Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Archive for the ‘Elections 2013’ Category

Aoun: Le blocage du Conseil constitutionnel, faute de quorum, est dangereux (video)

Posted by jeunempl sur juin 11, 2013

OTV & ANI

Le chef du bloc parlementaire « Changement et Réforme », Michel Aoun, a mis en garde ce mardi contre le blocage du Conseil Constitutionnel, par le manque de quorum.

M. Aoun a dans ce contexte refusé toute décision de ce conseil de proroger le mandat du Parlement, même de six mois, notant qu’il ne commenterait la décision du conseil qu’à la suite de sa publication.

Concernant la crise des refugiés syriens au Liban, le député Aoun a appelé à la construction de camps de refugiés sur le territoire syrien, notamment dans les zones sécurisées par l’armée syrienne à l’instar de Qousseir, en attendant la reconstruction des habitations détruites.

Il s’est dit aussi favorable à la distribution de cet assistanat sur plusieurs pays.

A propos des rebelles syriens blessés transportés dans les hôpitaux libanais, il s’est interrogé sur leur destination après leur guérison et sur les dispositions légales prises dans ce contexte par les autorités libanaises.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Elections 2013, Géneral, Régional | Leave a Comment »

Les députés se payent une rallonge de leur mandat : Grand bazar au Parlement

Posted by jeunempl sur juin 2, 2013

Jenny Saleh – L’Hebdo Magazine

Parlement libanais - place de l'Etoile (Beyrouth)Après des mois de débats acharnés, mais relativement stériles, les députés devaient proroger le mandat du Parlement pour une durée d’au moins un an, le temps pour eux d’élaborer une nouvelle loi électorale. Une décision qui ne satisfait pas tout le monde, mais qui semble actée.

Votera, votera pas? C’est sans doute ce que se sont demandé les Libanais ces derniers jours, en assistant aux éternelles tergiversations sur la tenue des élections législatives. Après la mise à l’écart des différents projets de loi, censés remplacer la loi de 1960, par l’une ou l’autre des parties en présence, la solution intermédiaire de la prorogation a effectué son grand retour, au grand dam de certains.

Pourtant, lundi, le Premier ministre démissionnaire Najib Mikati et son Conseil des ministres, réunis brièvement à Baabda, se sont décidés à former la Commission de supervision des élections législatives. Ils ont même approuvé un budget de 22 milliards de livres libanaises, destiné à la gestion des élections le 16 juin prochain, en vertu de la loi électorale en vigueur. Dans une quinzaine de jours donc. «Nous souhaitons une loi électorale plus juste pour les Libanais, mais nous sommes obligés de remplir nos devoirs conformément à la loi», a déclaré Najib Mikati, à l’issue de la réunion. Surprise donc pour les Libanais, appelés théoriquement à se rendre dans les isoloirs le 16 juin, sans avoir pris connaissance des programmes – si programme il y a – des candidats à la députation. Toutefois, qu’ils se rassurent, cette annonce n’est au final qu’un coup d’épée dans l’eau, purement pour la forme, puisque la prorogation du mandat du Parlement semble bel et bien actée. Sur ce sujet, le Premier ministre démissionnaire a estimé que «le gouvernement ne se prononce pas sur cette affaire, c’est la Chambre qui doit décider. Si la décision est prise de proroger le mandat du Parlement, nous l’examinerons et chacun donnera son avis sur cette demande». En préalable à cette annonce de la date des élections, quasiment tous les partis, à l’exception des Kataëb qui ont attendu lundi pour le faire, ont présenté leurs candidats à la législature (voir encadré), qu’ils soient opposés ou non à la loi de 1960.

La situation très instable du Liban, du fait des événements en Syrie et leurs répercussions dans plusieurs points névralgiques comme Tripoli, Saïda, Ersal ou encore les roquettes tombées sur Chiyah ces derniers jours, apparaît comme la raison première de la prorogation. Pour autant, tous les partis ne sont pas d’accord sur la durée de cette prorogation.

Dans le camp du 8 mars, si le Hezbollah et Amal n’étaient pas hostiles à cette option, pour des raisons stratégiques – le premier étant occupé sur le front syrien -, on a vite écarté l’éventualité d’une prorogation de six mois. Une échéance trop brève pour se mettre d’accord. Le tandem chiite penchait plutôt pour un report de deux ans des élections. Mais c’était sans compter sur le président du Courant patriotique libre (CPL), Michel Aoun, qui a refusé en bloc une quelconque prorogation, après avoir accepté du bout des lèvres, la tenue des législatives en temps et en heure, selon la loi de 1960, qu’il a pourtant décrié depuis de longs mois. Le leader du CPL préférait en effet une élection dans les délais, plutôt que Lire la suite »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La société civile se rebelle et lance des tomates sur les parlementaires (video)

Posted by jeunempl sur mai 31, 2013

OTV

Face à la prorogation parlementaire, le peuple réclame des comptes…

« Ils disent avoir peur de la situation sécuritaire… la seule chose qui leur fait peur, c’est de perdre leur chaise parlementaire », lance un manifestant.

Seuls les députés du Courant patriotique libre ont refusé ce vote et feront appel contre cette loi au conseil constitutionnel.

Posted in Culture & Société, Dossiers, Elections 2013, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sondage : Le Courant Patriotique Libre, principale force politique au Metn (video)

Posted by jeunempl sur mai 30, 2013

OTV

Le CPL regrouperait selon un sondage menée début mai près de 33% des électeurs de la circonscription du Metn.

Le député maronite Ibrahim Kanaan est le candidat le plus populaire de la région avec 51,9% de faveurs, suivi par Samy Gemayel avec 51,5%.
En ce qui concerne le siège orthodoxe, Ghassan Moukheiber recueille 48,7% d’avis favorables alors que Michel Murr doit se contenter de 45 %.

Après les derniers évènements politiques, le CPL aurait encore gagné 5 points passant à 38% de soutien, ceci reste néanmoins à confirmer.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Accord pour une prorogation du mandat du Parlement : le général Aoun s’y oppose

Posted by jeunempl sur mai 29, 2013

Mediarama

Parlement libanais - place de l'Etoile (Beyrouth)Alors que le pays est encore sous le choc de l’assassinat de trois soldats libanais par des extrémistes dans le jurd de Ersal, les principales forces politiques ont convenu, mercredi, de reporter les élections parlementaires, prévues le 16 juin prochain.

Le président de la Chambre, Nabih Berry, a justifié la décision de proroger le mandat du Parlement par des circonstances de «force majeure», en raison de l’instabilité sécuritaire qui sévit dans le pays. «La situation actuelle ne permet pas d’organiser des élections saines», a dit M. Berry, selon des députés qui l’ont rencontré ce mercredi.

Le député Marwan Hamadé, membre de la coalition du 14-Mars, a annoncé que l’assemblée plénière du Parlement se tiendra vendredi 31 mai à 15 heures, c’est- à-dire au dernier jour de l’actuelle législature, afin de voter la prorogation du mandat de la Chambre. «La prorogation est le seul article à l’ordre du jour de la réunion du vendredi», a indiqué M. Hamadé à l’issue de la réunion du bureau du Parlement à Aïn el-Tiné.
«Seuls les députés peuvent décider de la durée de cette prorogation», a-t-il ajouté.

De son côté, le député du Courant du Futur Ahmad Fatfat a indiqué que tous les groupes parlementaires sont d’accord pour la prorogation du mandat de la chambre à l’exception du bloc du général Michel Aoun. Selon des sources concordantes, l’accord intervenu prévoit une prorogation du mandat de la chambre de 16 mois, jusqu’au 30 septembre 2014.

Le général Aoun avait officiellement annoncé son refus de «participer à une séance parlementaire destinée à proroger le mandat d’une majorité qui renie mes droits». «Ce que j’ai vécu au cours des quatre dernières années m’interdit de proroger le mandat de ce Parlement», a-t-il dit.

Sur le plan de la sécurité, invoquée pour justifier la prorogation, le président de la République Michel Sleiman s’est rendu mercredi matin à Ersal (Liban-est) au lendemain de la mort de trois soldats lors d’une attaque contre un barrage de l’armée près de cette localité sunnite située non loin de la frontière syrienne. M. Sleiman est arrivé dans la région à bord d’un hélicoptère militaire. Il était accompagné du ministre de la Défense, Fayez Ghosn, et du commandant de l’armée le général Jean Kahwagi.

Selon les analystes, l’attaque contre le barrage a pour objectif de pousser l’armée à évacuer la région afin que les rebelles syriens puissent Lire la suite »

Posted in Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les législatives auront lieu le 16 juin, selon Mikati

Posted by jeunempl sur mai 27, 2013

(L’Orient le Jour)

sous-commission pour une nouvelle loi électoraleLe Conseil des ministres a annoncé lundi que les élections législatives auront lieu le 16 juin prochain, au terme d’une réunion brève mais cruciale, au palais présidentiel de Baabda.

Le Conseil a formé la commission de supervision des élections législatives et a approuvé un budget de 22 milliards de Livres libanaises pour les élections législatives.

« Nous avons discuter des prochaines élections législatives (…) et nous avons décidé que les élections auront lieu conformément à la loi électorale en vigueur (la loi de 1960, ndlr) », a indiqué M. Mikati à l’issue de la réunion.
« Nous espérons que le nouveau gouvernement sera formé le plus tôt possible afin de préserver la stabilité du pays », a-t-il ajouté.

Les législatives auront lieu les 7 et 9 juin à Sydney, Melbourne et au Koweit

Le ministre libanais de l’Intérieur Marwan Charbel a annoncé lundi que les élections législatives pour les Libanais de l’étranger auront lieu le 7 et le 9 juin à Melbourne et Sydney en Australie au Koweit.

Cette annonce intervient à quelques minutes du début d’une réunion cruciale du gouvernement au sujet des Lire la suite »

Posted in Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

L’humeur chrétienne mélange les cartes électorales

Posted by jeunempl sur mai 20, 2013

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Mgr Bechara Boutros Rahi vs Samir GeageaDepuis la séance parlementaire avortée de mercredi qui a vu la chute du projet dit orthodoxe, la scène chrétienne est en ébullition, revivant des moments douloureux que chacun souhaiterait pourtant effacer de sa mémoire. Le clivage entre les deux camps rivaux, le CPL de Michel Aoun et les Forces libanaises de Samir Geagea, est à son apogée et Geagea ne ménage pas ses critiques directes et personnelles à Aoun, dont les partisans ne sont pas non plus tendres avec lui. Mais au-delà de cette animosité toujours vivace, une partie de la rue chrétienne a été choquée par l’abandon du projet orthodoxe, considéré par certains comme une chance pour les chrétiens de recouvrer les droits dont ils ont été spoliés par l’accord de Taëf. Dans l’entourage du général Aoun, certains se demandent même pourquoi ce dernier n’avait pas prévu le scénario d’un retournement de dernière minute de Geagea contre le projet « orthodoxe », en dépit des engagements pris à Bkerké, alors que plusieurs indices allaient dans ce sens et que les milieux proches de Saad Hariri avaient sciemment révélé les reproches à peine voilés qu’il avait adressés au chef des FL pour son appui à ce projet.

Les sources proches de Rabié précisent à cet égard que le chef du CPL avait évidemment pensé à un tel scénario, mais il avait préféré penser que les hommes peuvent changer et que le chef des FL ne pouvait pas laisser passer cette chance unique. En même temps, les mêmes sources précisent que Aoun était convaincu qu’en changeant d’avis au sujet du projet « orthodoxe », Geagea serait en porte-à-faux avec la rue chrétienne et sa popularité auprès des électeurs en prendrait un sérieux coup. En somme, s’il devait se retourner contre ce projet, il serait en confrontation avec la base chrétienne et non plus avec le CPL.

Les même sources ajoutent que ce qui confirme cette thèse, c’est que depuis mercredi, Geagea et ses députés multiplient les apparitions devant la presse pour expliquer leur position et cibler les attaques contre le général Aoun. Par contre, le CPL et son chef, estiment les mêmes sources, ont gagné en crédibilité, étant conséquents avec eux-mêmes et avec leurs positions, évoquant à cet égard les résultats de nouveaux sondages. Le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, avait d’ailleurs clairement défini la position du CPL en disant que le premier choix est le projet orthodoxe, et le pire la prorogation du mandat du Parlement. Il avait ajouté que Lire la suite »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Elections 2013, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Campagne médiatique et mensonges : Geagea réaffirme le soutien de Bkerké à la loi mixte…

Posted by jeunempl sur mai 18, 2013

Tayyar-intishar.org

[Note de Tayyar-intishar.org : Ce mensonge de Geagea, relayé à gogo par l’Orient le Jour, veut tout dire… Nous déplorons la campagne de l’Orient le Jour à l’encontre de l’entente chrétienne pour la loi électorale de la Rencontre orthodoxe. L’appartenance politique de ce média au clan Hariri fait complètement déraper ce qui fut un fleuron de liberté de la presse à une époque pas si lointaine.]

Voici la position réelle de Bkerké, divulguée par Mgr Mazloum, principal responsable des questions électorales au sein du patriarcat maronite.

Un simple coup de fil des Forces Libanaises pour imposer la loi mixte à Bkerké, et Geagea parle de couverture de l’église maronite… no comment. Ce petit jeu se retournera contre lui très vite, si ce n’est déjà fait.

Voici l’article de l’Orient le Jour : Geagea réaffirme le soutien de Bkerké à la loi mixte

Lire la suite »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Samir Geagea réveille le ressentiment de la rue chrétienne

Posted by jeunempl sur mai 17, 2013

Mediarama

Samir Geagea

Samir Geagea

Samir GeageaLe retournement des Forces libanaises (FL), qui ont abandonné le projet électoral orthodoxe et ont conclu un accord séparé avec le Courant du futur (CDF) et le Parti socialiste progressiste (PSP), sans consulter les autres forces chrétiennes, y compris le parti Kataëb, commence à faire d’énormes vagues. L’opinion publique chrétienne ne comprend pas pourquoi le chef des FL, Samir Geagea, a décidé de briser l’unanimité chrétienne, apparue sous l’égide de l’Eglise maronite, pour conclure un accord électoral ambigu avec les deux principaux partis politiques accusés de s’accaparer la représentation parlementaire chrétienne dans plusieurs régions du pays, et ce depuis plus de 20 ans.

Perturbé par l’état d’esprit de la rue chrétienne, Samir Geagea a renoué hier avec un virulent discours hostile à Michel Aoun. Sortant des considérations politiques, il s’en est pris personnellement au leader du Courant patriotique libre (CPL). Se posant en victime d’une nouvelle «guerre d’élimination», il a estimé que «la présence de Michel Aoun est la pire des choses qui soit arrivée aux chrétiens». Il a affirmé que « le chef du CPL n’est qu’une façade pour le régime syrien et le Hezbollah». «Les médias du CPL, qui n’est ni patriotique ni libre, parlent de trahison. Mais la vraie trahison consiste à trahir la cause pour quelques postes ministériels», a encore dit M. Geagea.

Samir Geagea s’est déchainé contre de nombreux médias qu’il a directement nommé, comme les chaînes New TV et al-Manar et les quotidiens as-Safir, al- Akhbar, et al-Binaa. Le chef des FL a tenté de s’abriter sous l’ombrelle de l’Eglise maronite, en affirmant qu’il avait discuté au téléphone pendant 1h30 avec le patriarche Béchara Raï (qui se trouve en Amérique latine), du projet mixte. Tout en confirmant la conversation entre Raï et Geagea en fin de semaine dernière, les sources du patriarcat assurent qu’il n’a jamais été question d’une bénédiction patriarcale à la démarche unilatérale de Geagea. Au contraire, Mgr Raï a Lire la suite »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le retournement de veste de Samir Geagea : condensé de déclarations du leader des FL sur la loi orthodoxe

Posted by jeunempl sur mai 15, 2013

MPLBelgique.org

Joumblat-GeageaAprès avoir mis au défi les blocs parlementaires chiites de soutenir la loi électorale orthodoxe, Samir Geagea retire son soutien à cette réforme électorale cruciale pour les Chrétiens et le retour de leurs droits.

Honte à ce traitre qui avait déjà poignardé dans le dos les chrétiens lors d’un autre moment tristement historique… les accords imposés de Taëf en 1989. Et cela, après avoir contribué au retrait historique des Forces Libanaises des régions de Chouf, Aley et Saïda dans les années 80, provoquant un exode chrétien sans précédent.

Combien de temps encore ce chef de guerre, aujourd’hui converti en chef de la corruption à l’encontre des chrétiens va-t-il continuer à sévir de toute sa bêtise ?


Mediarama

L’accord électoral de la dernière minute conclu dans la nuit de mardi entre les Forces libanaises, le Courant du futur (CDF) et le Parti socialiste progressiste (PSP) a mélangé les cartes. L’unanimité chrétienne autour du projet orthodoxe a volé en éclat après le revirement de Samir Geagea, sans pour autant que Lire la suite »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral, Liban dans l'Histoire, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :