Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Affaire hariri’

Affaire Hariri: Le Time Magazine victime d’un entretien erroné

Posted by jeunempl sur août 20, 2011

ANI

Le Hezbollah a commenté samedi ce qui a figuré dans la revue américaine Time Magazine, « dont le journaliste prétend avoir interviewé l’un des accusés dans l’affaire Hariri ».

Le Hezbollah a tenu à souligner dans ce cadre « qu’aucune source responsable au sein du parti ne s’est réunie à un correspondant de la revue Time, ce qui rend par conséquent l’article complètement dépourvu de crédibilité et l’entrevue inexistante ».

« Apparemment, c’est une nouvelle confection du TSL, qui nous a habitués à ses histoires policières variées et pleines de mensonges, du point de vue préparation, contenu et propagande », a conclu le Hezbollah.

Hariri commente l’interview présumée de Time Magazine

ANI

« Le président Sleiman et le Premier ministre Najib Mikati refusent d’écouter, de lire ou même de parler », a considéré samedi l’ancien PM Saad Hariri, à la lumière de la parution de l’article de la revue américaine Time Magazine qui a créé une controverse dans le pays.

« Le Hezbollah désire un Etat qui lui serve de couverture politique, militaire et de sécurité pour sauvegarder son existence », a-t-il ajouté.

En soulignant le trait « d’hypocrisie » du gouvernement, « qui promet de respecter les résolutions internationales d’une part mais paralyse le travail du TSL d’autre part », l’ancien PM a indiqué que « le gouvernement protège les accusés ».

Il est à mentionner que la revue américaine Time Magazine avait publié un article affirmant, selon une interview présumée être avec l’un des quatre accusés du Hezbollah resté anonyme, que « les accusés dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien PM Rafic Hariri ont été Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La guerre médiatique a commencé contre le nouveau Premier Ministre libanais

Posted by dodzi sur janvier 26, 2011

MPLBelgique.org

Par Dory Moutran

Najib Mikati visitant le général Michel Aoun à Rabieh, dans le cadre de sa tournée chez les anciens Premier Ministres, le 26 janvier 2011

Najib Mikati visitant le général Michel Aoun à Rabieh, dans le cadre de sa tournée chez les anciens Premier Ministres, le 26 janvier 2011

Najib Mikati n’avait pas encore reçu l’appui du minimum requis de députés au Parlement libanais, que la presse internationale et les médias des partis de la majorité précédente s’empressaient à le discréditer.

Coup d’Etat ou processus démocratique?

Avant même la nomination officielle de Najib Mikati, le Courant du Futur, le parti de Saad Hariri, communiquait déjà son intention de boycotter tout gouvernement dirigé par le candidat de l’opposition. L’appel à la participation à « la journée de la colère » a bien été entendu, et le parti du Premier Ministre sortant a dépêché d’appeler ce nouveau changement un « coup d’Etat » de la part du Hezbollah. Hariri a par ailleurs accusé l’opposition d’avoir « confisqué » la démocratie.

Dans la presse internationale également, les nombreux « experts » lient pratiquement tous les évènements au phénomène Hezbollah, sans oublier de parler de leurs armes, des évènements de mai 2008 dont le Hezbollah serait le seul coupable (on oublie facilement les milices de Hariri, Joumblatt et Berri dans toute cette affaire), ou même de la guerre contre Israël en 2006 (à nouveau, le Hezbollah est le seul et unique coupable).

On souhaite à tout prix faire croire au public mal informé que les évènements de ces 2 dernières semaines seraient dus à tout autre qu’un changement d’ordre démocratique, lié à la déception que certains citoyens et députés ont éprouvé vis à vis du leadership de Hariri. Certains vont jusqu’à accuser le Hezbollah d’avoir menacé physiquement Walid Joumblatt. Ce dernier, leader d’un des blocs parlementaires qui a permis le changement, a pourtant commencé ce changement de camp depuis 2009. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les enquêtes du TSL débordent largement du cadre de l’affaire Hariri et sont teintées d’illégalité et d’espionnage: Pour le compte de qui ?

Posted by jeunempl sur novembre 2, 2010

Planète Non violence – Franklin Lamb

Que cherchaient les enquêteurs du TSL dans une clinique gynécologique privée de la banlieue Sud de Beyrouth violant allègrement le secret médical et l’intimité des femmes libanaises comme ils piétinent la Vérité que tout le monde connaît : les Israéliens n’hésitent pas à se vanter d’avoir profité du meurtre d’Hariri selon les dires de l’ex chef des renseignements militaires israélien, le M.GL Amos Yadlin ?

Qu’est-ce que pouvaient bien s’imaginer les enquêteurs du Tribunal Spécial pour le Liban (TSL) quand ils ont pénétré cette semaine dans la clinique privée de gynécologie obstétrique du Dc Iman Charara pour demander des informations personnelles sur ses patientes ?

Peut être plus intéressant c’était ce que pensait « l’Unité spéciale TSL » de Jeffrey Feltman hébergée au 6ème étage du département d’état au 2201 C Street NW à Washington DC, quand leur boss véritablement exaspéré, selon une source de Hill Rag, a récemment hurlé au téléphone aux enquêteurs du TSL à la Haye : [« retenez vous[…]. Arrêtez de courir après du[…] Hollandais et concentrez Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un ex-témoin dans le meurtre de Hariri jugé pour entrée illégale aux Emirats

Posted by dodzi sur septembre 15, 2009

AFP/Iloubnan.info

ABOU DHABI – Un ancien témoin à charge dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri a comparu devant un tribunal d’Abou Dhabi pour être entré dans le pays avec un faux passeport, a rapporté mardi le quotidien Gulf News.

Mohammed Zouhaïr Siddiq, un ex-membre des services de renseignement syriens, est entré dans les Emirats arabes unis avec « un faux passeport tchèque qui lui avait été fourni par les services de renseignement français », a déclaré son avocat, Fahd al-Sabhan, devant la cour suprême fédérale lundi, selon le journal.

L’avocat a affirmé que son client, détenu aux Emirats, avait demandé refuge à ce pays et que les autorités du pays savaient qu’il allait s’y rendre, selon le journal. Contacté par l’AFP, l’avocat s’est refusé à commenter l’affaire. Siddiq avait été présenté par les premiers rapports de la commission d’enquête de l’ONU comme un témoin clé dans l’assassinat en février 2005 à Beyrouth de Rafic Hariri.

Surnommé le « témoin roi », il avait affirmé que l’ancien président libanais Emile Lahoud, un prosyrien, et le président syrien Bachar al-Assad avaient donné l’ordre d’assassiner Rafic Hariri, richissime homme d’affaires devenu opposé à l’hégémonie de Damas, ancienne puissance de tutelle au Liban.

Ensuite, il s’était rétracté et les justices libanaise et syrienne l’avaient accusé de mentir. Ce transfuge syrien avait été arrêté en France en 2005 en banlieue parisienne. Libéré en 2006, il avait disparu de sa résidence en France en 2008 pour réapparaître aux Emirats.

En mai 2009, la porte-parole du procureur du tribunal international chargé de juger les assassins de Rafic Hariri, Radhia Achouri, a affirmé que Siddiq n’était pas crédible et qu’il ne représentait aucun intérêt pour l’enquête.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Assassinat de Hariri au Liban: trois des sept détenus relâchés

Posted by jeunempl sur février 25, 2009

AFP

La justice libanaise a relâché mercredi trois des sept personnes détenues dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, a-t-on appris auprès du bureau du procureur de la République Saïd Mirza.

Il s’agit des frères Mahmoud et Ahmad Abdel Aal, deux Libanais, et du citoyen syrien Ibrahim Jarjoura, a-t-on précisé. Ils étaient soupçonnés notamment d’avoir passé sous silence des informations et induit les enquêteurs en erreur.

Leur libération intervient quelques jours avant le lancement dimanche des travaux du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) chargé d’identifier et de juger les assassins de M. Hariri.

Les quatre personnes encore détenues sont des généraux. Aucune charge ne pèse sur eux mais ils sont considérés comme les piliers de l’ancien système sécuritaire libanais à l’époque de la tutelle syrienne.

Il s’agit de l’ancien chef de la garde présidentielle, le général Moustafa Hamdane, l’ancien directeur général de la Sûreté générale, le général Jamil Sayyed, l’ancien chef des Forces de sécurité intérieure, le général Ali Hajj, et l’ancien chef des renseignements de l’armée, le général Raymond Azar.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tendances et événements au Liban

Posted by jeunempl sur avril 15, 2008

(www.voltairenet.org )

Que se passe-t-il au Caire sur le Liban et Affaire As-Siddik

Le paysage politique et médiatique libanais s’est articulé sur une série de développements dont voici les principales caractéristiques :
1. Le président du Parlement, Nabih Berry, a entamé une tournée arabe –après la Syrie- par une visite au Caire où il s’est entretenu avec le président Hosni Moubarak pendant près d’une heure et demi. Après la rencontre, il a assuré que le chef de l’État égyptien a exprimé son appui au dialogue interlibanais, auquel il a appelé, ainsi qu’aux efforts déployés en vu de trouver un compromis entre le 14-mars pro-US et l’opposition nationale. Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Ahmad Aboul Gheith, a également exprimé son soutien au dialogue interlibanais après une rencontre avec M. Berry. Le chef de la diplomatie égyptienne a indiqué que le règlement de la crise libanaise nécessite davantage d’efforts et plus de temps.
2. Quelques heures après le départ de M. Berry, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Saoud al-Fayçal, est arrivé au Caire où il s’est entretenu avec Aboul Gheith en présence du chef des services de renseignements militaires égyptiens, le général Amr Sleimane. Les informations de presse indiquent que la discussion a porté sur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :