Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘société civile’

Des questions légitimes autour de « Vous puez »

Posted by jeunempl sur septembre 1, 2015

Tayyar-intishar – Mohammad Ezzedine

Lebanon You StinkRévolution citoyenne ou dernière étape de l’ «automne arabe» ? Le site de la diaspora libanaise Tayyar-Intishar.org, pose quelques questions autour du mouvement «Tol3et Ri7etkon» ou «Vous puez».

Depuis la mi-juillet une grande partie de la population libanaise est en ébullition, elle bat les pavés de la capitale Beyrouth, quasi quotidiennement, faisant face aux hordes de casseurs, ainsi qu’à des agents des Forces de sécurité intérieure quelque peu zélés et faciles de la matraque ou de la gâchette.

Qui sont donc ces Libanais prêts à braver le danger et quelles sont leurs revendications ?

Pour y répondre il convient de faire un bref retour en arrière de quelques semaines, au commencement de la crise des déchets qui sévit toujours à Beyrouth, dans ses deux banlieues, ainsi qu’au Mont-Liban et dans plusieurs autres régions du pays.

Fin juin, la décharge de Naameh ferme ses portes, sous la pression des habitants de la localité du Chouf, excédés par plusieurs années de pollution ordurière. Ouverte en 1997 pour recevoir les détritus de la capitale et de la montagne environnante pendant quelques années seulement, le temps qu’une solution globale et plus écologique soit trouvée, elle était toujours en activité dix-huit ans plus tard.

La décharge de Naameh qui devait accueillir au départ deux millions de tonnes de détritus en a finalement reçu au cours de ces années plus de quinze millions de tonnes. Suite à la fermeture de cette dernière, les déchets se sont dans un premier temps Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mohammad Machnouk : Un positif de nature

Posted by jeunempl sur mai 24, 2014

L’Hebdo Magazine – Joëlle Seif (Photos Milad Ayoub-DR)

Mohamad Machnouk - ministre de l'EnvironnementAppartenant à l’une des grandes familles beyrouthines, Mohammad Machnouk a grandi dans cette ville dont il est passionnément amoureux et qui lui a inspiré deux ouvrages: Morning beauty et Love story. Elevé avec quatre sœurs, il a vécu dans une ambiance conservatrice et ouverte à la fois. «J’ai reçu une solide éducation et, en même temps, je bénéficiais d’une grande liberté. Mon père estimait qu’il fallait que l’enfant soit libre et actif, ayant la possibilité de mener plusieurs jeux, pour découvrir la vie par lui-même». Son père, Abdallah Machnouk, a toujours été son exemple. «Ce n’était pas seulement un homme politique, un éducateur, un interlocuteur, mais c’était également mon modèle. Il lui arrivait de répéter: mon fils Mohammad m’a enseigné la patience. J’étais très patient et je faisais beaucoup de bricolage. Je réparais souvent des objets cassés, des lampadaires».

De son père, Mohammad Machnouk a appris l’honnêteté, l’organisation, l’engagement, la loyauté envers les gens et l’amour de l’autre. «Je me souviens qu’un jour où nous étions en voiture, nous nous sommes arrêtés devant un immeuble en construction et il nous a demandé, au chauffeur et à moi, de descendre de voiture et de lire la Fatiha devant le chantier. Lorsque je lui ai demandé s’il connaissait le propriétaire et pourquoi nous avions fait cela, il m’a répondu: je ne le connais pas, mais c’est beau de voir quelqu’un qui construit. Il faut lui souhaiter bonne chance. N’apprends pas la jalousie et aime les gens». De sa mère, il a appris la propreté, physique et morale. «La propreté est celle de l’esprit et du corps», lui disait-elle. Elle lui a également enseigné à donner des réponses strictes à une question et à ne pas donner d’informations et des détails supplémentaires. «Elle avait parfaitement raison, car les gens cherchent souvent à vous nuire. Quand on ne donne pas d’informations, on se protège. Moins les gens en savent mieux ça vaut».

La famille Machnouk est une famille unie et dont les liens entre ses membres durent jusqu’à présent, entre les frères, sœurs et les cousins. «Le ministre de l’Intérieur, Nouhad Machnouk, est mon cousin. Même si notre politique est différente, nous sommes proches. Comme le dit le dicton libanais, le sang ne se transforme pas en eau. Nous avons grandi tous ensemble. J’étais plus âgé, mais nous sommes une famille unie. Il n’y a aucune jalousie entre nous».

Le pays appartient à tous

Mohammad Machnouk se veut «centriste». Il n’appartient ni au 14 ni au 8 mars, il est au centre. «Je refuse de faire partie d’un troupeau. On peut être indépendant et avoir une opinion propre. Je suis d’accord avec certaines idées du 14 mars et d’autres du 8 mars. Je soutiens une position et non une personne. Le pays ne peut pas appartenir à une catégorie, en fin de compte, il Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: Une première union civile célébrée

Posted by jeunempl sur janvier 19, 2013

Libnanews

Mariage civil (Liban)Alors qu’en France , la polémique sur le Mariage Gay se poursuit, les couples au Liban pourraient bientôt bénéficier du Mariage Civil. En effet, le site d’information en ligne mmedia.me a indiqué qu’un premier mariage civil a été célébré au Liban,  Kholoud Succariyeh et Nidal Darwish s’étant unis dans une cérémonie civile en profitant de certaines dispositions en date du Mandat Français.

Selon l’article publié ce 18 janvier par le journal en ligne, l’acte de mariage a notamment cité le préambule de la Constitution Libanaise et la Déclaration des Droits de l’Homme et plus spécifiquement son article 16 stipulant l’égalité entre les sexes.

La nouvelle épouse Kholoud, conseillée par maître Talal Husseiny, s’est tout d’abord adressée à sa famille afin que le mariage puisse être déclaré oralement et ne pas être enregistré par les instances religieuses musulmanes. La procédure a pu ensuite se poursuivre avec l’amendement de la mention religieuse sur les fiches d’état civil afin de prouver la non affiliation de ces derniers à une communauté religieuse, ce qui leur permettra ensuite d’obtenir un mariage civil selon l’article 60 L.R. , un décret de 1936, reconnaissant et organisant les communautés religieuses libanaises. Selon l’avocat du jeune couple, ce même décret reconnait également l’importance de l’individu face aux communautés religieuses. Maître Husseiny poursuit en expliquant à mmedia.me que cet article induit par conséquent un mariage civil similaire à ceux célébrés en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Santé : sit-in de « Haqqi Alayyi » aujourd’hui pour la démission de Ali Hassan Khalil

Posted by jeunempl sur juillet 15, 2012

(Maya Trad – L’Orient le Jour)

Le groupe « Haqqi Alayyi » organise un sit-in aujourd’hui samedi à 11h, devant le ministère de la Santé dans le secteur du musée national, pour demander la démission du ministre Ali Hassan Khalil. Ce rassemblement dénonce les promesses non tenues du ministre datant de décembre et janvier derniers. Ce dernier avait promis de présenter un plan de réforme qui assurerait une couverture sociale à tous les Libanais sans prendre en compte leur statut social, et ce avant le 15 janvier 2012. Jusqu’ici, aucun projet de couverture sociale n’a été discuté ni en Conseil des ministres ni au Parlement. « Le ministre est un employé, soi-disant au service du bien public, il a cependant tout simplement échoué à faire son travail. Il est temps de questionner nos responsables et les mettre devant leurs promesses et leurs devoirs », plaide Mohammad Hamdan, jeune ingénieur et l’un des piliers de « Haqqi Alayyi ».

« Haqqi Alayyi » est un mouvement organisé par de jeunes Libanais de 25 à 30 ans, qui se portent volontaires de proposer des solutions aux problèmes quotidiens qui touchent le Liban comme la santé, le transport public, la fiscalité, le contrôle des alliances commerciales illicites et le droit du travail.

Des propositions concrètes

L’action de Haqqi Alayyi aujourd’hui vise divers objectifs. Mohammad Hamdan affirme que « le droit à une couverture médicale pour tous les citoyens est un droit basique que nous revendiquons et qui nous est aujourd’hui interdit. Tout citoyen a le droit à un seuil minimal de couverture médicale, que seule une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La société civile dit oui à la préservation du port phénicien de Minet el-Hosn (vidéos)

Posted by jeunempl sur juin 25, 2012

Libnanews

La société civile, représentée par l’Association pour la Protection du Patrimoine Libanais a manifesté vendredi devant l’installation portuaire de Minet el-Hosn pour dire non à la destruction de ce port. Seuls quelques archéologues courageux  ont brisé la loi du silence et étaient présents, alors que les autres ont préféré observer une omerta– imposée ou volontaire, il est difficile de le savoir. Par contre, cette fois-ci, après un mutisme médiatique depuis novembre dernier, la présence des chaînes de télévisions et des représentants des médias s’est fait clairement remarquer, enregistrant de la sorte une nouvelle avancée dans le dossier du port, notamment via un article publié par Sandra Noujaim dans l’Orient-le-Jour. Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de l’APPL traduit par notre collaboratrice Marie-Josée Rizkallah, ainsi que deux vidéos, l’une comportant le discours de la présidente de l’APPL Pascale Ingea filmé par François El Bacha, et l’autre présentant un diaporama de l’évènement réalisé par Brahim Najem. Ci-joint également un album photos prises par François El-Bacha (Cliquez ici pour les photos et vidéos).

« Le 22 juin 2012, à 18h, l’Association pour la préservation du patrimoine libanais (APPL), en coordination avec des activistes de la société civile, a organisé un rassemblement populaire et pacifique au centre-ville de Beyrouth, tout le long du rempart ouest de la parcelle 1398 à Minet el-Hosn (projet Venus Towers), qui abriteune installation portuaire désignée par le port phénicien de Minet el-Hosn. Les manifestants ont demandé la préservation de ces cales phéniciennes, refusant leur destruction ou toute tentative de démantèlement.

La présidente de l’APPL, Pascale Ingea, a prononcé un discours au nom des manifestants, saluant les personnes présentes et absentes, ainsi que tous ceux qui se sont récemment  joints à cette campagne, remerciant les médias, notamment ceux qui étaient présents pour assurer une couverture de l’évènement.

« Nous déclarons que chaque citoyen libanais sensé ne peut qu’approuver notre mouvement dont l’objectif, en premier lieu, se résume à une seule phrase : le massacre des sites archéologiques au Liban doit s’arrêter immédiatement. Grâce à votre détermination et votre soutien, nous atteindrons assurément cet objectif, inchallah, et personne ne pourrait mettre un terme à notre noble parcours au service de l’intérêt du peuple libanais et pour la sauvegarde de ses racines, sa culture et son Histoire ».

Ingea s’est ensuite adressée au président de la République Michel Sleiman : « Nous sommes réunis aujourd’hui pour dire non à la destruction ou au démantèlement du port phénicien de Minet el-Hosn. Monsieur le président de notre chère République libanaise, vous qui êtes le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Beyrouth : La société civile libanaise marche pour la préservation du port phénicien et de l’Hippodrome romain

Posted by jeunempl sur mars 26, 2012

Libnanews

En dépit des tentatives vaines de politisation et de démobilisation, les efforts citoyens entrepris par l’APPL et les défenseurs du patrimoine ont abouti ce samedi 24 mars, par une marche pour la sauvegarde du port phénicien de Minet el-Hosn (Ve s. av. J.C.) et l’hippodrome romain de Wadi Abou Jmil (Ier s. ap. J.C.).

Deux chevaux avec leurs cavaliers appartenant à M. Danna via le club hippique de Beyrouth, ont ouvert la marche au centre-ville, rendant hommage à leurs prédécesseurs au temps où l’hippodrome romain de Beyrouth était toujours fonctionnel et appartenait au peuple.

Quelques centaines de personnes ont fait acte de présence pour crier haut et fort leur volonté de sauver ce qui reste du patrimoine libanais. Les milliers qui se réunissent sous l’étendard de tel ou tel parti étaient aux abonnés absents, parce qu’au Liban, ce ne sont que les « causes » politiques qui enflamment les foules, alors que les causes essentielles sont mises au second voire-même au troisième plan. Mais quel que soit le nombre des participants, l’important c’est que cette manifestation ait eu lieu contre vents et marrées. L’APPL a lancé un appel pour la protection des sites qui restent à Beyrouth, un total de 7 sites sur 197.

Des archéologues, des artistes, des étudiants et des professeurs de diverses universités libanaises, des intellectuels, des Beyrouthins et des représentants d’associations et de mouvements citoyens entre autres le Parti Vert, l’Association De Gemmayzeh, T.E.R.R.E Liban, Anonymous, Hibr, SBH, le club de Green Peace, la Troisième Voix, ont marché pour prouver que la société civile exige la protection des sites historiques au Liban, notamment du port phénicien et de l’hippodrome romain de Beyrouth. La présence médiatique quant à elle était timide, et à notre connaissance, seule la LBC a diffusé le soir-même un reportage à ce sujet.

Crédit Photo: François el Bacha

Reportage vidéo Libnanews : Marche pour la sauvegarde du Port Phénicien et de l’hippodrome romain de Beyrouth

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« La sécurité routière » objectif principal du partenariat entre YASA, LASSA et autoXpert

Posted by jeunempl sur janvier 22, 2012

YASA.org

Les deux associations YASA et LASSA ont annoncé la signature d’un partenariat de coopération stratégique avec la compagnie autoXpert sal, le distributeur exclusif de la marque de voitures Brilliance et des véhicules utilitaires Jinbei au Liban, dans le but de promouvoir la sécurité routière et d’améliorer les critères du transport scolaire afin d’assurer un trajet aller-retour en toute sécurité entre le domicile et l’école.

C’est dans ce cadre là que le fondateur de l’association YASA M. Ziad Akl a indiqué que ce partenariat est basé sur la confiance mutuelle et sur les points de vus communs, afin d’optimiser la sécurité routière et favoriser davantage la sensibilisation concernant l’importance d’un déplacement publique assuré en toute sécurité. Il a par ailleurs enchainé disant qu’ « à travers ce partenariat, et les efforts du gouvernement, les municipalités et les institutions de la société civile ; nous serions capable de lutter contre les accidents tout en optimisant la sensibilisation de la société vis-à-vis de la sécurité des véhicules circulant régulièrement sur nos routes ».

Le président de l’association LASSA, M. Joe Daccache, a à son tour illuminé sur l’importance de ce partenariat dans le but d’informer les directions des écoles, les committées des parents les conducteurs de bus scolaires, les parents et les écoliers sur la culture de sécurité ; les obligeant à bien choisir les autobus qui respectent tous les critères de sécurité routière. Il a également souligné l’importance du rôle des directions des écoles dans la sensibilisation contre les accidents scolaires, offrant ainsi aux élèves des autobus bien équipés, respectant les derniers critères en matière de sécurité.

Le directeur général d’autoXpert sal, M. Walid Kerbage, a affirmé que ce partenariat est le résultat de l’objectif stratégique de la compagnie qui vise à optimiser la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gouvernement Mikati – Ministère du Travail : Les défis et réalisations du ministre Dr. Charbel Nahas

Posted by jeunempl sur décembre 23, 2011

MPLBelgique.org

Dr. Charbel Nahas est sans nul doute le ministre le plus compétent qu’ait connu le Liban depuis la fin de la guerre civile. Cet économiste, professeur d’université, a par le passé publié nombre d’ouvrages et d’études sur la situation socio-économique du pays. Après un passage remarqué et productif au ministère des Télécommunications (gouvernement Hariri de décembre 2009 à janvier 2011), le voilà en poste au sein du ministère du… Travail.  Ce sont donc les questions sociales qu’il a pour tâche de déminer et de réformer. Face aux habitudes et acquis anti-sociaux des magnats de la corruption, sa mission s’avère semée d’embuches. Mais impossible ne fait manifestement pas partie du vocabulaire de ce résistant du Changement et de la Réforme.

Sur tous les fronts sociaux depuis l’été, son approche constructive est reconnue des acteurs même de la contestation sociale. En plus du règlement de ces problèmes quotidiens, il s’attaque avec succès à la reconnaissance des droits des employées de maison, au rétablissement du pouvoir d’achat du citoyen (dossier des salaires et des prix) et facilite l’obtention du permis de travail aux époux de Libanaises. Les réformes du système de retraite et de la couverture médicale font également partie de ses objectifs futurs. Suivez ses actions sur cette page :

Les réformes sociales: la défense des droits sociaux, les droits des employées de maison, les droits des femmes, la couverture médicale

3 décembre 2011 (L’Orient le Jour) : Mohammad el-Hout prolonge inutilement « pour l’exemple » la crise de la MEA
2 décembre 2011 (L’Orient le jour) : Echec de la médiation entre la MEA et les pilotes grévistes
1er décembre 2011 (ANI) : Economie : La grève des pilotes au coeur de l’intérêt de Charbel Nahas
28 novembre 2011 (AFP): Liban: grève des pilotes de la MEA contre le renvoi d’un collègue malade
9 octobre 2011 (L’Orient le Jour) : Entre les efforts de Charbel Nahas et ceux des ONG, les droits des employées de maison en voie de reconnaissance…
28 septembre 2011 (ANI) : Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Destruction du théâtre de Beyrouth ou Beyrouth théâtre des destructions ?

Posted by jeunempl sur décembre 20, 2011

Marie-Josée Rizkallah – Libnanews

Après le très regretté Théâtre Ingea de Tripoli, le glas sonnera bientôt pour le Théâtre de Beyrouth, à Ein el-Mreisseh. Des décennies de mémoires, d’accomplissements, de spectacles, d’émotions, d’applaudissements, vont être rasées, pour laisser la place à un projet immobilier. Les circonstances actuelles au pays des cèdres veulent que les théâtres soient détruits, parce qu’ils ne servent plus à rien. Les Tartuffes et les Scapins courent les rues, plus la peine d’avoir des planches où ils se reproduisent.

Un théâtre ? Mais qu’est-ce qu’un théâtre ? A quoi sert un théâtre ? A-t-on vraiment besoin d’un théâtre ? Voyons, le théâtre, c’est désuet. Ce n’est pas IN. Regarder une bande d’acteurs jouer une pièce ne convient pas à la pléiade branchée qui ne pourrait pas « se faire voir » dans un théâtre comme il se doit. Y a-t-il encore des gens dans ce pays qui connaissent l’œuvre de Becket, Cocteau, Anouilh ou Guitry, ou qui savent qui sont ces sommités ? Les Libanais connaissent-ils vraiment une seule œuvre de Roger Assaf, Mounir Abou Debs, Jalal Khoury, Antoine et Latife Moultaqa ? Le nom de Issam Bou Khaled leur dit quelque chose ? Ont-ils entendu parler de Wajdi Mouawad ? Neuf sur dix personnes diront que c’est un bijoutier … Alors, à quoi bon ? Détruisons nos théâtres !

Les projets immobiliers dans la capitale surgissent comme des injures. Normalement, nous devrions jubiler, de telles entreprises sont un signe de bonne santé de l’économie. Mais lorsque ces projets Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le Marathon de Beyrouth en fête envahie par plus de 31000 coureurs

Posted by jeunempl sur novembre 27, 2011

R.CH. – ANI

Le Tout-Beyrouth a vibré dimanche l’espace de cinq heures et demie, au rythme de son Blom Marathon.
Dans un climat de divertissement et de joie, 31000 participants, venant de plus de quatre-vingt-quatre nations et au premier rang le ministre des Sports et de la Jeunesse Faysal Karamé, des figures politiques, des diplomates étrangers et des responsables sécuritaires ,ont tous été présents pour le départ des différentes courses, faisant de cette manifestation l’un des plus grands événements sportifs organisés au Liban.

Les forces de sécurité, la Défense civile et la Croix Rouge ont assuré le bon déroulement du marathon par des mesures effectives prises sur les terrains.

Le marathon a été couvert par plusieurs médias libanais et étrangers.

L’éthiopien Tariko Geovar a remporté la course en 2 heures 11 minutes 40 secondes, et le député Alain Aoun, membre du bloc du « Changement et Réforme » a remporté le premier prix parmi les politiciens qui ont participé au marathon.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :