Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Etats-Unis’

L’Arabie saoudite change de cap : L’après-Bandar

Posted by jeunempl sur mars 22, 2014

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Prince Bandar Ben Sultan - Arabie saouditeEcarté par le roi Abdallah d’Arabie, de la direction des opérations extérieures du royaume, le grand ordonnateur des services de renseignements du Moyen-Orient paie l’échec de sa stratégie de radicalisation à double tranchant contre l’Iran. En contrepartie, l’Arabie saoudite attend de Barack Obama des explications claires sur la nouvelle politique régionale de l’Administration américaine.

Pour la première fois, depuis près de trente ans, le prince Bandar Ben Sultan assistera de loin à la visite d’un président américain dans son pays. L’homme, qui fut, pendant trois décennies, le ciment des relations entre Riyad et Washington, est évincé par ses supérieurs comme un agent secret qui aurait échoué dans sa mission. Aucun décret royal n’a été édicté à cet effet, mais dans les couloirs de la diplomatie et les officines du contre-espionnage, l’affaire est entendue depuis plusieurs semaines. Avec l’éviction de «Bandar Bush», les relations entre l’Arabie saoudite et les Etats-Unis − et leur place dans la région − entrent dans une nouvelle ère. Celle de l’hyper-puissance américaine, qui dominait le monde sans partage et assurait la protection des régimes alliés, est révolue. Terrifié par le réveil du croissant chiite, ulcéré par le manque de courage de Barack Obama et prêt à toutes les alliances pour protéger la monarchie des élans du Printemps arabe, Bandar ne pouvait pas être celui de la stabilisation.

L’échec syrien

En marge de la conférence de Genève, l’ancien ambassadeur des Etats-Unis à Damas, Robert Ford, expliquait à ses supplétifs de l’opposition syrienne en exil que «le plan Bandar n’existe plus». Le prince, dit-il alors, «se trouve aux Etats-Unis pour des soins médicaux. Il ne reviendra pas de sitôt. Il souffre d’un tassement de vertèbres douloureux. Il est épuisé, il a besoin d’une longue période de repos». Son successeur apparaît quelques jours plus tard à Washington, où se réunissent pendant deux jours les chefs des services secrets des pays occidentaux et arabes soutenant l’opposition syrienne. L’Arabie saoudite est représentée par le prince Mohammad Ben Nayef, adoubé par l’Administration Obama (voir ci-dessous).

Le dossier syrien passe des mains de l’architecte de la rébellion jihadiste contre le régime de Bachar el-Assad à celles du ministre de l’Intérieur, chargé de la lutte antiterroriste. Le camouflet saute aux yeux. En 2011, lorsque Bandar présente Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ONU diminue son aide aux réfugiés syriens au Liban

Posted by jeunempl sur septembre 13, 2013

Le Commerce du Levant

Refugiés syriens au LibanFaute de fonds suffisants, le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) va limiter l’aide alimentaire fournie aux réfugiés syriens. À compter du 1er octobre 2013, 28 % des 726 000 réfugiés syriens enregistrés par le HCR au Liban – soit environ 203 000 personnes – ne percevront plus d’aide alimentaire.

« Nous mettons en place un programme d’assistance ciblée, basée sur une étude de la situation sociale de chacun des réfugiés enregistrés », explique Roberta Russo, chargée de la communication du HCR au Liban.

En cause ? Les donateurs internationaux – Etats-unis et Europe en tête – qui ont fait la sourde oreille aux appels à contribution, lancés par les Nations unies.

Pour l’année 2013, l’organisation internationale demandait 1,7 milliard de dollars afin de gérer la situation des réfugiés syriens au Liban.

« À ce jour, nous avons reçu 438 millions de dollars, soit 27 % de la contribution espérée », ajoute Roberta Russo qui poursuit : « Il est possible que nous recevions encore certaines contributions, mais il y a fort peu de chance pour qu’elles atteignent le niveau de 2012 : l’an passé, nous avons reçu 90 % du financement demandé, soit 95 millions de dollars sur les 106 millions souhaités. En terme absolu, le financement reçu pour 2013 a augmenté, mais il n’est pas proportionnel aux besoins qui se sont accrus plus rapidement. »

Pour l’ensemble de la région, les Nations unies réclamaient trois milliards de dollars pour 2013. À ce jour, 40 % de la somme attendue ont été perçus.

« L’exode des réfugiés syriens [dans la région] s’est dramatiquement accéléré, avec plus d’un million de réfugiés arrivés sur les premiers cinq mois de 2013 seulement. (…) Si cette tendance se maintient, ce sont plus de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vatican : veillée de prière pour la paix en Syrie

Posted by jeunempl sur septembre 8, 2013

(RFI – Olivier Bonnel)

Veillée de prière pour la paix en SyrieLe pape François a lancé, le 7 septembre à Rome, une grande veillée de prière pour la paix en Syrie, relayée dans le monde entier. « La guerre est toujours un échec de l’humanité », a lancé le souverain pontife devant près de 100 000 personnes massées sur la place Saint-Pierre. Pendant quatre heures, les fidèles ont prié pour que cesse le bruit des armes dans la région. Des dignitaires des autres confessions chrétiennes et des responsables de l’islam étaient présents au Vatican, auprès du pape.

L’appel du pape à se mobiliser a été entendu. Pendant toute la soirée, la foule, très compacte a afflué place Saint-Pierre réunie autour de la paix, cette paix qui n’a jamais semblé aussi fragile dans l’Orient compliqué. Parmi les invités, des leaders musulmans et des autres Églises chrétiennes étaient présents.

Dans son homélie, le Pape a souhaité réveiller les esprits face au péril de la guerre : « Nous avons perfectionné nos armes, notre conscience s’est endormie » a-t-il dénoncé d’une voix grave, avant de faire le vœu que chacun, y compris ceux qui sont appelés à gouverner les nations se disent que le chemin de la paix est possible.

De cette place où il donne sa bénédiction à la ville et au monde, François a lancé un appel aux accents universels : « Je voudrais demander au Seigneur, ce soir, que nous, chrétiens et frères des autres religions, chaque homme et chaque femme de bonne volonté crie avec force : la violence et la guerre ne sont jamais la voie de la paix ! ».

Des mots recueillis dans le silence sur la place. Des mots qui ont touché les quelques jeunes syriens présents, certains enveloppés dans leur drapeau. Nour vient d’’Alep et vit depuis quatre ans en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: des réfugiés affirment que l’armée syrienne freine la fuite de la population

Posted by jeunempl sur août 31, 2013

Refugiés syriens au LibanDaniel Vallot – RFI

L’imminence des frappes occidentales en Syrie fait craindre un nouvel afflux de réfugiés dans les pays voisins. Au Liban, où 600 000 Syriens ont déjà trouvé refuge, le flot de Syriens fuyant leur pays reste stable. A Masnaa, le poste frontière le plus important entre la Syrie et le Liban, certains affirment que l’armée syrienne a eu pour consigne de limiter les départs.

C’est un flot régulier de réfugiés qui entre au Liban par le poste frontière de Masnaa, situé à une quarantaine de kilomètres seulement de Damas. Ce n’est pas un afflux massif. Les réfugiés entrent en réalité au compte-goutte au Liban, dans des bus ou des voitures particulières.

Mais selon ces réfugiés, plusieurs milliers de personnes sont bloqués en permanence de l’autre côté de la frontière, en raison, sans doute, des contrôles effectués par les douaniers libanais, mais aussi, selon certains témoignages, par l’armée syrienne. Celle-ci aurait eu pour consigne de limiter au maximum le nombre de ces départs vers le Liban.

Des Syriens des deux bords fuient le pays

Tous les Syriens qui franchissent la frontière avec le Liban ne tiennent pas le même discours. Il y a ceux qui sont hostiles à Bachar el-Assad et au régime syrien. Ceux-ci affirment qu’ils quittent leur pays en raison de la guerre, bien sûr, mais aussi du fait de l’imminence des frappes américaines. Ils reconnaissent venir au Liban pour se mettre à l’abri, et envisagent de revenir Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Intervention en Syrie: la Belgique pas prête à s’engager sans preuves

Posted by jeunempl sur août 29, 2013

RTBF – Julien Vlassenbroek

Didier Reynders - ministre des Affaires EtrangèresEtats-Unis, France et Grande-Bretagne semblent décidés à intervenir en Syrie contre Bachar al-Assad, quitte à se passer d’un mandat des Nations unies. La Belgique est, elle, plus circonspecte. Les autorités belges plaident pour une intervention dans le cadre d’un mandat du Conseil de sécurité de l’ONU. Surtout, le gouvernement veut disposer de preuves sur la responsabilité du régime syrien dans les récentes attaques chimiques avant de s’engager.

« Ce que nous demandons (et nous sommes 37 Etats à le demander) au secrétaire général des Nations unies, c’est un rapport des experts de l’ONU sur l’utilisation des armes chimiques », a réaffirmé ce mercredi Didier Reynders interrogé par Bertrand Henne. « Par qui ont-elles été utilisées? Si nous ne pouvons disposer d’un rapport des Nations unies, nous sommes prêts aussi à recevoir des informations des Etats qui affirment avoir des preuves (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France). C’est pour cela que j’ai demandé une réunion au sein de l’Otan qui aura lieu aujourd’hui, parce que nous pensons que ces informations doivent être échangées », a encore précisé le ministre des Affaires étrangères sur les ondes de La Première.

Un ministre qui a appelé à la prudence dans ce dossier: « Il faut mesurer l’impact d’une action militaire. Quels sont les risques? Quelles conséquences sur la Syrie et sur la région? Et quelles conséquences d’agir sans aval du Conseil de sécurité? Car demain la Russie pourrait elle aussi décider d’intervenir sans l’aval si d’autres le font. Ce sont des débats délicats », soulève l’ancien président du MR. « Si on intervient militairement, avec quels objectifs et quelles conséquences? Si l’objectif est d’intervenir de manière limitée et ciblée dans le temps, j’essaie de voir ce que cela va donner dans le cours des événements en Syrie ».

En clair, le gouvernement belge au nom duquel s’exprime Didier Reynders n’est pas encore acquis à l’idée d’une intervention qui semble bel et bien se préparer en Syrie. « Je ne suis pas encore convaincu. Ce que nous demandons, c’est que nous recevions des informations démontrant qui a utilisé ces armes (chimiques). Si la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont des informations à ce sujet, qu’ils les partagent avec leurs alliés au sein de l’OTAN ».

PS et MR sur la même ligne

Invités de l’émission Matin première ce mercredi, Marie Arena (PS) et Armand De Decker (MR), respectivement première et deuxième vice-président de la commission Affaires extérieures du Sénat, se sont déclarés tous deux sur la même ligne que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’implication des grandes nations et leur responsabilité dans les évènements du Moyen-Orient

Posted by jeunempl sur août 19, 2013

Par Myrna Naoum-Ghazieff

[Note du MPLBelgique.org : cet article fut rédigé avant l’attentat de Roueiss. L’analyse reste néanmoins cohérente et permet d’apporter un regard en hauteur.]

Moyen OrientLes Etats-Unis ont récemment appelé à la fermeture de leurs ambassades dans les pays arabes, signe peut-être de leur engagement – qu’ils en soient les instigateurs ne surprendrait personne –  dans le processus d’ébranlement du Moyen-Orient afin de le reconfigurer à leur guise, modifier les frontières de certains pays et liquider les questions en suspens, en l’occurrence la question palestinienne. En créant le « creative chaos » dans la région sous l’appellation de « printemps arabe », déstabilisant les régimes en place garantissant ainsi l’installation du chaos total dans ces pays où sunnites et chiites peuvent s’entretuer à loisir, les quelques minorités telles les chrétiens d’Orient peuvent y périr également. L’Union Européenne fait montre d’un suivisme tragique et a fini par céder aux pressions israëlo-américaines en ajoutant le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes. La Russie et la Chine ripostent verbalement et mollement.

Le printemps arabe

La situation est l’on ne peut plus grave en Egypte. Le 6 juillet à Sidi Gaber à Alexandrie des milices de M. Morsi ont balancé des enfants hostiles à ce dernier du haut d’un immeuble où ils s’étaient réfugiés. Ces mêmes milices ont tué deux jeunes femmes, elles aussi hostiles à M. Morsi l’une d’entre elles a reçu 122 coups de couteaux. Et bien d’autres exactions plus terribles les unes que les autres. Des combats des plus féroces, d’une sauvagerie innommable,  se déroulent en Syrie entre les forces du régime et les opposants. Ces derniers comptent dans leur rang outre l’ASL et l’opposition syrienne autochtone, des organisations extrémistes venues de tous les coins du monde, les groupes affiliés à Al-Qaïda, sont eux, formés en majorité de djihadistes non syriens. Ils gagnent en influence au sein de l’insurrection syrienne et cherchent depuis plusieurs mois à imposer leur autorité sur les zones tenues par l’opposition dans le nord de la Syrie et qui ont un tout autre projet que la démocratie. Est-il nécessaire de rappeler la triste réalité de l’Irak ? L’occident prend contre toute attente une position pro salafistes alors qu’il les combat ailleurs (aussi bien sur ses propres territoires qu’en Afrique). C’est à y perdre son latin ! Par ailleurs la création de cantons ou Emirats à caractère religieux (sunnite, chiite, chrétien éventuellement…) légitimera le caractère juif de l’Etat hébreu.

La particularité du Liban

Contrairement à son voisin syrien, à l’Egypte, la Lybie ou la Tunisie, Le Liban ne répond pas aux critères requis dans le processus américain de déstabilisation. Le slogan « Le peuple réclame la chute du régime » ne s’applique pas au pays du cèdre. Le seul moyen est d’exploiter sa fragilité confessionnelle et attaquer son mouvement de résistance car par ce biais l’on peut faire d’une pierre deux coups : neutraliser le Hezbollah et mettre définitivement un terme à l’influence de l’Iran dans la région.

L’heure est pour le moins très grave. L’oncle Sam a jeté les dés sans même savoir à quoi aboutira ce projet insensé et irresponsable. « Wait and see » est sa devise pour le moment et il avisera plus tard à la lumière des résultats. Tout sera fait pour que Israël, son bras armé, assoie Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’UE met le Hezbollah sur sa liste des organisations terroristes

Posted by jeunempl sur juillet 22, 2013

RTBF – Willy Vandervorst avec Reuter et AFP

Hezbollah - drapeauusa-europe1L’Union européenne place l’aile militaire du Hezbollah libanais sur la liste des organisations terroristes internationales. Les membres de ce groupe armé pourraient désormais être la cible de sanctions financières, même si la mise en œuvre de ces mesures risque d’être problématique. Le Liban a regretté la décision prise lundi par l’Union européenne, tout en précisant qu’elle n’affecterait pas ses relations avec les Européens.

La pression sur tous les Européens pour élargir au mouvement chiite libanais soutenu par Téhéran et aidé par le régime syrien des sanctions internationales, cette pression devenait trop forte, d’autant que certains membres de l’Union avaient déjà franchi le cap.

Depuis ce matin, l’ensemble des Européens a donc accepté de se joindre au front constitué des Etats-Unis, du Royaume Uni, des Pays-Bas et de l’Australie. Mais ce front n’a pas adopté la même attitude. Pour les 28 Européens, la cible de leur décision n’est que la branche armée du mouvement, dirigé par le très puissant et charismatique Hassan Nasrallah, un mouvement lancé par les chiites iraniens et soutenus par le régime syrien il y a 30 ans pour contrer Israel.

Le mouvement  comprend une direction politique qui s’est imposée au Liban même et dans l’ensemble de la région, mais aussi une branche militairement active.

Aujourd’hui des combattants chiites libanais combattent au côté du régime syrien menacé depuis deux ans et demi par une révolte populaire. Les Européens n’ont pas oublié non plus que des militants du Hezbollah ont été impliqués dans plusieurs attentats en Europe et à travers le monde. C’est la raison de la difficile unanimité qui a prévalu ce lundi matin entre ministre des affaires étrangères européens.

« Avec cette mesure prise aujourd’hui, l’UE envoie un message fort au Hezbollah, qui ne peut agir en toute impunité« , a déclaré le secrétaire d’Etat américain John Kerry. « Ses actions entraîneront des conséquences, notamment à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je suis une terroriste

Posted by jeunempl sur juin 1, 2013

La Presse

L’auteure est étudiante au collège de Maisonneuve.

Hezbollah - manif & fiestaJe suis une terroriste. C’est en entendant qu’un ami d’origine arabe s’est encore fait refuser l’entrée aux États-Unis la fin de semaine dernière que j’ai décidé d’écrire pour exprimer ma frustration, mais encore plus, ma déception devant l’association faite automatiquement entre les noms à ascendance arabe et le mot «terrorisme».

À chaque voyage, c’est le même processus. Le stress. La fouille. Les questions. «Quel est votre lien avec le Hezbollah?», «Condamnez-vous les propos de Hassan Nasrallah?», «Avez-vous un quelconque contact avec des membres d’Al-Qaïda?», et ça ne s’arrête plus.

La sécurité est de mise, j’en conviens, mais de là à en arriver à un profilage racial aussi radical, je refuse. C’est ridicule. Comme mentionné par la chroniqueuse Rima ElKouri dans un de ses récents articles, on veut voir des monstres: les autorités s’attendent à ce que tout homme de grande taille, aux yeux cernés et à la barbe non rasée soit lié d’une manière ou d’une autre à un groupe terroriste.

Or, ce n’est malheureusement pas le cas et, à ce que je sache, des terroristes d’origine caucasienne ont souvent fait les manchettes de l’Histoire sans qu’on n’en fasse tout un plat.

Je ne dis pas ici qu’on devrait minimiser les actions terroristes, je dis plutôt qu’on devrait agir de la même manière envers un caucasien qu’envers un arabe: une sécurité accrue pour tous, pas pour certains uniquement.

Terrorisme et Islam sont deux mots qui s’opposent complètement: notre Islam n’est pas celui que vous voyez dans les films ou que vous lisez dans les journaux à sensation. L’Islam, le vrai, condamne les actions commises par Al-Qaïda: il ne reconnaît pas ses membres comme musulmans. Ils ne sont pas des musulmans.

De plus, peut-on arrêter d’associer le Hezbollah à Al-Qaïda? En tant que Sud-Libanaise d’origine, je ne peux que m’épouvanter devant une telle association. Contrairement à la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’UE envisage l’inscription de la branche armée du Hezb sur sa liste terroriste

Posted by jeunempl sur mai 22, 2013

(L’Orient le Jour)

drapeaux Liban - Union Européenne (UE)Le Royaume-Uni a présenté une requête à ses partenaires européens en vue d’inscrire le Hezbollah sur la liste terroriste européenne, et les discussions sur cette question débuteront « début juin », ont confié à l’AFP des diplomates, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat. « Nous espérons un accord pour mettre la branche armée du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes d’ici à la fin juin », a précisé un diplomate.

Cette mesure nécessite l’unanimité des 27. Les États-Unis et Israël demandent depuis longtemps aux Européens d’aller dans ce sens.

Il faut dire que Washington considère le Hezbollah comme une organisation « terroriste », sans faire de différence entre ses ailes militaire et politique. « Les nombreuses branches et filiales du Hezbollah partagent une direction, des membres et un financement communs qui soutiennent tous des actions violentes du groupe », a expliqué à l’AFP le porte-parole adjoint de la diplomatie américaine, Patrick Ventrell. Il a rappelé dans un courrier électronique que son administration était « de plus en plus inquiète des actions menées par le Hezbollah, notamment sa campagne terroriste dans le monde et l’appui décisif qu’il apporte au régime d’Assad. La lutte contre ces activités est et restera l’une de nos plus hautes priorités », a insisté le diplomate, précisant avoir « exhorté nos partenaires européens et d’autres pays dans le monde à déployer un large éventail de mesures pour réprimer le Hezbollah, notamment des sanctions et une coopération judiciaire avec les États-Unis ».

Rappelons que le président US Barack Obama s’était ému lundi auprès de son homologue libanais Michel Sleiman de l’implication militaire directe de la milice chiite aux côtés de l’armée syrienne dans sa guerre contre la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Turquie veut-elle torpiller la conférence sur la Syrie?

Posted by jeunempl sur mai 13, 2013

Mediarama

Turquie - drapeauSyrie - drapeauLa Turquie a été rattrapée par le conflit syrien après le double attentat qui a fait, samedi, 46 morts et des dizaines de blessés dans la ville de Reyhanli, non loin de la frontière syrienne. Immédiatement accusée d’être responsable de ces explosions, la Syrie a fermement démenti. Selon le ministre syrien de l’Information, le gouvernement turc a transformé les régions frontalières en sanctuaire pour le terrorisme international. Selon Omrane al-Zohbi, Ankara facilite le trafic d’armes, d’explosifs, de voitures piégées, d’argent et de criminels à destination de la Syrie. Aussi, le gouvernement turc et son chef assument-ils, selon lui, une responsabilité directe, politique et morale, vis-à-vis des peuples turc et syrien. M. Zohbi a appelé au départ du Premier ministre turc Recep Tayyeb Erdogan, responsable, selon lui, des malheurs qui frappent la Syrie.

Pour sa part, M. Erdogan a affirmé dimanche que le régime syrien tentait d’entraîner la Turquie dans un « scénario catastrophe ». De son côté, son ministre des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a reproché à la communauté internationale son « silence ». « La Turquie est en droit de prendre toutes les mesures qu’elle veut, et continuera à le faire », a assuré M. Davutoglu, invitant la communauté internationale à « dire stop » et à « adopter une position claire contre les provocations du régime de Damas qui alimentent le feu ». Il a appelé à « une initiative diplomatique urgente pour trouver une solution à la crise syrienne ».

La Russie, par la bouche du chef de la commission des AE à la Douma, a affirmé que les accusations portées contre Damas « visent à faire échouer la conférence internationale sur la Syrie » convenue entre MM. John Kerry et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :