Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘education’

La polémique sur le manuel unifié : Une histoire sans livre

Posted by jeunempl sur mars 23, 2014

Arlette Kassas – L’Hebdo Magazine

Elias Abou Saab - ministre de l'EducationL’unification du livre d’histoire revient sur le tapis. Elias Bou Saab, ministre de l’Education et de l’Enseignement supérieur, trouve «honteux» qu’on ne parvienne pas à s’entendre sur un même programme d’histoire et que, depuis 1947, les faits ne soient pas rapportés pour cause de désaccords politiques. Il se dit décidé à plonger dans le dossier et à proposer, enfin, un projet objectif.

Faute de consensus, le livre d’histoire, tel que prévu dans les accords de Taëf, n’a pas vu le jour. Selon le décret de 1970, l’histoire du Liban s’arrête à l’année 1946. Après cette date, le silence est absolu. Les étudiants ignorent pratiquement les événements qui se sont déroulés au cours de ces années et leurs causes profondes: de l’insurrection de 1958, à la guerre de 2006 en passant par la guerre dite civile entre 1975 et 1990, les invasions israéliennes de 1978 et de 1982, ou les changements intervenus depuis 2005…

L’accord conclu par les parlementaires à Taëf, en 1989, prévoit une révision des programmes scolaires «afin de renforcer le sentiment d’intégration et d’appartenance nationales». Ainsi «les programmes d’histoire et d’éducation civique seront unifiés». Cependant, cette clause n’a pas pu être respectée, les manuels scolaires n’ont pas été unifiés faute d’unité et d’entente sur les termes à utiliser pour décrire tel ou tel événement ou incident.

En 2000, un comité ministériel rédige un nouveau livre d’histoire. Les objections qu’il a soulevées obligent le ministère de l’Education à arrêter les cours d’histoire et à les remplacer par l’éducation civique. Depuis 2002, le Liban fait une nouvelle tentative de se doter d’un livre d’histoire unifié, mais les différends sur la terminologie à utiliser pour parler de certains incidents dont le Liban a été la scène l’ont sabotée.

Le 21 septembre 2011, le gouvernement de Najib Mikati forme un comité, présidé par le ministre Nicolas Fattouche, chargé de remettre ce projet à exécution. Mais, avec un gouvernement qui ne représentait qu’une partie des Libanais, l’exploit devient quasi impossible, et le livre scolaire suscite une large polémique avant même que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban à la 72e place mondiale en termes de développement humain

Posted by jeunempl sur mars 18, 2013

Le Commerce du Levant

Evolution économique & croissance - GrapheSelon le dernier rapport du Programme des nations unies pour le développement (PNUD), le Liban s’est classé à la 72e place parmi 187 pays dans le monde en termes de développement humain. Le rapport intitulé « L’émergence du Sud : le développement humain dans un monde diversifié » souligne notamment l’urgence de la création d’emplois à grande échelle comme mesure-clef pour la stabilité des pays arabes.

L’indice de développement humain des Nations unies mesure les réalisations d’un pays en fonction de trois aspects fondamentaux du développement humain que sont la santé, l’éducation et les revenus. Il est ainsi calculé chaque année depuis 1990. Au niveau mondial, le Liban a été considéré comme un pays possédant un niveau « élevé » de développement humain, tout comme dans l’étude précédente. Le Liban s’est ainsi vu attribuer le score de 0,745 point pour son IDH en 2012 contre une note de 0,739 point dans la dernière étude. Il s’agit d’un score qui se situe au-dessus de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ghassan Moukheiber: l’Etat libanais est lacunaire

Posted by jeunempl sur janvier 8, 2013

iloubnan.info

Ghassan Moukheiber -  député du Metn & membre du bloc du Changement et de la RéformeDepuis 2002, Ghassan Moukheiber est député grec orthodoxe dans le Metn, au sein d’une alliance avec Michel Aoun, le chef du bloc parlementaire Changement et Réforme. Il « prévoit certainement » de se représenter en 2013 aux élections.

S’il fait partie du bloc Changement et Réforme, Ghassan Moukheiber se présente toutefois comme un homme politique indépendant, qui apprécie la diversité des courants et des opinions au sein d’un même groupe parlementaire. « En fait je refuse le cloisonnement dans la vie politique libanaise, » précise-t-il, souhaitant développer les dialogues nécessaires pour créer des « ponts » entre divers groupes dans l’objectif de la construction de l’Etat au Liban.

Le refus du cloisonnement

Pour lui, la scène politique est de toute façon beaucoup plus complexe que celle que les médias présentent, avec cette dichotomie entre 8 et 14 Mars qu’il qualifie de « simplisme politique ». « Je fais partie du bloc du Changement et de la Reforme, mais je refuse l’etiquette du 8 Mars qualifié de ‘pro-Syrien’, car, n’oublions pas que, bien avant l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri en 2005, j’œuvrais avec mon oncle, le Dr. Albert Moukheiber, pour le retrait des forces syriennes du Liban ; en 2005 j’ai participé au mouvement du 14 Mars dans ce même objectif et je me suis ainsi positionné contre les groupes du 8 Mars qui invitaient la Syrie à rester au Liban. Toujours souverainiste jusqu’au bout, » affirme-t-il .

En fait, une seule chose compte pour Ghassan Moukheiber: l’action utile pour la construction de l’Etat. « Je demande à être jugé sur mon action en tant que député. Je fais des choses que j’estime utiles sur le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le nouveau code de la route laisse espérer une amélioration de la sécurité des usagers

Posted by jeunempl sur novembre 15, 2012

(L’Orient le Jour – Alexandre Reverdi)

Préparé par la YASA entre 2003 et 2005, à la demande de Mohammad Kabbani, président de la commission parlementaire des Travaux Publics, des Transports, de l’Énergie et de l’Eau, le nouveau code de la route a été publié dans le « Journal officiel » en octobre dernier.

Après s’être mobilisée des années durant pour sensibiliser la société à la sécurité routière, la YASA s’est vu confier la mission de rédiger un nouveau code de la route. Celui en vigueur date de 1967 et il était devenu obsolète. « Dans les années 1960, il y avait environ 55 000 voitures dans le pays, aujourd’hui, il y en a près d’un million et demi, nous explique le président de la YASA, Ziad Akl, et malgré cette importante évolution, nous avons toujours le même code de la route ! »

En effet, la situation sur les routes du pays n’a jamais paru aussi mauvaise que ces dernières années. Elle a même empiré depuis la dernière décennie. Le nombre de morts s’élève en moyenne à 850 par an, et le nombre de blessés à plus d’une dizaine de milliers. Les causes de ce chaos sont multiples : l’inconscience et la mauvaise formation des conducteurs, le laxisme des autorités, les mauvaises infrastructures, etc.

En 2005, la commission parlementaire s’est donc penchée sur le nouveau texte. « Nous avons fait face à beaucoup de résistances, surtout de la part de ceux qui profitent de ce système corrompu », affirme le député Mohammad Kabbani, avant de poursuivre : « Ce texte n’est pas parfait, mais il constitue déjà une grande évolution pour notre pays. »

Alors que l’ONU a proclamé pour 2011-2020 la « décennie pour la sécurité routière », le Liban vient donc d’adopter une loi prônant un changement global et structurel du code de la route. Tous les secteurs se rattachant au transport sont ainsi appelés à être réformés. En voici les principaux changements :

Un système de permis à points et de sanctions proportionnelles

Le nouveau texte prévoit un système de permis à points. Chaque conducteur en disposerait de douze. Chaque infraction entraînerait, proportionnellement à sa gravité, un retrait de points. La perte complète de ces derniers signifierait un retrait du Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Etat et partis : Impuissance généralisée

Posted by jeunempl sur juillet 29, 2012

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Les journaliers de l’EDL, dont les problèmes ne sont toujours pas réglés, ont ouvert la voie à l’ensemble des fonctionnaires du service public qui manifestent, depuis plusieurs jours, contre la stagnation de leurs salaires. Une colère sociale qui reflète l’apathie du monde politique traversé de multiples remises en cause.

L’enchevêtrement de crises qui secouent le pays depuis des mois ne doit rien au hasard. Le verdict est sans appel. La politique de distanciation, promue par le gouvernement vis-à-vis du conflit en Syrie, a lamentablement échoué. Avec en son sein un Hezbollah plus proche que jamais de la ligne de mire de la communauté internationale et d’Israël, un Najib Mikati décidé à satisfaire les instincts communautaires des sunnites et un CPL incapable d’imposer son agenda intérieur, le résultat était connu d’avance. Dernière preuve de cet échec, l’affaire Mansour-Sleiman. Lundi, le chef de l’Etat a demandé au ministre des Affaires étrangères, Adnan Mansour, de convoquer l’ambassadeur syrien à Beyrouth, Ali Abdel Karim Ali, et de lui remettre une lettre de protestation contre les atteintes répétées à la souveraineté du Liban. Mais le ministre, nommé par Nabih Berry, a préféré lui envoyer une note diplomatique, estimant que «la convocation n’est pas de mise entre frères».

Plus occupés par la survie ou non du régime de Bachar el-Assad, les politiques ont délaissé ce qui devrait être leur rôle premier en ces temps incertains: canaliser la colère de la population. Depuis plusieurs semaines, ils sont débordés de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les livres scolaires du secteur public seront gratuits à partir de l’année prochaine

Posted by dodzi sur mars 8, 2012

L’Orient le Jour

À partir de l’an prochain, les écoliers des cycles complémentaire et secondaire du secteur public recevront leurs ouvrages scolaires gratuitement.

Présentée par le député Samy Gemayel, une proposition de loi en ce sens a été approuvée hier par la commission parlementaire des Finances et du Budget qui a tenu sa réunion sous la présidence de M. Ibrahim Kanaan et en présence des ministres de l’Éducation, Hassan Diab, et de la Santé, Ali Hassan Khalil, ainsi que de représentants de l’ordre des hôpitaux, du ministère des Finances, de l’ordre des médecins et du ministère de l’Éducation.
À la presse, M. Kanaan a expliqué qu’en application de la loi sur le caractère obligatoire de l’enseignement primaire et complémentaire et de la distribution gratuite des livres scolaires, la commission a approuvé la proposition de loi du député Samy Gemayel, en y introduisant quelques amendements « pour donner au ministère des Finances le droit d’organiser la distribution des ouvrages et pour établir le mécanisme de prêt et de retour des livres qui appartiennent en définitive à l’État et qui doivent être passés d’un élève à l’autre ».

À son tour, M. Gemayel a félicité les deux commissions des Finances et de l’Éducation pour avoir approuvé son texte, précisant qu’il sera en vigueur à partir de l’an prochain dès qu’il sera approuvé par le Parlement. Il a exprimé l’espoir qu’il sera voté au cours de la réunion parlementaire du 15 mars. « C’est une importante réalisation que nous venons d’enregistrer en faveur de tous les enfants du Liban, à qui la possibilité d’apprendre gratuitement est maintenant offerte, sans distinctions communautaire ou politique », a déclaré M. Gemayel. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le projet de loi controversé sera soumis au Conseil des ministres aujourd’hui

Posted by jeunempl sur novembre 30, 2011

(L’Orient le Jour)

S’il est un sujet qui fédère tous les Libanais, c’est bien la hausse annoncée des salaires. Après plusieurs semaines de ping-pong acharné entre les différents agents économiques, le projet de loi élaboré par le ministère du Travail, et qui prend en compte les propositions du Comité de l’indice des prix, devrait être à l’ordre du jour du Conseil des ministres d’aujourd’hui. Ainsi, le ministre du Travail Charbel Nahas soumettra au gouvernement un texte qui se voudrait à égale distance de toutes les parties concernées, « ce texte n’est pas vraiment un compromis » a déclaré à L’OLJ le président de l’Association des commerçants de Beyrouth (ACB) et représentant du patronat au sein du Comité de l’indice des prix, Nicolas Chammas.

M. Chammas a précisé que le ministre Nahas tenait à ce que les indemnités de transport journalier soient relevées de 8 mille à 10 mille livres, soit 236 mille livres par mois et qu’ils soient indexés au salaire de base. « Dans ce cas-là, le salaire minimum serait égal à 861 mille livres, auxquelles s’ajouteraient les 9 % d’augmentation qui devraient revenir à la CNSS, donc un total de 938 mille livres. » M. Chammas a souligné que le patronat serait responsable de 7 % de cette augmentation et les 2 % restants seront portés par les salariés.

Une hausse de 17 % est également proposée sur la première tranche du premier million des salaires. Se félicitant du fait que le projet de loi ait adopté le taux Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ministère du Travail soumet au conseil des ministres des projets sur la majoration des salaires

Posted by jeunempl sur novembre 29, 2011

ANI – N.A. 

Le ministère du Travail a annoncé lundi, dans un communiqué, qu’il a soumis « au Conseil des ministres, une série de projets de décrets et de lois sur la majoration des salaires et qui correspond à l’intérêt économique général:

1- Le projet de décret de nomination du seuil minimal officiel des salaires des employés et des travailleurs soumis à la loi du travail et à la cherté de vie.

2- Le projet de décret selon lequel l’Etat est chargé de payer la somme des cotisations dues au département des maladies et de maternité de la CNSS, pour soutenir les salaires des Libanais et le projet de décret pour donner au ministère du Travail une avance du budget afin de payer le montant de ces cotisations.

3- Le projet de décret consistant à déterminer la valeur mensuelle des bourses scolaires et le projet de décret d’amendement du taux de la participation de l’employeur au département des prestations de familles et d’éducation.

4- Décret de formation du programme « le Premier emploi des jeunes », à l’institution nationale de l’emploi avec le décret stipulant l’octroi au Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Palestine devient membre à part entière de l’Unesco

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2011

La-Croix.com avec AFP

         

Les 193 nations membres de l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) se sont prononcés, lundi 31 octobre, en faveur de l’adhésion de la Palestine à l’organisation.
Cette adhésion est un premier succès dans leur démarche d’adhésion à l’Onu, déposée le 23 septembre à New-York par le président Mahmoud Abbas.

Les Palestiniens ont enregistré lundi 31 octobre à Paris une victoire diplomatique aussi symbolique que significative sur la voie de la reconnaissance de leur Etat, en obtenant le statut de membre à part entière de l’Unesco, l’une des principales agences de l’ONU. « La Conférence générale (qui réunit l’ensemble des Etats membres) décide de l’admission de la Palestine comme membre de l’Unesco », dit la résolution adoptée par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre, parmi les pays présents lundi au siège de l’Unesco à Paris.

« L’entrée de la Palestine porte le nombre d’Etats membres de l’Unesco à 195 », a déclaré l’organisation dans un communiqué.

La quasi-totalité des pays arabes, africains et latino-américains se sont prononcés pour l’adhésion des Palestiniens, de même que la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Séance législative: neuf lois approuvées

Posted by jeunempl sur août 17, 2011

D.H. – ANI

Parlement libanais

Neuf lois ont été approuvées mercredi lors de la séance législative tenue au Parlement et présidée par le chef du Législatif Nabih Berri, alors que trois propositions de loi ont été transférées aux commissions compétentes pour une étude approfondie.

La séance, qui a été clôturée à 13h30 et qui reprendra mercredi prochain à 10h30, a vu l’approbation de neuf propositions de loi, notamment celles relatives à la loi anti-tabac, à l’octroi d’échelons aux inspecteurs et inspecteurs-adjoints dans le domaine éducatif et au financement des salaires des juges.

Quant à la proposition relative aux formalités électroniques, elle a été transférée aux commissions compétentes.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :