Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Nasrallah’

Le Hezbollah sur la Liste noire : la décision qui fait honte à l’Europe

Posted by jeunempl sur juillet 29, 2013

Al Manar – Jihane Hindi

Laurent Louis - député belge indépendantLaurent Louis, membre indépendant au parlement fédéral belge et politicien engagé a répondu à nos questions sur la décision de l’Union européenne d’inscrire le Hezbollah sur sa liste noire. Il a déploré l’attitude de l’Europe qui sert les intérêts américano-sionistes et contredit les valeurs humaines et les principes de base de l’UE.

Al-Manar : Les pays européens, y compris la Belgique, ont décidé de placer la branche armée du Hezbollah Libanais sur la liste européenne des organisations terroristes. En tant qu’européen et député Belge, comment qualifiez-vous cette décision ?

Laurent Louis : C’est une décision qui fait honte à l’Europe et à ses idéaux. Je ne peux accepter que des résistants soient considérés comme des terroristes. Défendre sa terre et sa liberté, ce sont des droits fondamentaux. C’est une décision qui démontre que l’UE n’est qu’une organisation qui ne répond qu’aux intérêts américano-sionistes. L’UE a montré par cette décision qu’elle n’était qu’une province israélienne. C’est une honte !

Al-Manar : Cette décision a été prise dans le contexte de l’attentat de Bourgas en Bulgarie en juillet 2012. Existe-t-il assez de preuves pour accuser avec certitude le Hezbollah en sachant que celui-ci a démenti toute implication dans cet attentat ? D’un point de vue juridique, cela est-il suffisant pour inclure le Hezbollah sur cette liste ?

Louis : L’attentat de Bourgas, c’est un prétexte et même peut-être un leurre. Après ce que les américains ont fait le 11 septembre 2001, il y a de fortes raisons de penser que ces attentats sont des attentats sous faux drapeau et qu’ils ont surtout été commis par les USA ou Israël pour forcer l’inscription du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes. C’est d’ailleurs ce que demandaient les USA et Israël à l’UE le jour même de la perpétration de cet attentat. Comme par hasard…

Al-Manar : Lors d’une réunion à Bruxelles le mois dernier, la demande britannique de sanctionner le Hezbollah s’est heurtée à des oppositions au sein de l’UE. Selon une source diplomatique, 26 pays n’étaient pas convaincus d’une telle mesure. Comment expliquez-vous cela ? Une telle mesure, est-elle en accord avec les principes et les intérêts de l’Europe ?

Louis : Je ne suis pas dans le secret des dieux et je n’ai pour habitude de ne croire que ce que je vois. Ce que je vois c’est que l’UE a bien inscrit le Hezbollah sur cette liste, tous les pays européens en sont donc responsables ! Cette décision est en totale contradiction avec les principes et les idéaux Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’UE met le Hezbollah sur sa liste des organisations terroristes

Posted by jeunempl sur juillet 22, 2013

RTBF – Willy Vandervorst avec Reuter et AFP

Hezbollah - drapeauusa-europe1L’Union européenne place l’aile militaire du Hezbollah libanais sur la liste des organisations terroristes internationales. Les membres de ce groupe armé pourraient désormais être la cible de sanctions financières, même si la mise en œuvre de ces mesures risque d’être problématique. Le Liban a regretté la décision prise lundi par l’Union européenne, tout en précisant qu’elle n’affecterait pas ses relations avec les Européens.

La pression sur tous les Européens pour élargir au mouvement chiite libanais soutenu par Téhéran et aidé par le régime syrien des sanctions internationales, cette pression devenait trop forte, d’autant que certains membres de l’Union avaient déjà franchi le cap.

Depuis ce matin, l’ensemble des Européens a donc accepté de se joindre au front constitué des Etats-Unis, du Royaume Uni, des Pays-Bas et de l’Australie. Mais ce front n’a pas adopté la même attitude. Pour les 28 Européens, la cible de leur décision n’est que la branche armée du mouvement, dirigé par le très puissant et charismatique Hassan Nasrallah, un mouvement lancé par les chiites iraniens et soutenus par le régime syrien il y a 30 ans pour contrer Israel.

Le mouvement  comprend une direction politique qui s’est imposée au Liban même et dans l’ensemble de la région, mais aussi une branche militairement active.

Aujourd’hui des combattants chiites libanais combattent au côté du régime syrien menacé depuis deux ans et demi par une révolte populaire. Les Européens n’ont pas oublié non plus que des militants du Hezbollah ont été impliqués dans plusieurs attentats en Europe et à travers le monde. C’est la raison de la difficile unanimité qui a prévalu ce lundi matin entre ministre des affaires étrangères européens.

« Avec cette mesure prise aujourd’hui, l’UE envoie un message fort au Hezbollah, qui ne peut agir en toute impunité« , a déclaré le secrétaire d’Etat américain John Kerry. « Ses actions entraîneront des conséquences, notamment à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour en finir avec l’hypocrisie !

Posted by jeunempl sur juin 13, 2013

Rim al-Khatib

Logo de l'Armée Syrienne Libre (ASL)Hezbollah - manif & fiestaDepuis près de deux semaines, soit depuis que le secrétaire général du Hezbollah, sayyid Hassan Nasrullah, a déclaré que la résistance islamique participera à la guerre en Syrie, et plus précisément dans la région syrienne frontalière de la Bekaa, le Hezbollah ne serait plus qu’une « officine iranienne », qui exécute l’agenda iranien dans la région, tout comme il ne serait plus un parti de résistance, mais juste une milice, shi’ite de surcroît, utilisée pour combattre les sunnites syriens, et même le sunnisme en général. La lutte contre l’ennemi sioniste n’aurait été qu’un épisode accidentel dans le parcours de ce parti. Ces mêmes voix s’indignent de ce qu’ils considèrent comme une « intervention étrangère » dans le conflit syrien, qui risque semble-t-il, d’élargir le champ du conflit vers le Liban et la région.

C’est grosso modo ce qu’on peut lire dans certains articles, certaines lettres et déclarations de musulmans, arabes et non arabes, ou même de non musulmans, arabes ou non arabes. Une large propagande est lancée, surtout après le discours du sayyid le 25 mai dernier, pour discréditer le Hezbollah, devenu, surtout après la résistance contre la guerre criminelle sioniste, un des principaux mouvements de résistance au sionisme et son allié, l’impérialisme.

Lors de son discours, Sayyed Nasrallah a bien expliqué le pourquoi de son intervention et la limite de celle-ci, disant qu’il s’avère de plus en plus, avec le développement du conflit syrien, que c’est la résistance islamique qui est visée, le but étant d’anéantir tout ce qui peut représenter une résistance au sionisme et à l’impérialisme dans la région. Ce qui oblige la résistance à protéger son existence. D’autre part, les bandes armées rebelles ne cessent, depuis plus d’un an, de bombarder des villages frontaliers et les quelques villages syriens frontaliers habités depuis des décennies par des Libanais, sont la cible de ces bandes armées. Ni l’Etat libanais, ni l’armée libanaise, ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Etat impuissant face aux provocations d’Ahmed Al-Assir

Posted by jeunempl sur février 25, 2013

Mediarama

Ahmad el Assir à Beyrouth pour défendre les prisonniers du Fatah al IslamLe cheikh extrémiste Ahmad el-Assir défie l’Etat, multiplie les provocations, et intensifie son discours sectaire, sans que les autorités compétentes ne lèvent le petit doigt et sans que les forces politiques, notamment celles du 14-Mars, ne fassent la moindre réaction. Pourtant, il a humilié l’Etat, que cette coalition affirme couloir défendre, et annoncé qu’il ne croyait pas à la justice libanaise.

En l’espace de quelques jours seulement, le dignitaire religieux s’est rendu coupable d’un nombre incroyable d’infractions aux lois. Après avoir bloqué la route côtière au niveau de Saïda, il a procédé avec ses partisans à un déploiement armé autour de la Mosquée Bilal Bin Rabah, où il officie à l’Est de Saïda. Portant lui-même un fusil-mitrailleur en bandoulière, il a prétexté la présence de membres des «Brigades de la résistance» dans la région, appelant à leur expulsion. Embarrassé, l’Etat n’a trouvé mieux que de le convoquer au commissariat pour l’«entendre» au sujet de l’apparition d’armes aux mains de ses partisans. Mais cheikh Al-Assir n’a même pas voulu ménager les autorités publiques, affirmant qu’il ne répondrait à la convocation que lorsque «(le président de la Chambre) Nabih Berry et le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, seront jugés pour leurs crimes».

L’imam de la mosquée Bilal Bin Rabah a transporté dimanche ses partisans vers le centre-ville de Beyrouth pour participer au sit-in organisé par des groupes fondamentalistes pour réclamer la libération des détenus «islamistes» dans les prisons libanaises.

Haranguant la foule, le cheikh intégriste a appelé à une «intifada de la dignité» afin que les détenus soient immédiatement remis en liberté. «Nous n’accepterons pas qu’ils soient jugés après six ans de détention sans procès. Qu’on les amnistie ou bien que l’on considère qu’ils Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Loi électorale : Fin de la récréation… bientôt les votes !

Posted by jeunempl sur février 16, 2013

MPLBelgique.org

sous-commission pour une nouvelle loi électoraleLe député Alain Aoun a dénoncé la trop longue période consentie pour trouver un consensus que ne voulait manifestement pas le Courant du Futur (Hariri) et le Parti Social Progressiste (Joumblatt).

La dernière proposition soumise par le tandem Ali Bazzi (Amal) – Georges Adwan (FL) s’est confronté à un refus catégorique du tandem Fatfat (Courant du Futur) – Samy Gemayel (Kataeb). Le CPL avait quant à lui soumis ses propositions pour améliorer le projet d’entente.
Les travaux de la sous-commission parlementaire se sont donc clôturés sans entente.

Dans le même temps, Sayyed Hassan Nasrallah a une nouvelle fois réitéré l’appui du Hezbollah au projet de loi de la Rencontre Orthodoxe.

On se dirige donc peut-être vers un vote semaine prochaine, après la convocation de la chambre des députés par son président Nabih Berry. Par ailleurs, la première loi soumise au vote sera la loi orthodoxe… de quoi justifier l’optimisme du député Alain quant à une issue favorable dans cette réforme tant attendue et primordiale pour l’avenir des Chrétiens au Liban.

Recueil d’articles sur la dernière journée de la sous-commission:

19h21 : Fin de la réunion de la souscommission parlementaire électorale

La sous-commission parlementaire chargée d’examiner la loi électorale, a clôturé sa réunion, ce soir.

La réunion présidée par le député Robert Ghanem, n’a abouti à aucune solution concernant l’approbation d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Elections 2013, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un document d’entente plus que jamais d’actualité

Posted by jeunempl sur février 7, 2013

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

sayyed Hassan Nasrallah & le général Michel AounLorsque le 6 février 2006 le général Michel Aoun a signé avec le secrétaire général du Hezbollah le fameux document d’entente entre leurs deux formations, il savait qu’il s’engageait pour l’avenir et qu’il ne s’agissait pas d’une alliance électorale ou éphémère comme il y en a tant au Liban. Cette démarche s’inscrivait chez le chef du CPL dans le cadre de sa vision stratégique des développements dans la région, sur le plan de la présence chrétienne qu’il sentait déjà menacée dans les années 1990 et à laquelle il fallait assurer un filet de sécurité, et sur celui de la montée des extrémismes confessionnels dont le Liban commence à faire les frais, sachant qu’il avait tiré la sonnette d’alarme sur le sujet dans une lettre adressée au président français François Mitterrand.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si cette année en particulier le Hezbollah et le CPL ont décidé de célébrer le septième anniversaire de leur alliance en lui prédisant un long avenir. Dans le passé, de nombreux adversaires ou rivaux du général disaient qu’il était la partie perdante dans ce duo, en assurant une couverture chrétienne au Hezbollah, sans obtenir de contrepartie valable. Mais aujourd’hui, la situation est totalement différente, notamment dans l’approche de la loi électorale. Aoun a réussi à entraîner son allié, le Hezbollah, et l’allié de son allié le mouvement Amal dans un projet de loi électorale, dit « grec-orthodoxe », qui au départ était contraire à leurs principes basés sur « les mélanges confessionnels pour consolider l’entente nationale ». D’ailleurs, c’est sur cette position affirmée à plusieurs reprises tant par les cadres du Hezbollah que par le président de la Chambre Nabih Berry qu’avaient misé les rivaux du général Aoun pour faire échouer ce projet censé assurer une véritable parité entre chrétiens et musulmans.

Le 14 Mars – et en particulier les parties chrétiennes au sein de cette alliance – était convaincu que l’appui du Hezbollah et de Amal à ce projet ne pouvait pas durer et que ces deux mouvements finiraient par dévoiler la manœuvre et laisser Aoun affaibli, face à son projet irréalisable, adopté, pensaient-ils, dans le cadre d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Elections 2013, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Actualité politique : Le point sur les positions du Courant du Futur, du patriarche Rahi, du Courant patriotique Libre et du Hezbollah

Posted by jeunempl sur janvier 3, 2013

Bloc du « Futur »: Non au dialogue avant la démission du gouvernement !

courant du futur - drapeauANI

Le bloc du « Futur » a signalé, jeudi, qu’il ne participerait aux séances de dialogue national qu’à la suite de la démission du gouvernement actuel.

Dans le communiqué lu par le député Amine Wehbé au terme de la réunion hebdomadaire du bloc, le  » Futur  » a expliqué que son retour au dialogue dépendait également des positions du Hezbollah « lequel doit accepter de discuter de son arsenal et comprendre que l’objectif du dialogue est de l’initier à remettre ses armes à l’Etat ».

« Il n’y a pas d’alternative au dialogue, tant qu’il s’agisse d’un dialogue fructueux pour le peuple libanais, et non pas d’une couverture des complots du Hezbollah, lequel veut contrôler, par ses armes, l’Etat et ses institutions », indique le communiqué.

Par ailleurs, le bloc du « Futur » s’est dit optimiste quant aux réunions de la sous-commission parlementaire chargée de discuter d’une nouvelle loi électorale, prévues pour la semaine prochaine, place de l’Etoile.

« Nous fondons nos espoirs sur ces réunions et nous sommes ouverts à toute proposition qui permettrait d’élaborer une loi électorale assurant une représentativité équitable de tous les Libanais et respectant le principe de la coexistence, loin de l’hégémonie des armes », poursuit le communiqué.

En outre, les députés réunis ont abordé le problème suscité par la vague de déplacés syriens et palestiniens ayant fui la Syrie pour le Liban; ils ont proposé que le gouvernement prenne en charge l’organisation d’un congrès régional et international pour les ONG et les pays donateurs, pour la mise en place d’un plan de secours.

Ils ont de même suggéré la création de postes à la frontière libano-syrienne, pour accueillir les déplacés et contrôler leur séjour au Liban, surtout que leur nombre risque d’augmenter considérablement en raison de l’exacerbation des tensions en Syrie.

Le bloc du « Futur » a enfin discuté, au cours de sa réunion présidée par l’ancien Premier ministre Fouad Siniora, des faits marquants de 2012 sur les scènes locale et régionale, ainsi que de ses aspirations pour 2013.

Rahi aux responsables politiques: Honte à vous de ne pas participer au dialogue

Mar Bechara Boutros Rahi - Patriarche d'Antioche et de tout l'OrientANI

Le patriarche maronite, Béchara Boutros Rahi, a lancé, ce jeudi, un appel aux responsables politiques refusant de participer au dialogue national.

« Honte à vous de ne pas participer à la table du dialogue national », a-t-il clamé.

Le patriarche s’est prononcé lors d’une rencontre avec le ministre d’Etat pour les Affaires du Parlement, Nicolas Fattouch accompagné d’une délégation de Zahlé venus le féliciter à l’occasion des fêtes de fin d’année.

« Il est honteux de voir les responsables libanais incapables de se réunir pour prendre une décision concernant l’élaboration d’une nouvelle loi électorale Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Elections 2013, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – élections législatives : Un rendez-vous de plus en plus incertain

Posted by jeunempl sur décembre 23, 2012

L’Hebdo Magazine – Julien Abi Ramia

Nabih Berri - Chef du Parlement libanaisParlement libanais - place de l'Etoile (Beyrouth)Depuis que Najib Mikati a mis la démission de son gouvernement sur la table en la conditionnant par l’adoption d’une loi électorale, la vie politique du pays ne tourne qu’autour de cette question. Pendant que les leaders s’écharpent sur les velléités des uns et des autres à empêcher la tenue des législatives, les discussions entre Nabih Berry et les députés du 14 mars n’avancent guère.

Les échauffourées, qui ont opposé des activistes du Courant Patriotique Libre (CPL) et des Forces libanaises sur le campus des sciences humaines de l’Université libanaise, à Fanar, sont le signe d’une crispation galopante. Les élections, prévues pour l’année prochaine, sont dans toutes les têtes. Il y a encore quelques jours, le débat était encore lisible. Alors que le Courant du futur posait au Hezbollah et à ses alliés la question sur la tenue des élections, les pôles chrétiens des deux camps s’écharpaient, eux, sur la loi électorale. Les partis directement impliqués dans le conflit syrien d’un côté, les calculs d’apothicaire de l’autre. Mais le temps presse. Le président Sleiman a, cette semaine, révélé des «pressions internationales» qui poussent le pays à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nasrallah: que la résistance palestinienne impose ses conditions

Posted by jeunempl sur novembre 21, 2012

ANI

Le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a souhaité, mercredi, que la résistance palestinienne impose ses conditions au monde entier dans les négociations visant à mettre fin à l’offensive israélienne sur Gaza.

Sayyed Nasrallah s’est exprimé lors de la célébration de la septième nuit d’Achoura, au Conseil Central de Roueis, avant l’annonce de la trêve entre Israël et le Hamas.

« Il paraît que cette nuit va marquer la fin du terrible assaut israélien de Gaza et la victoire, prévue et tout à fait naturelle, de la résistance palestinienne. Nous souhaiterions que cette dernière impose ses conditions et que les bonnes leçons soient tirées de cette expérience pour la victoire de notre nation », a-t-il conclu.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

S. Nasrallah : Les Fajrs 5 sont la grande surprise de la Résistance à Israël

Posted by jeunempl sur novembre 16, 2012

Al Manar

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a assuré que la riposte palestinienne par des tirs des missiles iraniens Fajr 5 contre Tel Aviv constituent une évolution de grande importance dans l’histoire du conflit arabo-israélien.

S’exprimant sur la nouvelle offensive israélienne contre la bande de Gaza, lors de la commémoration du premier jour d’Achoura, dans la banlieue sud de Beyrouth, le commandant de la résistance libanaise estime que la direction israélienne a de nouveau commis les mêmes erreurs de 2006, lorsqu’elle a anticipé et dit avoir éliminé toutes les capacités balistiques de la résistance libanaise. le ministre de la guerre israélien Ehud Barak avait déclaré pendant la journée de ce jeudi que les forces balistiques à la portée de plus de 40 km ont été éliminées. Il s’avère que le missile iranien Fajr 5 tiré dans l’après midi a une portée allant de 110 à 150 Km.

Selon lui, l’offensive contre la bande de Gaza a l’avantage de dévoiler le vrai visage des Occidentaux, nommant les Américains, Britanniques et Français qui se présentent comme étant aux cotés des peuples arabes, alors qu’ils soutiennent Israël inconditionnellement.

Les thèmes principaux du discours

Nous avons vu hier l’offensive barbare et sauvage menée contre notre peuple ans la bande de Gaza, et qui a commencé par l’assassinat du dirigeant militaire du Hamas, le héros le martyr Ahmad Jaabari et qui s’en est suivi par la mort d’un grand nombre de martyrs civils. Et depuis les affrontements se poursuivent et prenent une tournure de confrontations héroïques .

Je m’adresse à mes frères du Hamas, pour leur présenter mes condoléances et les féliciter en même temps pour le martyr de ce grand homme et pour tous les chers martyrs qui ont succombé et poursuivent leur lutte contre l’ennemi sioniste avec leur chair et leur sang.

Bien entendu nous condamnons cette offensive. Le moins que l’on puisse dire est que les pays arabes et musulmans et les libres du monde devraient Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :