Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Gouvernement’

«La reconquête des droits des chrétiens». La dernière grande bataille du général !

Posted by jeunempl sur juillet 9, 2015

L’Hebdo Magazine – Joëlle Seif

General Michel Aoun - HabtoorUne fois de plus, le général Michel Aoun est sous les projecteurs. Certains le critiquent violemment et d’autres sont prêts à tout pour lui. Sous le titre de la «reconquête des droits des chrétiens», il lance un mouvement de protestation que chaque partie commente à sa manière.

Jamais un leader n’aura suscité une telle controverse. Le général Michel Aoun aime les situations extrêmes et son dernier mouvement de protestation, que certains qualifient déjà de «sa dernière grande bataille», domine actuellement la scène politique interne. Pourtant, ni Aoun ni ses partisans n’ont donné d’indications sur leur programme d’action, mais il semble que le CPL ne cherche pas à déployer dans la rue un nombre impressionnant de partisans. Les mauvaises langues disent d’ailleurs que c’est bien parce que la mobilisation populaire n’est plus au rendez-vous. En tout état de cause, la décision de Aoun, qui a répété qu’il ira «jusqu’au bout», est accueillie de manières différentes dans les milieux politiques. Il y a ceux qui y sont totalement opposés et qui la qualifient d’irrationnelle et d’acte désespéré. Il y a aussi ceux qui la comprennent, mais restent sceptiques sur son timing et sur son efficacité et, enfin, il y a ceux qui l’appuient sans réserve, estimant que c’est le bon moment de jouer la carte de la rue…

Les partisans du premier camp rappellent ainsi qu’il avait été au départ question de rééditer l’expérience de l’afflux populaire vers le palais de Baabda des années 1989 et 1990, avec un changement toutefois Lire la suite »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mohammad Machnouk : Un positif de nature

Posted by jeunempl sur mai 24, 2014

L’Hebdo Magazine – Joëlle Seif (Photos Milad Ayoub-DR)

Mohamad Machnouk - ministre de l'EnvironnementAppartenant à l’une des grandes familles beyrouthines, Mohammad Machnouk a grandi dans cette ville dont il est passionnément amoureux et qui lui a inspiré deux ouvrages: Morning beauty et Love story. Elevé avec quatre sœurs, il a vécu dans une ambiance conservatrice et ouverte à la fois. «J’ai reçu une solide éducation et, en même temps, je bénéficiais d’une grande liberté. Mon père estimait qu’il fallait que l’enfant soit libre et actif, ayant la possibilité de mener plusieurs jeux, pour découvrir la vie par lui-même». Son père, Abdallah Machnouk, a toujours été son exemple. «Ce n’était pas seulement un homme politique, un éducateur, un interlocuteur, mais c’était également mon modèle. Il lui arrivait de répéter: mon fils Mohammad m’a enseigné la patience. J’étais très patient et je faisais beaucoup de bricolage. Je réparais souvent des objets cassés, des lampadaires».

De son père, Mohammad Machnouk a appris l’honnêteté, l’organisation, l’engagement, la loyauté envers les gens et l’amour de l’autre. «Je me souviens qu’un jour où nous étions en voiture, nous nous sommes arrêtés devant un immeuble en construction et il nous a demandé, au chauffeur et à moi, de descendre de voiture et de lire la Fatiha devant le chantier. Lorsque je lui ai demandé s’il connaissait le propriétaire et pourquoi nous avions fait cela, il m’a répondu: je ne le connais pas, mais c’est beau de voir quelqu’un qui construit. Il faut lui souhaiter bonne chance. N’apprends pas la jalousie et aime les gens». De sa mère, il a appris la propreté, physique et morale. «La propreté est celle de l’esprit et du corps», lui disait-elle. Elle lui a également enseigné à donner des réponses strictes à une question et à ne pas donner d’informations et des détails supplémentaires. «Elle avait parfaitement raison, car les gens cherchent souvent à vous nuire. Quand on ne donne pas d’informations, on se protège. Moins les gens en savent mieux ça vaut».

La famille Machnouk est une famille unie et dont les liens entre ses membres durent jusqu’à présent, entre les frères, sœurs et les cousins. «Le ministre de l’Intérieur, Nouhad Machnouk, est mon cousin. Même si notre politique est différente, nous sommes proches. Comme le dit le dicton libanais, le sang ne se transforme pas en eau. Nous avons grandi tous ensemble. J’étais plus âgé, mais nous sommes une famille unie. Il n’y a aucune jalousie entre nous».

Le pays appartient à tous

Mohammad Machnouk se veut «centriste». Il n’appartient ni au 14 ni au 8 mars, il est au centre. «Je refuse de faire partie d’un troupeau. On peut être indépendant et avoir une opinion propre. Je suis d’accord avec certaines idées du 14 mars et d’autres du 8 mars. Je soutiens une position et non une personne. Le pays ne peut pas appartenir à une catégorie, en fin de compte, il Lire la suite »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban reçoit le prix du « gouvernement connecté »

Posted by jeunempl sur février 26, 2014

Le Commerce du Levant

téléphone - GSM - mobileLa GSM Association, un groupe de pression représentant les intérêts des principaux opérateurs mondiaux de téléphonie mobile, a décerné le prix du « gouvernement connecté » au Liban dans le cadre de sa manifestation phare, le « Mobile World Congress ».

Cette distinction récompense en particulier le projet « Open Your Tomorrow » initié fin 2012 par le ministère des Télécommunications pour favoriser l’accès des jeunes libanais aux NTIC et l’utilisation de ces dernières dans l’enseignement scolaire. Comportant plusieurs volets, la mise en œuvre de ce projet a démarré par la fourniture, en février 2013, de 15 000 tablettes Androïd disposant d’une navigation sécurisée. Ces tablettes, incluant un abonnement de deux ans, ont été commercialisées auprès de jeunes de différentes classes d’âge à des crédits à taux zéro permis par des subventions ministérielles et des dispositions du secteur bancaire (la Banque du Liban, l’Association des banques libanaises et la Blom Bank). La deuxième phase du projet telle que conçue par le cabinet sortant prévoit, elle, le déploiement de 400 000 tablettes supplémentaires dans les établissements scolaires ainsi que l’assemblage des tablettes au Liban et le développement de contenus éducatifs dédiés par des sociétés libanaises.

Le lobby mondial a par ailleurs distingué dans ce cadre les gouvernements du Botswana (« leadership gouvernemental »), des Émirats arabes unis (« fréquence du réseau de haut débit mobile » et de l’Espagne (« politique économique pour la croissance durable de la téléphonie mobile »).

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans les coulisses d’un accouchement : Les tractations de dernière minute

Posted by jeunempl sur février 20, 2014

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Ministres Tayyar - 2014Saad Hariri a imposé sa marque en s’entendant avec le CPL au terme de négociations serrées et en jouant la carte Rifi à la dernière minute pour se tailler la part du lion. Récit des 48 heures de médiations tous azimuts et de calculs d’épicier qui ont mis fin à dix mois de surenchères partagées.

La rencontre entre Saad Hariri et Michel Aoun en Europe a fondamentalement modifié le processus de formation du gouvernement. Avant tout, parce qu’elle a mis un terme à l’impasse dans laquelle s’étaient engluées les discussions stériles entre Tammam Salam et Gebran Bassil. Jusque-là, les médiations de Waël Abou Faour avec les négociateurs du Hezbollah, prenant fait et cause pour son allié chrétien, et le Premier ministre désigné, sensible aux conseils de Fouad Siniora, n’avaient rien donné. Nabih Berry et Walid Joumblatt, qui ont compris que la fenêtre diplomatique du moment offrait l’opportunité de former un gouvernement d’union nationale, conseillaient à Tammam Salam de s’ouvrir davantage au CPL. Rien à faire, le maître de Mousseitbé ne pouvait pas se déjuger, craignant de fragiliser sa formule basée sur la rotation des portefeuilles. Las de ces tergiversations, Gebran Bassil a donc pris les devants en début de semaine dernière et appelé Nader Hariri, directeur du cabinet de Saad Hariri, avec qui il entretient de bonnes relations personnelles, pour enfin régler la question de la représentation du parti.

Le CPL entendu

Après plusieurs entretiens téléphoniques pour expliquer les demandes du CPL et de ses alliés au sein du Bloc parlementaire du Changement et de la Réforme, Gebran Bassil et Nader Hariri finissent par se rencontrer, jeudi soir, au cours d’un dîner familial à Rabié. Le repas dure plus de deux heures et l’atmosphère est plutôt bonne. Ces derniers mois, cadres, députés et leaders des deux partis ont multiplié les rendez-vous de travail. A table, Gebran Bassil réexplique que le CPL considère que la rotation des portefeuilles n’est qu’un prétexte pour le déloger, lui et son parti, du ministère de l’Energie. En face, Nader Hariri est attentif. En réalité, les deux hommes Lire la suite »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Travaux publics : 2 200 projets impayés

Posted by jeunempl sur octobre 16, 2013

L’Hebdo Magazine

Balloune (Kesrouan) - Aménagements pour les travaux du futur rond pointLa non-approbation d’une loi de finance depuis 2005 a certainement des retombées sociales et économiques dramatiques. Depuis 2006, les gouvernements 
successifs ont dépensé sur base de la règle de la 12e provisoire. Mais vu 
l’inflation et l’augmentation de la cherté de vie, il a fallu que l’Exécutif ait recours à la motion «d’urgence du projet» et/ou «la nécessité de la continuité de l’activité de l’établissement public».

A la lumière de l’expiration des délais butoir pour 
l’utilisation des avances du Trésor 
approuvées pour les années 2011 et 2012 par le Parlement, qui s’élèveraient à 460 milliards de livres, le ministère des Finances s’est abstenu de signer des ordres de paiement. Parmi les agents 
économiques visés par cette position figurent, entre autres, les entrepreneurs de travaux publics. Les rémunérations des maîtres d’ouvrage de 2 200 projets de 
travaux publics sont bloquées.

Investissement à l’EDL : 2 milliards $ en 20 ans

Le poste des dépenses d’investissement du secteur de l’énergie a représenté deux 
milliards de dollars (sans comptabiliser les intérêts) entre 1992 et 2012. La grande 
partie de ces dépenses ont été effectuées entre 1992 et 2000. Cette année est celle de la promulgation de la loi sur la 
privatisation. Les dépenses d’investissement comprennent celles se rapportant au 
renforcement des capacités de production des centrales électriques, l’extension des réseaux de transport et de distribution, ainsi que l’installation de Lire la suite »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ibrahim Kanaan, député du Metn : Pas de feu vert régional pour le cabinet

Posted by jeunempl sur octobre 4, 2013

L’Hebdo Magazine – Saad Elias

Ibrahim Kanaan - député du Metn«Lorsque la tendance régionale changera, tous les obstacles tomberont et on verra alors la formation d’un gouvernement», se désole Ibrahim Kanaan. Tour d’horizon avec le président de la Commission parlementaire des Finances.

Le député Walid Joumblatt a renoncé à l’équation des 3×8 et pencherait pour une formule de 6+9+9. Est-ce que cela vous convient?

Tout ce débat est infructueux, avec le respect que je dois à tous. Lorsque la tendance régionale changera, tous les obstacles tomberont. Je ne vais pas revenir à l’an 2005, ni aux législatives de 2009 et à la façon dont le gouvernement a été formé… Aujourd’hui, lorsque le président Tammam Salam a été désigné, le Moustaqbal avait posé comme condition la mise à l’écart du Hezbollah. Ensuite, on a parlé d’une équipe neutre de technocrates, aujourd’hui, nous en sommes à un gouvernement politique, rassembleur, incluant le Hezbollah. Nous nous querellons sur les chiffres, le feu vert régional n’ayant pas encore été donné…

L’échéance présidentielle approche et les candidats sont légion, on peut citer le général Michel Aoun, le président Amine Gemayel, le député Sleiman Frangié, le Dr Samir Geagea et on parle aussi de la prorogation du mandat du président Michel Sleiman. Qui, selon vous, a le plus de chance d’arriver à Baabda?

Aucun de ceux que vous nommez n’a annoncé sa candidature officielle. Mais notre position de principe fondamentale, que nous avons exprimée à diverses occasions, est que nous sommes opposés à toute prorogation. Cette option n’est pas liée aux personnes. Nous sommes pour une élection présidentielle libanaise qui portera au pouvoir un homme doté d’une forte présence, capable d’améliorer le rôle de la présidence. Nous sommes régis jusqu’à nouvel ordre par un régime confessionnel. Il y a des chrétiens et des musulmans, il y a des maronites, des sunnites, des chiites, des druzes… Nous souhaitons parvenir à un régime laïque, mais l’équilibre, aujourd’hui, impose que la représentativité soit conforme à la réalité. Comment améliorer la situation des chrétiens au sein du régime? C’est ainsi que nous abordons la présidence. Ajoutez à cela les grandes options que nous soutenons dont le choix de la réforme.

Quand allez-vous mettre le point final au projet de la grille des salaires et publier votre rapport?

J’aurais souhaité que la grille ne soit pas soumise sous cette forme à l’Assemblée générale parce qu’elle est, en quelque sorte, une fuite devant les responsabilités. Si j’avais voulu, en tant que président de la Commission, m’attacher uniquement à l’aspect juridique, je l’aurais refusée. Elle ne donne aucun droit aux gens et n’assure pas de vraies sources de financement. Elle n’est appuyée ni par les instances économiques, ni par les fonctionnaires, les militaires ou les enseignants… Ils y sont tous opposés, pourquoi alors la transférer? Mais je me suis dit: je vais assumer cette responsabilité, parce que les citoyens y ont placé tous leurs espoirs. Cela fait vingt-cinq ans que les salaires n’ont pas été réévalués, faut-il laisser la situation Lire la suite »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le cannabis ne sera pas détruit : Silence, on fume!

Posted by jeunempl sur septembre 21, 2013

L’Hebdo Magazine – Mona Alami

Culture du canabis - Liban face au fléau de la drogueLa crise politique et le climat d’insécurité, prévalant cette année au Liban, vont sans doute empêcher les Forces de sécurité intérieure de mener à bien l’éradication des champs de cannabis, comme elles le font chaque année à la même époque.

Le marché très lucratif du cannabis devrait bénéficier du conflit politique grandissant, estiment certaines sources sécuritaires. «Les cultivateurs feront certainement une bonne récolte ce mois-ci, certains paysans ayant même exprimé le regret de ne pas avoir remplacé cette année leurs cultures traditionnelles par du cannabis en raison de l’apathie de l’Etat», souligne un officier des services de renseignement sous couvert d’anonymat. Une véritable embellie pour les cultivateurs principalement due aux réticences du gouvernement à détruire les récoltes afin d’éviter d’aggraver une situation sécuritaire, déjà précaire. Le Pays du Cèdre est, en effet, victime depuis plusieurs mois d’une série d’attentats et de conflits ponctuels.

Le marché local du cannabis est estimé à près de 80 millions de dollars. Le cannabis est cultivé au Liban sur une étendue de près de 30 000 donoums. La production libanaise se situe annuellement entre 60 000 et 210 000 kilos, un chiffre qui varie selon les techniques d’irrigation pratiquées par les agriculteurs. La culture du cannabis s’étend dans les régions du Hermel, Deir el-Ahmar, Bouday, Yammouné, Dar el-Wassat et Ras Baalbeck, entre autres.
«Il est d’ailleurs trop tard pour entreprendre le travail d’éradication nécessaire qui aurait dû avoir lieu depuis deux mois déjà», ajoute l’officier.

L’autre hic pouvant expliquer les réticences du gouvernement et, notamment celles du ministère de l’Intérieur, serait l’incapacité de ce dernier à financer des cultures de substitution. Selon le quotidien al-Akhbar citant le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, le gouvernement aurait promis d’allouer aux agriculteurs 35 milliards de livres libanaises dans le cadre d’un Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les réfugiés syriens au coeur d’un débat belgo-belge

Posted by jeunempl sur septembre 7, 2013

Belga – RTBF

Note du MPLBelgique.org : Actuellement, le Liban supporte le plus gros poids dans l’accueil aux réfugiés syriens. Nous appelons les pays européens, surtout ceux qui ont depuis le début soutenu l’option de la guerre, à assumer leurs responsabilités dans ce dossier. 

drapeau belge - BelgiqueSyrie - drapeauLa ministre de l’Intérieur, Joëlle Milquet (cdH), a nuancé vendredi matin ses propos relayés par le journal Le Soir au sujet de l’accueil de réfugiés syriens en Belgique. Elle évoque un plan européen, où chaque Etat devrait prendre sa part. Mais « je n’ai pas dit que nous devions accueillir 4000 personnes », affirme-t-elle. Selon la secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Maggie De Block (Open Vld), en chiffres absolus, la Belgique occupe la quatrième place européenne.

A la fin d’une interview sur la rentrée politique, Joëlle Milquet appelle à ne pas focaliser le débat syrien sur la question de l’intervention militaire, mais à la déplacer sur le front humanitaire. « J’ai demandé au kern qu’on ne se limite pas à discuter intervention/pas intervention, avoir de grands états d’âme, une grande conscience. La grande conscience, elle nous demande d’agir tout de suite pour les réfugiés », rapporte le quotidien.

« On pourrait faire ce que fait la Suède et accueillir des personnes déplacées sous un statut provisoire, pas définitif. En Belgique, on a 4000 places libres pour soulager les camps », d’après les propos cités dans l’article.

Mais ces déclarations ne signifient pas que la Belgique doit accueillir seule 4000 réfugiés, a précisé Joëlle Milquet vendredi à l’agence Belga. Elle évoque « des proportions bien moindres ».

La ministre de l’Intérieur veut un plan d’aide européen en trois axes: augmentation de l’aide humanitaire aux camps de réfugiés autour de la Syrie, traitement des Lire la suite »

Posted in Belgique, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La Tunisie enterre le député de gauche Mohamed Brahmi

Posted by jeunempl sur juillet 28, 2013

AFP – Al Manar

Assassinat de l'opposant tunisien, le député BrahmiPlusieurs milliers de personnes, venues de tout le pays, assistaient samedi aux funérailles du député opposant assassiné Mohamed Brahmi, à Tunis dans un climat tendu au lendemain d’une grève générale et de manifestations anti-gouvernementales parfois violentes.

L’émotion et la tristesse se lisaient sur les visages lors de la procession funèbre, partie sous escorte militaire samedi matin du domicile du défunt dans la banlieue de l’Ariana (10 km au nord de Tunis) pour se rendre au cimetière d’El Jellaz dans le sud de la capitale. Mohamed Brahmi, 58 ans, sera mis en terre à la mi-journée selon un voeu exprimé de son vivant, dans « le carré des martyres » au côté de Chokri Belaïd, un autre opposant de gauche assassiné en février dernier.

Enveloppé du drapeau national, rouge et blanc, et escorté par des voitures militaires, le cercueil a quitté le domicile du défunt peu avant 10H00 locales (09H00 GMT) et devait emprunter un parcours longeant l’Avenue centrale Habib Bourguiba de Tunis sur le chemin du cimetière.

centaines de personnes ont fait le déplacement de Sidi Bouzid, ville natale du défunt et berceau du soulèvement qui a renversé le régime de Ben Ali en 2011, théâtre de manifestations la nuit dernière contre le gouvernement dirigé par le parti islamiste Ennahda. Les autorités ont déployé un dispositif de sécurité impressionnant sur le parcours de la procession, dans Tunis et aux alentours du cimetière.

Une marée de drapeaux de la Tunisie était visible parmi la foule nombreuse attendant le passage du cortège sur l’Avenue Mohamed V, alors qu’un hélicoptère militaire survolait la capitale, a constaté une journaliste de l’AFP.

« Par notre âme par notre sang nous te vengerons martyr », criait la foule d’une seule voix. Opposant nationaliste de gauche, Mohamed Brahmi a été tué jeudi de 14 balles tirées à bout portant devant son domicile, sa famille accusant Ennahda, qui dément. Le gouvernement a Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gebran Bassil appelle le gouvernement sortant à aller rapidement de l’avant

Posted by jeunempl sur juillet 7, 2013

(L’Orient le Jour)

Au KesrouanLe ministre sortant de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a estimé hier qu’Israël avait la capacité de parvenir aux ressources pétrolières offshore du Liban, indiquant que l’État hébreu avait procédé à un forage à quelques kilomètres des eaux territoriales libanaises. « Ce nouveau puits israélien se trouve exactement à 4 kilomètres du bloc 8 libanais et à 6 kilomètres du bloc 9, et en creusant de manière horizontale, il est techniquement possible pour Israël d’atteindre les ressources libanaises », a affirmé M. Bassil.

Selon lui, « le Liban a les capacités de défendre les hydrocarbures de sa zone économique exclusive (ZEE) grâce à l’armée et à la résistance, et Israël n’a théoriquement aucun intérêt à se rapprocher des eaux territoriales libanaises ». « Mais techniquement parlant, il est de notre devoir de nous protéger sur le plan juridique, et le Liban ne peut pas se permettre de retarder la feuille de route de son plan énergétique s’il veut conserver sa crédibilité au niveau international », a poursuivi le ministre sortant de l’Énergie et de l’Eau.

Il a ainsi appelé le chef de l’État Michel Sleiman et le Premier ministre démissionnaire Nagib Mikati à Lire la suite »

Posted in Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 47 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :