Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Bekaa’

Un projet de balayage aérien va déterminer le potentiel pétrolier du sous-sol libanais

Posted by jeunempl sur février 27, 2014

Le Commerce du Levant

Pétrole onshore - balayage aérienLe ministère de l’Énergie et de l’Eau a signé un contrat avec la société américaine Neos Geosolutions pour une évaluation grâce à une technique aérienne du potentiel pétrolier et gazier du sous-sol libanais. Baptisé “CedarsOil”, le projet, qui devra démarrer dans quelques mois, est une première dans la recherche de traces d’hydrocarbures sur le sol libanais depuis les tentatives avortées dans les années 1960. Ce projet intervient alors que 46 compagnies ont été qualifiées en avril dernier pour participer au premier appel d’offres pour l’attribution de licences d’exploration dans les eaux territoriales. « Les études sismiques prometteuses dans la zone offshore nous ont encouragés à entreprendre ce projet. D’autres signes sont également encourageants, comme l’existence de pétrole et de gaz en Syrie, ou encore les récentes découvertes de traces d’hydrocarbures autour de la mer Morte entre la Cisjordanie et Israël, explique Frank Jreij, directeur adjoint de la branche Moyen-Orient de la société. La région de Palmyre, riche en pétrole, appartient à une formation géologique qui s’étend vers le nord du Liban. Plus au Sud, une faille géologique partant de la mer Morte en direction du nord se prolonge dans la vallée de la Békaa. » Des « suintements assez fréquents observés à la surface du sol dans sept ou huit sites » laissent en outre espérer, selon lui, l’existence de pétrole dans le sous-sol libanais.

Une technologie sophistiquée

Pour tenter d’en avoir le cœur net, Neos Geosolutions propose une technologie de pointe. « Les méthodes ont beaucoup évolué. Il y a quarante ans, l’exploration en 3D d’une zone offshore était quasiment impossible, tandis que les études bidimensionnelles manquaient parfois de précision. Les études en 3D ont commencé à se développer dans les années 1970, mais leur coût continue d’être élevé et elles prennent du temps, notamment quand le relief est accidenté, comme c’est le cas au Liban. » Neos Geosolutions s’affranchit de ces contraintes en procédant à un Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le cannabis ne sera pas détruit : Silence, on fume!

Posted by jeunempl sur septembre 21, 2013

L’Hebdo Magazine – Mona Alami

Culture du canabis - Liban face au fléau de la drogueLa crise politique et le climat d’insécurité, prévalant cette année au Liban, vont sans doute empêcher les Forces de sécurité intérieure de mener à bien l’éradication des champs de cannabis, comme elles le font chaque année à la même époque.

Le marché très lucratif du cannabis devrait bénéficier du conflit politique grandissant, estiment certaines sources sécuritaires. «Les cultivateurs feront certainement une bonne récolte ce mois-ci, certains paysans ayant même exprimé le regret de ne pas avoir remplacé cette année leurs cultures traditionnelles par du cannabis en raison de l’apathie de l’Etat», souligne un officier des services de renseignement sous couvert d’anonymat. Une véritable embellie pour les cultivateurs principalement due aux réticences du gouvernement à détruire les récoltes afin d’éviter d’aggraver une situation sécuritaire, déjà précaire. Le Pays du Cèdre est, en effet, victime depuis plusieurs mois d’une série d’attentats et de conflits ponctuels.

Le marché local du cannabis est estimé à près de 80 millions de dollars. Le cannabis est cultivé au Liban sur une étendue de près de 30 000 donoums. La production libanaise se situe annuellement entre 60 000 et 210 000 kilos, un chiffre qui varie selon les techniques d’irrigation pratiquées par les agriculteurs. La culture du cannabis s’étend dans les régions du Hermel, Deir el-Ahmar, Bouday, Yammouné, Dar el-Wassat et Ras Baalbeck, entre autres.
«Il est d’ailleurs trop tard pour entreprendre le travail d’éradication nécessaire qui aurait dû avoir lieu depuis deux mois déjà», ajoute l’officier.

L’autre hic pouvant expliquer les réticences du gouvernement et, notamment celles du ministère de l’Intérieur, serait l’incapacité de ce dernier à financer des cultures de substitution. Selon le quotidien al-Akhbar citant le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, le gouvernement aurait promis d’allouer aux agriculteurs 35 milliards de livres libanaises dans le cadre d’un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Arabie s’acharne contre le Hezbollah et les chrétiens

Posted by jeunempl sur septembre 16, 2013

Mediarama

Saad Hariri - Arabie Saoudite - 14 MarsLes Libanais, qui craignaient de subir les répercussions d’une éventuelle attaque américaine contre la Syrie, ont retenu leur souffle pendant trois semaines. Maintenant que les menaces d’intervention militaire se sont dissipées, ils sont confrontés à d’autres préoccupations. En effet, les parties régionales qui ont été déçues par l’accord russo-américain sur les armes chimiques se vengent… sur le Liban, et plus particulièrement sur deux composantes du tissu social libanais: le Hezbollah et les chrétiens.

Les représentants des ministres de l’Intérieur des pays membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) se sont réunis dimanche à Riyad pour examiner les voies susceptibles de faire face aux «individus liés au Hezbollah». Après plusieurs heures de délibérations, ils ont décidé de renforcer les sanctions contre les sympathisants de la Résistance au Liban. Le secrétaire général adjoint du CCG pour les questions de sécurité, le colonel Hazzah Moubarak al-Hajiri, a indiqué que cet éventail de mesures punitives va «du retrait du permis de séjour (expulsion, ndlr) à des restrictions imposées aux transactions bancaires et commerciales effectuées par des proches du Hezbollah».

Le CCG a en outre décidé de renforcer la coordination entre les ministères des finances et du commerce et des institutions financières et les banques centrales du CCG pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Cette escalade contre le Hezbollah s’est accompagnée de la reprise des tirs de roquettes contre des régions de la Békaa dont les habitants soutiennent la Résistance. Dans ce contexte, des informations sûres précisent les tirs des trois projectiles qui se sont abattus samedi dans la région de Laboué proviennent des hauteurs de Ersal, une région contrôlée par des extrémistes libanais et syriens. Ces mêmes sources ajoutent que les commanditaires et les exécutants sont désormais connus des services de sécurité libanais et du Hezbollah.

Le Hezbollah n’est pas le seul à être dans le collimateur des Etats du Golfe, notamment de l’Arabie saoudite. Le royaume wahhabite est très mécontent des critiques de l’Eglise contre les crimes perpétrés par les extrémistes contre les chrétiens de Syrie, et qui ont déjà fait, selon des sources fiables, près de 1200 morts dans les rangs de cette communauté, en plus de la destruction de dizaines d’églises. Le dernier de ces crimes a été la prise de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bruxelles lève son embargo sur les pommes de terre libanaises

Posted by jeunempl sur septembre 10, 2013

Le Commerce du Levant

drapeaux Liban - Union Européenne (UE)La Commission européenne a autorisé le Liban à exporter 50.000 tonnes de pommes de terre en Europe, levant ainsi un embargo de plus de cinquante ans.

En vertu de cette décision, allant jusqu’en 2015, le Liban exportera jusqu’à 50.000 tonnes de pommes de terre originaires des régions du Akkar et de la Békaa « introduites dans l’Union par des points d’entrée désignés, ce qui doit garantir des contrôles efficaces et une réduction du risque phytosanitaire », a souligné la Commission européenne.

L’origine des lots libanais devra être certifiée et ils seront soumis à des examens et des échantillons analysés de manière continue.

Posted in Economie, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Les agriculteurs libanais menacés par la crise syrienne

Posted by jeunempl sur juin 17, 2013

Irin-news

agriculture - haricots & poisAutour de ce petit village, dans la Vallée de la Beka’a, région reculée de Jordanie proche de la frontière syrienne, les moyens de subsistance de douzaines d’agriculteurs sont menacés.

Selon les paysans locaux, de nombreux agriculteurs cultivant dans le no man’s land qui sépare les postes-frontière syrien et libanais, appelé Mashari El Qaa, ont abandonné leur ferme ces derniers mois. Certains ont laissé tout leur matériel et se sont enfuis en voyant les rebelles syriens approcher. D’autres ont arrêté de planter à cause des mines terrestres ou se rendent plus rarement dans leurs champs.

« Nous n’y allons plus tous les jours comme avant », a dit Joseph, un agriculteur local. « Nous y allons une ou deux fois par semaine et nous récoltons ou plantons ce que nous pouvons. Nous récoltons un peu, mais nous avons beaucoup de pertes. Nous n’avons pas [le temps] de récolter correctement. Nous le faisons à la va-vite. »

Déjà floue, la frontière entre la Syrie et le Liban l’est encore plus depuis quelques mois, car les rebelles syriens et les soldats du régime pénètrent sur le territoire libanais pour combattre.

Jusqu’à 60 pour cent de la population de cette zone frontalière vit de l’agriculture et de l’élevage. Ces sources de revenus sont cependant de plus en plus mises en péril par les affrontements transfrontaliers entre les forces du régime de Bachar Al-Assad et ses opposants.

Les rebelles syriens utilisent les fermes libanaises pour lancer des roquettes sur les villages chiites du district d’Hermel, à 17 km d’El Qaa. Ils viseraient les villages contrôlés par le mouvement libanais Hezbollah, qui combat en Syrie aux côtés des forces de M. Al-Assad. L’armée syrienne a également poursuivi des rebelles jusque sur le territoire libanais.

Baisse du marché

Les agriculteurs qui parviennent à obtenir quelques récoltes malgré l’insécurité peinent à vendre leurs produits, car la concurrence est rude avec les produits de contrebande syriens vendus moins cher.

« La situation est mauvaise en Syrie, a dit Pierre Saad, un autre agriculteur d’El Qaa, alors ils passent leurs fruits en contrebande et les vendent ici, où ils obtiennent un meilleur prix qu’en Syrie. C’est une dure concurrence pour nous. Les consommateurs […] choisissent simplement les produits les moins chers. »

C’est l’une des raisons pour lesquelles, à Firzil, l’un des plus grands marchés de fruits et légumes de la fertile vallée de la Bekaa libanaise, la plupart des camions sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour en finir avec l’hypocrisie !

Posted by jeunempl sur juin 13, 2013

Rim al-Khatib

Logo de l'Armée Syrienne Libre (ASL)Hezbollah - manif & fiestaDepuis près de deux semaines, soit depuis que le secrétaire général du Hezbollah, sayyid Hassan Nasrullah, a déclaré que la résistance islamique participera à la guerre en Syrie, et plus précisément dans la région syrienne frontalière de la Bekaa, le Hezbollah ne serait plus qu’une « officine iranienne », qui exécute l’agenda iranien dans la région, tout comme il ne serait plus un parti de résistance, mais juste une milice, shi’ite de surcroît, utilisée pour combattre les sunnites syriens, et même le sunnisme en général. La lutte contre l’ennemi sioniste n’aurait été qu’un épisode accidentel dans le parcours de ce parti. Ces mêmes voix s’indignent de ce qu’ils considèrent comme une « intervention étrangère » dans le conflit syrien, qui risque semble-t-il, d’élargir le champ du conflit vers le Liban et la région.

C’est grosso modo ce qu’on peut lire dans certains articles, certaines lettres et déclarations de musulmans, arabes et non arabes, ou même de non musulmans, arabes ou non arabes. Une large propagande est lancée, surtout après le discours du sayyid le 25 mai dernier, pour discréditer le Hezbollah, devenu, surtout après la résistance contre la guerre criminelle sioniste, un des principaux mouvements de résistance au sionisme et son allié, l’impérialisme.

Lors de son discours, Sayyed Nasrallah a bien expliqué le pourquoi de son intervention et la limite de celle-ci, disant qu’il s’avère de plus en plus, avec le développement du conflit syrien, que c’est la résistance islamique qui est visée, le but étant d’anéantir tout ce qui peut représenter une résistance au sionisme et à l’impérialisme dans la région. Ce qui oblige la résistance à protéger son existence. D’autre part, les bandes armées rebelles ne cessent, depuis plus d’un an, de bombarder des villages frontaliers et les quelques villages syriens frontaliers habités depuis des décennies par des Libanais, sont la cible de ces bandes armées. Ni l’Etat libanais, ni l’armée libanaise, ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lancement officiel de l’Institut libanais de la vigne et du vin

Posted by jeunempl sur mai 25, 2013

Le Commerce du Levant

vigne ; raisin du Liban (Bekaa)Après 12 ans de tergiversations, l’Institut national de la vigne et du vin (INVV) a été officiellement lancé au ministère de l’Agriculture fin mai. Sans budget pour l’heure, cet institut vient cependant d’élire son premier bureau. Celui-ci est composé de Carlos Guillermo Adem (Château Fakra), Assad Hark (Batroun Mountains), Charles Ghostine (Château Ksara), Serge Hochar (Château Musar) et Joe Assad Touma (Château Saint-Thomas). « On ignore encore quelles seront les fonctions des uns et des autres », précise Joe Assad Touma.

À ces producteurs de vins et d’alcools sont associés des représentants des ministères : Pierre Abi Nakhoul pour l’Industrie, Elie Abou Yazbeck pour l’Economie et le Commerce ainsi que Miriam Eïd pour l’Agriculture.

Dans un premier temps, l’Institut devrait être hébergé au ministère de l’Agriculture. « Aucune décision n’a été prise pour l’emplacement de son futur siège : on parle de Beyrouth ; on évoque également le site de Tal-Amara dans la Békaa où le ministère de l’Agriculture pourrait allouer un terrain », explique-t-il.

L’INVV a pour ambition d’organiser le secteur viticole et vinicole libanais. En clair, cet organisme doit avoir un rôle de « tête de réseau national » pour les acteurs de la filière, en particulier dans la recherche et le développement.

Parmi ses priorités : le recensement des cépages employés, la mise en place d’appellations géographiques libanaises et la mise en conformité des lois libanaises avec la chartre de l’Organisation internationale de la Vigne et du Vin.

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Elie Ferzli : Un fin stratège

Posted by jeunempl sur mars 15, 2013

Joëlle Seif – L’Hebdo Magazine

Elie FerzliIl a la politique dans le sang. On a beau tenter de le faire parler de lui, il vous ramène à la politique, sa grande passion. Ancien député et vice-président de la Chambre, même loin du pouvoir, il est au cœur de l’actualité. Avec sa seule proposition de loi électorale, il a réussi à mélanger toutes les cartes. Excellent communicateur, fin stratège, Elie Ferzli sait comment tenir en haleine son interlocuteur. Portrait.

Chez les Ferzli, la politique est une affaire de famille. Son grand-père, son oncle et son père s’en mêlaient. Quant à lui, il est né dedans. Il est pris, le plus naturellement du monde, par cette atmosphère. «J’ai fait des études de Mathématiques élémentaires car mon père tenait absolument à ce que je devienne médecin pour m’éloigner de la politique». Son grand-père, Melhem Ferzli, était médecin, diplômé en 1900 de l’Université de Chicago. «J’ai fait deux ans de médecine. Mais le jour où il a fallu faire la dissection de la souris je n’ai pas pu le supporter, j’ai pris la fuite», confie Elie Ferzli. Il entame alors des études de droit, pour devenir avocat, à l’instar de son père et de son oncle. «J’étais passionné par le droit pénal. Pour moi, les plaidoiries étaient une sorte de show. Mais je n’ai pas eu l’occasion de pratiquer longtemps car, en 1976, j’ai eu l’intention de me présenter aux élections électorales. J’ai épousé Olga Chafic Skaff et je fus parrainé par Joseph Skaff. Mais, avec les événements, ceci ne s’est pas réalisé».

Préserver la coexistence

Avec le début de la guerre, il s’implique de plus en plus. «Mon principal souci a toujours été de préserver la coexistence. Je suis un militant de l’unité du Liban et ceci m’a valu des amis tout comme des ennemis». En 1983, en collaboration avec les évêques de la région et les milices de l’époque, il se bat pour mettre Zahlé à l’abri et pour qu’elle ne soit pas Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans le bassin de l’Oronte : L’autre guerre de Syrie

Posted by jeunempl sur février 25, 2013

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Défense des Libanais en SyrieSur le territoire syrien, entre le Hermel libanais et Homs, une enclave libanaise de 30000 habitants, installée sur les rives du fleuve de l’Oronte et majoritairement composée de chiites, est protégée par une milice locale formée par le Hezbollah qui combat les assauts de la rébellion dans cette zone. Eclairage.

Voici ce que disait le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, en octobre dernier. «Il y a un fait que beaucoup occultent. Il s’agit du cas des villages syriens, limitrophes de la Békaa et habités en grande partie par des Libanais, toutes confessions confondues: chiites, sunnites, chrétiens, alaouites. Ces vingt-trois villages et douze fermes abritent 30 000 Libanais. Certains de ces habitants sont proches du Hezbollah, qui leur a laissé libre choix en ce qui concerne leur dissociation ou pas des événements en Syrie au début de la crise. C’est seulement lorsque les groupes armés ont attaqué leurs maisons, agressé, kidnappé et déshonoré leurs habitants que certains ont décidé de mener la bataille contre les agresseurs. Ces villages restent les cibles d’attaques quotidiennes». Quatre mois plus tard, la situation sur le terrain a changé. Dans ce secteur, délimité par Qaa dans le nord de la Békaa, Chouaghir dans le Hermel côté libanais, à dix kilomètres de la frontière à l’intérieur des terres et l’agglomération de Homs, situé à trente kilomètres de cette même frontière, plusieurs milliers d’habitants ont fui vers le Liban. Les maisons et les villages sont abandonnés. Ne restent aujourd’hui que quelque 5 000 hommes entraînés par le Hezbollah qui ont pour tâche de défendre cette zone contre l’insurrection armée.

Qusair, au cœur du combat

Autre fait marquant de ces dernières semaines, la communication du Hezbollah autour de ces événements. Depuis le discours de Nasrallah, le parti médiatise les funérailles des «martyrs du parti tombés dans l’exercice de leur devoir jihadiste». Au cours de ce week-end, un responsable du Hezbollah a affirmé à l’AFP que trois Libanais chiites avaient péri et 14 autres au moins ont été blessés dans des affrontements avec les rebelles, précisant qu’il s’agissait d’un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ASL attaque l’armée libanaise

Posted by jeunempl sur février 2, 2013

Al Manar

Martyrs de l'Armée à ErsalUne patrouille de l’armée libanaise est tombée dans une embuscade qui lui a été tendue par un grand nombre de rebelles appartenant à la soi-disant armée syrienne libre (ASL) du côté d’Ersal (Nord Est du Liban), près de la frontière syrienne, ont indiqué des sources de sécurité à la chaine de télévision al-Manar et au site d’information libanais elnashra.

Selon des sources sécuritaires, les affrontements ont éclaté après qu’une patrouille de l’armée a arrêté Khaled Houmayed, le responsable de l’enlèvement des sept Estoniens l’été dernier à Zahlé (Békaa du centre).

Une force de l’armée a alors essuyé des tirs nourris dans le village d’Ersal de la part de miliciens armés. Deux soldats sont tombés en martyre et d’autres ont été blessés, certains sont dans un état critique. Le recherché Khaled a également trouvé la mort dans cette embuscade.

Dans un communiqué, le commandement de l’armée libanaise a confirmé ces informations, ajoutant qu’un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :