Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Tashnag’

Qui sont les Syriens qui soutiennent encore Bachar el-Assad ?

Posted by dodzi sur février 10, 2012

Atlantico

Si le régime ne s’est toujours pas écroulé, c'est qu'il bénéficie d’une assise sociale importante

L’armée syrienne a lancé lundi un nouvel assaut sur Homs, haut lieu de contestation au régime de Bachar el-Assad, alors que le blocage au sein de la communauté internationale reste entier. Mais si le régime ne s’est toujours pas écroulé, c’est qu’il bénéficie d’une assise sociale importante.

Vu d’Occident, nous avons l’impression que l’ensemble de la population syrienne s’est soulevée contre le régime de Bachar el-Assad. Il ne se maintiendrait que par la peur et une répression aveugle. Pourtant quelques médias montrent des images de manifestations en faveur du régime : propagande gouvernementale ou bien réel soutient populaire ?

A Lattaquié et à Tartous, principales villes de la région alaouite, les manifestations de soutien à Bachar el-Assad rassemblent des centaines de milliers de personnes. A Alep, Bachar el-Assad fait le plein dans les quartiers chrétiens, notamment parmi la communauté arménienne, dont le parti Tachnag a organisé dès avril 2011 des rassemblements de soutien au président syrien. Les deux grandes places des Omeyyades et des Abbassides à Damas sont envahies régulièrement par les supporters du régime, notamment lorsque la Syrie est condamnée par les pays occidentaux et les « pétromarchies » du Golfe. Il s’agit également d’empêcher l’opposition d’occuper ces lieux pour en faire de nouvelles places Tahrir (Caire) et de montrer ainsi que la rue syrienne est unie derrière son Président.

Le régime syrien ne s’est pas écroulé dès les premiers mois de la contestation car il bénéficie d’une assise sociale importante qui transcende les communautés confessionnelles et ethniques. Certes, les minorités confessionnelles telles que les alaouites, les druzes, les chrétiens, les chiites duodécimains et les ismaéliens sont plus enclines à soutenir le régime par peur de la revanche de la majorité sunnite. Mais si le régime ne pouvait compter que sur la fidélité active ou passive de seulement 20% de la population, il serait déjà tombé. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La guerre médiatique a commencé contre le nouveau Premier Ministre libanais

Posted by dodzi sur janvier 26, 2011

MPLBelgique.org

Par Dory Moutran

Najib Mikati visitant le général Michel Aoun à Rabieh, dans le cadre de sa tournée chez les anciens Premier Ministres, le 26 janvier 2011

Najib Mikati visitant le général Michel Aoun à Rabieh, dans le cadre de sa tournée chez les anciens Premier Ministres, le 26 janvier 2011

Najib Mikati n’avait pas encore reçu l’appui du minimum requis de députés au Parlement libanais, que la presse internationale et les médias des partis de la majorité précédente s’empressaient à le discréditer.

Coup d’Etat ou processus démocratique?

Avant même la nomination officielle de Najib Mikati, le Courant du Futur, le parti de Saad Hariri, communiquait déjà son intention de boycotter tout gouvernement dirigé par le candidat de l’opposition. L’appel à la participation à « la journée de la colère » a bien été entendu, et le parti du Premier Ministre sortant a dépêché d’appeler ce nouveau changement un « coup d’Etat » de la part du Hezbollah. Hariri a par ailleurs accusé l’opposition d’avoir « confisqué » la démocratie.

Dans la presse internationale également, les nombreux « experts » lient pratiquement tous les évènements au phénomène Hezbollah, sans oublier de parler de leurs armes, des évènements de mai 2008 dont le Hezbollah serait le seul coupable (on oublie facilement les milices de Hariri, Joumblatt et Berri dans toute cette affaire), ou même de la guerre contre Israël en 2006 (à nouveau, le Hezbollah est le seul et unique coupable).

On souhaite à tout prix faire croire au public mal informé que les évènements de ces 2 dernières semaines seraient dus à tout autre qu’un changement d’ordre démocratique, lié à la déception que certains citoyens et députés ont éprouvé vis à vis du leadership de Hariri. Certains vont jusqu’à accuser le Hezbollah d’avoir menacé physiquement Walid Joumblatt. Ce dernier, leader d’un des blocs parlementaires qui a permis le changement, a pourtant commencé ce changement de camp depuis 2009. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Dans les méandres d’un parti secret : Les 1001 vies du Tachnag

Posted by jeunempl sur juillet 26, 2010

Tigrane Yégavian – L’Hebdo Magazine

Un sigle, trois initiales en arménien, une abréviation en arabe, la FRA: Fédération révolutionnaire arménienne Tachnagtsoutioun (en français «fédération») – ou parti Tachnag, tel qu’on le connaît au Liban. Celui-ci est probablement le plus ancien parti politique existant au pays du Cèdre. Magazine revient sur l’histoire de ce parti aux multiples visages.

Depuis des lustres, le Tachnag fait la pluie et le beau temps dans son fief de Bourj Hammoud ainsi que dans la localité de Anjar, dans la Békaa. Soupçonné par ses adversaires de demeurer dans l’opacité, il n’en reste pas moins un parti incontournable au sein de l’arène politique libanaise et il en est bien conscient. Après avoir encaissé une lourde défaite aux législatives de 2009, il réapparaît en forme aux municipales de 2010.

La FRA, qui fit ses premières armes contre les Ottomans et les Tsaristes, n’en demeure pas moins un acteur engagé dans le combat pour la défense de la cause arménienne. De nos jours, elle encadre un pan entier de la communauté arménienne du Liban à la manière d’un parti tribunitien, comme ce fut le cas du Parti communiste français des années 1950. Comme le souligne le chercheur et journaliste français Gaïdz Minassian, auteur d’une thèse controversée sur ce parti, «nombreuses sont les familles arméniennes de Bourj Hammoud et ailleurs où l’on naît Tachnag, on se marie Tachnag… et l’on meurt Tachnag».

Opérant depuis l’Arménie, le Tachnag est un parti international, politiquement orienté et impliqué dans les pays où la diaspora arménienne est présente depuis le génocide de 1915. Isolé des autres partis arméniens, le Tachnag fait cavalier seul dans son combat contre le régime soviétique qui gouvernait l’Arménie. Les communistes arméniens et les militants du parti concurrent Hentchak, à l’époque influents, le taxaient volontiers de parti chauvin et «nationaliste petit bourgeois».

Le duel Tachnag/Hentchak connut son paroxysme en 1958, lorsque le Liban s’entre-déchirait dans un arrière-fond de guerre froide. Dans ce contexte, c’est tout naturellement qu’une alliance se forgea entre le Tachnag et les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Saad Hariri renommé Premier Ministre désigné

Posted by dodzi sur septembre 16, 2009

Libnanews

Saad Hariri - APBeyrouth, le 16 septembre – Le Président de la République a renommé le député Saad Hariri comme premier ministre désigné conformément à la constitution libanaise contraignant à la désignation de la majorité des parlementaires libanais.

Saad Hariri aurait ainsi recueilli 73 voix en sa faveur sur 128 parlementaires libanais. Le Premier ministre désigné a réitéré sa volonté de former un cabinet gouvernement d’union nationale depuis le perron du Palais de Baabda, accusant indirectement l’opposition –sans toutefois la nommer- d’avoir bloqué la formation d’un premier gouvernement par certaines conditions. Saad Hariri s’est également adressé à des journalistes assistant à sa conférence de presse de ne pas vouloir faire de promesses vide de sens et d’œuvrer dans le respect de la constitution, pour une participation « la plus large possible ». Il sera confronté à la méfiance de l’opposition – à l’exception du Parti Arménien du Tashnag qui l’a également nomminé – qui s’est abstenu de nommer de candidats de son côté.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mekhitarian: tout gouvernement d’unité nationale doit prendre en considération que le Tachnag représente 80% de la communauté arménienne

Posted by jeunempl sur juin 17, 2009

El Nashra

tachnag-flagHovig Mekhitarian, secrétaire général du parti Tachnag, commente les informations selon lesquelles le parti ne sera pas représenté au gouvernement d’unité nationale ou au cours de la session de dialogue national, ajoutant: « nous (la communauté arménienne) sommes citoyens dans ce pays, le parti Tachnag représente 80% de la communauté arménienne et tout gouvernement d’unité nationale doit prendre en considération ce nombre ».

Dans une interview accordée au quotidien « Alakhbar », Mekhitarian signale un développement positif dans la relation Tachnag-courant du Futur: « la reprise des relations est possible si elles se basent sur le principe du respect mutuel ». Sur le plan électoral, Mekhitarian répond au député Michel Murr et note que ce dernier n’aurait pas été réélu si les électeurs Tachnag n’avaient pas voté en sa faveur dans la circonscription du Metn Nord. Concernant le dossier des fausses cartes d’identité abordé par Murr au cours de sa conférence de presse, Mekhitarian nie toute implication du Tachnag dans cette affaire, appelant à revoir tous les noms des électeurs arméniens pour s’assurer qu’ils ont tous des cartes d’identité. Et de noter: « même si ces fausses cartes existaient, qu’est-ce qui indique que les détenteurs de telles cartes ont voté en faveur de l’opposition? »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mon élection d’office n’influencera pas notre enthousiasme

Posted by dodzi sur avril 9, 2009

Tayyar.org

Pakradounian : Notre expérience avec le général Aoun est démocratique

Pakradounian est élu d'office, faute de concurrent. Il offre le premier siège au bloc du Changement et de la Réforme

Elu d'office, Pakradounian offre le premier siège au bloc du Changement et de la Réforme

Le premier député au parlement libanais pour la session de 2009, Hagop Pakradounian, qui a été élu d’office au Metn pour le siège arménien, a assuré que la politique de marginalisation et le non-respect de la représentation arménienne ont poussé le Tachnag à se positionner avec l’opposition.
S’exprimant au cours d’une entrevue avec le quotidien « Al-Diyyar », Pakradounian a assuré que le Tachnag ne trahit jamais ses alliés.

« Le député Saad Hariri nous a proposé, lors des pourparlers avec lui, de nous donner 4 des 6 sièges arméniens à condition que nous votions dans toutes les circonscriptions électorales pour les listes du 14 mars complètes. Il n’y avait pas d’autre choix selon ses propositions. Nul, qu’il soit loyaliste ou opposant, ne peut nous imposer nos positions politiques. Notre décision politique sera prise uniquement par les partis arméniens », a réitéré le député du Metn. Il a aussi annoncé que le nombre de députés dans le bloc arménien sera de cinq, c’est-à-dire tous les candidats que le Tachnag a nommé.

Pakradounian a réaffirmé que la relation avec le général Michel Aoun et le Courant Patriotique Libre (CPL) durant les quatre dernières années était démocratique et qu’aucun conflit n’a eu lieu. « Nous maintiendrons notre indépendance au sein du bloc du Changement et de la Réforme. Nous ne nous sommes jamais opposés au général Aoun durant les 4 dernières années », a-t-il ajouté.

Prévoyant une augmentation du nombre de députés du bloc du Changement et de la Réforme, Pakradounian a déclaré que le général Michel Aoun soutient le renforcement des prérogatives du président de la république et cherche à renforcer la présidence. « Le nombre de députés du Changement et de la Réforme augmentera dans les différentes circonscriptions, notamment à Baabda, Jezzine, Zgharta, Batroun et Koura. A Zahlé, l’opposition remportera un nouveau siège. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Législatives : Le CPL finalise ses listes pour Beyrouth I

Posted by dodzi sur avril 2, 2009

Libnanews

cpl-fpm-tayyar-ashrafieh-massoud-achkar-issam-abou-jamra-nicolas-sehnaoui-tashnagBeyrouth, le 1 avril – Au cours d’une conférence de presse, le général Michel Aoun a annoncé la composition de la liste électorale du CPL pour la première circonscription de Beyrouth, comprenant les quartiers d’Ashrafiyeh, de Rmail et de Saïfi.

Ce dimanche déjà, le parti arménien Tashnak avait annoncé la présence de ses candidats Vrej Sabounjian et Krikor Kaloust sur les listes emmenées par le Courant Patriotique Libre.

Aux candidats du parti Tashnaq, s’ajoutent le vice-premier ministre Issam Abou Jamra pour le siège orthodoxe, celui de Nicolas Sehnaoui pour le siège grec catholique et de Massoud Ashkar plus connu sous le pseudonyme « Poussy » et ancien compagnon du Président Bachir Gemayel pour le siège maronite. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Michel Aoun annonce la liste des candidats du Changement et de la Réforme à Beyrouth-I

Posted by dodzi sur avril 1, 2009

MPLBelgique.org

cpl-fpm-tayyar-ashrafieh-massoud-achkar-issam-abou-jamra-nicolas-sehnaoui-tashnagLe président du Courant Patriotique Libre et du bloc du Changement et de la Réforme, le député Michel Aoun, a annoncé au cours d’une conférence de presse en début de soirée, à partir de Rabieh, la finalisation de la liste des candidats du bloc pour les élections législatives du 7 juin dans la première circonscription de Beyrouth (Ashrafieh, Rmeil et Saifi):

Issam Abou Jamra pour le siège grec-orthodoxe

Vrej Sabounjian pour le siège arménien-orthodoxe

Grégoire Kalsout pour le siège arménien-catholique

Massoud Achkar pour le siège maronite

Nicolas Sehnaoui pour le siège grec-catholique.

Le Général Aoun a également appelé les sympathisants du Courant Patriotique Libre de Beyrouth-I de soutenir cette liste. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

M. Tabourian : Le Tachnaq votera pour le député Murr mais nous ignorons à qui les Arméniens accorderont leurs votes

Posted by dodzi sur mars 19, 2009

Tayyar.org

alain-tabourianLors d’une entrevue accordée au quotidien « Al-Bayraq », le ministre de l’Énergie et de l’Eau, M. Alain Tabourian, a annoncé que le Tachnaq votera pour le député Michel Murr uniquement et non pas pour toute la liste. « Les membres du Tachnaq respecteront la décision du parti et voteront pour le député Murr. Par contre, il n’est pas sûr que la communauté arménienne respecte cette décision. Il n’est pas prévisible de savoir pour qui les Arméniens accorderont leurs votes. Rien d’évident, les discussions entre le député Saad Hariri et le Tachnaq n’ont aucun effet sur les élections. Nous serons candidats aux prochaines législatives si le Tachnaq présente notre candidature. Le bloc arménien verra le jour, il y a une grande probabilité de réussite pour les députés arméniens dans ces législatives », a-t-il dit.

Le ministre Tabourian a insisté à ce que le ministre arménien qui sera choisi dans le prochain gouvernement soit un vrai représentant pour la communauté arménienne. « La communauté arménienne a perdu un siège à la suite de l’accord de Doha. Il est presque impossible que le bloc centriste voit le jour ; d’ailleurs ce bloc ne vise qu’à affaiblir le Courant Patriotique Libre (CPL). Personne ne veut vaincre l’autre au Liban. Nous sommes tous obligés de se partager le pouvoir. La structure du Liban oblige toute les communautés, même les plus grandes, à accepter le consensus et le partenariat au pouvoir », a-t-il indiqué. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Camille Khoury : L’opposition attend impatiemment d’obtenir la majorité parlementaire

Posted by dodzi sur mars 16, 2009

Tayyar.org

Membre du CPL, Camille Khoury est actuellement député du Matn, après sa victoire contre le Président Amin Gemayel en 2007

Membre du CPL, Camille Khoury est actuellement député du Matn, suite à sa victoire contre le Président Amin Gemayel en 2007

Camille Khoury, député du Metn, a affirmé que le climat de réconciliation interarabe doit avoir une influence positive sur le Liban et doit aider à calmer la situation. « Le 14 mars symbolise l’histoire du Courant Patriotique Libre (CPL). Les slogans mis en avant par le bloc du Changement et de la Réforme et le CPL sont des slogans qui existent depuis des années et qui ne changeront pas », a-t-il dit.

En ce qui concerne la relation entre le CPL et le Tachnaq, M. Khoury a indiqué que cette relation n’est pas électorale et temporaire. Il s’agit d’une relation basée sur des principes politiques et nationaux. « Le Tachnaq est un parti chrétien qui représente une grande partie au Liban comme les autres alliés du CPL », a-t-il ajouté.

Le député du Metn a assuré que le projet de l’opposition est de remporter la majorité parlementaire pour pouvoir lancer le processus de changement. « Ceux qui disent que les élections seront entravées sont ceux qui craignent de perdre la majorité. Tout le monde sait que l’opposition possède la majorité au Liban et qu’elle remportera la majorité parlementaire », a-t-il annoncé. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :