Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘humanitaire’

Chrétiens d’Orient : Aoun en appelle à la « conscience de la communauté internationale »

Posted by jeunempl sur mars 6, 2015

(L’Orient le Jour)

Général Michel Aoun - député du Kesrouan et chef du bloc du changement et de la réformeLe chef du Courant patriotique libre (CPL), Michel Aoun, a appelé, mardi, la communauté internationale à venir en aide aux chrétiens d’Orient persécutés par les jihadistes islamistes.

A l’issue d’une rencontre à Rabieh avec les évêques Issam Darwiche, Georges Saliba, Boulos Safar et Roueiss al-Orachalimi, le leader chrétien a condamné l’exode des chrétiens de la région. La crise régionale « provoque un exode constant des chrétiens, dont certains se dirigent vers le Liban », a souligné le général Aoun. Nous appelons le monde à contribuer à trouver des solutions à cette crise ».

La semaine dernière, plus de 200 chrétiens assyriens ont été enlevés par les jihadistes de l’organisation Etat islamique (EI) dans la province de Hassaké, dans le nord de la Syrie. Une vingtaine d’entre eux ont été libérés, le sort des autres restant à ce jour incertain. Mardi, dix-sept Assyriens sont entrés au Liban par la frontière est du pays.

« Nous ne voulons pas qu’on nous trouve des refuges en Europe où ailleurs, a martelé le chef du CPL. Ce peuple qui a vécu pendant des milliers d’années au Levant ne doit pas être traité de la sorte, surtout au moment du centenaire du drame arménien de 1915 ». Le leader chrétien a dans ce contexte fait remarquer que « les maronites du Liban qui ont subi la famine (sous l’empire ottoman) également en 1915, ne font même pas l’objet d’une commémoration ».

Nous voulons des actes

M. Aoun en a ainsi appelé à la « conscience de la communauté internationale (qui ne doit pas) délaisser le Levant ». Il a, dans ce contexte, annoncé qu' »au plan local, une commission verra le jour. Elle agira (…) pour venir en aide aux familles réfugiées, notamment en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Par habitant, le Liban détient le record de réfugiés

Posted by jeunempl sur août 20, 2014

RTBF.be

Refugiés syriens au LibanEn cette journée mondiale de l’aide humanitaire, célébrée depuis 2008 sous l’impulsion de l’Assemblée générale des Nations Unies, intéressons-nous à la situation humanitaire préoccupante du Liban. Ce petit pays de 4 millions d’habitants accueille le plus de réfugiés au monde, en proportion de sa population.

C’est le journaliste libanais Justin Salhani qui a posté ce tweet, relayé par le site Rue89. Accompagné d’une carte, l’illustration reprend les chiffres et statistiques du rapport intitulé « le coût humain de la guerre » du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR). Les résultats sont stupéfiants.

Depuis plus de trois ans, le conflit Syrien fait rage et a altéré les sociétés du Moyen-Orient. Le pays se vide à grande vitesse et le principal point de chute se trouve être leur voisin libanais. Les Libanais sont pourtant habitués à vivre des conflits répétés et à accueillir des réfugiés depuis plus de quatre décennies. Mais les prévisions sont alarmantes et il commence à manquer de moyens pour orchestrer cette vaste entreprise humaine. Selon les dernières prévisions, les réfugiés représenteront plus du tiers de la population libanaise d’ici la fin de l’année 2014.

En proportion de sa population, le Liban accueille 178 réfugiés pour 1000 habitants ! En terme absolu, les chiffres oscillent entre 800 000 et 1,5 millions de réfugiés. A titre de comparaison, cela représenterait plus de 100 millions de réfugiés aux USA, entre 12 et 15 millions pour la France.

178 réfugiés pour 1000 habitants

En deuxième position, toujours en terme de proportion, on retrouve la Jordanie, avec 88 réfugiés pour 1000 habitants. Cet autre voisin du conflit syrien paie également un prix élevé à l’accueil des réfugiés.

En terme absolu, le premier du classement est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Visite belge au président syrien: Assad serait prêt à une « ouverture »

Posted by jeunempl sur septembre 20, 2013

RTBF

drapeau belge - BelgiqueSyrie - drapeauVéronique De Keyser (PS) s’est rendue en mission humanitaire personnelle au Liban et en Syrie. Elle a eu l’occasion de rencontrer le président Assad pour lui faire part d’une série de demandes d’organisations humanitaires. L’occasion d’un entretien avec le maître de Damas qui, selon la députée européenne semble jouer l’ouverture et la recherche d’une voie politique pour sortir du conflit.

On estime que deux millions de Syriens ont fui les combats dans les pays voisins. Dans des conditions allant du précaire au catastrophique. Une situation qui a mené Véronique De Keyser, au cours d’une mission personnelle qui l’a menée au Liban et en Syrie.

Elle s’est d’abord au Liban où elle a vu des camps de réfugiés syriens et été reçue par le chef de l’État Michel Sleiman, et a rencontré l’ancien ambassadeur libanais à Bruxelles M. Mansour qui lui a proposé de se rendre en Syrie, ce qu’il a rendu possible.

Là, la députée européenne y a rencontré diverses ONG, des autorités, mais surtout, le président Bachar El Assad, qu’elle connaît et à qui elle avait des demandes à formuler sur les disparus, l’humanitaire et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les réfugiés syriens au coeur d’un débat belgo-belge

Posted by jeunempl sur septembre 7, 2013

Belga – RTBF

Note du MPLBelgique.org : Actuellement, le Liban supporte le plus gros poids dans l’accueil aux réfugiés syriens. Nous appelons les pays européens, surtout ceux qui ont depuis le début soutenu l’option de la guerre, à assumer leurs responsabilités dans ce dossier. 

drapeau belge - BelgiqueSyrie - drapeauLa ministre de l’Intérieur, Joëlle Milquet (cdH), a nuancé vendredi matin ses propos relayés par le journal Le Soir au sujet de l’accueil de réfugiés syriens en Belgique. Elle évoque un plan européen, où chaque Etat devrait prendre sa part. Mais « je n’ai pas dit que nous devions accueillir 4000 personnes », affirme-t-elle. Selon la secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Maggie De Block (Open Vld), en chiffres absolus, la Belgique occupe la quatrième place européenne.

A la fin d’une interview sur la rentrée politique, Joëlle Milquet appelle à ne pas focaliser le débat syrien sur la question de l’intervention militaire, mais à la déplacer sur le front humanitaire. « J’ai demandé au kern qu’on ne se limite pas à discuter intervention/pas intervention, avoir de grands états d’âme, une grande conscience. La grande conscience, elle nous demande d’agir tout de suite pour les réfugiés », rapporte le quotidien.

« On pourrait faire ce que fait la Suède et accueillir des personnes déplacées sous un statut provisoire, pas définitif. En Belgique, on a 4000 places libres pour soulager les camps », d’après les propos cités dans l’article.

Mais ces déclarations ne signifient pas que la Belgique doit accueillir seule 4000 réfugiés, a précisé Joëlle Milquet vendredi à l’agence Belga. Elle évoque « des proportions bien moindres ».

La ministre de l’Intérieur veut un plan d’aide européen en trois axes: augmentation de l’aide humanitaire aux camps de réfugiés autour de la Syrie, traitement des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Belgique, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Une majorité de Libanais mécontents de la présence de réfugiés syriens

Posted by jeunempl sur juillet 15, 2013

AFP

Carte des religions en Syrie

Carte des religions en Syrie

Une majorité de Libanais éprouvent un ressentiment envers les plus d’un demi-million de Syriens réfugiés dans leur pays, selon le sondage d’un institut de recherche norvégien dont l’AFP a obtenu copie jeudi.

Sur 900 personnes interrogées par la fondation Fafo, 54% ont affirmé que le Liban, qui compte plus de quatre millions d’habitants, devrait fermer ses portes aux réfugiés syriens, actuellement estimés à près de 600.000 dans le pays.

Environ 90% préféreraient que ces derniers n’aient pas un accès libre au Liban, alors qu’il s’agit du seul pays voisin de la Syrie à ne pas avoir imposé de restrictions à l’entrée de réfugiés syriens.

Dans un pays qui a connu une tutelle syrienne pendant près de 30 ans, 40% des sondés disent ne pas faire confiance aux Syriens, tandis que 39% affirment se méfier d’eux.

D’après le sondage, réalisé en mai et diffusé en juillet, le mécontentement se fait notamment sentir sur le plan économique et social.

Ainsi, 82% estiment que les réfugiés prennent « dans une large mesure » les emplois des Libanais, et pour trois-quarts des sondés, la crise syrienne a provoqué la chute des salaires.

En outre, 66% considèrent que les réfugiés mettent de la pression sur les ressources hydrauliques et énergétiques du Liban.

Au niveau social, 61% ne se sentent « pas à l’aise » avec des voisins syriens et 67% se seraient incommodés de partager leur repas avec eux.

Plus de 80% ne verraient pas d’un bon oeil un Syrien ou une Syrienne épouser un membre de leur famille et 53% sont gênés à l’idée de voir des enfants syriens fréquenter la même école que les leurs.

Par ailleurs, plus de la moitié des sondés estiment que les réfugiés syriens représentent « un danger pour la sécurité nationale et la stabilité ».

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Trente mille âmes abandonnées : Le calvaire des Libanais de Syrie

Posted by jeunempl sur octobre 23, 2012

L’Hebdo Magazine – Julien Abi-Ramia

«Il y a un fait que le gouvernement et beaucoup de partis politiques occultent. Il s’agit du cas des villages syriens, limitrophes de la Békaa et habités en grande partie par des Libanais, toutes confessions confondues: chiites, sunnites, chrétiens, alaouites. Ces vingt-trois contrées et douze fermes abritent 30000 Libanais. Les médias devraient enquêter sur place pour vérifier ces données. Certains de ces habitants sont proches du Hezbollah qui leur a laissé libre choix en ce qui concerne leur dissociation, ou pas, des événements en Syrie au début de la crise. C’est seulement lorsque les groupes armés ont attaqué leurs maisons, agressé, kidnappé et déshonoré leurs habitants que certains ont décidé de mener la bataille contre les agresseurs. Ces villages restent les cibles d’attaques quotidiennes, et le gouvernement doit veiller sur ces Libanais tués alors qu’ils protégeaient ce pays». Dans sa dernière allocution télévisée, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a interpellé l’opinion publique sur un dossier qui commence à poindre.

La principauté libanaise en Syrie

Depuis plusieurs décennies, les habitants du Hermel ont tissé des liens extrêmement forts avec les villages syriens situés de l’autre côté. Les mouvements de population ont fini par effacer de facto la frontière entre la circonscription et le territoire syrien. Aujourd’hui, l’activité économique et sociale du secteur s’étend naturellement à partir d’une ligne tracée entre Qaa dans le nord de la Békaa et Chouaghir dans le Hermel côté libanais, à 10 kilomètres de la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Massoud Achkar : Bkerké est aujourd’hui la voix de la raison

Posted by jeunempl sur avril 14, 2012

(L’Orient le Jour)

Dans une déclaration faite hier et inspirée de la fête de Pâques, Massoud Achkar a estimé que Bkerké est aujourd’hui la voix de la raison, en refusant de se laisser entraîner en faveur d’un camp ou d’un autre. Il exprime ainsi l’attachement aux constantes qui ont été à l’origine de la création du Liban et pousse à la réalisation d’une véritable participation entre les composantes de la nation. Dans le même ordre d’idées, Achkar a condamné les critiques et les surenchères politiques sur le rôle de l’armée, qui assure la protection des frontières et reste la garante de la stabilité interne. Il a donc appelé les différentes parties politiques à appuyer l’armée pour éviter de transformer le Liban en arène pour les règlements de comptes…

Achkar a encore estimé qu’il faut traiter le cas des réfugiés syriens sous l’angle humanitaire et éviter de l’exploiter à des fins politiques. En même temps, il s’est demandé pourquoi les décrets d’application de la loi sur les Libanais réfugiés en Israël tardaient à être publiés, alors que la tragédie de ces Libanais dure depuis des années…

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sit-in de solidarité avec les mères des disparus au jardin Gebran Khalil Gebran

Posted by jeunempl sur mars 22, 2012

ANI – N.A.

Le comité des parents des détenus dans les prisons syriennes, SOLID et le centre libanais des droits de l’Homme ont organisé mercredi à l’occasion de la fêtes des mères, un sit-in de solidarité avec les mères et les familles des disparus, devant la tente de protestation des familles au jardin Gebran Khalil Gebran au centre-ville de Beyrouth.

Les ministres des Télécommunications Nicolas Sehnaoui et de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil, les députés Simon Abi Ramia et Ghassan Mokheiber et d’autres personnalités ont participé à ce sit-in.

M. Sehnaoui a indiqué à cette occasion que « les hommes politiques et les journalistes doivent éloigner ce sujet humanitaire de la politique et la solution réside en des mesures pratiques prises par le gouvernement ».

« Le ministre de la Justice est en voie de préparation d’un ensemble de mesures, notamment les listes des disparus, des tests d’ADN et la découverte des tombes collectives », a-t-il dit.

A son tour, le député Moukheiber a déclaré que « cette cause humanitaire est juste et que le Parlement et les ministres manquent à leur devoir à ce propos ».

« Nous appelons à ne pas exploiter l’affaire des détenus et des disparus par la politique, le confessionnalisme et le sectarisme », a-t-il conclu.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Syrie : Les déplacés syriens rentrent chez eux

Posted by jeunempl sur juin 7, 2011

Libnanews – Irin

Près de la moitié des quelques milliers de Syriens qui ont fui dernièrement dans le nord du Liban pour échapper aux flambées de violence dans le sud-ouest de la Syrie sont rentrés dans leur pays, selon les habitants de la région.

« Cinquante pour cent des familles syriennes sont rentrées dans leur ville d’origine », a déclaré un cheikh de la région, sous couvert de l’anonymat. Dans la ville de Hadath, en Syrie, les familles et amis des demandeurs d’asile avaient informé ces derniers que la situation était calme dans leurs villages, a-t-il ajouté.

D’après Dana Sleiman, porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), la situation est relativement calme dans la région de Wadi Khaled en Syrie, où se trouve Hadath.
« Bien que la situation soit grave, nous ne pensons pas pour l’instant qu’il s’agisse d’une situation d’urgence car le nombre des déplacés reste limité », a-t-elle dit. « Il n’y a pas d’afflux important ».

Il y a un peu plus d’un mois, des Syriens, dont une majorité de femmes et d’enfants originaires de villes telles que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La prison de Roumieh au Liban: cellules surpeuplées et vie de « rats »

Posted by dodzi sur avril 29, 2011

AFP/iLoubnan.info

Roumieh – Une récente mutinerie dans la prison libanaise de Roumieh, près de Beyrouth, a révélé les conditions de vie misérables de milliers de détenus, qui disent vivre « comme des rats » dans des cellules surpeuplées.

« Si vous n’êtes pas un criminel quand on vous amène ici, vous en devenez un à coup sûr pendant votre séjour », affirme un Irakien qui attend depuis un an d’être présenté devant un juge, après être entré clandestinement au Liban. « Nous sommes entassés comme des sardines, on nous laisse moisir ici comme des rats », déclare-t-il sous couvert de l’anonymat, dans une lettre transmise à l’AFP via une organisation non gouvernementale.

Son cas est loin d’être unique dans la prison de Roumieh, où 3.700 détenus s’entassent dans un bâtiment prévu pour en accueillir un millier. Parmi eux, seuls 721 ont été jugés. Et certains restent derrière les barreaux des mois après avoir fini de purger leur peine, attendant qu’un juge signe leur autorisation de sortie.

L’un des détenus décédés, âgé d’une vingtaine d’années, avait bénéficié d’une amnistie présidentielle après avoir purgé une peine pour homosexualité, un crime au Liban. « Ils nous traitent nous et nos enfants comme des animaux », dénonce Umm Ahmed, qui vient régulièrement voir son fils détenu pour consommation de drogue. Chaque semaine, « je demande à mon fils de soulever son T-shirt pour voir s’il n’a pas été battu. Il n’a pas accès à la douche et maigrit chaque semaine ». Comme des centaines de mères, elle apporte régulièrement de la nourriture à son fils, faisant la queue à l’extérieur pendant des heures, avant des contrôles de sécurité minutieux.

« Le ministre de l’Intérieur avait prévenu il y a deux ans que la situation allait exploser (…). Mais personne n’a rien fait, car ce n’était pas la priorité du gouvernement alors », explique le criminologue Omar Nashabe, auteur du livre « Si Roumieh pouvait parler ». « Maintenant ils ne peuvent plus l’ignorer », ajoute-t-il. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :