Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘New York’

Ibrahim Maalouf : le souffle d’Orient et d’ailleurs

Posted by jeunempl sur avril 15, 2013

Lavenir.net

Ibrahim Maalouf - WindExilé en France avec sa famille lors de la période troublée vécue par le Liban, Ibrahim Maalouf est issu d’une famille d’artistes : un grand-père poète, un père musicien, un oncle (Amin Maalouf) écrivain de renom, tout menait Ibrahim vers une carrière artistique et une liberté d’expression défendue par ses proches depuis toujours. Avec son nouvel opus Wind, il réalise un double rêve : celui d’écrire une musique de film et de rendre hommage à un des plus grands musiciens de jazz, Miles Davis, à sa manière, c’est-à-dire avec sa trompette quart de ton :

«C’est une trompette inventée au début des années 60 par mon père et qui permet de jouer de la musique arabe, grâce à un quatrième piston, ça ne s’était jamais fait avant, et pour la musique arabe, c’était une vraie révolution. Avec cet instrument, je me rends compte qu’il y a deux mondes qui se divisent : il y a ceux qui se passionnent pour cette trompette et qui me demandent de faire des choses avec eux et il y a ceux qui ont peur de ce genre d’instrument hybride : est-ce du jazz ou pas? Est-ce de la musique arabe ou pas? Alors qu’on s’en fout! Mon instrument est un enfant de deux cultures qui évolue dans son temps et qui n’a pas besoin d’être identifié à l’une ou l’autre de ces cultures.»

Et le jazz est une musique de métissage.

Je suis entièrement d’accord, c’est pour ça que je pense que les [fondamentalistes] du jazz se trompent. Il y a beaucoup de gens dans le milieu du jazz qui vont dire que ce n’est pas du jazz. Moi je ne dis pas [c’est pas du jazz], je dis que je ne sais pas. Quand Charlie Parker est arrivé, même lui disait que sa musique n’était pas du jazz alors que quelques décennies plus tard, on se rend à l’évidence : c’est du jazz ! Donc on ne sait pas comment les choses vont évoluer, ce qui est sûr, c’est que ceux qui rejettent le métissage se trompent.

Votre nouvel album est enregistré à New York dans la configuration d’un quintet de jazz.

Les circonstances ont fait qu’on a enregistré à New York, c’est parce que deux musiciens travaillaient là-bas et ne pouvaient se déplacer. Sinon, j’aurais aimé enregistrer à Paris, comme Miles pour [Ascenseur pour l’Échafaud]. Chacun d’entre nous dans le quintet a essayé d’être respectueux d’une écriture qui a été celle de Miles Davis et d’une certaine époque, mais à la fois chacun apporte une couleur très personnelle et moi la mienne à la trompette, c’est évidemment la couleur orientale. L’environnement jazz de l’album est plus le prétexte, le contenu est ailleurs.

Wind est le fruit d’une commande de la Cinémathèque Française pour créer une bande-son d’un film muet : pourquoi La Proie du Vent de René Clair datant de 1927 ?

Parce que beaucoup de choses me plaisaient : la notion de voyage d’abord, il s’agit d’un homme qui part d’un pays pour arriver dans un autre et vit une histoire d’amour, donc il y a aussi l’amour ; une sorte de schizophrénie amoureuse, un dédoublement de personnalité qui me fascine ; c’est un aviateur, il est donc dans le Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ONU s’ouvre à la Palestine

Posted by jeunempl sur novembre 29, 2012

La Croix

  • Soixante-cinq ans jour pour jour après le plan de partage de la Palestine, le président Mahmoud Abbas demandera jeudi 29 novembre devant l’Assemblée générale des Nations unies le statut d’État non membre.
  • La France est le premier pays européen à annoncer son soutien à la demande palestinienne. Les États-Unis devraient voter « non ».
  • Israël, qui a échoué à réunir une « majorité morale » contre le projet palestinien à l’ONU, fait profil bas.

C’était il y a soixante-cinq ans, jour pour jour, l’Assemblée générale de l’ONU approuvait à New York, le 29 novembre 1947, le plan de partage de la Palestine par le vote de la résolution 181.

Ce plan prévoyait la partition de la Palestine mandataire en trois entités, la création d’un État juif et d’un État arabe, Jérusalem et sa proche banlieue étant placées sous contrôle international en tant que corpus separatum. Le plan, accepté par les dirigeants de la communauté juive en Palestine mandataire, fut rejeté par les dirigeants de la communauté arabe, ce qui entraîna la première guerre israélo-arabe.

LA RÉALITÉ DE LA PALESTINE AUJOURD’HUI EST TRÈS DIFFÉRENTE

La date choisie par le président palestinien, Mahmoud Abbas, pour demander le rang d’État non membre à l’ONU pour la Palestine – à l’instar du Saint-Siège – n’en est que plus symbolique.

Car, comparé au territoire que réservait le plan de partage, la réalité de la Palestine aujourd’hui est très différente. Entre-temps, la colonisation a grignoté le territoire palestinien, où sont installés 500 000 Israéliens.

Aujourd’hui, les Palestiniens contrôlent toujours moins de la moitié de la Cisjordanie, et, du fait de la poursuite de la colonisation, en contrôleront encore moins demain, jusqu’à ce que les Israéliens en décident autrement.

« L’IDÉE ÉTAIT ALORS DE PRÉSERVER L’UNITÉ EUROPÉENNE »

En Europe, la France a été le premier pays à se prononcer en faveur de la demande palestinienne. Paris s’est finalement décidé après avoir longuement envisagé de s’abstenir. « L’idée était alors de préserver l’unité européenne. Un consensus par défaut puisque certains pays comme l’Allemagne ou les Pays-Bas auraient refusé de voter “oui” et d’autres n’auraient jamais Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil poursuit sa tournée aux Etats-Unis

Posted by jeunempl sur octobre 1, 2012

R.CH. – ANI

Le ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil poursuit sa tournée aux Etats-Unis, visitant Detroit, Michigan, Cleveland, Ohio, Boston et arrivant à New York.

Un dîner a été organisé par la diaspora libanaise à New York, en l’honneur du ministre Bassil, au restaurant « Byblos ».

M. Bassil a prononcé un mot, en cette occasion, dans lequel il a souligné l’importance de construire des barrages d’eau, notant qu’il était inacceptable de ne construire qu’un seul barrage en cinquante ans, surtout que le Liban jouit d’importantes ressources hydrauliques qui peuvent être exploitées convenablement et assurer par la suite l’eau et l’électricité pour le pays, en plus des bénéfices engendrés par la vente du surplus d’eau.

« Est-il possible que les responsables libanais soient les mêmes durant la période de l’occupation et de la libération », s’est-il interrogé, appelant les Libanais à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un étudiant de McGill conteste le pouvoir des autorités américaines

Posted by dodzi sur avril 10, 2012

24h Montreal

Par Giuseppe Valiante

MONTRÉAL – Un étudiant à l’Université McGill conteste les pouvoirs octroyés aux douaniers américains qui leur donnent le droit de fouiller le contenu des appareils électroniques.

Pascal Abidor est étudiant au doctorat en études islamiques. Il dit avoir été menotté et détenu à la frontière américaine en mai 2010 pendant que les douaniers scrutaient le contenu de son ordinateur portatif. Il se rendait à New York en train pour aller visiter ses parents.

Abidor, qui possède la citoyenneté américaine, avait indiqué aux douaniers qu’il s’était rendu au Liban et en Jordanie dans les douze mois qui ont précédé son voyage à New York.

«Ils sont allés immédiatement vers mes photos», a-t-il relaté.

Les agents des services frontaliers ont trouvé des images de rassemblements du Hamas et du Hezbollah, deux groupes qui ont été placés dans la liste des organisations terroristes internationales par le département d’État américain.

Abidor a dit aux douaniers que les photos étaient pour sa thèse. Les agents des services frontaliers ne l’ont pas cru, a-t-il avancé.

Abidor et le regroupement des libertés civiles américaines attendent la décision d’un juge américain sur la constitutionnalité de la politique actuelle à l’égard des fouilles et des saisies d’appareils électroniques.

Selon des documents obtenus par l’American Civil Liberties Union (ACLU), 6671 voyageurs ont vu leur équipement informatique être scruté par les autorités américaines aux frontières entre le 1er octobre 2008 et le 2 juin 2010. Parmi eux, 32 % étaient des Canadiens. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Occident veut, mais il ne peut plus

Posted by jeunempl sur avril 4, 2012

L’Hebdo Magazine – Paul Khalifeh

Le monde change. Il n’est plus ce qu’il était en 2008, lorsque la crise des «Subprime», aux Etats-Unis, a entraîné les pays occidentaux dans la plus grave crise économique depuis le crash de 1929. Une crise qui s’est encore aggravée, en 2011, s’étendant à l’Europe, et montrant à quel point les économies nord-américaines et celles du Vieux continent sont interdépendantes.

Le monde n’est plus ce qu’il était en 2003, lorsque l’Amérique triomphante, sûre d’elle, enivrée par ses avancées technologiques, fière des performances de son économie, dopée par ses succès antérieurs sur la scène internationale, rassurée par l’absence de tout compétiteur de poids, tourne le dos au monde entier, y compris aux Nations unies et à ses partenaires occidentaux, et décide, avec une poignée d’auxiliaires, d’exercer pleinement son hégémonie unilatérale sur le monde. Alors, elle envahit l’Irak.

On découvrira, plus tard, que les prétextes avancés, pour justifier cette aventure sanglante, étaient des tissus de mensonges. Sa réputation en fut ternie. Les élites de l’époque n’avaient pas compris que la force de l’Amérique ne vient pas seulement des capacités technologiques exceptionnelles de son armée et de la taille de son PIB, mais aussi, et surtout, de l’attraction intellectuelle, culturelle et morale qu’elle exerçait sur le monde. L’arrogance de la force -ou la force arrogante- a transformé le rêve américain, source d’espoir pour une bonne partie de l’humanité, en cauchemar, alimenté par les horribles images d’Abou Ghreib, de Guantanamo, de Haditha, des excès de Blackwater…

Barack Obama et son Administration, et derrière eux l’establishment, ont fait une bonne évaluation de la situation. Ils ont abandonné Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Guerre d’influence au Moyen-Orient : Bras de fer russo-occidental sur la Syrie

Posted by jeunempl sur février 5, 2012

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Révoltes en SyrieAlors que les affrontements se rapprochent de Damas, une solution diplomatique est-elle en train de voir le jour? Après avoir bloqué mardi le projet de résolution des Nations unies, porté par les puissances occidentales, Moscou travaille à une adaptation du dernier plan de la Ligue arabe que pourrait accepter Bachar al-Assad.

Le 28 janvier dernier, la Ligue arabe décide de suspendre sa mission d’observation en Syrie en raison de la «recrudescence des violences». «La décision de suspendre la mission des observateurs a été prise, après une série de consultations avec les ministres arabes des Affaires étrangères, en raison de la recrudescence des violences dont sont victimes les civils», a annoncé dans un communiqué le secrétaire général de l’organisation, Nabil al-Arabi. La veille, le chef de la mission d’observation de la Ligue arabe, le général soudanais Mohammed Ahmed Moustapha al-Dabi, avait déploré une augmentation «importante» des violences, en particulier à Homs, Hama et à Idleb. «La situation actuelle, en termes de violence, n’aide pas à préparer une atmosphère permettant d’obtenir que toutes les parties s’assoient à la table des négociations», principal objectif du plan arabe de sortie de crise. Al-Arabi accuse le régime syrien d’avoir «choisi l’option de l’escalade».

Blocage à l’Onu

Pour faire monter la pression sur le régime, le Conseil national syrien (CNS) et la Ligue arabe qu’al-Arabi semble codiriger avec le ministre des Affaires étrangères du Qatar, cheikh Hamad ben Jassem ben Jaber Al Thani ont décidé de porter l’affaire devant les Nations unies. Vendredi dernier, Paris, Londres et Berlin ont présenté au Conseil de sécurité un projet de résolution qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Marée noire de 2006 : l’ONU somme Israël d’indemniser le Liban

Posted by jeunempl sur décembre 24, 2011

(S.B. – L’Orient le Jour)

L’ensemble des côtes libanaises au nord de Jiyeh a été frappé de plein fouet par la nappe de pétrole.

Le ministère de l’Environnement a annoncé vendredi que l’Assemblée générale des Nations unies a voté jeudi en faveur d’une décision qui demande au gouvernement israélien « d’assumer ses responsabilités et de payer immédiatement des indemnités au Liban et aux autres pays qui ont été touchés par la marée noire » de 2006.

Rappelons que cette marée noire avait été causée par un bombardement israélien sur les réservoirs de pétrole de la centrale électrique de Jiyeh (sud de Beyrouth), durant l’agression israélienne contre le Liban en juillet 2006. L’ensemble des côtes libanaises au nord de Jiyeh a été frappé de plein fouet par la nappe de pétrole, ainsi qu’une partie des côtes syriennes.

Jeudi, 165 États ont voté en faveur de la décision, et huit contre, parmi eux Israël, les États-Unis, le Canada et l’Australie. Six autres États se sont abstenus, et 14 étaient absents.

Le communiqué du ministère de l’Environnement précise que le ministre Nazem el-Khoury avait soulevé ce problème lors de son intervention à l’ONU le 20 septembre, à l’occasion d’une réunion sur « la lutte contre la désertification, la dégradation des sols et la sécheresse, dans le cadre du développement durable et du combat contre la pauvreté », qui avait eu lieu à New York.

Le texte de la décision précise que « l’Assemblée générale répète, pour la sixième année consécutive, son inquiétude conernant l’impact négatif de ce bombardement des forces de l’armée de l’air israélienne » sur le Liban. La marée noire, rappelle le texte, « a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Palestine devient membre à part entière de l’Unesco

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2011

La-Croix.com avec AFP

         

Les 193 nations membres de l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) se sont prononcés, lundi 31 octobre, en faveur de l’adhésion de la Palestine à l’organisation.
Cette adhésion est un premier succès dans leur démarche d’adhésion à l’Onu, déposée le 23 septembre à New-York par le président Mahmoud Abbas.

Les Palestiniens ont enregistré lundi 31 octobre à Paris une victoire diplomatique aussi symbolique que significative sur la voie de la reconnaissance de leur Etat, en obtenant le statut de membre à part entière de l’Unesco, l’une des principales agences de l’ONU. « La Conférence générale (qui réunit l’ensemble des Etats membres) décide de l’admission de la Palestine comme membre de l’Unesco », dit la résolution adoptée par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre, parmi les pays présents lundi au siège de l’Unesco à Paris.

« L’entrée de la Palestine porte le nombre d’Etats membres de l’Unesco à 195 », a déclaré l’organisation dans un communiqué.

La quasi-totalité des pays arabes, africains et latino-américains se sont prononcés pour l’adhésion des Palestiniens, de même que la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Raï : « Nous sommes les amis de tous, mais nous ne serons les esclaves de personne »

Posted by jeunempl sur octobre 9, 2011

(Fady Noun – L’Orient le Jour)

Le patriarche maronite Mgr Rahi

Le patriarche Raï est revenu, pour « L’Orient-Le Jour », sur les propos qu’il a tenus en France et qui ont fait polémique.

Revenant, à la demande de L’Orient-Le Jour, sur les propos qui lui ont été attribués lors de sa visite à Paris, le chef de l’Église maronite a tenu, une fois de plus, à partir des États-Unis, où il se trouve en tournée pastorale, à remettre ces paroles dans leur contexte et à en souligner les prolongements politiques exacts.

Devant les responsables français qui l’ont, a-t-il dit, « royalement reçu », le patriarche maronite a affirmé « avoir exprimé ses craintes de voir la composante armée de l’opposition syrienne, c’est-à-dire les Frères musulmans, dominer le mouvement de contestation et finir par prévaloir ».

Dans ce cas, a-t-il ajouté, « les spécialistes estiment qu’une guerre civile pourrait éclater, avec les risques d’une partition du pays et l’apparition d’une entité alaouite, prélude à une réaction en chaîne de partitions qui donneraient naissance à un Moyen-Orient formé d’États à base ethnico-religieuse. J’ai dit à mes hôtes français les graves dangers que ces perspectives feraient courir aux chrétiens de Syrie, a-t-il dit en substance. Je me suis efforcé d’exposer aux responsables français toute la portée de ce danger. »

C’est dans ce contexte que, ayant entendu le ministre français des Affaires étrangères affirmer que « le président Assad est fini », le patriarche avait affirmé devant des journalistes qu’il aurait fallu – au temps passé – lui donner plus de chances, ou, pour peu qu’on convienne que ces paroles étaient susceptibles d’être mal interprétées, qu’il aurait fallu donner « plus de chances aux réformes » qu’il avait annoncées en mars dernier.

La terminologie américaine

En ce qui concerne le Hezbollah, le patriarche a affirmé qu’il « n’a pas endossé inconditionnellement les armes du Hezbollah, loin de là, mais qu’il a mis en évidence, aux yeux de ses interlocuteurs, les motifs internes que ce parti lui-même invoque pour conserver ses armes, et surtout qu’il a catégoriquement refusé de reprendre à son compte la terminologie de l’administration américaine, qui considère que le Hezbollah est “ une organisation terroriste ” ».
« Nous sommes les amis de tous, mais nous ne serons les esclaves de personne », a dit à ce propos le patriarche Raï, tout en assurant que la France était revenue sur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Palestiniens revendiquent huit voix sur 15 au Conseil de sécurité

Posted by jeunempl sur septembre 29, 2011

AFP

Les Palestiniens ont revendiqué jeudi les voix de huit des quinze membres du Conseil de sécurité de l’ONU en faveur de leur demande d’adhésion d’un Etat de Palestine.

Ce soutien est encore insuffisant car il leur faut obtenir au moins neuf voix pour que leur requête puisse faire l’objet d’une « recommandation » du Conseil de sécurité puis d’un vote de l’Assemblée générale de l’ONU.

« Nous avons huit Etats qui voteront pour la Palestine au Conseil de sécurité. Et nous travaillons d’arrache-pied pour en avoir un neuvième et un dixième », a déclaré aux journalistes le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki.
Six membres du Conseil de sécurité, permanents ou non, ont déjà dit qu’ils approuvaient la demande palestinienne: Chine, Russie, Brésil, Inde, Liban et Afrique du Sud.

M. al-Malki a indiqué qu’il avait reçu des assurances du Nigeria et du Gabon qu’ils voteraient en faveur d’un Etat palestinien. « Nous sommes en train de travailler sur la Bosnie, la Colombie e le Portugal », a-t-il ajouté.

Plusieurs membres du Conseil de sécurité sont indécis ou n’ont pas révélé leur position: la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, le Nigeria, le Gabon, la Bosnie et le Portugal. La Colombie a fait savoir qu’elle s’abstiendrait.

Le président Mahmoud Abbas a présenté vendredi la demande historique d’adhésion d’un Etat de Palestine comme membre à part entière de l’ONU sur la base des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :