Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘hydrocarbures’

Gebran Bassil appelle le gouvernement sortant à aller rapidement de l’avant

Publié par jeunempl le juillet 7, 2013

(L’Orient le Jour)

Au KesrouanLe ministre sortant de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a estimé hier qu’Israël avait la capacité de parvenir aux ressources pétrolières offshore du Liban, indiquant que l’État hébreu avait procédé à un forage à quelques kilomètres des eaux territoriales libanaises. « Ce nouveau puits israélien se trouve exactement à 4 kilomètres du bloc 8 libanais et à 6 kilomètres du bloc 9, et en creusant de manière horizontale, il est techniquement possible pour Israël d’atteindre les ressources libanaises », a affirmé M. Bassil.

Selon lui, « le Liban a les capacités de défendre les hydrocarbures de sa zone économique exclusive (ZEE) grâce à l’armée et à la résistance, et Israël n’a théoriquement aucun intérêt à se rapprocher des eaux territoriales libanaises ». « Mais techniquement parlant, il est de notre devoir de nous protéger sur le plan juridique, et le Liban ne peut pas se permettre de retarder la feuille de route de son plan énergétique s’il veut conserver sa crédibilité au niveau international », a poursuivi le ministre sortant de l’Énergie et de l’Eau.

Il a ainsi appelé le chef de l’État Michel Sleiman et le Premier ministre démissionnaire Nagib Mikati à Lire la suite »

Publié dans Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban lance une étude sur les réserves d’hydrocarbures sur son sol

Publié par jeunempl le février 23, 2013

Le Commerce du Levant

Au KesrouanLe Liban a lancé jeudi une étude sismique sur les réserves d’hydrocarbures se trouvant sur son sol et qui pourrait, selon le ministre de l’Energie et de l’Eau Gebran Bassil, transformer son pays en un centre pétrolier régional.

"Compte tenu des perspectives très encourageantes en offshore, la prochaine étape consistera à effectuer des sondages sur le sol libanais. C’est la continuation des gisements hydrocarbures se trouvant au fond de la mer", a confié le ministre. "Le Liban a aussi initié plusieurs +projets intermédiaires+ qui pourraient faire du pays un hub pétrolier régional, permettre de diversifier nos ressources d’hydrocarbures et réduire notre dépendance énergétique et la facture pétrolière" a-t-il ajouté. Le secteur intermédiaire (midstream) consiste au transport, stockage et au marketing des différents produis gaziers et pétroliers.

Le gouvernement a déjà fait adopter une loi sur le pétrole offshore et a mené des études sismiques Lire la suite »

Publié dans Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Pétrole et gaz : Contentieux et perspectives

Publié par jeunempl le janvier 19, 2013

Arlette Kassas – L’Hebdo Magazine

petrole & gaz - off-shoreA l’occasion de la visite qu’il a effectuée au Liban, le président chypriote, Demetris Christofias, a examiné les relations bilatérales. Il n’a toutefois pas résolu le litige autour de la délimitation des frontières maritimes entre les deux pays. Le Liban avait refusé toute médiation chypriote dans son litige avec Israël, qui permettrait aux trois pays de profiter des richesses en gaz et pétrole découvertes récemment.

Une tentative de compromis a été proposée par les Etats-Unis conformément auquel le Liban obtient deux tiers de la superficie objet de litige avec Israël, soit 500 des 860 km2, pour profiter des richesses qui y sont enfouies. Beyrouth a demandé à négocier sur le troisième tiers, tandis que l’Etat hébreu n’a pas donné de réponse définitive.

Selon les experts, les revenus liés à l’exploration des hydrocarbures découverts au large des côtes libanaises pourraient couvrir dix fois la dette publique nationale. Et selon une étude américaine du US Geological Survey, les fonds marins libanais abriteraient 3454 milliards de mètres cubes de gaz et 1,7 milliard de barils de pétrole.

Quant au total pour la Méditerranée orientale, dans son ensemble, il est évalué à Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gebran Bassil : Le Liban, un « modèle » en première ligne

Publié par jeunempl le novembre 23, 2012

Jean-Christophe Ploquin

« Ce qui est exigé aujourd’hui, c’est de changer les politiques occidentales qui nous menacent tous »

Gebran Bassil, Ministre libanais de l’énergie et de l’eau, membre du Courant patriotique libre

Vendredi 23 novembre au Centre d’accueil de la presse étrangère (CAPE)

« Les chrétiens de l’Orient sont stupéfaits des politiques adoptées par l’Occident qui ne font qu’empirer une situation qui a déjà englouti les Terres saintes, l’Irak, l’Égypte et maintenant la Syrie et, à Dieu ne plaise, le Liban. Agir à temps ! C’est le cri qu’on lance aux musulmans d’Orient et aux chrétiens d’Occident. Le bon modèle est toujours là, gardez-le vivant ! »

Gebran Bassil est un des dirigeants les plus en vue du Courant patriotique libre, mouvement politique libanais fondé en 1992 par le général Michel Aoun et représenté au parlement libanais sous le nom de Bloc du changement et de la réforme. Ministre de l’énergie et de l’eau depuis 2009, il a multiplié ces dernières années les études permettant de mieux connaitre les réserves potentielles d’hydrocarbures qui se trouvent dans le sous-sol marin de la zone économique exclusive (ZEE) du Liban, ainsi que des études de faisabilité pour la création d’un terminal de Gaz naturel liquéfié (GNL) dans son pays. Un dossier sensible puisqu’Israël et Chypre Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Roy Mahfouz parie sur le vent pour ramener la lumière au Liban

Publié par jeunempl le octobre 5, 2012

(L’Orient le Jour – Marisol Rifai)

Note du MPLBelgique.org : Un article intéressant malgré le côté partisan et trompeur de la rédactrice. Pour rappel, le ministre Gebran Bassil a présenté il y a plus d’un an, un projet de loi pour permettre le rachat par l’EDL de toute production alternative d’électricité, qu’elle soit éolienne, hydraulique ou solaire. Cette loi est en attente d’approbation par la commission de l’énergie, présidée par le député du Courant du Futur Mohammad Kabbani, avant d’accéder au vote du parlement.

Un fort potentiel éolien, une ressource inépuisable et un déficit énergétique énorme : qu’attend le Liban pour faire confiance aux vents ?

Alors que l’instabilité sécuritaire semble s’installer durablement, que les conflits sociaux battent leur plein et que l’annonce d’importants gisements d’hydrocarbures offshore font rêver, parler d’énergies renouvelables ne semble pas être l’intérêt premier des Libanais. Et pourtant, un homme, Roy Mahfouz, en a fait son pari. « L’énergie éolienne est une ressource inépuisable et à fort potentiel, qui pourrait garantir au Liban une production durable, propre et peu coûteuse à long terme. »

Roy Mahfouz quitte le Liban en 1989 pour étudier en Allemagne et se spécialiser au fil des ans en génie de l’énergie. Il est aujourd’hui le président de la compagnie H2Air qu’il a fondée en France en 2007 et qui est spécialisée dans l’étude et la création de parcs éoliens. La société compte 20 salariés et prévoit de doubler ses effectifs dans un an. Cette croissance, M. Mahfouz l’explique par la volonté de l’État français d’encourager les énergies renouvelables. « Le gouvernement s’est donné pour objectif une production de 20 000 mégawatts (MW) d’énergie éolienne d’ici à 2020, contre 5 500 MW aujourd’hui. » Et pour attirer les investisseurs, il a mis en place un outil de sécurisation communément appelé « obligation d’achat », qui assure au producteur un tarif Lire la suite »

Publié dans Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Total réaffirme son intérêt pour l’offshore libanais

Publié par jeunempl le juillet 12, 2012

(L’Orient le Jour)

Le groupe pétrolier et gazier Total était l’un des principaux participants, et ce pour la deuxième année consécutive, au Forum libanais international pour l’exploration du pétrole 2012 (LIPE 2012), organisé par le ministère de l’Énergie et de l’Eau à Beyrouth. De nombreux experts du groupe dans les domaines de l’exploration-production et du développement de champs d’hydrocarbures en eaux profondes étaient venus à cette conférence. Total a aussi présenté un projet innovant consistant à liquéfier sur place le gaz naturel produit sur des supports flottants (Floating LNG), ce qui constitue une solution adaptée et adéquate pour des champs gaziers éloignés des côtes.

« Présent depuis plus de 60 ans au Liban, Total affirme sa présence historique en portant son intérêt sur l’offshore libanais », a afirmé Jacques Souplet, représentant de la compagnie au Liban. « Lors de ce forum, nos experts ont eu un échange fructueux avec les conseillers du gouvernement libanais sur les sujets techniques, juridiques et contractuels de l’exploration en général et plus particulièrement de Lire la suite »

Publié dans Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil signe un accord sur les levés sismiques

Publié par jeunempl le mars 30, 2012

ANI

Le ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil a signé vendredi un accord sur les levés sismiques marins et terrestres et il s’est réuni avec des membres de l’entreprise Beicip-Franlab qui effectue des analyses sur les données sismiques.

M. Bassil a affirmé dans une conférence de presse au ministère que cet accord est une démarche pratique en vue d’entamer les travaux d’exploration du pétrole dans les eaux territoriales libanaises.

"Le ministère de l’Energie et des Eaux a été choisi par le gouvernement pour permettre aux entreprises de mener ces levés", a-t-il expliqué.

Et d’ajouter que "l’entreprise française Beicip-Franlab nous a informés plus tôt que les études préliminaires ont démontré la présence d’une grande et prometteuse quantité de pétrole et de gaz dans nos eaux territoriales", a-t-il affirmé, assurant que "des efforts sérieux doivent être entrepris vu l’importance et la délicatesse de cette affaire.

Interrogé sur les obstacles politiques qui pourraient entraver le cours de ce projet prometteur, M. Bassil a Lire la suite »

Publié dans Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les prix de l’essence en hausse de 200 livres

Publié par jeunempl le décembre 29, 2011

Le Commerce du Levant

Les prix de l’essence ont augmenté cette semaine de 200 livres atteignant 32.400 livres pour les 98 octanes et 31.700 livres pour les 95 octanes les 20 litres.

Le Kérosène domestique est actuellement à 28.200 livres, le Mazout à 26.000 livres et le Diesel à 29.400 livres, selon le ministère de l’Energie.

Publié dans Economie, Géneral | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Téhéran peut-il vraiment verrouiller le détroit d’Ormuz ?

Publié par dodzi le décembre 29, 2011

France 24

L’Iran menace de fermer le détroit d’Ormuz, carrefour stratégique par lequel transite plus de 40% du fret pétrolier mondial, si les Occidentaux viennent à sanctionner ses exportations d’hydrocarbures. Intimidation ou réelle menace ?

Le monde flirte-t-il avec le spectre d’un nouveau choc pétrolier ? C’est en tout cas la menace brandie par l’Iran depuis que les Occidentaux – États-Unis, France, Royaume-Uni et Allemagne en tête - envisagent d’imposer un embargo sur ses exportations de brut pour forcer la République islamique à stopper son programme nucléaire. L’Iran est en effet soupçonné de vouloir se doter de l’arme atomique.

Une énième opération d’intimidation de la communauté internationale qui, loin de convaincre l’Iran à venir s’asseoir à la table des négociations, l’a plutôt fait sortir de ses gonds. Le premier vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi a prévenu mardi 27 decembre que son pays n’hésiterait pas à fermer le détroit d’Ormuz – un des corridors les plus stratégiques de la planète par lequel transitent près de 40% du trafic maritime pétrolier mondial – si les pays occidentaux mettaient leurs sanctions à exécution.

"Fermer le détroit est très facile pour les forces armées iraniennes […]. Il est complètement sous [notre] contrôle […]. [Le fermer], c’est comme boire un verre d’eau, comme on dit en persan", a déclaré mercredi 28 décembre l’amiral Habibollah Sayyari à la télévision en langue anglaise Press-TV.

Esbroufe iranienne

Non seulement cette déclaration a fait souffler un court vent de panique sur les marchés pétroliers – provoquant mardi un pic à 100 dollars le baril à la Bourse de New York – mais il a aussi rapidement fait monter la tension dans le Golfe persique.

L’Iran a-t-il vraiment les moyens de mettre sa menace à exécution ? Rien n’est moins sûr, estime Bernard Hourcade, spécialiste de l’Iran et directeur de recherche au CNRS, pour qui Téhéran joue le jeu de l’esbroufe. Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gouvernement Mikati – Les défis et réalisations du ministre de l’Energie et de l’Eau Gebran Bassil

Publié par jeunempl le décembre 28, 2011

MPLBelgique.org

Le ministère de l’Energie et de l’Eau est le chantier le plus important qu’ai jamais connu l’ingénieur Gebran Bassil. Ministre du Courant Patriotique Libre, Bassil reprend ce ministère fin 2009 sous le gouvernement Hariri (cf dossier) et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas pour habitude de trainer dans les dossiers qu’il traite. Mais voilà, ce qu’il représente dépasse sa propre personne et dès lors, il est confronté à de multiples messages politiques internes et externes, plus que n’importe quel autre ministre. Alors qu’il termine l’année 2010 en ayant clôturé la rédaction des plans de réforme de l’Eau et de l’Electricité, débute mi-2011 dès la naissance du gouvernement Mikati une lutte sans précédent pour adopter la première phase du plan de réforme de l’électricité. Cette phase d’adoption se termine après 2 mois de lutte acharnée entre majorité et opposition d’une part, et au sein même de la majorité d’autre part (opposition de Joumblatt). Depuis sa ratification au parlement, le plan attend le déblocage des fonds à travers l’adoption du budget 2012. Entretemps, d’autres projets sont lancés sur le terrain. Le chantier de réforme de l’eau et de l’électricité ne fait que débuter…

La réforme de l’électricité (1ère phase – plan des 700 MW)

1. Phase préparatoire (ministère de l’énergie)

Rappel – juin 2010 : Texte du plan de réforme de l’électricité adopté par le gouvernement en juin 2010

2. Phase d’approbation et d’adoption (gouvernement + parlement)

Bataille parlementaire
22 septembre 2011 (AFP) : Le Parlement ratifie une réforme très attendue de l’électricité
21 septembre 2011 (ANI) : Ghanem: la décision du gouvernement sur l’électricité soumise jeudi au vote
20 septembre 2011 (ANI) : Mikati préside la réunion de la commission chargée de modifier la loi organisant l’électricité
20 septembre 2011 (ANI) : Ghanem: le projet d’électricité mérite d’être décrété demain
19-21 septembre 2011 (MPLBelgique.org) : Campagne du Courant du Futur contre le plan de réforme de l’électricité : blocage, procès d’intention et désinformation
19 septembre 2011 (ANI ) : Le projet de l’électricité au coeur de la deuxième séance des commissions communes
8 septembre 2011 (RPLFrance.org) : Liban – Dossier de l’électricité : La désinformation érigée en règle

Bataille gouvernementale
8 septembre 2011 (Le Commerce du Levant) : Electricité : le plan Bassil approuvé par le gouvernement Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: