Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Miqati’

Un nouveau sujet de polémique : les prérogatives de la présidence du Conseil

Posted by dodzi sur janvier 1, 2012

L’Orient le Jour

La dernière déclaration faite par le Premier ministre Nagib Mikati concernant son refus de toute atteinte aux prérogatives du président du Conseil dans le cadre de l’action gouvernementale risque d’être au centre d’un important débat au début de l’année 2012. Et, d’ores et déjà, la question soulevée sur ce plan par M. Mikati semble constituer un nouveau sujet de polémique. Le chef du gouvernement, rappelle-t-on, avait souligné jeudi, dans un discours qu’il avait prononcé devant les fonctionnaires du Grand Sérail, que « toute tentative de porter atteinte aux prérogatives de la présidence du Conseil, que ce soit en s’attaquant directement à l’institution (de la présidence du Conseil) ou ses dirigeants ou en essayant d’instituer des précédents dans l’exercice politique, au sein du Conseil des ministres ou en dehors de ce cadre, sera farouchement rejetée par tous ceux qui se soucient du respect de la Constitution, et nous en premier ». M. Mikati avait d’autre part relevé que « la présidence du Conseil dirige l’autorité exécutive ». Il faisait allusion implicitement à la position de certains pôles aounistes qui ont soulevé à plusieurs reprises la question des prérogatives des ministres et du chef du gouvernement dans l’exercice de leurs fonctions.

Les propos tenus jeudi par M. Mikati à cet égard ont suscité hier, d’emblée, de vives réactions de la part du député aouniste Ziad Assouad et de l’ancien député Albert Mansour, lequel, note-t-on, avait participé en 1989 à l’élaboration de l’accord de Taëf qui est devenu par la suite la nouvelle Constitution du pays.

À l’issue d’une entrevue qu’il a eue hier à Aïn el-Tiné avec le président de la Chambre, Nabih Berry, M. Mansour a ainsi fait une déclaration dans laquelle il a réfuté les propos de M. Mikati concernant la nécessité de préserver les prérogatives de la présidence du Conseil, en tant qu’institution constitutionnelle. L’ancien député a déclaré à ce sujet : « J’ai soulevé avec le président Berry la question de la déclaration du Premier ministre dans laquelle il fait mention de l’institution de la présidence du Conseil qui serait chargée de la conduite du pouvoir exécutif. J’ai attiré l’attention du président de la Chambre sur le fait que d’un point de vue constitutionnel, il n’y a pas d’institution de la présidence du Conseil. Il y a un Premier ministre de la même façon qu’il existe un président de la République. » Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

De Bkerké, Sleiman défend les propos controversés de Raï à Paris

Posted by dodzi sur septembre 15, 2011

L’Orient le Jour

Le président Michel Sleiman a défendu jeudi le patriarche maronite Béchara el-Raï à la suite d’une visite de protocole au siège du patriarcat. « Le patriarche a réussi à faire parvenir à l’État français la peur des chrétiens des tensions communautaires et d’une possible naturalisation des réfugiés palestiniens au Liban », a-t-il déclaré à la presse, commentant ainsi les propos controversés tenus par le patriarche Raï à Paris . « Ses positions sont dans l’intérêt du Liban », a-t-il ajouté. Les propos du patriarche « ne nécessitent pas d’explications supplémentaires et nous ne devrions pas écouter les interprétations qu’on en a fait », a encore affirmé le président. « Les positions du patriarche (à Paris) ne peuvent être employées pour des gains politiques », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Nagib Mikati doit se rendre à son tour au siège du patriarcat vendredi.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fadi Abboud voudrait deux aéroports de plus au Liban

Posted by dodzi sur septembre 11, 2011

iLoubnan.info

Fadi Abboud - Ministre du Tourisme

Le ministre du Tourisme Fadi Abboud a affirmé mercredi, au terme de sa visite au Grand Sérail chez le Premier ministre Najib Mikati, que plus d’un aéroport est nécessaire au Liban. « Nous avons sérieusement discuté de la construction de deux aéroports au Nord et dans la Bekaa », a-t-il dit.

M. Abboud a indiqué que « la réunion a porté sur les résultats de la saison touristique qui arrive à sa fin ». « Les réservations dans les hôtels de la capitale durant l’eid el-Fitr étaient de 100% et la majorité des touristes venaient de Syrie, de Jordanie et d’Irak », notant au passage que « les frères syriens entrent sans formalités donc les statistiques ne les comprennent pas ».

« J’ai expliqué au Premier ministre que la perte durant le mois de juillet de l’activité touristique routière était de 83% et un plan d’indemnisation était urgent », a-t-il assuré.

Par ailleurs, M. Mikati s’est entretenu avec la ministre palestinienne des Affaires sociales Majida el-Masri qui a souligné l’importance « de rehausser le niveau de la représentation diplomatique palestinienne par une ambassade ».

« Nous nous dirigeons actuellement pour une reconnaissance internationale dans l’édification d’un Etat aux frontières du 4 juin 1967 ainsi que la position du Liban aux Nations Unies, notamment durant la séance actuelle », a-t-elle poursuivi. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’UE se félicite de la formation du nouveau gouvernement libanais

Posted by dodzi sur juin 15, 2011

ENPI

Nagib Mikati et Catherine Ashton

La haute représentante de l’UE pour la politique étrangère, Catherine Ashton, a salué la formation d’un nouveau gouvernement au Liban, qui met un terme à des mois d’impasse politique et institutionnelle.

Dans une déclaration publiée aujourd’hui, la haute représentante, Catherine Ashton, a affirmé qu’elle était convaincue que le nouveau gouvernement « adopterait sans délai une déclaration ministérielle qui ferait progresser l’agenda libanais des réformes ». Et d’ajouter : « le contenu de la déclaration sera essentiel pour déterminer les possibilités de coopération de l’UE avec le Liban ».Mme Ashton a déclaré que des décisions et actions capitales devaient être prises pour relever les défis politiques et économiques du Liban.

La haute représentante de l’UE pour la politique étrangère a précisé que l’UE s’attendait à ce que le nouveau gouvernement respecte les obligations internationales du Liban, notamment à l’égard de la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations unies et du Tribunal spécial pour le Liban.

« Je tiens à rappeler l’importance que l’Union européenne attache au fonctionnement indépendant et démocratique des institutions libanaises », a-t-elle souligné. « Nous maintiendrons notre soutien à tous les niveaux en faveur d’un Liban souverain, indépendant, juste, démocratique, pacifique et stable, dans l’intérêt de la population libanaise. »

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La guerre médiatique a commencé contre le nouveau Premier Ministre libanais

Posted by dodzi sur janvier 26, 2011

MPLBelgique.org

Par Dory Moutran

Najib Mikati visitant le général Michel Aoun à Rabieh, dans le cadre de sa tournée chez les anciens Premier Ministres, le 26 janvier 2011

Najib Mikati visitant le général Michel Aoun à Rabieh, dans le cadre de sa tournée chez les anciens Premier Ministres, le 26 janvier 2011

Najib Mikati n’avait pas encore reçu l’appui du minimum requis de députés au Parlement libanais, que la presse internationale et les médias des partis de la majorité précédente s’empressaient à le discréditer.

Coup d’Etat ou processus démocratique?

Avant même la nomination officielle de Najib Mikati, le Courant du Futur, le parti de Saad Hariri, communiquait déjà son intention de boycotter tout gouvernement dirigé par le candidat de l’opposition. L’appel à la participation à « la journée de la colère » a bien été entendu, et le parti du Premier Ministre sortant a dépêché d’appeler ce nouveau changement un « coup d’Etat » de la part du Hezbollah. Hariri a par ailleurs accusé l’opposition d’avoir « confisqué » la démocratie.

Dans la presse internationale également, les nombreux « experts » lient pratiquement tous les évènements au phénomène Hezbollah, sans oublier de parler de leurs armes, des évènements de mai 2008 dont le Hezbollah serait le seul coupable (on oublie facilement les milices de Hariri, Joumblatt et Berri dans toute cette affaire), ou même de la guerre contre Israël en 2006 (à nouveau, le Hezbollah est le seul et unique coupable).

On souhaite à tout prix faire croire au public mal informé que les évènements de ces 2 dernières semaines seraient dus à tout autre qu’un changement d’ordre démocratique, lié à la déception que certains citoyens et députés ont éprouvé vis à vis du leadership de Hariri. Certains vont jusqu’à accuser le Hezbollah d’avoir menacé physiquement Walid Joumblatt. Ce dernier, leader d’un des blocs parlementaires qui a permis le changement, a pourtant commencé ce changement de camp depuis 2009. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :