Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Justice’

Ghassan Moukheiber, député du Metn : Roumieh, une riposte à Jabal Mohsen

Posted by jeunempl sur janvier 20, 2015

Joëlle Seif – L’Hebdo Magazine

Ghassan Moukheiber -  député du Metn & membre du bloc du Changement et de la RéformeL’opération sécuritaire qui a eu lieu dans la prison de Roumieh le lundi 12 janvier constitue un grand coup à la mouvance islamiste. Magazine revient sur cette affaire dans un entretien avec le député Ghassan Moukheiber, membre du Bloc du Changement et de la Réforme.  
Que pensez-vous de l’opération sécuritaire menée dans la prison de Roumieh?
Je salue cette opération que l’on attendait et réclamait depuis longtemps. La gageure restera de suivre cette action par le développement d’une administration pénitentiaire efficace, tant sur le plan sécuritaire, je pense particulièrement aux besoins pressants de terminer la construction du secteur carcéral de haute sécurité à la prison de Roumieh, que sur le plan qualitatif qui transforme les prisons libanaises d’un simple lieu de châtiment en un outil de réhabilitation et de réinsertion sociale et qui prolonge l’action de la justice dans le respect des normes minimales du traitement des prisonniers et des détenus. L’ensemble des actions à entreprendre est connu. Il s’agit d’investir les fonds nécessaires particulièrement en termes de construction adaptée à Roumieh et ailleurs, la formation d’une administration spécialisée et un accompagnement efficace de la justice.

Comment expliquez-vous le timing de cette opération?
Mieux vaut tard que jamais, mais on ne peut pas ne pas faire un lien avec trois faits marquants actuels. D’abord, une conjoncture politique interne de collaboration et non de compétition entre les différents acteurs, un gouvernement d’union nationale, un dialogue entre le Courant du futur et le Hezbollah et un ministre de l’Intérieur, dont je salue le courage et la détermination. Ensuite, l’attentat terroriste de Jabal Mohsen qui a eu lieu l’avant-veille de l’action. On ne peut pas s’empêcher de considérer cette opération comme une riposte, même symbolique, de l’Etat. Le ministre de l’Intérieur a mentionné le rôle des Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jejoen Bontinck sera déféré samedi devant un juge d’instruction

Posted by jeunempl sur octobre 19, 2013

RTBF

Jejoen Bontinck - combattant extrémisteJejoen Bontinck, ce Belge de 18 ans parti se battre en Syrie au début de l’année et que son père avait tenté de rapatrier, est revenu en Belgique ce vendredi. Il a été interpellé par la police et sera déféré ce samedi devant un juge d’instruction à Anvers. Il affirme qu’il ne s’est pas battu, et qu’il n’a pas été influencé par Sharia4Belgium.

Le juge d’instruction devra décider s’il délivre ou pas un mandat d’arrêt à l’encontre du jeune homme, indique le parquet fédéral. Jejoen Bontinck a été interpellé vendredi soir par la police alors qu’il se trouvait au domicile de sa mère.

Jejoen Bontinck est soupçonné de s’être rendu en Syrie, à la demande de Fouad Belkacem, le leader de Sharia4Belgium. Une version que le jeune homme a niée, mettant en avant des raisons humanitaires. Il a expliqué à certains médias avoir été pendant plusieurs mois chauffeur pour « une sorte d’hôpital, où les médecins étaient moins compétents qu’un étudiant débutant chez nous ».

Très médiatisé au printemps, le cas de ce jeune issu d’un milieu catholique et converti à l’islam radical avait révélé aux yeux du public l’existence de filières de recrutement de volontaires pour combattre le régime de Bachar al-Assad.

En février, le jeune Anversois avait dit à ses parents qu’il partait en vacances aux Pays-Bas, alors qu’il s’apprêtait en fait à se rendre en Syrie. En avril, son père, Dimitri Bontinck, avait affirmé l’avoir eu au téléphone. « Il pleurait, il voulait quitter la Syrie », avait expliqué ce dernier, un ancien militaire, qui s’est ensuite rendu en Syrie pour Lire le reste de cette entrée »

Posted in Belgique, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Armée libanaise éradique le phénomène Al-Assir

Posted by jeunempl sur juin 24, 2013

Mediarama

Milice salafiste du cheikh AssirAprès avoir exacerbé les tensions avec son discours sectaire inhabituel au Liban, Ahmad al-Assir est passé à l’action. Il a envoyé ses hommes pour attaquer un barrage de l’armée, tuant deux officiers et un soldat dimanche, en pensant que cet acte d’intimidation poussera la troupe à desserrer l’étau autour de son périmètre de sécurité, à Abra, ce qui lui laisserait les mains libres pour étendre son influence sur toute la ville. Sans doute encouragé par le laxisme des hauts responsables officiels et la complicité d’une partie de la classe politique, le cheikh intégriste croyait que les choses se dérouleraient comme il l’avait planifié. Mais c’était dans compter sur la détermination de l’armée à éviter le glissement du pays vers le point de non retour et mettre un terme à l’hémorragie dont elle est victime depuis des mois à Ersal, Tripoli et ailleurs dans le pays.

La détermination de l’armée est apparue dans le communiqué qu’elle a publié dimanche, appelant les hommes politiques de Saïda à choisir leur camp, «soit avec l’armée et l’Etat, soit avec la discorde et le chaos». Des propos dramatiques, surtout après l’appel d’Ahmad al-Assir «aux nobles sunnites à quitter l’armée».

Les troupes spéciales envoyées par l’armée ont fait face à des dizaines de miliciens bien armés et entrainés, dont de nombreux syriens et palestiniens. Dans son souci de limiter les pertes dans les rangs des civils, utilisés comme boucliers par les miliciens, l’armée a dû éviter le recours aux armes lourdes.

Ce sont surtout les fantassins qui sont montés à l’assaut du périmètre de sécurité d’al-Assir, ce qui explique le nombre élevés de martyrs dans ses rangs: 16 morts et quelque 100 blessés, à l’heure décrire ces lignes. Après moins de 24 heures de combat, l’armée a pris toutes les positions des miliciens. Quelques éléments sont encore retranchés dans un immeuble. Certains ont pris la fuite vers la région voisine de Charhabil. Des dizaines d’autres ont été tués ou capturés. Les militaires ont retrouvé des armes sophistiquées, des uniformes et de fanions du Front al-Nosra, ainsi que d’importantes quantités de matériels militaires et de munitions.

L’armée a refusé d’écouter tous les appels à un cessez-le-feu réclamé par l’ancien Premier ministre Fouad Siniora et la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Belges en Syrie: 48 perquisitions et 6 interpellations

Posted by jeunempl sur avril 16, 2013

Le Soir

Belges en Syrie - perquisition chez des islamistesL’enquête, initiée en février 2012, s’inscrit dans le cadre de la nouvelle législation fédérale « antiterrorisme ». Les autorités judiciaires avaient pour mission de vérifier si le groupe islamiste radical Sharia4Belgium était bel et bien une organisation terroriste aux yeux de la loi belge.

48 adresses ont été perquisitionnées à Anvers, Schaerbeek, Molenbeek, Vilvorde et Charleroi. Les 225 policiers mobilisés ont saisi 30.000 euros, des GSM et des ordinateurs mais aucune arme ou explosif n’ont été retrouvés.

Belkacem placé sous mandat d’arrêt

Six personnes ont été interpellées. Parmi elles, Fouad Belkacem, l’ancien porte-parole du groupe islamiste Sharia4Belgium, qui a été placé sous mandat d’arrêt. Il comparaîtra vendredi devant la chambre du conseil qui décidera de son maintien ou non en détention. «  Mon client conteste toute implication dans des activités terroristes. Il nie également avoir enrôlé des jeunes pour les envoyer en Syrie  », a indiqué son avocat, Me Walter Damen.

Pour le parquet fédéral, l’idéologie salafiste-djihadiste diffusée par Sharia4Belgium vise à faire renverser les régimes démocratiques pour en faire des Etats islamiques appliquant la charia. L’instruction tend à démontrer que le groupuscule fait partie d’un mouvement international plus large, participant au recrutement, à l’entraînement et à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Belgique, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tribunal spécial pour le Liban : Où en est-on?

Posted by jeunempl sur avril 7, 2013

Joumana Nahas – L’Hebdo Magazine

Tribunaal Libanon - HaririLe 14 février dernier, les Libanais avaient du mal à réaliser que huit années étaient déjà passées depuis l’attentat qui a coûté la vie à l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis ce funeste jour. Il y a eu beaucoup d’attentes déçues, des fuites spectaculaires dans la presse locale et internationale. Il y a eu le fameux acte d’accusation, les noms des quatre accusés rendus publics, leur affiliation au Hezbollah… Et, depuis, la stagnation. Magazine fait le point sur les avancées du tribunal le plus souhaité, en même temps, le plus contesté de l’Histoire du Liban.

Au lendemain de l’assassinat, perpétré de manière spectaculaire, en plein jour, en plein centre d’un Beyrouth que Rafic Hariri avait en grande partie aidé à reconstruire, le Liban tout entier était en colère. Et en attente d’un jugement rapide. La colère est depuis retombée, et le jugement est encore loin de devenir réalité. Qui ne se souvient pas du décompte orchestré dans l’attente de la «vérité» promise? Celle-ci a, depuis, été remplacée par le «rêve», nouveau slogan brandi le 14 mars dernier. Un rêve dont on promet pourtant la réalisation. Un rêve que de très nombreux Libanais ont relégué aux oubliettes, emportés par les soucis quotidiens, de plus en plus nombreux et, semble-t-il, insolubles.

Le Tribunal spécial pour le Liban, faut-il le rappeler, est une institution montée de toutes pièces pour juger les seuls auteurs de l’attentat du 14 février 2005 au Liban, ainsi que ceux qui l’ont précédé et suivi, jusqu’au 12 décembre 2005, à condition qu’un lien soit établi entre les affaires. Il est, par conséquent, aisément compréhensible que les Libanais s’impatientent et ne comprennent pas pourquoi un tribunal, chargé d’une seule affaire, ne soit pas plus rapide.

Il faut pour ceci comprendre que, en tant qu’institution créée spécifiquement pour une affaire d’une telle envergure, avec une tournure internationale, il a fallu, avant même de pouvoir entamer le procès, passer par une multitude d’étapes essentielles pour la garantie d’une juridiction fiable.

Au nombre de ces étapes-clés, il a fallu d’abord envisager la difficile question de la procédure à suivre devant ce tribunal ad hoc.
Pas moins de 152 pages sont ainsi prévues pour réglementer le déroulement du procès, depuis sa création, jusqu’au jugement. Rien n’est laissé au hasard dans ce code procédural, adopté en mars 2009 et amendé quatre fois depuis. Des délais, aux langues officielles, en passant par l’organisation du tribunal, sa compétence, la loi applicable, le déroulement de l’enquête, les droits de la défense, les recours et, enfin, la possibilité d’accorder une grâce ou une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’affaire «Moslem Today» en 1953 : Bruce Condé, un personnage énigmatique

Posted by jeunempl sur mars 31, 2013

L’Hebdo Magazine – Arlette Kassas

L'Affaire "Moslem Today" au Liban en 1953 - Bruce CondeAu début du mandat du président Camille Chamoun, le pays vivait une ère nouvelle sous le signe d’une unité nationale fragile. La révolution blanche, qui avait poussé le président Béchara el-Khoury à la démission, avait divisé les maronites, alors que les musulmans affichaient des positions mitigées à l’égard du nouveau chef de l’Etat.

En novembre 1953, l’abolition du confessionnalisme est débattue au Parlement au cours d’une séance houleuse. Une affaire connue sous le titre de «Moslem Lebanon today» suscite une véritable tension confessionnelle. Tout avait commencé le 19 novembre 1953 lorsqu’une brochure sous le titre «Moslem Lebanon today» est distribuée dans les rues. Aussitôt, les réactions fusent. Les milieux chrétiens protestent vivement contre la teneur de cette brochure. Les autorités la font saisir et annoncent des mesures contre ses auteurs. La rue se calme et les appels à la grève générale à la demande de Pierre Gemayel n’aboutissent pas. Cependant, les Phalanges se portent partie civile. L’affaire est devant la justice.
Le document, rédigé en anglais, est attribué d’abord à des organismes et à des politiciens musulmans. L’enquête permet de découvrir l’auteur de cette brochure qui fait rage. Il s’agit d’un orientaliste américain du nom de Bruce Condé, inscrit à l’Université américaine de Beyrouth. Il avait fait imprimer le document à l’imprimerie Imad el-Solh, à l’insu de ce dernier. Pendant des semaines, l’affaire occupe la scène libanaise. Les relations entre les différentes factions du pays sont tendues. Le confessionnalisme bat son plein. Le 12 décembre, le parti des Najjadé dénonce cette brochure. Le calme revient peu à peu.

Condé arrêté
Bruce Condé avait quitté le Liban pour le Yémen. Rentré quelque temps plus tard, il est arrêté par les autorités vers la mi-janvier 1954. Ses aveux font rebondir l’affaire. Il affirme qu’il n’a fait que traduire un texte arabe rédigé par le Dr Mustapha Khalidy, chez qui la brochure a été réalisée, et qu’il l’a fait à sa demande.

Le 9 février 1954, le parquet ordonne l’arrestation de Dr Khalidy. Vu la personnalité de l’accusé, le juge d’instruction refuse de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réforme : Cortbaoui confirme la légalité du mariage civil de Khouloud et Nidal

Posted by jeunempl sur février 16, 2013

(L’Orient le Jour)

Chakib Kortbaoui - Ministre de la JusticeLe ministre de la Justice, Chakib Cortbaoui, a évoqué hier lors d’une conférence de presse la question du mariage civil facultatif au Liban. Le ministre a notamment commenté le mariage civil contracté par Nidal et Khouloud Darwiche après la reconnaissance, lundi, de la légalité de leur union par la plus haute instance judiciaire consultative du pays. La consultation a été transmise au ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, par M. Cortbaoui lui-même.

« Khouloud et Nidal ont mis les responsables face à leurs responsabilités », a déclaré le ministre. « Selon l’avis rendu par l’instance consultative, tout Libanais qui n’appartient à aucune communauté religieuse a le droit de contracter un mariage civil au Liban », a-t-il souligné. Et de poursuivre : « De ce fait, l’enregistrement du contrat du mariage de Khouloud et Nidal est légal. »

Rappelant que la haute instance judiciaire n’est pas un tribunal et que son avis est consultatif et n’a aucune valeur contraignante, comme l’a d’ailleurs souligné le ministre de l’Intérieur, le ministre Cortbaoui a néanmoins estimé que « cet avis est important et qu’il en est fier ». « Je comprends les difficultés auxquelles fait face Marwan Charbel, je comprends aussi ses appréhensions. Mais je l’appelle à poursuivre dans la même voie après ce premier pas », a-t-il ajouté.

Le ministre Cortbaoui s’est par ailleurs prononcé sur plusieurs affaires juridiques. Il a déclaré dans ce sillage que le nouveau projet de décret relatif au comité des disparus sera remis demain au Conseil des ministres. Concernant le comité de supervision des législatives, il a démenti Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ibrahim Kanaan, député CPL du Metn : 900 000 réfugiés syriens au Liban

Posted by jeunempl sur février 16, 2013

L’Hebdo Magazine – Saad Elias

[Note du MPLBelgique.org : Bien que certaines questions soient parfois tirées par les cheveux, notamment celles mentionnant le drame de Ersal, le député Kanaan lance quelques messages intéressants…]

Le député Ibrahim Kanaan à Bruxelles«Lorsque nous avons réclamé le contrôle des frontières, on nous a taxés de racistes. Aujourd’hui, les rapports officiels avancent le chiffre de 900 000 réfugiés syriens. Ces chiffres ont été sujets à débat au palais présidentiel en présence des chefs des organes de sécurité et de quelques ministres». Interview du député du Metn Ibrahim Kanaan, président de la Commission parlementaire des Finances.

Les échanges d’accusations et les polémiques entre le Moustaqbal et vous ont repris de plus belle. Le livre que vous venez de lancer L’acquittement impossible, est un amas de mensonges, disent-ils, c’est le général Aoun qu’il est impossible d’innocenter avec le lourd bilan qu’il traîne…

C’est le langage habituellement utilisé par le Moustaqbal. Quand vous lui dites, il n’est pas permis d’attaquer l’armée, il vous répond: levez le siège de Ersal. Au chapitre électoral, il clame son attachement à la parité et au partenariat national, fait les plus belles promesses à ses alliés et, en fin de compte, il refuse même de participer au débat sur une loi qui assure cette parité. Au niveau financier, le Courant du futur a été chargé du Trésor pendant 18 ans. Tout le monde sait que le livre est bâti sur les « minutes » de l’Assemblée générale du Parlement depuis que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pressions occidentales pour la tenue des élections

Posted by jeunempl sur février 13, 2013

Mediarama

voteLa communauté internationale a intensifié ses pressions, ces dernières 48 heures, pour garantir la tenue des élections législatives à la date prévue, en juin, indépendamment des négociations en cours entre les différents protagonistes pour s’entendre sur une loi électorale consensuelle.

Mardi, le représentant du secrétaire général des Nations unies au Liban, Derek Plumbly, et l’ambassadeur des Etats-Unis, Maura Connely, ont défilé chez les responsables officiels pour délivrer ce message. M. Plumbley a rappelé au Premier ministre Najib Mikati la disposition de l’ONU à offrir une assistance technique en matière électorale au Liban, mettant l’accent encore une fois sur la nécessité d’organiser le scrutin dans les délais prévus.
Pour sa part, Mme Connelly, qui s’est rendue chez le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, a «encouragé le Liban à rester attaché à ses principes démocratiques et constitutionnels et à faire en sorte que les élections se déroulent à la date prévue».

Ces pressions se sont immédiatement reflétées dans les déclarations des hauts responsables. M. Mikati a indiqué que «le gouvernement est contraint d’organiser les élections législatives le 9 juin prochain en vertu de la loi en vigueur si une nouvelle législation n’est pas adoptée», c’est-à-dire la loi de 1960, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lancement d’un programme de formation du corps judiciaire financé par l’UE

Posted by jeunempl sur janvier 29, 2013

ANI

justiceL’Institut d’Etudes Judiciaires a lancé, mardi, un nouveau programme financé par l’Union Européenne, pour former le personnel du corps judiciaire au Liban, lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté, entres autres, le ministre de la Justice Chakib Cortbawi, le ministre d’Etat Mohammed Fneich et l’ambassadrice de l’UE au Liban Angelina Eichhorst.

L’objectif du programme, dont le coût atteint les 900.000 euros, est de contribuer à l’amélioration des compétences professionnelles des juges, avocats, notaires et différents juristes, par une formation permanente.

Cette initiative vise également à encourager les échanges entre les juristes libanais et européens.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :