Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘investissement’

Un projet de balayage aérien va déterminer le potentiel pétrolier du sous-sol libanais

Posted by jeunempl sur février 27, 2014

Le Commerce du Levant

Pétrole onshore - balayage aérienLe ministère de l’Énergie et de l’Eau a signé un contrat avec la société américaine Neos Geosolutions pour une évaluation grâce à une technique aérienne du potentiel pétrolier et gazier du sous-sol libanais. Baptisé “CedarsOil”, le projet, qui devra démarrer dans quelques mois, est une première dans la recherche de traces d’hydrocarbures sur le sol libanais depuis les tentatives avortées dans les années 1960. Ce projet intervient alors que 46 compagnies ont été qualifiées en avril dernier pour participer au premier appel d’offres pour l’attribution de licences d’exploration dans les eaux territoriales. « Les études sismiques prometteuses dans la zone offshore nous ont encouragés à entreprendre ce projet. D’autres signes sont également encourageants, comme l’existence de pétrole et de gaz en Syrie, ou encore les récentes découvertes de traces d’hydrocarbures autour de la mer Morte entre la Cisjordanie et Israël, explique Frank Jreij, directeur adjoint de la branche Moyen-Orient de la société. La région de Palmyre, riche en pétrole, appartient à une formation géologique qui s’étend vers le nord du Liban. Plus au Sud, une faille géologique partant de la mer Morte en direction du nord se prolonge dans la vallée de la Békaa. » Des « suintements assez fréquents observés à la surface du sol dans sept ou huit sites » laissent en outre espérer, selon lui, l’existence de pétrole dans le sous-sol libanais.

Une technologie sophistiquée

Pour tenter d’en avoir le cœur net, Neos Geosolutions propose une technologie de pointe. « Les méthodes ont beaucoup évolué. Il y a quarante ans, l’exploration en 3D d’une zone offshore était quasiment impossible, tandis que les études bidimensionnelles manquaient parfois de précision. Les études en 3D ont commencé à se développer dans les années 1970, mais leur coût continue d’être élevé et elles prennent du temps, notamment quand le relief est accidenté, comme c’est le cas au Liban. » Neos Geosolutions s’affranchit de ces contraintes en procédant à un Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Travaux publics : 2 200 projets impayés

Posted by jeunempl sur octobre 16, 2013

L’Hebdo Magazine

Balloune (Kesrouan) - Aménagements pour les travaux du futur rond pointLa non-approbation d’une loi de finance depuis 2005 a certainement des retombées sociales et économiques dramatiques. Depuis 2006, les gouvernements 
successifs ont dépensé sur base de la règle de la 12e provisoire. Mais vu 
l’inflation et l’augmentation de la cherté de vie, il a fallu que l’Exécutif ait recours à la motion «d’urgence du projet» et/ou «la nécessité de la continuité de l’activité de l’établissement public».

A la lumière de l’expiration des délais butoir pour 
l’utilisation des avances du Trésor 
approuvées pour les années 2011 et 2012 par le Parlement, qui s’élèveraient à 460 milliards de livres, le ministère des Finances s’est abstenu de signer des ordres de paiement. Parmi les agents 
économiques visés par cette position figurent, entre autres, les entrepreneurs de travaux publics. Les rémunérations des maîtres d’ouvrage de 2 200 projets de 
travaux publics sont bloquées.

Investissement à l’EDL : 2 milliards $ en 20 ans

Le poste des dépenses d’investissement du secteur de l’énergie a représenté deux 
milliards de dollars (sans comptabiliser les intérêts) entre 1992 et 2012. La grande 
partie de ces dépenses ont été effectuées entre 1992 et 2000. Cette année est celle de la promulgation de la loi sur la 
privatisation. Les dépenses d’investissement comprennent celles se rapportant au 
renforcement des capacités de production des centrales électriques, l’extension des réseaux de transport et de distribution, ainsi que l’installation de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Stations d’épuration et pollution : 85% des eaux usées rejetées dans la mer

Posted by jeunempl sur septembre 29, 2013

Arlette Kassas – L’Hebdo Magazine

station d'épuration des eaux uséesLe Centre national des sciences marines a placé le Liban dans une très mauvaise position avec 85% des eaux usées rejetées directement dans la mer. Conséquence immédiate: un niveau de pollution du littoral libanais inquiétant et des appels à l’exécution des plans établis afin de la réduire par un traitement des eaux usées.

Le défaut de traitement des eaux usées ne date pas d’aujourd’hui. Malgré les efforts des dernières années, le problème est loin d’être réglé. La construction des stations d’épuration n’a pas répondu à la qualité souhaitée.

Avant la guerre de 1975, il existait deux stations d’épuration au Liban. Malheureusement, elles ont été détruites. Au lendemain de la guerre, les efforts ont été déployés pour la reconstruction. Toutefois, les progrès en matière de traitement d’eaux usées sont restés minimes, les priorités étant ailleurs.

Dans les années 2000, le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR) lance un vaste chantier de construction de stations d’épuration notamment dans les villes côtières. Mais les municipalités concernées n’en ont pas facilité l’implantation de crainte des conséquences ou des mauvaises odeurs. Il a fallu du temps pour vaincre leurs réticences.

Le plan stratégique de 2000 prévoit la création de plusieurs dizaines de stations d’épuration réparties sur l’ensemble du territoire libanais. Sur vingt, dites prioritaires, huit fonctionnent normalement, sept ont encore besoin de finissage et d’être reliées aux égouts. Trois sont en cours de construction. D’autres restent sous étude.

Le coût de construction d’une station est d’environ 100 millions de dollars et l’entretien annuel est d’environ 4% de ce coût. La plupart des stations de traitement des eaux usées construites au Liban ont été financées par des emprunts effectués auprès de gouvernements étrangers, de la Banque mondiale, de la Banque européenne d’investissement, de l’Agence française de développement ou de la banque islamique. Les réseaux d’égout sont construits aux frais de l’Etat libanais.

Certaines municipalités ont commencé à construire des stations d’épuration à leurs propres frais, telle celle de Rimhala, dans le caza de Aley. Un autre projet est en voie d’exécution dans la région des Cèdres.

Selon des études, le Liban investit beaucoup dans le domaine de l’eau. Depuis le début des années 1990, il a ainsi investi en moyenne 0,5% de son PIB annuel. Plus de deux milliards de dollars ont été dépensés pour la construction Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La BDL prête à investir 400 millions de dollars pour faciliter les investissements dans les start-up

Posted by jeunempl sur août 28, 2013

(L’Orient le Jour)

Nicolas Sehnaoui - Ministre des TélécommunicationsLe ministre sortant des Télécommunications, Nicolas Sehnaoui, a annoncé lundi soir que la Banque centrale du Liban (BDL) était prête à investir des dizaines de millions de dollars pour encourager la création de start-up au Liban.

Qualifiant l’initiative de « bonne nouvelle », le ministre a fait cette annonce via son compte Twitter : « Le gouverneur de la Banque centrale, Riad Salamé, vient de diffuser une nouvelle circulaire révolutionnaire qui vise à faciliter les investissements dans les start-up », écrit-il.

Interrogé par L’Orient-Le Jour, Maroun Chammas, président-directeur général de Berytech, a lui aussi salué la mesure de la BDL. « C’est une excellente initiative de la part du gouverneur, a-t-il indiqué. Initiative que nous saluons. Elle permettra d’encourager les fonds à travers les banques vers l’économie digitale et de revitaliser l’ensemble de l’économie. »

La question se pose toutefois de savoir si une telle mesure suffira à rassurer les entrepreneurs dans le contexte actuel de psychose sécuritaire. Pour M. Chammas, « le contexte n’influencera pas les créateurs d’entreprises, en particulier l’économie digitale qui ne s’adresse pas au marché libanais mais au monde entier. Les entrepreneurs seront affectés moralement mais pas économiquement », a-t-il conclu.
« La somme de 400 millions de dollars américains a été assurée à 75 % par la Banque centrale aux banques de placement libanaises pour investir dans les start-up, les accélérateurs et les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil lance le projet du réservoir de stockage des produits pétroliers

Posted by jeunempl sur février 8, 2013

(L’Orient le Jour)

Gebran Bassil - Ministre de l'Energie et de l'EauLe ministre de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a lancé hier un projet pour la construction de 38 réservoirs de stockage de carburants à Tripoli. « Nos réserves pétrolières sont rares et nous sommes confrontés à tout moment à subir les conséquences d’une baisse de l’approvisionnement électrique », a affirmé le ministre. « Ce projet est donc d’une importance stratégique pour le Liban, non seulement pour assurer sa consommation locale, mais également pour fournir à l’avenir des carburants aux pays de la région », a-t-il ajouté.

« Le projet avait d’ores et déjà été envisagé, mais n’avait pu aboutir pour plusieurs raisons d’ordres technique et conjoncturel », a affirmé M. Bassil, avant d’assurer qu’aujourd’hui il était réalisable « puisque de grandes compagnies pétrolières du monde entier ont fait savoir qu’elles étaient intéressées par sa mise à exécution ». Le projet devrait débuter en 2015, le temps de mener à bien les appels d’offres.

Selon lui, « l’introduction du gaz dans notre consommation locale est la seule solution pour réduire notre facture énergétique de quatre à cinq milliards de dollars par an ».

Notons par ailleurs que le Liban participe actuellement à l’exposition internationale sur les questions pétrolières « NAPE 2013 » qui se tient à Houston aux États-Unis. Le pavillon libanais s’est principalement consacré à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mot de S.E. le Ministre Gebran Bassil à la conférence de presse du Club de la Presse Arabe

Posted by jeunempl sur novembre 26, 2012

Mesdames et Messieurs,

Notre rencontre aujourd’hui coïncide avec le 69eme anniversaire de l’Indépendance du Liban.

Une indépendance ternie chaque jour par les agressions d’Israël qui, à travers son histoire, a toujours résolu ses problèmes en recourant à la logique de la force, mais qui a été vaincue dernièrement par la logique des droits défendus par les résistants du Liban et de Gaza.

Une indépendance qui est une valeur nationale plus difficile à préserver qu’à récupérer dans un pays où la classe politique est toujours prête à la marchander, comme il s’est avéré, encore une fois, pendant la crise actuelle en Syrie où les ingérences de certains Libanais risquent de justifier plus tard des ingérences syriennes et de menacer, par conséquent, cette indépendance ; ces ingérences renforcent les alibis de « ventre mou » et de « passage de complots » invoqués par la Syrie durant son hégémonie sur le Liban tandis que nous militerons toujours pour que le Liban constitue la « colonne dure » de la région et sa « barrière protectrice ».

Une indépendance d’un pays menacé par la montée d’un intégrisme dans une région riche en sa diversité dont l’élimination ne sera certainement pas sans conséquence fatale sur le monde entier et, en particulier, sur l’Europe et la France.
Mesdames et Messieurs,

Le soi-disant « Printemps Arabe » s’est révélé être un hiver glacial et une plongée dans l’ère des ténèbres. Ainsi, des dictatures sont remplacées par des gouvernements islamistes extrémistes et les mouvements inspirés par Al-Qaeda sont en plein essor. Les conséquences n’ont pas tardé à apparaitre : les propositions de législations islamistes en Egypte, du type application de la Charia ; la prohibition de certaines manifestations et activités artistiques et culturelles dans le Maghreb, l’apparition d’un fanatisme religieux tout-à-fait étranger au Liban et à sa société multiconfessionnelle et, enfin, les attaques terroristes, même contre les pays « parrains », qui nous font penser à une récidive façon Ben Laden.

Ceci dit, les expressions de surprise et de regret ne suffisent plus ; ce qui est exigé aujourd’hui c’est de changer les politiques occidentales qui nous menacent tous. Les manœuvres superficielles cherchant à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réformes – « Connectons-nous »: Le rapport annuel des réalisations du ministère des Télécommunications

Posted by jeunempl sur novembre 14, 2012

Ministère des Télécoms

Pour télécharger la version PDF, cliquez ici. Pour obtenir des copies imprimées, contactez le: 01 979 380

Chers compatriotes, chers collègues,

Le devoir de tout employé de l’administration publique, Ministre compris, est de veiller au bon fonctionnement du service public. Ceci est particulièrement crucial quand ce service constitue un des liens névralgiques principaux de l’économie comme c’est le cas des télécommunications. Ajoutons à cela l’impératif de la réforme et de la réhabilitation de l’appareil de l’État dans toutes ses formes et nous aurons une idée approximative de l’ampleur de la tâche.

Mais pour commencer, j’aimerais rappeler que le mal principal dont souffre le Liban est son taux d’émigration alarmant. Plus d’un million de personnes ont quitté le pays entre 1993 et 2003, selon l’une des statistiques de la Sureté Générale. Ces chiffres doivent être ajoutés au chômage officiel et au chômage déguisé qui touchent une grande partie de la population résidente et qui, cumulés, atteignent 45%.

C’est le modèle économique en place depuis les années 90 qui décourage les investissements productifs et favorise les placements rentiers qui ne génèrent que peu ou pas d’emplois.

Le grand intérêt du secteur des télécoms, c’est qu’il offre au pays la formidable opportunité d’inverser ce modèle en peu de temps. En effet, à l’inverse de l’industrie lourde et de l’agriculture, les conditions nécessaires à faire du Liban un pôle numérique régional sont faciles à réunir et n’ont pas besoin d’une restructuration majeure de l’économie Libanaise. Les ressources humaines qualifiées existent déjà en abondance. Le réseau local de transport des données et la connectivité internationale viennent de faire un bond en avant de 10 ans et devraient atteindre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plusieurs projets approuvés lors du conseil des ministres

Posted by jeunempl sur octobre 3, 2012

S.N. – ANI

Une séance ministérielle ordinaire, présidée par le Premier ministre Najib Mikati, a été tenue mercredi au Grand Sérail afin de passer en revue 82 points inscrits à l’ordre du jour.

Parmi ces points figuraient principalement l’amendement de la loi portant sur les données téléphoniques, les Olympiades Internationales des Médias et le dossier de la rentrée scolaire, à l’ombre de l’inscription notable d’élèves syriens dans des écoles libanaises, mais aussi :

– l’approbation d’une avance de 10 millions de dollars au ministère des Affaires étrangères servant à la participation des expatriés aux prochaines législatives;
– l’approbation de l’équipement de l’hôpital gouvernemental de Tyr;
– l’approbation d’une avance de 456,41 milliards de livres libanaises au « Conseil de développement et de reconstruction » servant au financement de la route du littoral et de Mayfouk;
– la formation d’un comité national indépendant pour les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les dépenses des consommateurs au Liban en hausse de 2,6% fin mai

Posted by jeunempl sur juin 29, 2012

Le Commerce du Levant

Le total des dépenses des consommateurs au Liban calculées par la somme des chèques compensés, des retraits des distributeurs automatiques de billets (DAB) et des dépenses par cartes dans les points de vente ont atteint 31,9 milliards de dollars fin mai, en hausse de 2,6% sur un an.

Dans les détails, la valeur des chèques compensés, un indicateur du niveau de consommation et d’investissement, a atteint 28,8 milliards de dollars fin mai en hausse de 1,7% par rapport à la même période un an plus tôt.

Les retraits effectués des DAB ont augmenté de 8,2% en rythme annuel pour atteindre 2,4 milliards de dollars. Les achats par cartes ont cru quant à eux de 21,7% sur la même période à 754 millions de dollars.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La BM prévoit un taux de croissance de 3,6% au Liban pour 2012

Posted by jeunempl sur juin 20, 2012

Le Commerce du Levant

La Banque mondiale (BM) a prévu un taux de croissance de 3,6% pour 2012, contre un taux de 2,4% pour la région MENA, 2,5% pour l’économie mondiale et 5,3% pour les pays en développement.

Ces prévisions placeraient le Liban à la deuxième place parmi dix pays de la région MENA derrière l’Irak (11,1%). Il convient de noter que ces dix pays excluent les économies du Golfe.

Par ailleurs, la BM a prévu un taux de croissance de 4,5% pour le Liban en 2013, derrière l’Irak (13,5%) et le Maroc (5%). L’institution financière a indiqué prévoir un déficit des comptes courants de 18,2% du GDP en 2012 contre 23% du PIB l’année dernière à la même époque, soit le taux le plus important de la région contre un excédent de 1,8% du PIB dans la région.

La BM a en outre indiqué que les événements en Syrie Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :