Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Science’

La Palestine devient membre à part entière de l’Unesco

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2011

La-Croix.com avec AFP

         

Les 193 nations membres de l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) se sont prononcés, lundi 31 octobre, en faveur de l’adhésion de la Palestine à l’organisation.
Cette adhésion est un premier succès dans leur démarche d’adhésion à l’Onu, déposée le 23 septembre à New-York par le président Mahmoud Abbas.

Les Palestiniens ont enregistré lundi 31 octobre à Paris une victoire diplomatique aussi symbolique que significative sur la voie de la reconnaissance de leur Etat, en obtenant le statut de membre à part entière de l’Unesco, l’une des principales agences de l’ONU. « La Conférence générale (qui réunit l’ensemble des Etats membres) décide de l’admission de la Palestine comme membre de l’Unesco », dit la résolution adoptée par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre, parmi les pays présents lundi au siège de l’Unesco à Paris.

« L’entrée de la Palestine porte le nombre d’Etats membres de l’Unesco à 195 », a déclaré l’organisation dans un communiqué.

La quasi-totalité des pays arabes, africains et latino-américains se sont prononcés pour l’adhésion des Palestiniens, de même que la Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hajj Hassan favorable à une modernisation des lois sur l’Agriculture

Posted by jeunempl sur octobre 25, 2011

D.CH. – ANI

Le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan a parrainé mardi le 4ème congrès de l’union mondiale pour la préservation des cultures au Moyen-Orient et au Nord de l’Afrique.

Le ministre a souligné dans son discours l’importance de la sécurité alimentaire et du développement durable.

Il a dans le même contexte abordé la nécessité de la modernisation des législations relatives au secteur de l’Agriculture, qui devraient être proches dans les pays arabes et méditerranéen, puisque notamment leurs marchés sont désormais ouverts.

Il a en outre abordé l’insuffisance dans le domaine des recherches scientifiques dans le Monde arabe, appelant à accorder à ce domaine l’importance qui lui est due.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

C’était au temps où le Liban rêvait de conquête des étoiles

Posted by jeunempl sur mai 4, 2011

Isabelle Regnier – Le Monde

Qui se souvient des fusées spatiales libanaises ? Il y a deux ans, comme la plupart de leurs congénères, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, le couple de plasticiens-cinéastes qui s’est fait connaître pour avoir filmé Catherine Deneuve sur la frontière israélienne dans Je veux voir (2008), n’avaient jamais entendu parler de ces engins. Aujourd’hui, ils terminent un documentaire sur le programme spatial qui les fit naître au début des années 1960. Son titre : Une fusée dans l’espace, l’étrange aventure de la conquête spatiale libanaise.

L’histoire est étrange en effet, et passionnante. Elle renvoie à une époque lointaine, pleine d’espoir, celle du panarabisme triomphant, quand la croyance dans la science, dans le progrès, dans la solidarité tiers-mondiste, animait le monde en général, et le monde arabe en particulier. « C’était un moment où l’on pouvait croire dans le changement social, soutient Khalil Joreige. Nous, nous avons hérité d’une autre société. »

Sous la houlette du scientifique Manoug Manougian, un Arménien né en Israël, une équipe de chercheurs de l’université Haigazian de Beyrouth a fait évoluer ses recherches sur la trajectoire vers un programme spatial. « C’étaient des rêveurs », estime Joana Hadjithomas. Après des débuts très artisanaux, les rapides succès de l’entreprise attirent l’attention de l’armée, puis de la nation entière, qui suit, galvanisée, les progrès de cette première fusée du monde arabe.

Peints en rouge, décorés d’un cèdre, les engins, dont les plus puissants atteignent Chypre, sont lancés le jour de la Fête de l’indépendance. Ils montent à la « une » des journaux, créent l’événement à la télévision. Le programme fait la fierté du pays jusqu’en 1967, quand les scientifiques de l’université Haigazian sont sur le point de créer un satellite.

Ce programme est arrêté net après la défaite arabe contre Israël, à la suite de « pressions internationales ». Le panarabisme a entamé son déclin. La radicalisation contre l’Occident et le communautarisme ont pris le relais. Le monde arabe a changé de visage. Et si le programme avait continué ? La question sera posée dans le film à travers une petite uchronie en dessin animé.

A en croire Hadjithomas et Joreige, cette histoire de fusée a été largement oubliée. C’est un timbre qui a attiré leur attention, dans un livre de la Fondation arabe pour l’image, cette institution de Beyrouth qui archive depuis des années la mémoire visuelle du monde arabe. La fusée au Cèdre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ayatollah Mohammad Hussein Fadlallah n’est plus

Posted by dodzi sur juillet 4, 2010

L’Orient le Jour

Le Grand ayatollah Mohammad Hussein Fadlallah est décédé dimanche à l’âge de 75 ans, a affirmé un de ses principaux conseillers. « Sayyed Fadlallah est mort », a déclaré ce proche sous couvert d’anonymat. L’ayatollah Fadlallah avait été admis vendredi à l’hôpital Bahmane dans la banlieue-sud de Beyrouth souffrant d’une hémorragie interne. Son état de santé s’était gravement détérioré samedi, nécessitant une intervention médicale aux soins intensifs de l’hôpital. La chaîne de télévision du Hezbollah, al-Manar, a interrompu ses programmes et diffusé des versets du Coran avec à l’écran un portrait fixe du Grand ayatollah. Le mouvement chiite libanais a regretté la disparition du « grand savant combattant Sayyed Fadlallah », estimant qu’elle constituait « une perte pour le Liban, la nation musulmane et le monde tout entier », selon al-Manar. Les routes menant à l’hôpital Bahmane et à la mosquée voisine Hassanein étaient coupées dimanche à la mi-journée et les proches du dignitaire s’étaient rassemblés dans la mosquée pour recevoir les condoléances.

« Sayyed Fadlallah représentait l’indépendance et le progrès et était un partisan de la science et du développement touten respectant les fondamentaux de la religion », a déclaré le ministre de la Santé, Mohammad Khalifé, à l’annonce du décès.

Mohammad Hussein Fadlallah était considéré comme le guide spirituel du Hezbollah, durant les premières années de ce mouvement fondé en 1982 avec le soutien des Gardiens de la Révolution iraniens.

À l’instar du leader actuel du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, il est inscrit par les États-Unis sur leur liste des « terroristes internationaux » établie en 1995. Il avait été accusé dans les années 1980 par les médias américains d’être à l’origine des prises d’otages d’Américains au Liban par des groupes radicaux liés à l’Iran. D’autres médias le présentaient également comme un médiateur dans cette crise, mais la nature de son rôle n’a jamais été élucidée.
Dès les premières années, les relations s’étaient distendues entre l’ayatollah et le Hezbollah à cause de l’influence grandissante de Téhéran sur le « parti de Dieu » mais le « Sayyed » (titre donné aux descendants du prophète Mahomet, ndlr) était resté un partisan de la Révolution islamique en Iran et de la lutte armée contre Israël.

Auteur de plusieurs ouvrages théologiques, il était connu pour son ouverture sur le développement scientifique et son audace dans l’interprétation des textes de l’islam (ijtihad, propre au chiisme). Le charismatique dignitaire à la barbe blanche et au visage serein était connu pour ses avis religieux tolérants, notamment vis-à-vis des femmes.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Programme politique de la Résistance libanaise, Hezbollah

Posted by jeunempl sur avril 24, 2009

MPLBelgique.org

« Programme politique du Hezbollah libanais traduit par Mouhamad Wehbe en collaboration avec translationbelgium et Al-manar Lebanon. »

hezbollah-drapeauDans la réforme politique

-L’abolition du sectarisme politique à travers la création d’un haut comité national pour l’abolition du confessionnalisme politique, comme stipulé dans l’accord national libanais.

-Une nouvelle loi électorale :
Une bonne réforme ne peut se compléter que dans l’élaboration d’une loi électorale moderne basée sur la proportionnalité, en même temps il faut parachever la réforme de la Constitution.

-Un développement équilibré :
Le principe d’un développement équilibré représente l’un des piliers de la réforme politique et, à cette fin, le texte a été prévu dans la Constitution réintroduction du ministère de la Planification, pour anticiper les besoins de toutes les régions dans les différents secteurs.

– La décentralisation administrative :
Le texte de la Constitution, dans son introduction, a reconsidéré les divisions administratives, en tenant compte de l’assimilation et la préservation de la coexistence. Or la décentralisation administrative, signifie : accorder un plus large pouvoir administratif aux municipalités et aux provinces pour renforcer les opportunités de développement et faciliter l’achèvement des opérations et des tâches administratives.

-Le pouvoir judiciaire :
Selon la constitution libanaise, le pouvoir judiciaire est une autorité indépendante, ainsi que les pouvoirs législatif et exécutif, et sachant que le pouvoir judiciaire se doit d’être juste et impartial, il doit garantir la primauté du droit, et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 7 Comments »

Liban: inauguration du premier bateau scientifique au Moyen-Orient

Posted by jeunempl sur avril 3, 2009

AFP

Un bateau scientifique chargé d’étudier les fonds marins le long des côtes libanaises a été inauguré vendredi au port de Beyrouth, une première au Moyen-Orient.

« Le lancement de ce bateau a pour mission d’appuyer la recherche en milieu marin », a déclaré Cosimo Lacirignola, directeur du Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM).

« C’est le premier bateau scientifique de ce type au Moyen-Orient », a-t-il souligné à l’AFP après la cérémonie organisée en présence du Premier ministre libanais Fouad Siniora et de l’ambassadeur d’Italie Gabriele Checchia.

Baptisé CANA-CNRS, le bateau est financé par le gouvernement italien en collaboration avec le CIHEAM, le Centre national de la recherche scientifique au Liban (CNRS) et l’ambassade d’Italie à Beyrouth.

Il étudiera 30 sites maritimes le long des côtes libanaises en vue d’élaborer des cartes maritimes et sismiques.

C’est au lendemain de la guerre de 2006 (12 juillet-14 août) entre le Hezbollah et Israël que l’opération CANA a démarré.

Durant ce conflit, 15.000 tonnes de pétrole se sont échappées au large des côtés après le bombardement israélien des réservoirs de la centrale électrique de Jiyé, au sud de Beyrouth.

« En juin, une carte indiquera aux baigneurs les zones à éviter », a déclaré à l’AFP Mouïn Hamzé, secrétaire général du CNRS.

Le bateau a été baptisé CANA en hommage à la localité de Cana, située au Liban sud, bombardée en 1996 et 2006 par l’armée israélienne.

Le gouvernement italien, le plus gros contributeur au projet, finance ces recherches à hauteur de 2,3 millions d’euros.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Beyrouth: le maire de Genève inaugure une exposition

Posted by jeunempl sur octobre 12, 2008

Swissinfo

Manuel Tornare - Maire de Genève (Suisse)

Manuel Tornare - Maire de Genève (Suisse)

Le maire de Genève Manuel Tornare a inauguré les premières Journées de la science de Beyrouth, au Liban. La manifestation propose notamment une exposition, fruit de la collaboration entre les deux villes.

« Nous sommes convaincus que par la culture, l’ouverture et la vulgarisation scientifique, nos deux villes pourront mettre en commun, au-delà de leurs caractéristiques pluriculturelles et pluriconfessionnelles souvent citées, une même soif de savoir et de partage des connaissances », a dit M. Tornare lors de la cérémonie d’inauguration vendredi soir à l’hippodrome de Beyrouth.

Le maire de Genève a souligné l’importance de la communauté libanaise à Genève et les relations spéciales qui unissent les deux villes. Ces premières Journées de la science ont ainsi vu le jour à l’initiative de l’homme d’affaires libanais vivant au bout du lac, Malek el Khoury.
Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :