Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Joumblatt : mon parti restera avec la résistance et la Syrie

Posted by jeunempl sur janvier 21, 2011

Al Manar

Le chef de la Rencontre démocratique le député Walid Joumblatt a affirmé que « son parti prendra  toujours position en faveur de la résistance et de la Syrie ».

Cette position intervient deux jours avant le lancement des consultations parlementaires décidées lundi et mardi prochain en vue de nommer un nouveau Premier ministre.
La semaine dernière avait eu lieu la démission des 10 ministres de l’opposition et de celle d’un ministre escompté pour le président de la république, engendrant la chute du cabinet de Saad Hariri..

Dans sa conférence de presse organisée à l’issue d’une rencontre avec les députés de son bloc parlementaire, Joumblatt s’est toutefois abstenu à préciser vers quel camp iront les votes de ses 11 députés. Sachant que seulement 5 d’entre eux adhèrent à son parti.
Leur vote étant décisif, vu que le camp de 14 mars compte 54 membres et celui de l’opposition en dénombre 57.
« Le parcours du TSL montre bien qu’il n’est qu’un moyen de destruction, qu’il est sorti du parcours de la justice, pour renter dans le bazar du chantage et du contre chantage », a-t-il précisé.

Expliquant sa position, il assure qu’elle émane de sa volonté de respecter l’esprit de l’initiative arabe, en allusion à l’entente syro-saoudienne, élaborée entre le roi saoudien Abdallah et le président syrien Bachar ElAssad et le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah pour amortir les séquelles de la publication de l’acte d’accusation qui, à la lumière des certains médias, devrait entre autre, inculper des membres du Hezbollah.

«  je dis ceci pour l’histoire et pour ne pas assumer une responsabilité plus lourde que mes capacités, tout en restant dans la logique du respect des traditions libanaises, que c’est l’avortement de l’initiative arabe qui m’a poussé à prendre cette position. Malgré sa sensibilité, j’espère qu’elle constituera une occasion et une échappatoire, pour restaurer le calme et la stabilité », a-t-il signalé, refusant les propos du Premier ministre sortant Saad Hariri dans lesquels il dit être victime d’une volonté d’élimination politique, lui assurant que personne ne veut éliminer quiconque.

Selon Joumblatt, l’initiative arabe a bel et bien été torpillée par des forces internationales qui selon lui « refusent qu’un arrangement syro-saoudien puisse aboutir à un compromis interlibanais qui amortisse les séquelles d’un acte d’accusation politisé » .

Interrogée par une journaliste présente lors de son point de presse sur le vote des députés de son bloc, Joumblatt s’est abstenu de répondre.

Ce qu’a d’ailleurs constaté le député du courant du Futur, Ahmad Fatfat, selon lequel Joumblatt s’est contenté de déclarer la position de son parti et non celle son bloc parlementaire.
Fatfat avait auparavant affirmé à l’AFP que sa coalition ne participerait pas à un gouvernement dirigé par le Hezbollah et ses alliés en cas d’échec de Saad Hariri.
« Nous sommes toujours confiants (…), mais dans l’hypothèse d’une victoire de l’autre camp, je ne pense pas que nous allons participer à un tel gouvernement », a-t-il indiqué.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :