Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Moscou’

Attaque chimique: Carla Del Ponte accuse les rebelles syriens

Posted by jeunempl sur août 28, 2013

Mediarama

Logo de l'Armée Syrienne Libre (ASL)
Syrie - attaque chimique des rebelles?Les Etats-Unis et leurs alliés semblent déterminés à frapper la Syrie sans attendre les résultats de l’enquête des inspecteurs des Nations unies et font la sourde oreille à tous les appels à la prudence lancés par la Russie, l’Iran mais aussi par des pays comme l’Italie. Selon les dernières informations, les Américains auraient déjà choisi 35 cibles, dont les aéroports du pays, pour une campagne de raids qui devrait durer deux jours.

Washington semble pressé de passer à l’action car les conclusions du travail des experts pourraient ne pas correspondre à ses intérêts. En effet, Mme Carla Del Ponte, membre de la Commission indépendante d’enquête internationale de l’Onu sur la Syrie, a déclaré à la télévision suisse que les témoignages de victimes de l’attaque chimique autour de Damas suggèrent fortement que ce sont les rebelles, et non pas le gouvernement syrien, qui auraient utilisé du gaz neurotoxique Sarin. «Il y a de fortes suspicions, concrètes, mais pas encore la preuve irréfutable» que les rebelles ont utilisé l’agent neurotoxique, a-t-elle dit.

Les propos de Mme Del Ponte rejoignent ceux du représentant de la Syrie à l’Onu, Bachar al-Jaafari, qui a accusé les rebelles d’avoir utilisé l’arme chimique pour provoquer une intervention militaire étrangère. «Beaucoup de données tendent à prouver l’innocence du gouvernement syrien qui fait l’objet d’une accusation fallacieuse», a affirmé l’ambassadeur. Selon lui, les Occidentaux et la Turquie «ont permis aux groupes terroristes de créer un laboratoire pour fabriquer des armes chimiques sur le territoire turc avec des matières fournies par la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar et de faire entrer ces armes chimiques en Syrie pour les utiliser». Le porte-parole de l’Armée syrienne libre, Louay Al-Mokdad, a nié que les rebelles aient utilisé des armes chimiques. «En tout cas, nous n’avons pas le mécanisme pour lancer ce type d’armes», a-t-il déclaré sur la CNN.

Ces prises de positions interviennent alors que Washington a pour la première fois explicitement pointé la responsabilité de Damas dans l’attaque de la Ghouta. Le vice- président Joe Biden a déclaré que «les responsables de cet usage effroyable d’armes chimiques en Syrie ne font aucun doute: c’est le régime syrien».

La Russie, elle, reste intransigeante. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a averti qu’une solution militaire en Syrie déstabiliserait le pays et le Moyen-Orient. Lors d’une conversation téléphonique mardi avec l’envoyé spécial de la Ligue arabe et de l’Onu, Lakhdar Brahimi, «Sergueï Lavrov a insisté sur le fait qu’il n’y avait pas d’alternative à une solution politico-diplomatique en Syrie, en remarquant que les tentatives de solution militaire ne Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Moyen-Orient : La Russie passe à l’offensive

Posted by jeunempl sur mai 2, 2013

L’Hebdo Magazine – Julien Abi-Ramia

Navire militaire russe en MéditerranéeAnimé par la volonté de préserver son indépendance et sa force de frappe énergétique, face aux pays du Golfe d’inspiration américaine, le renforcement de l’activité diplomatique de la Russie au Moyen-Orient s’explique également par la montée de l’islamisme radical qui menace l’unité de la Fédération où certaines Républiques sont à majorité sunnite.

Le retour à la présidence de Vladimir Poutine a durci la politique étrangère russe. La parenthèse Dimitri Medvedev, qui a tenté de nouer une certaine proximité avec le président américain Barack Obama, est bel et bien refermée. Les bouleversements politiques du Moyen-Orient ont conduit Moscou à revenir à ses fondamentaux. Pour la Russie, cette région du monde est d’une importance vitale. Depuis des années, elle livre contre les Etats-Unis une guerre énergétique impitoyable qui sous-tend, aujourd’hui comme hier, les rapports de force entre les pays de la région. Mais le «Printemps arabe», expression que récusent les théoriciens de la diplomatie russe qui préfèrent parler de «soulèvement islamique», a posé des enjeux encore plus profonds. Au cours des siècles, la Russie s’est donné les moyens d’être l’Eurasie, le plus vaste pays du monde, carrefour des civilisations occidentales et orientales. D’un côté, la réaffirmation de son identité chrétienne orthodoxe; de l’autre, la volonté farouche d’empêcher l’islamisme radical de prendre racine dans le pays avec lequel le pouvoir central a déjà fort à faire. Aujourd’hui, c’est tout simplement de son intégrité dont il s’agit.

Le péril de l’islamisme

Dans la foulée d’Evgueni Primakov, ancien ministre des Affaires étrangères de Boris Eltsine, considéré comme le parangon de la politique moyen-orientale de la Russie, Vladimir Poutine a saisi les avantages stratégiques d’une ouverture sur l’islam dit modéré. Dès mars 2008, dans un message à l’Organisation de la conférence islamique (OCI), le président russe assurait que «l’établissement de liens plus approfondis d’amitié et de coopération avec le monde musulman [était] une orientation stratégique de la Russie» et que Moscou «[partageait] les préoccupations concernant le danger d’une division du monde selon des lignes de fracture religieuses ou de civilisation».

Un chiffre méconnu. Peuplée de près de 142 millions d’habitants, la Russie compterait entre 20 et 25 millions de musulmans, majoritairement sunnites, installés surtout dans le Caucase et dans la région de la Volga, autour de la ville de Kazan, plus au centre du pays. Depuis l’attaque d’un théâtre moscovite en octobre 2002, les services de sécurité russes mènent une guerre sans merci au terrorisme islamiste. D’abord cantonné en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Forcing diplomatique russe pour une solution en Syrie

Posted by jeunempl sur février 21, 2013

Mediarama

Les chrétiens de Syrie sous la menace extrémisteLa Russie poursuit sur plus d’un tableau son forcing diplomatique pour tenter de trouver une issue politique à la crise syrienne. Après des mois de tensions, Moscou et la Ligue arabe ont tenu, hier, à montrer qu’ils étaient sur la même longueur d’onde à l’occasion du forum arabo-russe, organisé dans la capitale russe. Lors d’une conférence de presse conjointe tenue avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergey Lavrov, a fait état «d’indices positifs» sur le début d’un dialogue entre le gouvernement syrien et l’opposition.

Par ailleurs, l’émissaire spécial de l’Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie Lakhdar Brahimi a accepté de prolonger sa mission d’au moins six mois. «Il a le sentiment que sa mission n’est pas finie», a indiqué un diplomate onusien sous couvert d’anonymat. Le premier mandat de six mois de M. Brahimi, qui avait remplacé à ce poste l’ex-secrétaire général des Nations unies Kofi Annan, arrive à échéance vendredi 22 février.

Dimanche dernier, M. Brahimi a déclaré qu’un dialogue entre l’opposition et une délégation du régime de Damas pourrait se tenir dans un siège de l’Onu. Ceci dit, aucune visite de Lakhdar Brahimi n’est prévue à Moscou dans un avenir proche, a annoncé mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov. «Je peux dire que Lakhdar Brahimi n’arrivera pas aujourd’hui à Moscou, et que nous ne l’attendons pas ici dans un avenir proche», a indiqué M. Gatilov. Le diplomate a ainsi démenti les informations diffusées par certains médias selon lesquelles M. Brahimi serait attendu à Moscou.

En revanche, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid al-Moualem, se rendra le 25 février à Moscou pour des négociations, a annoncé Guennadi Gatilov. Le chef de Coalition nationale syrienne, cheikh Moaz al-Khatib, est attendu Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un monde multipolaire : Les BRICS et les Next 11

Posted by jeunempl sur décembre 30, 2012

L’Hebdo Magazine – Jenny Saleh

BRICS - Brésil, Russie, Chine, Inde & Afrique du SudLe temps d’un monde bipolaire semble de plus en plus révolu. Avec la crise économique, on assiste à la montée en puissance des Brics, mais aussi à celle des Next 11, au potentiel sous-estimé. Explications.

La crise économique qui secoue le monde occidental depuis 2008 laisse des traces. Inexorablement. Et pourrait annoncer l’entrée dans une nouvelle ère, celle d’un monde multipolaire et non plus uniquement bipolaire, comme jusqu’à présent.

Dans ce nouvel échiquier mondial, les pays des Brics sont appelés à jouer un rôle primordial. Derrière cet acronyme, le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et depuis peu, l’Afrique du Sud, considérés comme des pays émergents, constituent un important moteur de la croissance économique mondiale de ces dernières années.

Pour preuve, ces cinq pays contribuent à eux seuls à la moitié de la croissance économique mondiale et leur produit intérieur brut représente près de 20% du PIB mondial. A eux seuls, ces cinq pays représentent également 40% de la population mondiale, 25% des territoires et contrôlent déjà quelque 43% des réserves de change mondiales.

Un autre pays au poids important, ne serait-ce que du point de vue énergétique, pourrait les rejoindre dans quelques années: l’Algérie. Ce pays pourrait ainsi représenter les pays arabes et musulmans et permettre de développer une coopération sud-sud.

Coopération étroite

La montée en puissance des Brics est alimentée par les incertitudes concernant les politiques fiscales, monétaires et de régulation financière des pays développés, comme autant de défis. Lors du premier forum sur la situation économique des pays des Brics, le vice-ministre chinois des Finances, Zhu Guangyao, a d’ailleurs souligné que ce groupe devait «renforcer la coopération pour lutter contre les risques générés par les incertitudes de l’économie mondiale». Il les a également appelés à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un Libanais soupçonné de trafic de femmes arrêté à Moscou

Posted by dodzi sur avril 6, 2012

L’Orient le Jour

Un Libanais soupçonné de trafic de femmes a été arrêté à Moscou, a rapporté vendredi l’agence d’information russe RIA Novosti. Une de ses complices, une femme de 34 ans, a également été arrêtée, selon l’agence citant une commission d’enquête russe.

Le Libanais, dont le nom n’a pas été dévoilé, aurait forcé une femme de nationalité russe à se prostituer au Liban pendant plusieurs semaines en septembre 2009. La victime affirme qu’on lui avait promis un travail dans un restaurant au Liban. A son arrivée à Beyrouth, son passeport lui avait été confisquée, et elle avait été forcée de « fournir des services sexuels » à des clients d’un super night club à Tabarja, au nord du Liban, toujours selon RIA Novosti.

La victime a finalement réussi à contacter l’ambassade russe au Liban qui l’a rapatriée dans son pays.

« Aucune mise en accusation formelle n’a été prononcée à ce jour », conclut l’agence russe.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Occident veut, mais il ne peut plus

Posted by jeunempl sur avril 4, 2012

L’Hebdo Magazine – Paul Khalifeh

Le monde change. Il n’est plus ce qu’il était en 2008, lorsque la crise des «Subprime», aux Etats-Unis, a entraîné les pays occidentaux dans la plus grave crise économique depuis le crash de 1929. Une crise qui s’est encore aggravée, en 2011, s’étendant à l’Europe, et montrant à quel point les économies nord-américaines et celles du Vieux continent sont interdépendantes.

Le monde n’est plus ce qu’il était en 2003, lorsque l’Amérique triomphante, sûre d’elle, enivrée par ses avancées technologiques, fière des performances de son économie, dopée par ses succès antérieurs sur la scène internationale, rassurée par l’absence de tout compétiteur de poids, tourne le dos au monde entier, y compris aux Nations unies et à ses partenaires occidentaux, et décide, avec une poignée d’auxiliaires, d’exercer pleinement son hégémonie unilatérale sur le monde. Alors, elle envahit l’Irak.

On découvrira, plus tard, que les prétextes avancés, pour justifier cette aventure sanglante, étaient des tissus de mensonges. Sa réputation en fut ternie. Les élites de l’époque n’avaient pas compris que la force de l’Amérique ne vient pas seulement des capacités technologiques exceptionnelles de son armée et de la taille de son PIB, mais aussi, et surtout, de l’attraction intellectuelle, culturelle et morale qu’elle exerçait sur le monde. L’arrogance de la force -ou la force arrogante- a transformé le rêve américain, source d’espoir pour une bonne partie de l’humanité, en cauchemar, alimenté par les horribles images d’Abou Ghreib, de Guantanamo, de Haditha, des excès de Blackwater…

Barack Obama et son Administration, et derrière eux l’establishment, ont fait une bonne évaluation de la situation. Ils ont abandonné Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour aborde à Moscou la situation régionale et les relations bilatérales

Posted by jeunempl sur mars 19, 2012

S.N. – ANI

Le ministre des Affaires étrangères, Adnane Mansour, a rencontré lundi à Moscou le secrétaire général du Conseil de Sécurité du Kremlin, Nicolaï Patrouchev.

Les deux hommes ont passé en revue la situation au Moyen-Orient, notamment au Liban et en Syrie. Ils ont également abordé les relations bilatérales et la nécessité de les consolider à tous les niveaux, surtout économique et touristique.

« La crédibilité de la Russie dans la région arabe est d’une importante valeur, notamment dans ses positions permanentes en faveur des causes arabes, son soutien de la légitimité internationale et sa condamnation des agressions israéliennes », a affirmé le ministre Mansour.

Il a qualifié la position de Moscou à l’égard de la Syrie de « positive, équilibrée et objective », considérant que ce qui a lieu à Damas vise à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le voile va-t-il se lever sur la réalité de la crise syrienne?

Posted by dodzi sur mars 8, 2012

L’Expression

DES CADAVRES D’ÉTRANGERS, DONT UN EUROPÉEN, TROUVÉS À HOMS

Révoltes en SyrieLes autorités syriennes affirment avoir découvert plusieurs corps d’étrangers à Homs, dans le quartier de Baba Amr, dont un Européen accusé d’avoir aidé les rebelles et portant le passeport d’un journaliste espagnol.

Correspondant du quotidien El Mundo, Javier Espinosa avait quitté Baba Amr le 29 février pour le Liban, après avoir survécu au bombardement dans lequel ont été tués la journaliste américaine Marie Colvin et le photographe français Rémi Ochlik le 22 février. Il avait indiqué avoir perdu toutes ses affaires dans sa fuite, lorsque des tirs de l’armée syrienne l’avaient visé. «Plusieurs cadavres (…) ont été découverts à Baba Amr (…), qui ne sont pas ceux de Syriens», a déclaré un expert des services de sécurité au quotidien à grand tirage al-Watan.

«Le plus grand mystère» entoure le corps d’un Européen «en possession du passeport et de la carte de presse de M.Espinosa», précise l’expert, selon qui le cadavre «appartient probablement à un citoyen européen» membre de services de renseignements ou d’une société de sécurité, «qui dirigeait» des insurgés à Baba Amr. Les services de sécurité assurent que «le journaliste espagnol connaît l’identité de l’individu qui était en possession de ses papiers et les lui aurait transmis», pour une raison non précisée. L’autre mystère est celui des armes qu’Israël aurait livré à l’opposition syrienne, notamment à l’ «Armée syrienne libre (ALS)», des faits sur lesquels la «grande» presse occidentale a observé le motus total.

De même que l’affaire de l’interception par l’armée syrienne, selon l’agence iranienne, Irib, d’un «bataillon» de 120 militaires français, laquelle indique «les services spéciaux syriens ont arrêté un bataillon français de transmission composé de 120 militaires, à Zabadani». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban recevra des chars et des hélicoptères russes en janvier prochain

Posted by jeunempl sur décembre 15, 2010

(L’Orient le Jour)

Selon des sources citées par l’agence al-Markaziya, l’armée libanaise devrait bientôt recevoir de Russie 31 chars de combat de type T72 et 6 hélicoptères MI24, une aide qui suscite déjà les réserves d’Israël. Ces aides militaires constituent le couronnement des deux visites successives effectuées par le chef de l’État, Michel Sleiman, et le Premier ministre, Saad Hariri, à Moscou, au cours desquelles les responsables russes s’étaient engagés à fournir au Liban des aides militaires et des équipements. Cette décision survient après l’abandon par Beyrouth de l’offre russe des Mig 29 préalablement promis, du fait du coût élevé de l’entretien de ce type d’avion. Le Liban recevra ces aides militaires parallèlement à la visite du président russe, Dmitri Medvedev, attendu en janvier prochain.

Il convient de signaler que le ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Saltanov, a quitté hier soir Beyrouth en direction de Moscou après une visite officielle de quelques jours.

Rappelons que la commission extérieure du Congrès américain avait objecté l’envoi d’une aide militaire américaine d’une valeur de 100 millions de dollars au Liban. Cette proposition devrait être de nouveau discutée devant le Congrès en janvier prochain.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La Russie intéressée par le projet de rail au Liban

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2010

Le Commerce du Levant

La Russie est intéressée par la construction d’une ligne de chemin de fer au Liban, a annoncé Grigory Elkin, président de la Commission économique et commerciale libano-russe, lors d’une tournée effectuée auprès de différents responsables politiques libanais.

La Russie serait aussi intéressée par l’agrandissement des ports et de l’aéroport, par le secteur du pétrole, du gaz et de l’électricité, a-t-il précisé. Grigory Elkin, qui est également président de l’agence fédérale russe des normes technique et métrologie, a appelé à une coopération au niveau du secteur bancaire des deux pays.

Selon lui, la Russie envisagerait également de vendre des avions de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :