Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘loi électorale libanaise’

Chehayeb : Non à des élections qui modifieraient la physionomie politique du Liban

Posted by dodzi sur avril 23, 2012

L’Orient le Jour

Le député Akram Chehayeb, membre du bloc joumblattiste du Front de lutte nationale, a mis en garde contre un changement de la physionomie politique du Liban par le biais des prochaines élections législatives de 2013.

Commentant le débat sur le nouveau projet de loi électorale, M. Chehayeb a notamment déclaré : « Nous ne pouvons pas avaliser la conception de ceux qui veulent aboutir à des élections législatives, à l’ombre de la crise syrienne, afin de modifier le visage politique du Liban. La loi électorale proposée par le ministre de l’Intérieur porte un coup à une certaine faction. Le courant du Futur, qui représente largement la communauté sunnite, verra sa représentation baissée de près de 25 pour cent. Au niveau de la communauté chiite, par contre, le Hezbollah et le mouvement Amal formeront une seule liste qui représentera dans une large mesure la communauté. »

Commentant l’opposition du bloc Joumblatt à une loi électorale basée sur la proportionnelle, M. Chehayeb a déclaré : « Nous avions proposé la proportionnelle lorsque le pays était le théâtre d’un clivage à caractère politique. Mais aujourd’hui, le Liban est divisé sur une base sectaire. Nous sommes favorables à la proportionnelle conformément à l’accord de Taëf, c’est-à-dire lorsque cet accord sera mis en application pour ce qui a trait à l’abolition du confessionnalisme politique. Lorsque l’accord de Taëf sera appliqué, nous pourrons alors reparler de la proportionnelle. »

Mise en garde

M. Chehayeb a par ailleurs lancé une véritable mise en garde au sujet des perspectives des prochaines élections législatives : « Si la majorité issue des élections de 2009 perd les élections (de 2013), le visage politique du Liban sera modifié, et nous ne saurons pas où nous serons entraînés. Le Liban doit vivre sur base de sa diversité et de son ouverture et non pas en étant ancré à un axe politique qui entrainerait le pays vers l’inconnu. » Et de poursuivre : « Personne ne s’engage dans des élections pour perdre. Nous nous retrouvons avec une faction politique autour de ses constantes nationales même si nous n’approuvons pas ses positions politiques. »

Après avoir indiqué que le projet de loi électorale proposé par le ministre de l’Intérieur a été « gelé », M. Chehayeb a souligné qu’« à défaut d’une loi électorale fondée sur l’accord de Taëf, il faudrait s’en tenir à une loi électorale semblable à celle de 1960 ». Dans ce cadre, le député joumblattiste a rappelé qu’un mécanisme pour la participation des émigrés aux prochaines élections législatives avait été déjà approuvé. « Nous demandons aux ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères de préciser où en est ce mécanisme », a souligné M. Chehayeb. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :