Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Phalangistes’

Le Conseil des Ministres approuve la proposition de loi électorale basée sur la proportionnelle

Posted by dodzi sur août 8, 2012

MPLBelgique.org

C’était une séance fructueuse qui a eu lieu hier au siège du Conseil des Ministres. Parmi les points les plus importants: la discussion et l’approbation de la proposition de la nouvelle loi électorale basée sur la proportionnelle. Le débat tournait notamment autour de la taille des circonscriptions, plutôt que sur le système à implémenter – la proportionnelle ou la majoritaire à taille réduite. Au final, un compromis a permis à une nouvelle proposition de loi de naître: 13 circonscriptions de taille moyenne. Bien qu’approuvée par le Conseil des Ministres, la proposition de loi doit encore passer par l’Assemblée Nationale. Dans l’opposition, on cite déjà un projet mort-né.

Les circonscriptions sont réparties comme suit:

Liban Nord:
– Akkar-Minieh-Donniyeh: 10 sièges
– Tripoli: 8 sièges
– Zghorta-Bcharreh-Koura-Batroun: 10 sièges

Mont Liban:
– Kesrouan-Jbeil: 8 sièges
– Baabda-Matn: 14 sièges
– Aley-Chouf: 13 sièges

Beyrouth:
– Achrafieh-Rmeil-Saïfi-Bachoura: 9 sièges
– Ras-Beyrouth-Mreisseh-Minet el Hosn-Zouqak el Blat- Mazraa-Msaitbeh: 10 sièges

Liban-Sud:
– Jezzine-Saïda-Zahrani-Tyr: 12 sièges
– Nabatiyeh-Marjeyoun-Hasbaya-Bint Jbeil: 11 sièges

Bekaa:
– Baalbak-Hermel: 10 sièges
– Zahle: 7 sièges
– Bekaa-Ouest-Rachaya: 6 sièges

Expatriés: 6 sièges

Un pas vers l’avant, malgré certaines irrégularités

D’après nos analyses, la loi électorale proposée met certains arrangements en question: pourquoi une telle différence de taille entre les districts de Baabda-Matn (14 sièges) et de Bekaa-Ouest (6 sièges)? En effet, il était possible de réarranger les districts existant tout en évitant une telle divergence de taille entre le plus grand et le plus petit district. Pour comprendre, il s’agit de deux districts ayant de nombreuses minorités. Mais en allouant à un district 14 sièges et à un autre que 6, le système risque de soutenir les petits groupes (partis politiques ou communautés) dans l’un, et de les discriminer dans l’autre. En effet, afin d’obtenir un siège à Baabda-Matn, il ne faudra obtenir qu’un minimum de 7,14% des voix, alors qu’il faudra obtenir un minimum de 16,66% des voix à Bekaa-Ouest.

Or les communautés druzes et chiites ne représente que 14% de la population de Bekaa-Ouest chacune. Insuffisant pour faire élire un représentant par eux-même. Une répartition proportionnelle des communautés dans un district permet donc de faire élire plus de députés que dans un autre.

L’ouverture du débat et l’action qui s’en est suivie en faveur de la proportionnelle constitue néanmoins un pas dans la bonne direction. Le système offre une meilleure représentativité des minorités dans les grands districts, permet l’accès au Parlement pour les petits et moyens partis, et permet au long terme de sortir du système confessionnel.

Vous pouvez lire notre analyse détaillée permettant de mieux comprendre le système.

De plus, la loi électorale fait une avancée supplémentaire vers plus de démocratie, en allouant un quota de 10% pour les femmes. On est bien loin des 30% suggérés par certains progressistes, mais il s’agit d’une première au Liban. Les expatriés pourront également bénéficier du droit de vote dans les ambassades et les consulats. 6 sièges, 3 chrétiens et 3 musulmans ont été ajouté pour ceux-ci, portant à 134 le nombre total de députés au Parlement. Plus encore, les militaires auront pour la première fois le droit de vote en 2013.

D’autres réformes aux aspects plus techniques ont également été apportés. Citons entre autre plus de facilités pour les handicapés.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Elections 2013, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A. Gemayel appelle à dissocier le Liban de la crise en Syrie

Posted by dodzi sur avril 10, 2012

L’Orient le Jour

Le chef suprême des Kataëb, l’ancien président Amine Gemayel, a exprimé sa crainte que la crise syrienne n’atteigne le Liban à cause des divergences dans les prises de position des parties libanaises à l’égard du régime baasiste. « Le Liban devrait se dissocier des développements en Syrie », a insisté M. Gemayel. Pour le chef des Kataëb, toutes les factions ont un intérêt commun, celui de préserver la stabilité du pays, ajoutant que ni le Hezbollah ni ses adversaires politiques n’ont intérêt dans une éventuelle l’escalade.

Sur la situation en Syrie, Amine Gemayel a assuré que nul ne peut prédire comment les choses tourneront tant que le régime continue dans la répression et que la révolte persiste. « Nous devons convaincre le régime syrien actuel ou n’importe quel autre régime qui prendrait le pouvoir que le Liban n’a pas l’intention d’interférer dans les affaires syriennes afin que la Syrie n’interfère pas dans les nôtres », a ajouté M. Gemayel.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Après la tentative d’assassinat de Geagea, un déploiement de « combattants chrétiens » près de la banlieue sud ?

Posted by dodzi sur avril 10, 2012

Avec L’Orient le Jour

[Note du MPLBelgique.org : Cet article vous est proposé dans le cadre d’une sensibilisation sur les techniques de propagande utilisées par le clan Hariri. L’objectif de cette propagande a toujours été d’instrumentaliser la peur des Chrétiens face à la montée démographique musulmane au Liban… pour les anesthésier face à la corruption du clan Hariri. Or les Chrétiens du Liban n’ont plus envie de se battre pour l’un ou l’autre chef de guerre en déroute complète et sans vision pour leur pays si ce n’est leurs intentions belliqueuses, la diabolisation de l’autre… et la guerre, encore et toujours la guerre]

Le Liban aurait flirté avec la guerre civile la semaine dernière, après la tentative d’assassinat du chef des Forces libanaises (FL), Samir Geagea (Note du MPLBelgique.org: dont 90% des chrétiens s’échangent des blagues via Facebook, Twitter, Whatsapp et autres applications), rapporte lundi le quotidien koweïtien al-Siyassa.

Comparant la situation à celle que le pays a vécue suite à l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri en 2005, al-Siyassa (Note du MPLBelgique.org: média koweitien de propagande anti-Hezbollah) révèle que « des centaines de combattants FL, Kataëb (Note du MPLBelgique.org: qui ont pourtant tendance à se dissocier des FL) et du Parti national libéral (PNL), soutenus par des soldats de l’armée libanaise (Note du MPLBelgique.org: probablement la partie la plus comique de l’article car l’Armée Libanaise est soutenue par la résistance au Sud et par-dessus n’a toujours pas effacé de sa mémoire les massacres de la milice de Geagea à son encontre lors de la guerre civile libanaise. Dernièrement, l’Armée Libanaise fut la cible d’une campagne de dénigrement du clan du 14 Mars et des Forces Libanaises en particulier), se sont dirigés vers les régions limitrophes de la banlieue sud de Beyrouth ».

Citant un ancien responsable sécuritaire libanais résidant à Paris, le quotidien a précisé que les combattants en provenance de Hazmiyeh et de Fiyaddiyé se sont déployés à Aïn el-Remmané et à Baabda, deux régions proches de la banlieue sud, dans le but d’attaquer Chiyah puis le fief du Hezbollah. Ce responsable assure que les Renseignements libanais ont confirmé que « près de 2.300 combattants chrétiens se sont déployés dans ces régions ».(Note du MPLBelgique.org: 2300 personnes auraient donc pris au sérieux cette blague? Nos informations et sources présents sur place n’indiquent aucun mouvement suspect dans la région de Ain el Remmaneh ce jour-là. Les Chrétiens avaient d’autres chats à fouetter -préparation des fêtes de Pâques et du jeudi Saint- que d’aller se battre pour un criminel et un pseudo-leader entrain de chavirer au niveau chrétien à la suite de ses dernières positions pro-salafistes.)

Le conflit sectaire a été évité de justesse, Samir Geagea ayant survécu à l’attaque (Note MplBelgique.org : survécu au péché de son mensonge…), ajoute le responsable.

Posted in Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Rififi au sein du clan Hariri après un clash entre FSI et Kataeb

Posted by jeunempl sur mars 10, 2012

MPLBelgique.org

Alors que la manifestation du parti Kataeb était destinée à mettre en avant une question éminemment culturelle et historique du Liban, la politisation du dossier du « Livre d’Histoire scolaire » semble à l’origine de l’agressivité soudaine de ses partisans vis-à-vis des Forces de Sécurité (FSI). Ces derniers n’ayant à leur tout pas manqué de barbarie. Les FSI sont dirigés par le général Achraf Rifi, un ami de Saad Hariri… le raccourci est donc inévitable quant à une conséquence sur les relations internes au sein de ce clan. Témoins de ce comportement agressif, les Forces de Sécurité Intérieure s’en sortent avec 4 blessés… mais cette histoire risque de marquer le début « visible » d’une division plus profonde au sein de la coalition haririenne. 

Sécurité – La manifestation pour le livre d’histoire enregistre des blessés

S.N. – ANI

« Si tu veux vaincre un peuple, oublie son histoire » : portant ce slogan, les étudiants des Kataeb et du PNL ont manifestés samedi à la place Ryad el-Solh au centre-ville de Beyrouth.

Les protestations portent notamment sur l’affaire controversée du livre d’histoire commun pour le programme scolaire libanais.

Toutefois, un clash a éclaté entre les manifestants et les FSI enregistrant jusqu’à l’heure 4 blessés des Forces de sécurité.

La réponse de Sami Gemayel aux FSI, et à travers l’avertissement lancé à Hariri, ne laisse aucune Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les livres scolaires du secteur public seront gratuits à partir de l’année prochaine

Posted by dodzi sur mars 8, 2012

L’Orient le Jour

À partir de l’an prochain, les écoliers des cycles complémentaire et secondaire du secteur public recevront leurs ouvrages scolaires gratuitement.

Présentée par le député Samy Gemayel, une proposition de loi en ce sens a été approuvée hier par la commission parlementaire des Finances et du Budget qui a tenu sa réunion sous la présidence de M. Ibrahim Kanaan et en présence des ministres de l’Éducation, Hassan Diab, et de la Santé, Ali Hassan Khalil, ainsi que de représentants de l’ordre des hôpitaux, du ministère des Finances, de l’ordre des médecins et du ministère de l’Éducation.
À la presse, M. Kanaan a expliqué qu’en application de la loi sur le caractère obligatoire de l’enseignement primaire et complémentaire et de la distribution gratuite des livres scolaires, la commission a approuvé la proposition de loi du député Samy Gemayel, en y introduisant quelques amendements « pour donner au ministère des Finances le droit d’organiser la distribution des ouvrages et pour établir le mécanisme de prêt et de retour des livres qui appartiennent en définitive à l’État et qui doivent être passés d’un élève à l’autre ».

À son tour, M. Gemayel a félicité les deux commissions des Finances et de l’Éducation pour avoir approuvé son texte, précisant qu’il sera en vigueur à partir de l’an prochain dès qu’il sera approuvé par le Parlement. Il a exprimé l’espoir qu’il sera voté au cours de la réunion parlementaire du 15 mars. « C’est une importante réalisation que nous venons d’enregistrer en faveur de tous les enfants du Liban, à qui la possibilité d’apprendre gratuitement est maintenant offerte, sans distinctions communautaire ou politique », a déclaré M. Gemayel. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : les dégâts invisibles des guerres

Posted by dodzi sur novembre 3, 2011

RTBF

Par W. Fayoumi

Onze ans après la fin de la guerre de 2006, qui a vu une partie du pays dévastée par les bombardements israéliens, le Liban n’en finit pas de se reconstruire. Malgré la situation politique instable et la crise économique, les traces de son histoire difficile s’effacent avec les années. Mais les cicatrices de la société libanaise restent bien présentes, dans des endroits moins visibles.

La voiture nous mène vers le quartier de Bourj-al-Barajneh, dans la banlieue sud de Beyrouth. Ici se concentre une grande partie de la population pauvre de la capitale. En majorité chiites, les habitants vivent dans un entrelacs chaotique de constructions en partie détruites. Des fils électriques forment une toile improbable, pendant sur les murs, traversant le ciel au-dessus des rues animées.

C’est là que nous allons, à l’hôpital dirigé par la Société du Croissant rouge palestinien (PRCS) et par l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations-unies pour les réfugiés). MSF y tient, depuis 2008, des consultations en santé mentale. « Après la guerre de 2006, le constat était effrayant. Le fossé entre les besoins et ce qui existait sur le terrain était énorme« , explique Fabio Forgione, responsable du projet de santé mentale communautaire, initié en 2008.

Selon une enquête de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), menée avant le conflit, 49% de la population du Liban avait un lien direct avec les dégâts humains et matériels liés aux divers combats armés, et 17% était atteinte de troubles mentaux.

A Bourj-el-Barajneh, les traumatismes mentaux sont encore plus endémiques. 25% des réfugiés palestiniens dans le camp souffriraient de séquelles psychologiques ou psychiatriques nécessitant un suivi. Il y a surtout l’histoire du camp, suite violences armées incessantes : siège par l’armée israélienne et les milices phalangistes en 1982, blocus des milices pro-syriennes en 1984, bombardements en 1994 et en 2006… Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gemayel : nous ne sommes pas concernés par les communiqués du 14 Mars qui menacent d’avoir recours à la rue

Posted by jeunempl sur juin 27, 2011

ANI

L’ancien président de la République et chef du parti Kataeb, Amine Gemayel, a souligné que son parti « veut une opposition objective », ajoutant : « nous ne sommes pas concernés par les communiqués du secrétariat des Forces du 14 Mars qui menacent d’avoir recours à la rue, et nul ne nous oblige d’y participer ».

« Plus le gouvernement prendra en considération nos inquiétudes, plus nous serons objectifs », a-t-il affirmé.

Dans ce cadre, M. Gemayel, lors d’une entrevue accordée à la chaîne New TV, s’est demandé si le gouvernement Mikati « pourra faire l’équilibre entre veiller sur les résolutions internationales et répondre aux aspirations du Hezbollah ».

Et d’ajouter : « Nous n’avons aucun problème avec le Premier ministre Mikati, ni avec les nouveaux ministres, mais plutôt avec les buts derrière ce gouvernement, notamment la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gemayel rencontre Amr Moussa : »Hariri est le plus compétent pour le poste de Premier ministre »

Posted by jeunempl sur janvier 31, 2011

Iloubnan.info

[Rétrospective: c’était il y a moins d’une semaine…]

« Hariri est le plus compétent pour la présidence du gouvernement. Ce sont les élections législatives (de 2009 ndlr) qui ont abouti à la majorité parlementaire », a déclaré dimanche, de la capitale égyptienne, l’ancien président libanais et actuelle chef du Parti Kataëb, Amine Gemayel, après sa rencontre avec le Secrétaire de la Ligue arabe Amro Moussa au Caire. »La légitimité de M. Hariri comme premier ministre émane du fait que la coaltion du14 Mars (dont Saad Hariri est une figure emblématique ndlr) a remporté les dernières élections », a ajouté M. Gemayel. Il a affirmé que « la majorité conserve toujours la première position à l’intérieur du parlement malgré le nouveau positionnement de Joumblatt vers l’autre camp ».

Selon M. Gemayel, « il ya des pressions imposées sur les députés et il y a des pressions militaires imposées dans la rue comme nous avons témoigné depuis quelques jours dans les rues de Beyrouth » (des rassemblements de militants de l’opposition mardi dernier ont suscité une tension dans les rues de la capitale et provoqué la fermeture de plusieurs écoles pendant quelques heures ainsi que le déploiement de l’armée). Gemayel a par ailleurs affirmé que « le projet de son groupe politique est l’établissement de l’Etat et le renforcement des institutions constitutionnels et la réalisation de la souveraineté sur tout le territoire libanais ».

De son coté Amr Moussa a qualifié de « grave » la situation au Liban. « La stabilité du Liban est en danger », a-t-il dit. Il a affirmé que « l’entente nationale entre les différentes factions libanaises politiques est la véritable clé pour résoudre la crise libanaise ».

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le parti Kataëb: Comme le phénix, il renaît de ses cendres

Posted by jeunempl sur septembre 11, 2010

Arlette Kassas – L’Hebdo Magazine

En 2011, le parti Kataëb –le rocher comme le surnomment avec fierté ses partisans – célébrera son 75e anniversaire. Une série d’activités marqueront cette date-événement. Sous le slogan «Dieu, patrie, famille», le parti a été un acteur principal de l’une des périodes les plus importantes et les plus douloureuses de l’histoire du Liban.

D’une génération à l’autre, les hommes et les femmes de la dynastie des Gemayel ont lutté pour un Liban conforme à leurs principes. La famille compte cinq martyrs: Amine Assouad, Manuel, Maya, Bachir et Pierre. Comme le dit si bien Sami, député du Metn, «les Gemayel, c’est comme une armée. Elle avance. Quand l’un tombe, il y a toujours quelqu’un qui continue».

Depuis 1936, le parti lutte pour défendre ses constantes. Il connaît des hauts et des bas et des différends internes l’ont parfois déchiré. Selon des cadres phalangistes, le parti est, aujourd’hui, sur la voie d’une guérison complète. Il reprend avec force son rôle sur la scène politique.

Les Phalanges libanaises, plus souvent désignées par Kataëb, ont été fondées en 1936 par Pierre Gemayel, Georges Naccache, Charles Hélou, Hamid Frangié remplacé par Emile Yared, et Chafic Nassif. Les premiers partisans ont milité pour l’indépendance du Liban. Le parti Kataëb, conformément à sa constitution, défend une démocratie sociale basée sur «une liberté qui n’est pas celle des capitalistes et une égalité qui n’est pas celle des communistes». Il se voulait, au départ, un mouvement à caractère Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Sayegh: Gemayel se rendra en Syrie uniquement pour l’intêret du Liban

Posted by dodzi sur mars 17, 2010

Iloubnan.info

Si cette visite jouera en faveur des intêrets du Liban et si jamais le patriarche Nasrallah Boutros Sfeir accepte, le chef du parti des Kataeb Amin Gemayel n’aura aucun problème à se rendre en Syrie, a déclaré le ministre des Affaires Sociales Selim Sayegh lors d’une interview avec le journal koweitien Al-Anbaa.

Il a par ailleurs discuté de la prochaine visite à Damas du chef du Parti Socialite Progressite le député Walid Jumblatt se demandant ainsi de sa valeur, ajoutant que le premier ministre Saad Hariri s’est rendu en Syrie en décembre dernier en tant que premier ministre et ce dans le cadre d’une visite ayant pour but d’établir des relations bilatérales équilibrées entre les deux pays.

Sayegh a par ailleurs appelé à améliorer les liens diplomatiques entre Beyrouth et Damas à l’issue de la réouverture d’ambassades au sein des deux capitales en 2008. L’object du Dialogue National est de désarmer le Hezbollah et de placer toutes les armes sous le contrôle de l’Etat, a ajouté Sayegh.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :