Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘puits’

Gebran Bassil appelle le gouvernement sortant à aller rapidement de l’avant

Posted by jeunempl sur juillet 7, 2013

(L’Orient le Jour)

Au KesrouanLe ministre sortant de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a estimé hier qu’Israël avait la capacité de parvenir aux ressources pétrolières offshore du Liban, indiquant que l’État hébreu avait procédé à un forage à quelques kilomètres des eaux territoriales libanaises. « Ce nouveau puits israélien se trouve exactement à 4 kilomètres du bloc 8 libanais et à 6 kilomètres du bloc 9, et en creusant de manière horizontale, il est techniquement possible pour Israël d’atteindre les ressources libanaises », a affirmé M. Bassil.

Selon lui, « le Liban a les capacités de défendre les hydrocarbures de sa zone économique exclusive (ZEE) grâce à l’armée et à la résistance, et Israël n’a théoriquement aucun intérêt à se rapprocher des eaux territoriales libanaises ». « Mais techniquement parlant, il est de notre devoir de nous protéger sur le plan juridique, et le Liban ne peut pas se permettre de retarder la feuille de route de son plan énergétique s’il veut conserver sa crédibilité au niveau international », a poursuivi le ministre sortant de l’Énergie et de l’Eau.

Il a ainsi appelé le chef de l’État Michel Sleiman et le Premier ministre démissionnaire Nagib Mikati à Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil inaugure un puits artésien à Tannourine

Posted by jeunempl sur octobre 7, 2012

M.M. – ANI

Au KesrouanLe ministre de l’énergie et de l’eau, Gebran Bassil, a inauguré dimanche un puits artésien dans la localité de Tannourine à Batroun.
« L’importance de ce projet, a dit Bassil, c’est d’assurer au plus grand nombre de citoyens l’approvisionnement en eau. C’est illogique qu’une région côtière soit privée d’une telle source vitale ».

M. Bassil a affirmé que les projets réalisés par le ministère sont à caractère national et loin de toute exploitation politique ou personnelle.

Evoquant le dossier de la loi électorale, le ministre Bassil a souligné que la loi électorale basée sur la proportionnelle assure la bonne et juste représentation et prime l’intérêt national.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

Le Litani, un fleuve essentiel au potentiel négligé

Posted by jeunempl sur octobre 2, 2012

(L’Orient le Jour)

L’Association des amis d’Ibrahim Abdel Aal a organisé dimanche une tournée pour la presse sur le lac de Qaraoun. Avec un message : il faut lutter pour préserver et exploiter cette ressource nationale.

Le fleuve du Litani est l’un des plus importants du Liban, cela est incontestable. Mais sa principale caractéristique, il faut le rappeler, est qu’il est le seul à couler entièrement à l’intérieur du territoire libanais. En d’autres termes, les quelque 400 millions de mètres cubes annuels qu’il nous assure sont entièrement exploités par le Liban. Pourquoi alors le laisse-t-on en proie à la pollution ?

La tournée organisée dimanche par l’Association des amis d’Ibrahim Abdel Aal pour la presse et les médias, en présence du ministre de l’Information Walid Daouk, n’avait pas pour seul but de faire la lumière sur cette pollution ultramédiatisée, mais plutôt sur l’extraordinaire potentiel de cette ressource qu’il faut à tout prix protéger.
Nasser Nasrallah, directeur général de l’association, a annoncé à la presse que « cette première initiative n’est qu’un premier pas dans le cadre d’une campagne visant à promouvoir l’importance de l’exploitation de cette ressource hydraulique unique qu’est le Litani ». « L’eau est un sujet crucial pour tout le Liban, a-t-il poursuivi. Notre campagne va commencer par le fleuve du Litani et le lac de Qaraoun pour englober tous les autres bassins du pays. »

Pourquoi commencer par le Litani ? « Parce que c’est la seule quantité d’eau que le Liban peut exploiter intégralement et efficacement sans aucun problème, souligne M. Nasrallah. Cette ressource représente plus de 400 millions de mètres cubes en moyenne par an. Outre le projet d’origine réalisé sur le Litani (NDLR : le barrage dans les années 60), l’État libanais entame actuellement deux autres grands projets : un projet de drainage d’eau vers le Sud, dont la réalisation a déjà commencé, qui fournira Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les puits seront autorisés au compte goutte, prévient Bassil

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2010

Le Commerce du Levant

Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Gébran Bassil, a annoncé qu’un nouveau mécanisme d’octroi de licence de forage de puits a été mis en place, et qu’à partir du 24 novembre les demandes pourront être présentées à travers Liban Post.

L’objectif est de mieux contrôler les forages pour préserver les ressources souterraines et éviter l’assèchement des nappes phréatiques.

Bassil a rappelé que le Liban puise environ 695 millions de mètres cubes d’eaux souterraines par an, soit 195 millions de plus que les réserves annuelles, estimées à environ 500 millions de mètres cubes.

Sur les 695 millions de mètres cubes d’eau utilisés chaque année, 432 millions sont puisés directement par les particuliers. Le nombre de licences de forage de puits octroyées ces dernières années s’est en effet multiplié, passant de 420 en 2005 à 1850 en 2009.

Le ministre a reconnu qu’il est impossible d’interdire les forages pour le moment étant donné l’incapacité de l’Etat à répondre aux besoins de la population. La seule solution est donc de les limiter, pour permettre aux nappes phréatiques de se renouveler.

Désormais, les licences seront octroyées au compte goutte, à ceux qui en ont vraiment besoin, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas alimentés par les offices des Eaux ou ceux qui ont des besoins supplémentaires à la capacité de l’Etat, comme les agriculteurs ou les industriels, a-t-il prévenu. Les techniques de forage de puits seront également strictement contrôlées, a ajouté le ministre.

Selon lui, 78% des demandes reçues depuis la mise en place du nouveau mécanisme ont été refusées.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Eau: des projets de 30 millions de dollars prévus dans les régions

Posted by jeunempl sur novembre 11, 2010

Le Commerce du Levant

Des projets dans le secteur de l’eau d’un montant de 30 millions de dollars seront menés l’année prochaine dans les régions du Nord, de la Békaa et du Sud, a annoncé mercredi le ministre de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil.

Les Offices des Eaux devraient poser 42700 compteurs d’eau, installer 273 km de canalisation, forer 25 puits, édifier 8 réservoirs d’eau, et construire ou réhabiliter 11 stations de pompage. Ces projets desserviront 630000 habitants.

L’enveloppe totale, financée par des avances du Trésor, sera distribuée entre l’Office des Eaux de la Békaa (13 millions de dollars) l’Office des Eaux du Nord ( 10 millions) et l’Office des Eaux du Sud (7 millions).

La moitié de la somme a été débloquée pour lancer les études d’exécution, et la deuxième moitié sera transférée par la suite, a indiqué le ministre.

Le début des travaux est prévu pour mars 2011.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Electricité et Eau: le point de la situation avec le nouveau ministre Gebran Bassil

Posted by jeunempl sur mars 2, 2010

MPLBelgique.org

Gebran Bassil, ministre de l’Energie et des ressources hydrauliques, était l’invité de Maguy Farah pour l’émission « Al Hak Youkal » mercredi dernier sur la chaine OTV.
Le ministre a déclaré que l’objectif de ses dernières conférences de presse et interviews, était d’abord d’informer les gens sur les problèmes actuels et les défis qui l’attendent. Gebran Bassil en a donc profité pour livrer beaucoup de chiffres. Ceci ne l’a néanmoins pas empêché de laisser sous-entendre qu’un plan a déjà été préparé pour répondre au déficit de production, sans pour autant en dévoiler plus à ce sujet.

Le jeune ministre a d’abord écarté tout lien entre la fin de la guerre civile il y a 20 ans et le déficit actuel de la production électrique et hydraulique. Selon lui, les problèmes actuels sont dûs à une mauvaise gestion des ressources et des infrastructures électriques et hydrauliques du pays. Il estime néanmoins que le problème de l’eau est plus complexe et nécessite plus d’effort que celui de l’électricité.

Au niveau de la production électrique, les centrales libanaises fournissent 1500 MW de puissance sur les 2200 MW nécessaires en moyenne. Pour donner une idée de l’ampleur de la catastrophe, et en même temps du potentiel du pays, il cite le Qatar qui produit 14 000 MW, pourtant 15 fois moins peuplé que le Liban. Par ailleurs, 7,5 % de l’électricité consommée au Liban provient de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :