Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘candidats’

Les députés se payent une rallonge de leur mandat : Grand bazar au Parlement

Posted by jeunempl sur juin 2, 2013

Jenny Saleh – L’Hebdo Magazine

Parlement libanais - place de l'Etoile (Beyrouth)Après des mois de débats acharnés, mais relativement stériles, les députés devaient proroger le mandat du Parlement pour une durée d’au moins un an, le temps pour eux d’élaborer une nouvelle loi électorale. Une décision qui ne satisfait pas tout le monde, mais qui semble actée.

Votera, votera pas? C’est sans doute ce que se sont demandé les Libanais ces derniers jours, en assistant aux éternelles tergiversations sur la tenue des élections législatives. Après la mise à l’écart des différents projets de loi, censés remplacer la loi de 1960, par l’une ou l’autre des parties en présence, la solution intermédiaire de la prorogation a effectué son grand retour, au grand dam de certains.

Pourtant, lundi, le Premier ministre démissionnaire Najib Mikati et son Conseil des ministres, réunis brièvement à Baabda, se sont décidés à former la Commission de supervision des élections législatives. Ils ont même approuvé un budget de 22 milliards de livres libanaises, destiné à la gestion des élections le 16 juin prochain, en vertu de la loi électorale en vigueur. Dans une quinzaine de jours donc. «Nous souhaitons une loi électorale plus juste pour les Libanais, mais nous sommes obligés de remplir nos devoirs conformément à la loi», a déclaré Najib Mikati, à l’issue de la réunion. Surprise donc pour les Libanais, appelés théoriquement à se rendre dans les isoloirs le 16 juin, sans avoir pris connaissance des programmes – si programme il y a – des candidats à la députation. Toutefois, qu’ils se rassurent, cette annonce n’est au final qu’un coup d’épée dans l’eau, purement pour la forme, puisque la prorogation du mandat du Parlement semble bel et bien actée. Sur ce sujet, le Premier ministre démissionnaire a estimé que «le gouvernement ne se prononce pas sur cette affaire, c’est la Chambre qui doit décider. Si la décision est prise de proroger le mandat du Parlement, nous l’examinerons et chacun donnera son avis sur cette demande». En préalable à cette annonce de la date des élections, quasiment tous les partis, à l’exception des Kataëb qui ont attendu lundi pour le faire, ont présenté leurs candidats à la législature (voir encadré), qu’ils soient opposés ou non à la loi de 1960.

La situation très instable du Liban, du fait des événements en Syrie et leurs répercussions dans plusieurs points névralgiques comme Tripoli, Saïda, Ersal ou encore les roquettes tombées sur Chiyah ces derniers jours, apparaît comme la raison première de la prorogation. Pour autant, tous les partis ne sont pas d’accord sur la durée de cette prorogation.

Dans le camp du 8 mars, si le Hezbollah et Amal n’étaient pas hostiles à cette option, pour des raisons stratégiques – le premier étant occupé sur le front syrien -, on a vite écarté l’éventualité d’une prorogation de six mois. Une échéance trop brève pour se mettre d’accord. Le tandem chiite penchait plutôt pour un report de deux ans des élections. Mais c’était sans compter sur le président du Courant patriotique libre (CPL), Michel Aoun, qui a refusé en bloc une quelconque prorogation, après avoir accepté du bout des lèvres, la tenue des législatives en temps et en heure, selon la loi de 1960, qu’il a pourtant décrié depuis de longs mois. Le leader du CPL préférait en effet une élection dans les délais, plutôt que Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Koura : Plus qu’une partielle, un référendum

Posted by jeunempl sur juillet 6, 2012

L’Hebdo Magazine – Julien Abi-Ramia

Le 15 juillet prochain, les électeurs du Koura seront appelés aux urnes pour élire le successeur de Farid Habib, décédé le 31 mai dernier. Dans cette circonscription-test, les partis chrétiens mènent une campagne disputée, entre remobilisation locale et enjeux nationaux. Portrait de quatre sympathisants aux motivations différentes.

A un an des prochaines élections législatives, les partielles du Koura sont l’occasion pour les acteurs politiques de la région de s’étalonner dans une circonscription très particulière, confluent de bastions politiques bien ancrés à l’est de Bcharré, au nord-est de Zghorta et au nord de Tripoli.

Sur ce petit territoire de 173 km2 sont inscrits 70000 électeurs, dont une bonne partie n’y réside plus. Installés à Beyrouth et dans le reste du monde, notamment en Australie, ces émigrés sont habituellement l’objet, à l’orée des scrutins parlementaires, de toutes les attentions mais cette campagne, menée dans l’urgence, a une autre saveur. Pour le siège grec-orthodoxe, vacant depuis le décès du député Farid Habib, la bataille opposera Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le mode de scrutin proportionnel : Un projet défavorable à Joumblatt et Hariri

Posted by jeunempl sur mai 8, 2012

Arlette Kassas – L’Hebdo Magazine

Au cours de l’histoire contemporaine du Liban, aucune loi électorale n’a jamais pu être votée sans un consensus national. Les tentatives se multiplient pour obtenir un accord sur une loi différente de celle en vigueur depuis les années soixante, qui a connu quelques minimes amendements ponctuels.

Un projet de loi basé sur la proportionnelle a été présenté par le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel. Les positions des différents partis vont du refus net et catégorique à un accueil plutôt froid. Le président de la République, le chef du gouvernement et le président de la Chambre sont en faveur de ce mode de scrutin. L’Eglise maronite n’y a pas opposé d’objections, mais le patriarche maronite, en réponse aux journalistes qui lui demandaient ce qu’il en pensait, a répondu: «Que quelqu’un m’explique ce qu’est la proportionnelle!».

C’est que la proportionnelle demeure une énigme tant pour de nombreux politiciens que pour les électeurs. La proportionnelle et la circonscription unique pour tout le Liban forment ce projet qui remonte aux années soixante-dix, mais l’absence d’un mode d’application a constitué un obstacle à son application.

Les contre-arguments

Selon le mécanisme proposé, les électeurs devront choisir une liste, ou des noms sur cette même liste, ils ne peuvent pas sélectionner ou combiner des noms sur des listes différentes. Chaque liste recevra alors un nombre de sièges proportionnel au nombre de bulletins qu’elle aura réussi à avoir au niveau de la circonscription. Par exemple, si l’ensemble des électeurs dans un mohafazat est de 200000 et que l’une des listes réunit 20.000 voix, elle aura droit à dix pour cent des sièges prévus.

Le mécanisme est simple et complexe à la fois. Pour l’électeur, il n’a qu’à sélectionner une liste, ou des noms sur la même liste, et son rôle s’arrête là. Pour le décompte des voix, le mécanisme est plus complexe. Il se fait en deux étapes: d’abord, définir le nombre de votes qu’il faut obtenir pour avoir droit à un siège. A cet effet, on divise le nombre total des bulletins par le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Près de 53% des entreprises libanaises envisagent de recruter dans les prochains mois

Posted by jeunempl sur septembre 7, 2011

Le Commerce du Levant

Près de 53% des chefs d’entreprise libanais ont l’intention de recruter durant les trois prochains mois, 24% affirmant vouloir certainement le faire et 29% probablement, selon un sondage réalisé par le site de recrutement en ligne Bayt.com.

28% des employeurs sont à la recherche de candidats issus des écoles de gestion, des candidats ayant notamment la capacité de travailler en équipe (54%), de bonnes aptitudes en communication (54%) et pouvant travailler sous pression (45%).

Interrogés sur le niveau et les domaines d’expérience recherchés, 48% des personnes intérrogées disent rechercher des candidats ayant une expérience managériale, 28% une expérience moyenne de 3 à 7 ans, 25% une expérience dans la vente et le marketing, 21% des candidats ayant des connaissances approfondies en informatique et 18% des ingénieurs.

Cette étude a été réalisée en ligne entre le 11 juillet et le 9 août avec la participation de 4.560 personnes.

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections municipales 2010: Listes des candidats aux municipales du Liban-Nord et du Akkar

Posted by jeunempl sur mai 28, 2010

MPLBelgique.org

Liban-Nord

La mohafazah du Liban-Nord est une des huit mohafazat du Liban. Elle est délimitée à l’ouest par la méditerranée, au nord par la mohafazah de Aakkar, à l’est par la mohafazah de Baalbek-Hermel et au sud par la mohafazah du Mont-Liban.

Elle regroupe au total sept fédérations de municipalités et près de 136 municipalités réparties dans les caza de Batroun, Bcharreh, Koura, Minieh-Danniyeh, Tripoli, Zgharta. La ville de Trablous (Tripoli), seconde plus grande ville du Liban est son centre administratif.

Aux dernières élections municipales qui ont eu lieu en 2004, la mohafazah du Liban-Nord comptait 772 810 électeurs inscrits, dont 439 018 votants. [1]

Akkar

C’est l’unique caza de la mohafazah de Akkar. Il s’étend du fleuve El Bared au sud jusqu’au fleuve El Kebir qui longe la frontière libano-syrienne au nord, sur une superficie atteignant les 776 kilomètres carrés, ce qui en fait l’un des plus grands caza du Liban.
Il est délimité au nord par la frontière internationale, à l’est par le mohafazah de Baalbek-Hermel, à l’ouest par les côtes de la mer Méditerranée et au sud par le caza de Minieh-Danniyeh.

Sa population est estimée approximativement à 330 000 habitants, ce qui équivaut à 8,9 % de la population totale du Liban, répartis sur 148 localités dont 84 disposent de conseils municipaux élus.

Aux dernières élections municipales de 2004, Il comptait 281 843 électeurs inscrits, dont 155 407 votants.
Il existe une fédération de municipalités (Fédération des Municipalités de Mantaqat El Joumat) dans le caza.
Son centre administratif est la ville de Halba, on compte également parmi ses localités celle de Kobayat, célèbre lieu de villégiature.

Les terres du caza de Akkar s’enrichissent d’une plaine côtière fertile homonyme, réputée pour ses cultures d’agrumes et de légumes. (Source: Localiban.org)

Détails des listes soutenues par le CPL et les familles de différents villages (mises à jour fréquentes)

Akkar

Kobayat

Liste: « La décision de Kobayat »
Alliances: Le Courant Patriotique Libre – l’ex-ministre Mikhael Daher – les familles

Georges Nehme (présidence 2 ans)
Ernest el-Hajj (présidence 2 ans)
Abdo Toufic (présidence 2 ans)

Ibrahim Michael (vice-présidence 2 ans)
Samir Hakmeh (vice-présidence 2 ans)
Claude Alexandre (vice-présidence 2 ans)

Michael Nader
Mirna Hilal
Eva Sarkis
Antoine Daher Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Elections municipales 2010: Listes des candidats aux municipales de Jbeil

Posted by jeunempl sur avril 30, 2010

MPLBelgique.org

Le caza de Jbayl est l’un des six cazas de la mohafazah du Mont-Liban. Il s’étend du fleuve Nahr Ibrahim au sud, jusqu’au fleuve Madfoun au nord, et de la côte méditerranéenne à l’ouest jusqu’aux sommets de la chaîne occidentale des montagnes du Liban (Le Mont Liban), à une altitude d’environ 2 000 mètres, à l’est. Sa superficie dépasse les 380 kilomètres carrés.

Il est délimité au nord par la mohafazah du Liban-Nord, à l’est par la mohafazah de la Beqaa, à l’ouest par les côtes de la mer Méditerranée, et au sud par le caza du Kesrouan.

Sa population est estimée approximativement à 89 000 habitants, ce qui équivaut à 2,4 % de la population totale du Liban, répartis sur 83 localités dont 35 disposent de conseils municipaux élus. Aux dernières élections municipales de 2004, le caza de Jbayl(Byblos) comptait 70 136 résidents, 86 715 électeurs inscrits, dont 54 168 votants.

Il existe une fédération de municipalités (Fédération des Municipalités de Jbayl (Byblos)) dans le caza de Jbayl.

Le centre administratif du caza est la ville touristique de Jbayl (Byblos). C’est l’une des plus importantes villes d’Orient sur le plan historique. Ses vestiges archéologiques datant de 4 000 ans environ remontent à l’époque phénicienne.

Détails des listes soutenues par le CPL et les familles de différents villages (mises à jour fréquentes)

Listes complètes du Mont-Liban (en arabe)

Listes complètes de Jbeil (en arabe)

Jbeil

Alliance: Jean-Louis Cordahi – Courant Patriotique Libre – Familles locales

Jean-Louis Louis Cordahi
Imad Yaacoub Khalifeh
Kassem Abdallah Housami
Sami Nagib Kadoum
Monique Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Général Aoun sur OTV, à la veille des municipales au Liban

Posted by jeunempl sur avril 30, 2010

OTV – Traduit par le RPL France

Le chef du bloc du changement et de la réforme, le Général Michel Aoun a considéré qu’il était « préférable de se retrouver tous ensemble dans les localités autour des projets de développement plutôt que de s’affronter ». Il a précisé que le CPL a œuvré pour le consensus là où il a pu, mais la confrontation aura quand même lieu dans quelques villages, sur la base de projets de développement plutôt que sur des clivages politiques, même si quelques uns souhaiteraient présenter les choses autrement.

Le Général Aoun a demandé aux militants et aux sympathisants du CPL de soutenir les listes proclamées. Il a insisté que son parti continuera à pousser l’opinion publique vers la lutte contre la corruption. Sur cette base, il fallait intégrer les conseils municipaux et chercher à travailler de l’intérieur et en profondeur pour lancer le changement.

A propos de Amchit, le Général a précisé qu’il ne souhaitait pas qu’il y ait une bataille dans le village natal du Président de la République et qu’il ait confié au député Walid Khoury d’en discuter avec le Président afin de privilégier cette solution.

A Jbeil, le Général a indiqué que Mr Ziad Hawat n’a pas souhaité négocier avec le CPL, qui est la principale force politique de la ville. C’est ainsi que « nous nous sommes alliés à Mr Jean Louis Cordahi ». Il a évoqué la contradiction entre les communiqués de la Banque Byblos à Jbeil et la réalité du terrain en ce qui concerne l’interdiction de ses employés à se présenter sur les listes électorales sous peine de licenciement alors qu’ils t Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections municipales 2010: Listes des candidats aux municipales du Chouf

Posted by jeunempl sur avril 30, 2010

MPLBelgique.org

Palais de Beiteddine

Le caza du Chouf est l’un des six caza de la mohafazah du Mont-Liban. Le fleuve Damour marque sa limite nord, et le fleuve El Aouali sa limite sud. Il s’étend de la côte méditerranéenne à l’ouest, pour remonter vers les sommets de la montagne du Barouk qui marquent sa limite orientale, à 2 000 mètres d’altitude. Sa superficie s’élève à 495 kilomètres carrés, ce qui équivaut à 4.7 % de la superficie totale du Liban.

Il est délimité au nord par le caza de Aaley, à l’est par le caza de la Beqaa Ouest, et au sud par les caza de Jezzine et de Saida.

Son centre administratif est la municipalité de Beiteddine, capitale des émirs du Mont Liban, et noyau historique de la République Libanaise aux plans politique et géographique. Le caza du Chouf est le troisième caza le plus peuplé du Mont Liban après ceux de Baabda et de Metn. Sa population est estimée à 166 140 habitants, ce qui équivaut à 3,9 % de la population totale du Liban, répartis sur 97 localités dont 72 disposent de conseils municipaux élus. Aux dernières élections municipales de 2004, le caza du Chouf comptait 173 888 résidents, 277 268 électeurs inscrits, dont 159 405 votants (1).

Il existe quatre fédérations de municipalités dans le caza du Chouf. Le détail concernant les fédérations de municipalités est disponible dans la rubrique Fédérations présente sur chaque page de caza.

Le caza regroupe également plusieurs villes ayant joué un rôle essentiel dans la politique libanaise sous le règne Ottoman, telles que Baakline et Deir El Amar, qui sont devenues aujourd’hui des centres d’activités touristiques et culturelles variées. (Source: Localiban.org)

Détails des listes soutenues par le CPL et les familles de différents villages (mises à jour fréquentes)

Listes coomplètes du Mont-Liban

Listes complètes du Chouf (en arabe)

Jahliyat
Alliance: Parti Social Progressiste – Parti Social National Syrien – courant Tawhid – les Familles locales

Amin Kamal Abou Ziad
Adib Fawaz Aliyas
Akram Salim Kardab
Ayman Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections municipales 2010: Listes des candidats aux municipales de Baabda

Posted by jeunempl sur avril 29, 2010

MPLBelgique.org

Le Caza (Qada’a) de Baabda est l’un des six Caza (Qada’a) de la Mohafazah du Mont-Liban. L’autoroute internationale Beyrouth-Damas marque sa limite sud, et le fleuve de Beyrouth sa limite nord. Il s’étend de la côte méditerranéenne à l’ouest, pour s’élever à l’est vers les sommets du Mont Knaiysseh à 1 800 mètres d’altitude, atteignant une superficie de 194 kilomètres carrés.

Il est délimité au nord par le Caza du Matn et la capitale Beyrouth, à l’est par le Caza de Zahleh, et au sud par le Caza de Aaley.
Son centre administratif est la ville de Baabda, siège officiel de la Présidence de la République du Liban, où est établi le Palais Présidentiel.

La population du Caza (Qada’a) est estimée à 511 200 habitants, ce qui équivaut à 12 % de la population totale du Liban, répartis sur 63 localités disposant de 45 conseils municipaux élus. Aux dernières élections municipales de 2004, le Caza (Qada’a) de Baabda comptait 585 244 résidents, 233 536 électeurs incrits, dont 139 779 votants.

Il existe trois fédérations de municipalités (Fédération des Municipalités du Matn El Aala, Fédération des Municipalités de Dahiyeh Janoubiat, Fédération des Municipalités de Sahel El Matn El Janoubi) dans le Caza (Qada’a) de Baabda.

Le Caza (Qada’a) de Baabda comprend la banlieue sud de Beyrouth, où, en raison d’émigrations successives des populations rurales vers la ville, s’est développée la plus grande concentration démographique du pays, atteignant un million d’habitants selon certaines statistiques.

C’est pourquoi une part importante de l’activité économique du Liban se développe au sein de ce Caza (Qada’a), sans compter la présence d’un grand nombre d’institutions officielles telles que les administrations et les ministères, ainsi que la Cité Universitaire qui regroupera toutes les facultés de l’Université Libanaise Nationale. (Source: Localiban.org)

Détails des listes soutenues par le CPL et les familles de différents villages (mises à jour fréquentes)

Listes complètes du Mont-Liban (en arabe)

Listes complètes de Baabda (en arabe)

Baabda-Louaize
Liste: « Le Renouveau et l’Entente »
Alliance: Courant Patriotique Libre – Familles locales

Henri Carmelo Helou (Baabda)
Gerard Camile Helou (Baabda)
Josiane Farid Helou (Baabda)
Rcheid Assaf Fayad (Baabda)
Chawki Najib Bou Khalil (Baabda)
Pierre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Elections municipales 2010: Listes des candidats aux municipales du Kesrouan

Posted by jeunempl sur avril 28, 2010

MPLBelgique.org

Kesrouan

Baie de Jounieh - Kesrouan

Le caza du Kesrouan est l’un des six cazas de la Mohafazah du Mont-Liban. Il s’étend du fleuve Nahr Ibrahim au nord jusqu’au fleuve Nahr El Kalb au sud, et de la côte méditerranéenne à l’ouest jusqu’aux sommets du Mont Sannine à 2 600 mètres d’altitude, à l’est, atteignant une superficie de 342 kilomètres carrés.

Il est délimité au nord par le caza de Jbayl (Byblos), à l’est par le caza de Baalbek, et au sud par le caza du Matn. Son centre administratif est la ville de Jounieh.

La population du caza est estimée à 174 660 habitants, ce qui équivaut à 4,1 % de la population totale du Liban, répartis sur 67 localités disposant de 48 conseils municipaux élus. Aux dernières élections municipales de 2004, le caza de Kesrouan comptait 202 345 résidents, 123 606 électeurs inscrits, dont 80 188 votants.

Il existe une fédération de municipalités (Fédération des Municipalités de Kesrouan-Ftouh) dans le caza de Kesrouan.

Les villes et villages du Kesrouan accueillent dans leur majorité une importante activité touristique. C’est sur les côtes de ce caza que sont répartis les principaux produits issus de la mer, et sur les flancs du Mont Sannine est installée la plus grande station de ski au Liban (à Kfardebian), destination sportive des touristes arabes et occidentaux. Le caza compte également un important port touristique, ainsi que la grotte naturelle de Jeita (Source: Localiban.org).

Détails des listes soutenues par le CPL et les familles de différents villages (mises à jour fréquentes)

Listes complètes (en arabe) – cliquez ici

Jounieh (chef-lieu du Kesrouan)
Liste: « Le développement consensuel »
Alliance: Neemat Georges Frem – Courant Patriotique Libre – Forces Libanaises – Kataeb – notables et familles locales

Antoine Frem – président de la liste
Assem Richa
Georges Saade
Antoine Chamoun (les représentants de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :