

Le chef du bloc du changement et de la réforme, le Général Michel Aoun a considéré qu’il était « préférable de se retrouver tous ensemble dans les localités autour des projets de développement plutôt que de s’affronter ». Il a précisé que le CPL a œuvré pour le consensus là où il a pu, mais la confrontation aura quand même lieu dans quelques villages, sur la base de projets de développement plutôt que sur des clivages politiques, même si quelques uns souhaiteraient présenter les choses autrement.

Le Général Aoun a demandé aux militants et aux sympathisants du CPL de soutenir les listes proclamées. Il a insisté que son parti continuera à pousser l’opinion publique vers la lutte contre la corruption. Sur cette base, il fallait intégrer les conseils municipaux et chercher à travailler de l’intérieur et en profondeur pour lancer le changement.

A propos de Amchit, le Général a précisé qu’il ne souhaitait pas qu’il y ait une bataille dans le village natal du Président de la République et qu’il ait confié au député Walid Khoury d’en discuter avec le Président afin de privilégier cette solution.

A Jbeil, le Général a indiqué que Mr Ziad Hawat n’a pas souhaité négocier avec le CPL, qui est la principale force politique de la ville. C’est ainsi que « nous nous sommes alliés à Mr Jean Louis Cordahi ». Il a évoqué la contradiction entre les communiqués de la Banque Byblos à Jbeil et la réalité du terrain en ce qui concerne l’interdiction de ses employés à se présenter sur les listes électorales sous peine de licenciement alors qu’ils tolèrent la présence d’employés candidats sur les listes du « 14 mars ».

Le Général a confirmé qu’il a demandé au président Sleiman d’arrêter les pressions exercées sur les candidats vu qu’il est le garant de l’application de la Constitution. Il a affirmé « qu’il n’y aura pas de batailles des deux généraux, comme l’indique la presse ».

Il a soutenu l’intervention directe du Président Sleiman car le problème réside dans les soutiens indirects. Il a précisé que les services de renseignements peuvent faire la différence entre une rumeur et un fait véritable. Le Général a réitéré que « la vraie bataille aujourd’hui se situe avec les néo-féodaux, ceux qui veulent s’accaparer le pouvoir ».

Au Kesrouan, le Général Aoun a indiqué que des candidats du CPL peuvent se retrouver sur des listes opposées comme à Kfardebian ou Ghazir. Dans ce cas de figure, il déclare ne pas vouloir apporter de soutien laissant la compétition au niveau familial. Il a rajouté que le terrain a confirmé que le peuple libanais est le plus politisé au monde et manque de culture politique.

Au Metn, le Général a indiqué qu’il n’a pas étudié le contexte local et a préféré laisser aux dirigeants locaux du CPL la liberté des rapprochements, y compris avec les Kataeb et les FL selon les régions.

Il a confirmé que le CPL était bien présent dans les villages chrétiens du Chouf en précisant qu’il n’y a plus de « nœuds » dans les rapports avec le parti de Walid Joumblat.

A propos de la vente de terrains à Hadath aux chiites, le Général a précisé que les acheteurs n’ont pas obligé les propriétaires à vendre et qu’il serait plus judicieux de se poser la question pourquoi ces propriétaires vendaient leurs terrains ?

A propos de Zahlé, le Général a précisé que le problème y est chronique. En 1998 comme en 2004, Mr Skaff a refusé d’associer le CPL. En 2005, nous avons pensé que le problème est réglé mais les élections actuelles ont démontré l’inverse. Mr Skaff souhaite réduire le CPL en pensant que sa ville ne veut pas de partisans. Le Général a indiqué qu’il respectait les spécificités de Zahlé tout en signalant que le CPL constitue le cœur des familles de Zahlé et son artère qui la relie à Rmeich, Chadra, Jezzine et Beyrouth. Il a déclaré qu’il présentait la candidature de Mr Antoine Abi Younes, seul, avec la ferme volonté de ne pas présenter de listes concurrentes à celles de Mr Skaff « même si nous ne sommes pas satisfaits de ce qu’il fait ». Il a demandé aux Zahliotes de voter pour le candidat Abi Younes s’ils veulent le CPL à Zahlé. « Le problème dépasse la compétition municipale et concerne plus l’existence en soi ». Il a noté qu’il y a 3 listes concurrentes ainsi qu’un référendum, en souhaitant le succès de la liste de Mr Skaff même s’il avait tort.

A propos de Beyrouth, le Général a précisé que les négociations sont bloquées. « S’ils veulent la proportionnelle, il faut que les négociations s’ouvrent avec Mr Saad Hariri. Sinon, nous allons vers une bataille ».

Concernant la campagne contre le ministre des télécommunications, le Général a précisé que les ministres du CPL ont toujours été la cible des attaques depuis le ministre Bassil, l’objectif étant la politique qu’ils mènent. Concernant le ministre Nahas, ils veulent sa peau car « il est toujours aux aguets contre leur politique de privatisation qui consiste à s’approprier les secteurs comme ils ont fait avec les biens immobiliers ».

Il a enfin confirmé qu’il n’y aura pas de guerre israélienne mettant les menaces actuelles dans le cadre d’une guerre psychologique à la veille d’une période estivale prometteuse pour paralyser le secteur.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :