Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Karame’

Raya Daouk : Des longueurs d’avance

Posted by jeunempl sur mai 20, 2014

L’Hebdo Magazine – Joëlle Seif (photo Milad Ayoub-DR)

Raya Daouk - Présidente de l'APSAD (Beyrouth)Dans les jardins de la magnifique Villa Daouk, qu’elle appelle avec une grande simplicité «la maison», Raya Daouk nous reçoit. Parmi la profusion de fleurs et de plantes, on a du mal à croire que nous sommes en plein cœur de Beyrouth, dans le quartier de Koraytem. «Avant, tout le quartier comportait des maisons semblables à la mienne. Cet endroit donne une idée de l’aspect de ce qu’était la vie avant que tout ne devienne commercial. Aujourd’hui, les choses ont changé. Tout repose sur le gain rapide».

Totalement libre de pensée et d’esprit, on ne peut limiter Raya Daouk à un lieu ou à une religion. «Je me trouve à Beyrouth par accident». Elle se veut laïque et se sent citoyenne du monde. Née dans une famille d’intellectuels druzes, les Takieddine, qui ont donné à la langue arabe onze auteurs dans plusieurs domaines, mariée à Omar Daouk, un sunnite, elle reçoit une éducation laïque au Collège protestant et fait des études de droit à l’Université Saint-Joseph, où elle obtient sa licence en 1965. Championne de ski et de natation, elle se démarque des filles de sa génération. «Je suis une femme sans tout à fait appartenir à cette catégorie. Je suis en harmonie totale avec un milieu social et intellectuel». A la fin de ses études, elle épouse «le fils d’une grande famille chargée d’histoire. Son grand-père avait formé le premier gouvernement arabe en 1918. On s’est marié dans cette demeure, entourés d’un éventail d’amis, venus des quatre coins du monde». Le prince héritier d’Arabie saoudite, Salman Abdel-Aziz, est témoin à leur mariage. Le prince Talal, très impliqué dans les affaires humanitaires et sociales, est également présent. «A travers lui, on a vu beaucoup de misères dans le monde. Mon mari et moi avons beaucoup voyagé en sa compagnie en tant que conseillers». De cette union naissent trois enfants: May, Mohammad et Talal. Raya Daouk est cinq fois grand-mère, mais n’hésite pas à dire que c’est une chimère de penser que les petits-enfants sont plus précieux que les enfants. «Je n’ai aucun complexe ni de ce que je fais ni de ce que je dis», dit-elle avec un large sourire. Dès son plus jeune âge, Raya Daouk est fortement impliquée, «par goût», dans l’humanitaire. Elle est encore étudiante lorsqu’elle est approchée par le doyen de la faculté de théologie pour fonder un centre social à la Quarantaine, qu’elle présida pendant seize ans.

Sans intermédiaire

Elle est contre toute forme de fanatisme et considère celui-ci comme une tare sociale. «Ce n’est pas la facette d’un esprit éduqué». Elle respecte le fond et la forme de pensée de tout être humain, mais, pour elle, nul besoin d’intermédiaire avec le Créateur. «Je suis née d’un père druze et d’une mère sunnite, mariée également à un sunnite ni par choix ni par conscience. Je n’appartiens à aucune communauté. Je me sens une femme éduquée, qui n’a pas besoin de la religion pour lui servir d’intermédiaire entre elle et le bon Dieu». Un jour, cachée dans un sous-sol à Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sayyed Hassan Nasrallah réitère son soutien à la loi électorale de la Rencontre orthodoxe

Posted by jeunempl sur février 17, 2013

Al Manar

Sayyed Hassan Nasrallah - Secrétaire général du HezbollahLe secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah a assuré que la résistance dispose entre ses mains de tout l’armement dont elle a besoin pour une confrontation avec l’ennemi sioniste, et n’as plus besoin d’en apporter ni de la Syrie ni de l’Iran.

Lors d’un discours prononcé à l’occasion de la commémoration annuelle des commandant martyrs de la résistance islamique au Liban, en allusion à l’ex-secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Abbas Moussaoui, au Cheikh Ragheb Harb, et au commandant militaire du Hezbollah Imad Moughniyyé, son éminence a exclu l’éventualité d’une frappe israélienne contre le Liban, estimant qu’Israël ne se meuve nullement dans une logique d’une petite agression contre le Liban, mais se prépare pour une bataille sur tous les fronts, dont il craint les répercussions similaires à celles de la guerre 2006.

Le commandant de la résistance islamique au Liban a aussi riposté aux accusations infondée du chef du courant du Futur Saad Hariri, prononcées durant la célébration du martyre de son père, l’ex-Premier ministre Rafic Hariri, et selon lequel le Hezbollah est « disposé à verser un pot de vin au Premier ministre Najib Mikati, à se plier aux exigences de son allié le général Miche Aoun sur la loi électorale, à supporter les positions du chef du PSP, Walid Joumblatt hostile au régime syrien pour sauvegarder son armement » : « c’est toi qui a tenté des nous payer des pots de vins et a promis de neutraliser le TSL en échange que nous t’acceptions comme Premier ministre,…,et nous avons refusé de le faire », lui a-t-il rappelé, en allusion à l’accord que Hariri avait suggéré en 2009.

Et Sayyed Nasrallah de préciser : « C’est la résistance (contre l’ennemi sioniste, ndlr) que nous nous sacrifions pour préserver et non l’armement du Hezbollah. L’armement sans résistance ne mérite pas le sacrifice et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fayçal Karamé échappe à une attaque contre son convoi

Posted by jeunempl sur janvier 19, 2013

Mediarama

Faysal Karame - ministres de la Jeunesse et des SportsLe convoi du ministre libanais de la Jeunesse et des Sports, Fayçal Karamé, membre de la majorité, a été la cible ce vendredi d’une attaque armée qui a fait cinq blessés parmi ses gardes du corps. Le ministre a dénoncé une «tentative d’assassinat» visant à déstabiliser la ville de Tripoli.

L’attaque, dont les circonstances n’ont pas encore été éclaircies, s’est produite à «300 mètres de la Place al-Nour, où les familles et les proches des islamistes libanais tués à Tall Kalakh, en Syrie, observaient un sit-in. Des témoins affirment avoir entendu des tirs nourris et une explosion, lors du passage du convoi de M. Karamé. Un tout-terrains Nissan, appartenant au convoi a pris feu après avoir été atteint de plein fouet par une grenade de type Energa.

Dès l’annonce de la nouvelle, des dizaines de partisans des Karamé se sont dirigés vers la demeure familiale, où l’Armée libanaise a dépêché une patrouille qui a procédé à un vaste déploiement pour prévenir tout incident.

Intervenant sur les médias quelques temps après l’attaque, M. Karamé a déclaré qu’il ne pouvait accuser «personne pour l’instant». «Notre famille a offert un martyr (son oncle, Rachid Karamé, assassiné en 1987 alors qu’il était Premier ministre. Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, avait été reconnu coupable du meurtre) pour le Liban et le fera encore», a-t-il affirmé.

Selon M. Karamé, l’objectif de cette attaque est de «déstabiliser la situation dans le pays, et plus particulièrement la sécurité de la ville de Tripoli». Et M. Karamé de poursuivre: «Je ne sais pas qui est l’auteur de cette attaque. J’étais dans ma voiture lorsque des tirs ont éclaté de toutes parts. Puis une grenade Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le budget du ministère de la Jeunesse et des Sports s’élève désormais à 24 milliards de LL

Posted by jeunempl sur décembre 29, 2012

(L’Orient le Jour)

Faysal Karame - ministres de la Jeunesse et des SportsLe budget du ministère de la Jeunesse et des Sports qui était de huit milliards de livres s’élèvera désormais à 24 milliards de livres libanaises. C’est ce qu’a annoncé hier le ministre de la Jeunesse et des Sports, Fayçal Karamé. Ce ministère sera ainsi transformé d’une administration secondaire en un ministère souverainiste qui s’occupe des affaires de 60 % de la population libanaise, a-t-il ajouté.

L’augmentation du budget du ministère constitue un pas en avant sur la voie de sa transformation, a-t-il dit, notant qu’il existe 80 % de postes vacants au sein de cette administration et qu’il a appelé le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour pourvoir ces postes.

M. Karamé a également souligné qu’il a décidé de construire chaque année cinq centres sportifs au Liban, et cela en coopération avec les municipalités, notant que c’est le seul moyen d’élever le niveau du sport dans le pays.

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mikati clôture sa visite en France par une rencontre avec la communauté libanaise

Posted by jeunempl sur novembre 22, 2012

ANI

Le Premier ministre Najib Mikati, a clôturé mercredi soir sa visite officielle en France, par une rencontre avec la communauté libanaise, à l’invitation de l’ambassade libanaise à Paris.

Des centaines de Libanais de différentes appartenances politiques et religieuses ont pris part à la rencontre, en présence des membres de la délégation libanaise, comprenant les ministres de l’Economie, Nicolas Nahas, de l’Information, Walid Daouk, des Sports Faysal Karamé, de l’Energie, Gebran Bassil, lesquels étaient accompagnés de leurs épouses.

Le Premier ministre a affirmé dans un discours à l’occasion, qu’il a perçu l’attachement du président français, à l’indépendance et à l’unité du Liban.

« Je remercie l’Etat français pour avoir chaleureusement accueilli la communauté libanaise de France, où les Libanais se sentent vraiment dans leur seconde patrie », a-t-il indiqué.

« Vous suivez bien sûr la situation au Liban, dans ses meilleurs moments ou difficiles. Je vous affirme que le Liban est bien protégé, quelle que soit l’ampleur de la crise », a-t-il ajouté.

« Tous les Libanais fidèles, croient en la diversité, le pluralisme et l’ouverture, lesquels caractérisent leur patrie. Nous tenons à l’ouverture sur tous. Nous croyons de même que nul n’est en mesure Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Safadi vs Mikati : Tripoli, la clé du Grand Sérail

Posted by jeunempl sur avril 27, 2012

L’Hebdo Magazine – Julien Abi Ramia

Le pacte qui prévalait depuis 2009 entre Najib Mikati et Mohammad Safadi volera-t-il en éclats? A un an des prochaines élections législatives que préparent activement le chef du gouvernement et le ministre des Finances en vue de la bataille de Tripoli, la polémique qui oppose les deux hommes, candidats naturels au poste de Premier ministre, pourrait les conduire à prendre des chemins différents.

C’est dans le courant du mois de mars, au moment des discussions gouvernementales autour de la question des bateaux producteurs d’électricité, que les divergences entre Mikati et Safadi sont clairement apparues. Jusqu’alors, les deux figures de proue de la liste de l’Entente tripolitaine n’avaient jamais fait montre de désaccords aussi flagrants sur la place publique. Des divergences d’ordre technique, tentent de rassurer les deux hommes qui tiennent à minimiser «les interprétations politiques un peu hâtives», dixit le conseiller spécial de Mohammad Safadi, Antoine Constantine.

Depuis plusieurs jours, des amis communs de Tripoli, ainsi que leurs colistiers de 2009, essaient de calmer les esprits en multipliant les navettes. Les deux hommes s’accordent sur la nécessité de sauver les apparences. Ils ne veulent pas alourdir le climat d’un gouvernement déjà traversé par de multiples lignes de fracture. Mais leurs entourages se sont lancé des accusations lourdes et assez sérieuses pour douter d’une réconciliation totale.

En politique, les polémiques ne sont jamais innocentes, surtout à douze mois d’élections décisives. Pourront-ils tourner la page de la controverse? Au plus haut des tensions, les mots auront été Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Les énièmes faux calculs de la coalition pro-occidentale

Posted by jeunempl sur décembre 6, 2011

Pierre Khalaf – New Orient News

Une fois de plus, la coalition pro-occidentale du 14-Mars a fait de mauvais calculs. Elle a cru pouvoir pousser le gouvernement de Najib Mikati à la démission, en exerçant une pression populaire à travers le rassemblement du dimanche 27 novembre à Tripoli, et en appelant de ses vœux des pressions diplomatiques étrangères, dans le cadre de l’affaire du financement du Tribunal spécial pour le Liban (TSL).

Cette coalition s’est même crue à deux doigts de concrétiser son rêve lorsque le Premier ministre a menacé de démissionner si le financement du TSL était rejeté. Mais comme d’habitude, les paris du « 14-Mars » se sont avérés perdants. Le « grand rassemblement » de Tripoli était en réalité une « petite réunion », qui n’a rassemblé que quelques milliers de personnes, en dépit des moyens colossaux déployés sur les plans financiers et médiatiques.

Pendant dix jours, les responsables du « 14-Mars » ont occupé toutes les chaînes de télévision pour mobiliser les masses dans le chef-lieu du Liban-Nord, le fief de Najib Mikati. Cependant, les foules n’étaient pas au rendez vous. A la dernière minute, le « Courant du futur » de Saad Hariri a dû se rabattre sur le Akkar, à coups de bus spécialement affrétés. Pour leur part, les partisans annoncés des Forces libanaises et des Kataëb étaient totalement absents, n’osant pas faire le déplacement. Les campagnes médiatiques annonçant la présence physique de Saad Hariri et de Samir Geagea au meeting n’auront pas réussi à déplacer les foules.

Le « Courant du futur » a une fois de plus fait preuve d’une méconnaissance totale de la dignité et de l’état d’esprit des citoyens de Tripoli. Pour eux, Geagea reste l’assassin d’une figure historique de la région, Rachid Karamé, tué en juin 1987 dans l’explosion d’une bombe placée par des partisans de Geagea à bord de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fayçal Karamé : Le jeune premier

Posted by jeunempl sur octobre 20, 2011

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Sur son visage, Fayçal a le trait des Karamé. Son destin était tout tracé et c’est une vie qu’il adore. A 40 ans, le ministre a une vision et va peut-être donner au sport libanais l’élan qui lui manquait.

Dans son bureau, c’est le défilé permanent mais l’atmosphère est bon enfant. Dans sa jeune carrière politique, Fayçal Karamé a connu des jours plus encombrés. «A Tripoli, je voyais des dizaines et des dizaines de personnes. Au ministère, il y a des rendez-vous, un travail administratif et des rencontres officielles. C’est une autre façon de faire de la politique. Le travail ministériel est une chose, le travail sur le terrain en est une autre, mais j’aime la politique de proximité». Lorsqu’il prend la parole, le doute n’est plus permis. Sa voix fluette, ce phrasé à long débit, sa timide carrure, ce sourire invariable; chez Fayçal, on retrouve le père – «le président» – et l’oncle «Rachid». C’est ainsi qu’il les appellent. Le produit d’une grande maison aux modèles intemporels. Le jeune ministre a de qui tenir. Allaité depuis sa tendre enfance au lait politique, il revient simplement sur une existence qu’il définit lui-même comme formatrice. Parce qu’au départ, tout n’a pas été simple. Bien au contraire.

L’enfant de la guerre

«J’ai vécu une enfance très compliquée. En raison des conditions sécuritaires de l’époque, nous vivions cloîtrés chez nous. Nous ne sortions que pour aller à l’école. Les couloirs de la maison étaient notre terrain de jeu, et le balcon quand nous pouvions sortir. C’était très difficile pour nous. Mais cette période nous a appris par la suite à savourer les moments heureux. Elle nous a permis de solidifier pour la vie les liens de la famille». Mais il y avait heureusement des moments moins graves. Des vacances bienvenues. «Nous passions nos vacances dans le village de ma grand-mère paternelle. La famille de ma mère venait souvent. Rachid aussi, paix à son âme. J’adorais l’été, nous pouvions Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sport – Abi Ramia: le ministre Karamé est conscient de ses responsabilités

Posted by jeunempl sur juin 29, 2011

ANI

Le député Simon Abi Ramia a indiqué mardi à la suite de sa visite au ministre de la Jeunesse et des Sports Fayssal Karamé, que « le ministre est conscient de ses responsabilités ministérielles puisqu’il sait que ce secteur est marginalisé ».

Il a ajouté que « nous devons coopérer ensemble afin de restituer au ministère de la Jeunesse et des Sports ses droits ». « Sur le plan humain, par les nomination aux postes vacants et sur le plan financier, par un budget qui sera à la hauteur des défis et des aspirations », a-t-il dit.

M. Karamé a ensuite reçu respectivement l’ancien député Karim Rassi, le député Nabil Nicolas, une délégation des avocats de Tripoli présidée par chef de l’ordre Bassam Daya et une délégation du club sportif « Al-Rancho ».

Il a enfin accueilli une délégation de l’union des scout du Liban et une délégation du club sportif « Antranik ».

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Sunnites: la fin de l’exclusivité

Posted by jeunempl sur février 19, 2011

Paul Khalifeh – L’Hebdo Magazine

Pour la première fois depuis près de 20 ans, un homme est venu disputer le leadership sunnite exclusif exercé par la famille Hariri. Najib Mikati ne joue pas seul, il semble appuyé discrètement par l’Arabie saoudite. La chute du régime Moubarak prive le Courant du futur de l’un de ses principaux appuis régionaux. Quel impact auront ces événements sur le Liban en général et sur la communauté sunnite en particulier?

La chute du gouvernement de Saad Hariri et la désignation de Najib Mikati pour lui succéder ont suscité une foule de questions sur les tenants et les aboutissants de ce remue-ménage au sein de la communauté sunnite. Certains se sont empressés d’enterrer, un peu trop vite, le «haririsme» qui dirige le Liban presque sans interruption depuis 1992. D’autres, au contraire, affirment que, libéré des contraintes de la cohabitation avec ses adversaires, le Courant du futur s’apprêterait à opérer un comeback fulgurant sur la scène politique, semblable à celui de mars 2005. Une sorte de «retour aux racines», comme l’a dit le Premier ministre sortant lors de la commémoration du 14 février. «Le haririsme n’est pas un phénomène passager dont la pérennité est tributaire de la présence au pouvoir du Courant du futur, assure une personnalité beyrouthine proche de Saad Hariri. Une vingtaine d’années d’efforts et de travail ne peuvent pas être ignorées facilement».

Effectivement, quelle que soit l’analyse socio-politique que l’on fait du haririsme, on se rend à l’évidence qu’il s’agit d’une force bien ancrée chez les sunnites, et qui s’est fait une place dans leur conscience collective, surtout depuis l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. Prétendre la démanteler juste en écartant son chef du pouvoir dénote une lamentable méconnaissance des réalités sociales et politiques libanaises.

Indices saoudiens

Il faut cependant reconnaître que le haririsme ne vit pas, aujourd’hui, ses meilleurs moments. Une série d’événements locaux et régionaux montrent que le Moustaqbal traverse une grave crise et se trouve, actuellement, sur une courbe descendante. Une brèche s’est ouverte dans la question de la représentation sunnite, permettant à Najib Mikati de s’y engouffrer pour disputer à Saad Hariri le titre de «premier sunnite du Liban».

Cette brèche n’est pas apparue fortuitement. Elle est le résultat d’une conviction saoudienne de la nécessité de revenir à une plus grande diversité au niveau de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :