Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le projet de loi controversé sera soumis au Conseil des ministres aujourd’hui

Posted by jeunempl sur novembre 30, 2011

(L’Orient le Jour)

S’il est un sujet qui fédère tous les Libanais, c’est bien la hausse annoncée des salaires. Après plusieurs semaines de ping-pong acharné entre les différents agents économiques, le projet de loi élaboré par le ministère du Travail, et qui prend en compte les propositions du Comité de l’indice des prix, devrait être à l’ordre du jour du Conseil des ministres d’aujourd’hui. Ainsi, le ministre du Travail Charbel Nahas soumettra au gouvernement un texte qui se voudrait à égale distance de toutes les parties concernées, « ce texte n’est pas vraiment un compromis » a déclaré à L’OLJ le président de l’Association des commerçants de Beyrouth (ACB) et représentant du patronat au sein du Comité de l’indice des prix, Nicolas Chammas.

M. Chammas a précisé que le ministre Nahas tenait à ce que les indemnités de transport journalier soient relevées de 8 mille à 10 mille livres, soit 236 mille livres par mois et qu’ils soient indexés au salaire de base. « Dans ce cas-là, le salaire minimum serait égal à 861 mille livres, auxquelles s’ajouteraient les 9 % d’augmentation qui devraient revenir à la CNSS, donc un total de 938 mille livres. » M. Chammas a souligné que le patronat serait responsable de 7 % de cette augmentation et les 2 % restants seront portés par les salariés.

Une hausse de 17 % est également proposée sur la première tranche du premier million des salaires. Se félicitant du fait que le projet de loi ait adopté le taux d’inflation calculé par l’Administration centrale de la statistique (ACS), soit 17 %, M. Chammas a tenu toutefois à préciser que les organismes économiques rejettent toujours le fait que le gouvernement intervienne sur toutes les tranches de salaire ainsi que sur les indemnités de transport et les aides à l’éducation ; des aides qui seront de l’ordre de 40 mille livres par enfant scolarisé par mois, et pouvant aller jusqu’à 60 mille livres.

Par ailleurs, le texte qui sera soumis au Conseil des ministres prévoit une avance de 400 milliards de livres dont doit bénéficier la CNSS.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :