Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘projet’

EDF supervise un projet de transport d’électricité de 200 millions de dollars

Posted by jeunempl sur janvier 21, 2015

Le Commerce du Levant

Projet de modernisation du réseau électrique libanaisÉlectricité de France (EDF) a entamé, en décembre 2014, la supervision d’un projet de transport d’électricité au Liban. D’une valeur totale de 200 millions de dollars, ce projet s’inscrit dans le cadre du volet de modernisation du réseau de transport du plan global sur l’électricité lancé en 2010 par l’ancien ministre de l’Énergie Gebran Bassil. Ce plan consacrait environ 4,8 milliards de dollars au renforcement de la production électrique dans le pays à travers plusieurs volets tels que la construction ou réhabilitation de centrales électriques, l’évolution du mix énergétique ou la réévaluation de la tarification.

EDF avait remporté en 2013 l’appel d’offres de trois millions d’euros (près de 3,5 millions de dollars) pour la supervision du projet de transport, mais les travaux n’ont été entamés qu’en décembre 2014 dans l’attente du feu vert du ministère des Finances. Dans le cadre de ce projet, EDF Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un projet de balayage aérien va déterminer le potentiel pétrolier du sous-sol libanais

Posted by jeunempl sur février 27, 2014

Le Commerce du Levant

Pétrole onshore - balayage aérienLe ministère de l’Énergie et de l’Eau a signé un contrat avec la société américaine Neos Geosolutions pour une évaluation grâce à une technique aérienne du potentiel pétrolier et gazier du sous-sol libanais. Baptisé “CedarsOil”, le projet, qui devra démarrer dans quelques mois, est une première dans la recherche de traces d’hydrocarbures sur le sol libanais depuis les tentatives avortées dans les années 1960. Ce projet intervient alors que 46 compagnies ont été qualifiées en avril dernier pour participer au premier appel d’offres pour l’attribution de licences d’exploration dans les eaux territoriales. « Les études sismiques prometteuses dans la zone offshore nous ont encouragés à entreprendre ce projet. D’autres signes sont également encourageants, comme l’existence de pétrole et de gaz en Syrie, ou encore les récentes découvertes de traces d’hydrocarbures autour de la mer Morte entre la Cisjordanie et Israël, explique Frank Jreij, directeur adjoint de la branche Moyen-Orient de la société. La région de Palmyre, riche en pétrole, appartient à une formation géologique qui s’étend vers le nord du Liban. Plus au Sud, une faille géologique partant de la mer Morte en direction du nord se prolonge dans la vallée de la Békaa. » Des « suintements assez fréquents observés à la surface du sol dans sept ou huit sites » laissent en outre espérer, selon lui, l’existence de pétrole dans le sous-sol libanais.

Une technologie sophistiquée

Pour tenter d’en avoir le cœur net, Neos Geosolutions propose une technologie de pointe. « Les méthodes ont beaucoup évolué. Il y a quarante ans, l’exploration en 3D d’une zone offshore était quasiment impossible, tandis que les études bidimensionnelles manquaient parfois de précision. Les études en 3D ont commencé à se développer dans les années 1970, mais leur coût continue d’être élevé et elles prennent du temps, notamment quand le relief est accidenté, comme c’est le cas au Liban. » Neos Geosolutions s’affranchit de ces contraintes en procédant à un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban reçoit le prix du « gouvernement connecté »

Posted by jeunempl sur février 26, 2014

Le Commerce du Levant

téléphone - GSM - mobileLa GSM Association, un groupe de pression représentant les intérêts des principaux opérateurs mondiaux de téléphonie mobile, a décerné le prix du « gouvernement connecté » au Liban dans le cadre de sa manifestation phare, le « Mobile World Congress ».

Cette distinction récompense en particulier le projet « Open Your Tomorrow » initié fin 2012 par le ministère des Télécommunications pour favoriser l’accès des jeunes libanais aux NTIC et l’utilisation de ces dernières dans l’enseignement scolaire. Comportant plusieurs volets, la mise en œuvre de ce projet a démarré par la fourniture, en février 2013, de 15 000 tablettes Androïd disposant d’une navigation sécurisée. Ces tablettes, incluant un abonnement de deux ans, ont été commercialisées auprès de jeunes de différentes classes d’âge à des crédits à taux zéro permis par des subventions ministérielles et des dispositions du secteur bancaire (la Banque du Liban, l’Association des banques libanaises et la Blom Bank). La deuxième phase du projet telle que conçue par le cabinet sortant prévoit, elle, le déploiement de 400 000 tablettes supplémentaires dans les établissements scolaires ainsi que l’assemblage des tablettes au Liban et le développement de contenus éducatifs dédiés par des sociétés libanaises.

Le lobby mondial a par ailleurs distingué dans ce cadre les gouvernements du Botswana (« leadership gouvernemental »), des Émirats arabes unis (« fréquence du réseau de haut débit mobile » et de l’Espagne (« politique économique pour la croissance durable de la téléphonie mobile »).

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La bataille de La Sagesse : Polémique autour d’un projet

Posted by jeunempl sur mai 5, 2013

L’Hebdo Magazine – Delphine Darmency

projet : Beyrouth vs SagesseLe paisible quartier de La Sagesse est à l’aube d’un bouleversement sans précédent. Abritant le collège de La Sagesse et l’archevêché maronite de Beyrouth, ses ruelles possèdent encore un charme particulier, les immeubles modernes qui ont réussi à s’implanter étant restés rares. Et pour cause, il y a quarante ans, une partie des bâtisses et jardins du quartier ont été expropriés par l’Etat pour y bâtir la voie rapide La Sagesse-Turk. Ce projet, remis au goût du jour par la municipalité de Beyrouth il y a trois ans, provoque la grogne et la mobilisation de la société civile.

Dans une impasse du quartier de La Sagesse, figé depuis plus d’un demi-siècle, des poules se promènent sans vergogne entre de vieilles bâtisses d’architecture traditionnelle. A travers une fenêtre, une porte, on voit des peintures d’époque et leurs emblématiques triples arcades. Sur leurs murs extérieurs, des croix rouges ne présagent rien de bon, marquées par l’association Save Beirut Heritage (SBH) pour signifier leur démolition future au passage de la voie rapide appelée Fouad Boutros. «Une trentaine de ces maisons seront détruites, annonce Giorgio Tarraf, président de SBH. Alors qu’aujourd’hui dans aucune des grandes villes de la région ou d’Occident, la voiture n’est privilégiée, le projet Fouad Boutros va provoquer des dégâts évidents sur le patrimoine, sur les habitants de la région, mais également d’un point de vue écologique. C’est un crime qu’on regrettera d’avoir commis».

Inspiré des plans du réseau routier pour Beyrouth de l’urbaniste Michel Ecochard dans les années 50, ce projet, resté dans les tiroirs de l’administration, a pourtant été remis à l’ordre du jour depuis trois ans. «Le projet avait débuté juste avant la guerre, explique Elie Hélou, responsable du projet au Conseil du Développement et de la Reconstruction. Le pont à l’intersection de l’avenue Charles Malek et Mar Mitr en avait été le premier ouvrage d’art. Cette voie est une partie du puzzle qui n’est pas encore achevé et qui doit l’être pour désengorger Achrafié». Un axe qui partirait du supermarché Spinneys, avec des embranchements sur Charles Malek frôlant les actuels restaurants et bloquant certaines rues, pour finir sa folle course sur l’avenue Charles Hélou avec un renfort de trois ponts et deux tunnels. Inacceptable pour différentes associations et urbanistes organisés en «Collectif civil».

«Le projet, un coup monté»

«En 2009, Fouad Boutros mettait la première pierre à cet axe La Sagesse-Turk, projeté, pourtant, il y a plus d’un demi-siècle, rappelle Raja Noujaim, membre du collectif. A cette époque, le quartier de La Sagesse n’avait pas plus de vingt ans et une maison était conçue sans une vision de préservation. Mais il ne faut pas réfléchir en termes de bâtiments mais de quartier, nous demandons que l’ensemble de la région soit classée. D’ailleurs, poursuit-il, l’aspect traditionnel n’est qu’un des nombreux points expliquant notre désaccord». Pour le Collectif civil, percer des voies rapides en 2013 dans des quartiers centraux est une «pratique destructrice révolue». Il souligne que ces dernières, au-delà de détruire une identité, un tissu urbain et architectural, ne résolvent les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

300 millions de dollars seront versés aux 945 municipalités

Posted by jeunempl sur avril 22, 2013

Le Commerce du Levant

Le général Michel Aoun entouré du ministre Nicolas Sehnaoui et du député Ibrahim KanaanLe président de la commission des finances au Parlement, Ibrahim Kanaan, a annoncé le 18 avril, le versement de 300 millions de dollars aux 945 municipalités provenant de la Caisse autonome des municipalités. Les municipalités attendaient ce versement depuis septembre. Le retard est récurrent en raison de différends annuels sur le mode de répartition de ces montants entre les municipalités.

A l’occasion de ce déblocage, le député a annoncé que celui des 1,2 milliards de dollars dus aux municipalités par le ministère des Télécommunications depuis 1995 est aussi imminent. (Le Commerce du Levant d’avril 2013). Les ministères de l’Intérieur, des Télécommunications et des Finances sont en train de finaliser le mécanisme de répartition de ces fonds. Le montant qui s’élève à 3,5% du PIB pourrait faciliter le lancement de projets de développement. Imaginez ce que représentent 1,2 milliards de dollars pour le développement local”, s’exclame Ibrahim Kanaan selon qui les municipalités manquent cruellement de moyens pour financer des projets locaux. Le député cite l’exemple de la construction d’une centaine de places de parking à Sin al-Fil a été plusieurs fois repoussée.

Redoutant la dilapidation des fonds et la corruption, certains experts indépendants ou membres d’ONG affichent un point de vue différent. Les projets de développement financés pourraient être trop éloignés des besoins locaux si des mesures assurant la transparence et la responsabilisation des municipalités ne sont pas prises. Même si la loi oblige les municipalités à annoncer publiquement leur budget, la majorité d’entre elles ne publient qu’une partie des dépenses et des recettes totales et utilisent des lignes budgétaires vagues et allusives. Le problème qui se pose est celui de la capacité institutionnelle des municipalités à utiliser ces fonds à bon escient, disent-ils.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil signe des projets pour l’Office des Eaux de Beyrouth et du Mont-Liban

Posted by jeunempl sur avril 15, 2013

(ANI)

Neige - Eau - LibanLe ministre sortant de l’Energie et des Eaux, Gebran Bassil, a signé, lundi, un certain nombre de projets pour l’Etablissement des Eaux de Beyrouth et du Mont Liban, pour un montant de 18 milliards de livres libanaises.

Le projet vise à mettre en place des canalisations pour alimenter en eau certaines régions du Kesrouan. Une des stations du Metn Nord va pouvoir bénéficier des services de maintenance faisant partie intégrante desdits projets.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Contrat de 348 millions de dollars pour la construction de nouvelles centrales électriques

Posted by jeunempl sur février 28, 2013

Le Commerce du Levant

Centrale électrique de Zouk Mosbeh - LibanLe ministère de l’Energie et de l’Eau a signé mardi un contrat de 348 millions de dollars avec un consortium germano-danois pour la construction de nouvelles centrales électriques à Jiyyeh et Zouk.

Conformément à ce contrat, les compagnies danoise BWSC et allemande Man Diesel construiront deux centrales d’une capacité de production de 272 MW sur les sites des actuelles centrales de Zouk et Jiyyeh.

Selon le ministre de l’Energie, Gebran Bassil, la construction des deux centrales nécessitera entre 15 et 18 mois. La capacité disponible réelle du Liban est de 1.500 MW aujourd’hui pour une demande de plus de 2.400 MW.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Un grand projet pour le Sud, près de 350 000 bénéficiaires

Posted by jeunempl sur octobre 2, 2012

(L’Orient le Jour)

L’État a actuellement entamé un projet majeur de drainage de l’eau de Qaraoun vers le Sud, appelé « Projet 800 » en référence à l’altitude de 800 mètres à partir de laquelle l’eau sera acheminée vers les villages concernés.

Selon des informations de l’Office national du Litani, le projet sera formé d’un canal principal de 51 kilomètres qui acheminera l’eau du Qaraoun jusqu’au village de Baraachit à Bint Jbeil. Il englobera une série de tunnels d’une longueur totale de 6,3 kilomètres, dont le plus important est celui de Yohmor, 5,2 kilomètres à lui tout seul. Des canalisations secondaires iront irriguer la plaine de Marjeyoun. Douze réservoirs pourront stocker près de 95 000 mètres cubes d’eau, complétés par sept stations de pompage.

Le coût global du projet est d’environ 217 millions de dollars. Les bailleurs de fonds sont la Caisse arabe (100 millions de dollars), la Caisse koweïtienne (65 millions de dollars) et le gouvernement libanais (52 millions de dollars, soit 24 % du financement total).

Quelque 77 villages profiteront de ce projet pour l’irrigation des terres, et 99 pour l’alimentation en eau potable, soit un total d’un peu moins de 350 000 habitants, dont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Litani, un fleuve essentiel au potentiel négligé

Posted by jeunempl sur octobre 2, 2012

(L’Orient le Jour)

L’Association des amis d’Ibrahim Abdel Aal a organisé dimanche une tournée pour la presse sur le lac de Qaraoun. Avec un message : il faut lutter pour préserver et exploiter cette ressource nationale.

Le fleuve du Litani est l’un des plus importants du Liban, cela est incontestable. Mais sa principale caractéristique, il faut le rappeler, est qu’il est le seul à couler entièrement à l’intérieur du territoire libanais. En d’autres termes, les quelque 400 millions de mètres cubes annuels qu’il nous assure sont entièrement exploités par le Liban. Pourquoi alors le laisse-t-on en proie à la pollution ?

La tournée organisée dimanche par l’Association des amis d’Ibrahim Abdel Aal pour la presse et les médias, en présence du ministre de l’Information Walid Daouk, n’avait pas pour seul but de faire la lumière sur cette pollution ultramédiatisée, mais plutôt sur l’extraordinaire potentiel de cette ressource qu’il faut à tout prix protéger.
Nasser Nasrallah, directeur général de l’association, a annoncé à la presse que « cette première initiative n’est qu’un premier pas dans le cadre d’une campagne visant à promouvoir l’importance de l’exploitation de cette ressource hydraulique unique qu’est le Litani ». « L’eau est un sujet crucial pour tout le Liban, a-t-il poursuivi. Notre campagne va commencer par le fleuve du Litani et le lac de Qaraoun pour englober tous les autres bassins du pays. »

Pourquoi commencer par le Litani ? « Parce que c’est la seule quantité d’eau que le Liban peut exploiter intégralement et efficacement sans aucun problème, souligne M. Nasrallah. Cette ressource représente plus de 400 millions de mètres cubes en moyenne par an. Outre le projet d’origine réalisé sur le Litani (NDLR : le barrage dans les années 60), l’État libanais entame actuellement deux autres grands projets : un projet de drainage d’eau vers le Sud, dont la réalisation a déjà commencé, qui fournira Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entretien Khalil – Bassil : Projet de station d’eau à Hasbaya dans 3 mois

Posted by jeunempl sur septembre 29, 2012

N.KH. – ANI

Le député Anwar el-Khalil a suivi vendredi avec le ministre des Ressources hydrauliques Gebran Bassil, le problème des eaux dans la région de Hasbaya, ainsi que les répercussions économique et vitale dues à cette affaire.

M. el-Khalil a indiqué que « le ministère des Ressources hydrauliques est en voie de trouver une solution radicale à ce problème. Solution, qui garantira l’alimentation de la station des eaux de Hasbaya en courant électrique de manière continue ».

« Le ministre Bassil nous a affirmé que le projet qui coutera 300.000 dollars, verra le jour dans trois mois », a-t-il conclu.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :