Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Débat’

Les réfugiés syriens au coeur d’un débat belgo-belge

Posted by jeunempl sur septembre 7, 2013

Belga – RTBF

Note du MPLBelgique.org : Actuellement, le Liban supporte le plus gros poids dans l’accueil aux réfugiés syriens. Nous appelons les pays européens, surtout ceux qui ont depuis le début soutenu l’option de la guerre, à assumer leurs responsabilités dans ce dossier. 

drapeau belge - BelgiqueSyrie - drapeauLa ministre de l’Intérieur, Joëlle Milquet (cdH), a nuancé vendredi matin ses propos relayés par le journal Le Soir au sujet de l’accueil de réfugiés syriens en Belgique. Elle évoque un plan européen, où chaque Etat devrait prendre sa part. Mais « je n’ai pas dit que nous devions accueillir 4000 personnes », affirme-t-elle. Selon la secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Maggie De Block (Open Vld), en chiffres absolus, la Belgique occupe la quatrième place européenne.

A la fin d’une interview sur la rentrée politique, Joëlle Milquet appelle à ne pas focaliser le débat syrien sur la question de l’intervention militaire, mais à la déplacer sur le front humanitaire. « J’ai demandé au kern qu’on ne se limite pas à discuter intervention/pas intervention, avoir de grands états d’âme, une grande conscience. La grande conscience, elle nous demande d’agir tout de suite pour les réfugiés », rapporte le quotidien.

« On pourrait faire ce que fait la Suède et accueillir des personnes déplacées sous un statut provisoire, pas définitif. En Belgique, on a 4000 places libres pour soulager les camps », d’après les propos cités dans l’article.

Mais ces déclarations ne signifient pas que la Belgique doit accueillir seule 4000 réfugiés, a précisé Joëlle Milquet vendredi à l’agence Belga. Elle évoque « des proportions bien moindres ».

La ministre de l’Intérieur veut un plan d’aide européen en trois axes: augmentation de l’aide humanitaire aux camps de réfugiés autour de la Syrie, traitement des Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Belgique, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Appréhender les « minorités religieuses » au Proche/Moyen Orient

Posted by jeunempl sur mars 15, 2012

MPLBelgique.org

La question dite des « minorités » au Proche et Moyen-Orient suscite actuellement un important débat dans le contexte des bouleversements que connaît le monde arabe et sa région.

Nous mettons en ligne ici la vidéo de l’exposé introductif de la conférence-débat intitulée :

“Appréhender les « minorités religieuses » au Proche/Moyen Orient”,

donnée le 4 février 2012 à Paris à L’iReMMO (Institut de Recherche et d’Etudes Mediterranée Moyen-Orient ) par le Professeur Rudolf El-Kareh.

Rudolf El Kareh – appréhender les minorités religieuses from les films d’un jour on Vimeo.

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Nos articles, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Conférence-débat du député du CPL M. Ibrahim Kanaan dimanche 29/01

Posted by jeunempl sur janvier 22, 2012

MPLBelgique.org

Le Mouvement Pour le Liban a le plaisir de vous convier à une conférence-débat le

Dimanche 29 janvier à 16h00

présentée par le député du Metn et Président de la Commission parlementaire des Finances et du Budget

M. Ibrahim Kanaan

L’actualité libanaise y sera décortiquée, suivie d’une séance axée sur le débat et ouverte aux questions des participants.

Lieu : Au Repos des Chasseurs
Avenue Charle Albert 11 – 1170 Watermael-Boitsfort (Bruxelles)

Le débat sera suivi d’un verre de l’amitié auquel vous êtes tous conviés.

Posted in Activités MPL, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le CPL rafle la mise à l’USJ

Posted by jeunempl sur novembre 4, 2011

BM – L’Orient le Jour

La longue journée électorale d’hier s’est terminée à l’USJ sur une victoire écrasante du Courant patriotique libre  (CPL), un exploit qui restitue au parti orange une gloire récemment perdue au sein de l’université.

C’est fait. La machine électorale du CPL et des ses alliés de ses aliés a réussi à imposer une lourde défaite aux forces du 14 Mars, hier, à l’USJ. Les élections se sont déroulées sans problème sous l’observation de l’Association libanaise pour des élections démocratiques, mis à part quelques incidents mineurs survenus au campus de la rue Huvelin où l’atmosphère était des plus tendues.

Au total, 10 facultés pour le CPL contre 3 pour le 14 Mars, et 2 pour les indépendants. Les résultats se présentent comme suit : victoire du CPL contre le 14 Mars à l’ESIB (8 pour 7), à la faculté des sciences (9 pour 6), à l’Institut national de la communication et de l’information (7 pour 1), à la faculté de médecine (12 pour 6), en pharmacie (8 pour 7), en médecine dentaire (7 pour 5 et 1 candidat indépendant), en nutrition (10-0), en laboratoire (6 pour 2), et en gestion (8 pour 7).

Le 14 Mars a en revanche remporté une victoire au centre de Zahlé (8-0), à Saïda, en sciences infirmières (5 pour 3), à l’École de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Conférence-Débat: Les multiples visages des chrétiens de l’Orient

Posted by jeunempl sur octobre 14, 2011

CCAPL

Vendredi 21 octobre 2011 à 20h
à l’Université de Liège
Place Cockerill 3 – 4000 Liège
Salle G. Kurth (1er étage)

M. Rudolf El-Kareh est Professeur de Sciences Sociales et Politiques, ayant exercé au Liban, en France, au Canada et en Belgique. Il est Conseillé auprès des Institutions Européennes et publie régulièrement des articles et des analyses notamment dans le Monde diplomatique. il a été récemment membre du Comité National Libanais pour la Deuxième Conférence Internationale sur les sous-munitions et membre de la Délégation officielle. Il a publié plusieurs études sur les Balkans, la mondialisation, l’évolution du Moyen-Orient et est notamment le co-auteur des ouvrages suivants :
« International Justice and Impunity, the case of the United States » (Atlanta),
« Informe Sobre el conflicto y la guerra de Kosovo » (Madrid) et
« Seule la diversité cultivée peut nourrir le monde, Réponse à l’OMC » (Paris).

Son article récent intitulé ‘Multiples visages des Chrétiens d’Orient » a été traduit et publié dans plusieurs langues. Dans les bouleversements qui secouent le monde arabe, la question du communautaire constitue l’une des questions majeures. L’avenir de ces pays dépendra en grande partie de leur capacité à instaurer la prééminence du citoyen dans l’espace public sans pour autant briser les sociétés. Or, que ce soient par les occidentaux dans leur projet du « nouveau Moyen-Orient » ou par les islamistes, les « chrétiens d’Orient » sont présentés comme une sorte d’isolat étranger à son environnement. Pourtant, cette expression ne recouvre pas une réalité uniforme, une seule ethnie, et ces chrétiens ont toujours fait partie intégrante de leur société, en luttant notamment pour la création d’états arabes indépendants. Lors de son exposé, Rudolf El-Kareh retracera toutes les péripéties de l’histoire afin de montrer comment certains, occidentaux ou orientaux, ont exacerbé les tensions communautaires dans un souci de prise de pouvoir ou d’écrasement des mouvements populaires qui aspirent au changement.

P.A.F : 1 €

Gratuit pour les étudiants, les chômeurs et Art. 27

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Du courant alternatif au sein de la majorité

Posted by jeunempl sur août 13, 2011

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

La fin houleuse de la séance parlementaire de mercredi continue à susciter des interrogations. Que s’est-il réellement passé dans les coulisses et quelle est la véritable raison du cafouillage entre les différentes parties de la majorité ? Autant de questions auxquelles il faut chercher des réponses, mais un petit rappel s’impose. Le projet de produire 700 mégawatts financés par l’ouverture d’un crédit de 1,2 milliard de dollars figure en réalité dans le plan global présenté par le ministre de l’Énergie Gebran Bassil au précédent gouvernement, qui l’avait d’ailleurs adopté, sans pouvoir le concrétiser, puisqu’il a très vite été paralysé par le dossier des faux témoins avant de tomber suite à la démission de onze ministres.

En principe, le ministre Bassil devait attendre que l’actuel gouvernement se saisisse du dossier et le reprenne à son compte, avant de le transférer en son nom au Parlement. Mais avec le chef du bloc du Changement et de la Réforme, il a décidé de le soumettre à la Chambre en tant que projet présenté par le général Michel Aoun. Sans doute Aoun et Bassil estimaient-ils avoir le droit de revendiquer la paternité de ce plan qui avait été longuement préparé par le ministre et de nombreux conseillers. En le présentant en son nom aux députés, Michel Aoun souhaitait aussi montrer à tous les Libanais que son bloc est sérieux dans sa volonté d’améliorer les conditions de vie des citoyens, et qu’avec son action et celle de ses ministres, les Libanais verront forcément la différence. Ce souci, tout à fait légitime puisqu’après tout c’est Gebran Bassil qui avait mis le plan au point, n’a pas plu à tout le monde. Il a d’abord déplu aux rivaux du chef du CPL sur la scène chrétienne qui ne veulent absolument pas le voir tirer profit d’une telle réalisation en disant aux Libanais dans un an, lorsque le plan se sera concrétisé : c’est moi qui ai fait en sorte que vous ayez du courant électrique, et ensuite au Premier ministre lui-même, qui estime que Michel Aoun et le ministre de l’Énergie auraient pu attendre que le gouvernement adopte le projet et le défère lui-même au Parlement. Pour Nagib Mikati, le gouvernement doit travailler en équipe et il ne doit pas y avoir de réussite et d’échec personnels, mais un travail collectif. C’est d’ailleurs pourquoi la défense du Premier ministre devant le tir groupé des députés, au cours de la séance parlementaire de mercredi, était assez faible. Il a en effet préféré laisser son ministre, épaulé par le président de la commission parlementaire des Finances Ibrahim Kanaan, se battre tout seul. C’est d’ailleurs une des rares fois où l’on a vu le président de la Chambre rabrouer Kanaan auquel il donne d’habitude volontiers la parole.

Autre élément qui a contribué au report de l’examen du projet, la position de Walid Joumblatt et de son bloc. Certes, le chef du PSP se trouvait mercredi à Damas, mais il avait visiblement conseillé à ses ministres (Alaeddine Terro, Ghazi Aridi et Waël Bou Faour) et aux députés de son bloc de ne pas assister à la séance. Un seul, Akram Chehayeb, est venu place de l’Étoile… pour développer une position hostile au projet de loi, sous prétexte qu’il est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Espace méditerranéen : l’intégration de l’énergie propre en question

Posted by jeunempl sur avril 20, 2011

(L’Orient le Jour)

L’Université libanaise de Hadeth a accueilli les 14, 15 et 16 avril un cycle de conférences sur le thème de l’intégration des énergies renouvelables en Méditerranée. Une première pour le pays qui entend l’inscrire dans ses priorités.

La conférence internationale sur « l’impact des énergies renouvelables sur l’avenir de l’environnement méditerranéen », organisée à l’initiative de l’Université libanaise, de l’association MEDgreen, du CNRS et avec la participation de l’ambassade de France, s’est tenue au campus Rafic Hariri à Hadeth. Pendant trois jours, la conférence a été rythmée par de nombreuses interventions. Les nombreux chercheurs mobilisés, venus du monde entier, ont témoigné du regain de dynamisme pour cette question dans la région.

La préoccupation grandissante concernant le réchauffement climatique a conduit, depuis quelques années, la communauté internationale à multiplier les séminaires sur le sujet. C’est aujourd’hui le Liban qui s’inscrit dans ce mouvement pour « réfléchir à son niveau » à une utilisation privilégiant les énergies propres aux énergies fossiles. Chercheurs et académiciens n’entendent pas rester sans voix devant la crise énergétique qui touche le pays et sont venus en nombre prendre part à la toute première manifestation de ce genre à Beyrouth.

Une conférence pertinente et opportune

« Comme tous les pays du sud de la Méditerranée, le Liban est doté de caractéristiques climatiques plus importantes qui privilégient le développement pour la région des énergies renouvelables », a précisé le recteur de l’UL, Zouheir Chokr, avant d’ajouter : « Selon les chiffres officiels, la facture énergétique du pays a atteint les 5 milliards de dollars par an et la demande ne fait que croître. » L’intégration de l’énergie propre est donc une priorité à la fois locale et régionale.

L’utilisation des énergies alternatives est essentielle et à plusieurs titres : la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Chaque jour est une fête »: Le cinéma libanais à l’honneur au 11ème Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles

Posted by jeunempl sur novembre 14, 2010

MPLBelgique.org

Projeté à l’occasion du festival international du cinéma méditerranéen de Bruxelles (du 5 au 13 novembre 2010), le film franco-libanais « Chaque jour est une fête » aura suscité des débats, essentiellement auprès du public libanais présent à la projection. La réalisatrice du film Mme. Dima el Horr nous a accordé un entretien au cours duquel elle nous dévoile sans complexe l’idée du film et sa vision du cinéma libanais.

« Chaque jour est une fête » concourt dans la section « Compétition internationale » du festival. La salle de l’Orangerie au Botanique est archi-pleine. La présentation du jury, présidé par l’excellent Claude Brasseur, laissera très vite place à l’expression des pellicules levantines.

En allant voir ce film, un libanais expatrié aurait aimé tomber sur les beaux aspects de son pays, une nature et des paysages époustouflants, l’activité (suractivité même) libanaise, la ville de Beyrouth reconstruite, les jolis édifices historiques,etc… bref le Liban tel qu’on l’admet et à qui on pardonne, même oublie, trop facilement ses sombres facettes. C’est pourtant une toute autre image du Liban qui ressort de ce film… l’image de ces femmes perdues à la recherche de leurs disparus, fils ou maris, un thème et une cause relayés en force par le cinéma libanais ces derniers jours à Bruxelles.

Dima el Horr, la réalisatrice du film, met en scène 3 actrices : Hiam Abbass, Manal Khader et Raïa Haïdar.
Ces trois femmes, toutes aussi différentes les unes des autres, partent à la recherche de leurs maris disparus. Plusieurs évènements font que ce périple ne sera pas aussi direct qu’un simple trajet en autobus.

Compliqué, original, lent, intellectuel, déformé, différent,etc… les critiques tant positives que négatives ont fusé à la fin de la projection. A peine les projecteurs allumés, le débat prenait place parmi le public, en présence de Dima el Horr.

A une interpellation lui reprochant de ne pas montrer les belles facettes du Liban, la réalisatrice répondra en toute simplicité « ne pas avoir à jouer le rôle de ministre du tourisme ».

Insistant à l’issue de la projection sur l’aspect personnel et irréel du film, rempli de contrastes, les derniers réticents comprennent.

Dans l’entretien qu’elle a eu la gentillesse de nous accorder, Dima el Horr se réjouit du débat suscité par son film.

« Il faut provoquer les gens. Si on ne provoque pas, on ne suscite rien… J’aime bien quand les gens réagissent de cette façon. Ce ne sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Activités MPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun : Nous jugerons nous-mêmes les faux témoins s’il le faut

Posted by jeunempl sur octobre 20, 2010

(L’Orient le Jour)

General Michel Aoun

Après la réunion hebdomadaire du Bloc du changement et de la réforme, le général Michel Aoun s’est adressé aux journalistes et il a estimé que la formation du TSL a eu lieu de façon illégale et en douce, sans passer par les institutions constitutionnelles libanaises. Aoun a rappelé qu’il avait envoyé une lettre officielle au secrétaire général des Nations unies pour attirer son attention sur ce fait et lui demander de « légaliser la situation du TSL ». Aoun a encore insisté sur la nécessité de juger les faux témoins, se demandant pourquoi on cherche à les protéger. S’ils ne veulent pas les juger, nous le ferons nous-mêmes, a-t-il lancé.

Évoquant ensuite les rumeurs ayant précédé et accompagné la visite du président iranien Ahmadinejad au Liban, le chef du CPL a estimé qu’elles étaient destinées à perturber la visite. Il s’est ensuite demandé en quoi le président iranien a été provocateur : « Après tout, il a appelé les Israéliens à rentrer dans leurs pays d’origines, mais il n’a tué personne. Est-il plus provocateur que celui qui refuse d’accorder leurs droits aux Palestiniens ? » a déclaré le général Aoun, qui a insisté sur le fait que le Liban est un pays souverain qui ne reçoit de directives d’aucune partie. Il a aussi répété qu’il appuie les armes qui permettent de poursuivre la résistance.

Le chef du CPL s’est longuement étendu sur la situation financière, assurant que la situation actuelle ne peut se prolonger. Il faut redresser le pouvoir, sinon la situation est très grave, a-t-il dit. Il a ainsi relevé que depuis 1993, l’État ne tient pas ses comptes. Qu’est-il advenu des dons accordés par certains États et qui n’ont jamais été Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les tiraillements entre Raya el-Hassan et Nahas se poursuivent

Posted by jeunempl sur juin 16, 2010

(L’Orient le Jour)

Le Conseil des ministres poursuivra aujourd’hui l’examen du projet de budget qui continue de faire l’objet de réserves.

« Nous savons que cette loi ne répond pas aux aspirations de tout le monde, mais elle permet de maintenir l’équilibre financier dans le pays », a ainsi souligné le ministre de l’Éducation nationale, Hassan Mneimné, qui a présenté le texte sous étude comme étant celui « du meilleur possible ». « Il s’agit, a-t-il expliqué dans une interview au Anba’ (l’organe du PSP), d’un premier pas en direction de l’amélioration du projet de budget pour qu’il couvre tous les secteurs. »
Dans une interview télévisée, le ministre des Télécommunications, Charbel Nahas, a expliqué que le budget de l’État est composé du budget général et d’un certain nombre de budgets annexes, précisant que son département supervise l’un des secteurs qui ont un budget annexe, en raison de sa vocation commerciale. « En d’autres termes, c’est un ministère qui a des recettes et des dépenses », a-t-il dit.

Ses propos ont cependant reflété un désaccord avec la ministre des Finances, Raya el-Hassan, au sujet de la gestion des Finances publiques. Interrogé au sujet de la demande formulée par Mme Hassan de transférer 500 millions de dollars au Trésor pour combler un déficit au niveau des avoirs en devises, il a répondu en indiquant qu’un déficit commande toujours une conjugaison des efforts de tous. « Or ce qui se passe actuellement, c’est qu’un excédent budgétaire est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :