Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘organisation’

La Palestine devient membre à part entière de l’Unesco

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2011

La-Croix.com avec AFP

         

Les 193 nations membres de l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) se sont prononcés, lundi 31 octobre, en faveur de l’adhésion de la Palestine à l’organisation.
Cette adhésion est un premier succès dans leur démarche d’adhésion à l’Onu, déposée le 23 septembre à New-York par le président Mahmoud Abbas.

Les Palestiniens ont enregistré lundi 31 octobre à Paris une victoire diplomatique aussi symbolique que significative sur la voie de la reconnaissance de leur Etat, en obtenant le statut de membre à part entière de l’Unesco, l’une des principales agences de l’ONU. « La Conférence générale (qui réunit l’ensemble des Etats membres) décide de l’admission de la Palestine comme membre de l’Unesco », dit la résolution adoptée par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre, parmi les pays présents lundi au siège de l’Unesco à Paris.

« L’entrée de la Palestine porte le nombre d’Etats membres de l’Unesco à 195 », a déclaré l’organisation dans un communiqué.

La quasi-totalité des pays arabes, africains et latino-américains se sont prononcés pour l’adhésion des Palestiniens, de même que la Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réconcilier patronat et salariés autour d’un projet de croissance

Posted by jeunempl sur octobre 25, 2011

Par Charbel Nahas (publié sur L’Orient le Jour)

« La compétitivité du Liban est en flagrant recul », note le ministre du Travail, Charbel Nahas. Analyse Patronat et salariés sont mécontents de la décision d’ajustement des salaires qui a été prise en Conseil des ministres. Cela était prévisible. Dès le départ, le Comité de l’indice des prix que je préside en tant que ministre du Travail a cherché à sortir du tête-à-tête dans lequel employeurs et employés ont été placés pour proposer une solution satisfaisant les revendications légitimes des deux parties, ainsi que celles de l’ensemble des Libanais, à travers une redéfinition des priorités de la politique économique et sociale de l’État. Les instances économiques en appellent aujourd’hui au dialogue pour la définition d’une politique « globale » dont la traduction doit se faire dans le budget pour l’année 2012. Je suis prêt à engager ce dialogue dans les plus brefs délais. En attendant, je pense utile de porter à la connaissance du public les propositions remises par le Comité de l’indice des prix dans son rapport au Conseil des ministres. Pour comprendre ces propositions, il est nécessaire au préalable de brosser le tableau de la situation de l’emploi, de l’inflation et de la répartition des richesses au Liban.

Forte inflation

Le niveau des prix a beaucoup augmenté. En valeur absolue, le taux d’inflation entre 1996 et 2011 a atteint les 100 %. Par comparaison avec le niveau des prix mondiaux, la hausse est supérieure de 21 % au Liban.
L’augmentation des prix des biens et services non échangeables (comme le transport, les télécommunications, l’enseignement, les loisirs, etc.) est le principal facteur de cette inflation sur le long terme. L’augmentation des prix alimentaires (et des produits ménagers en général) est restée relativement limitée jusqu’à ce que la crise alimentaire mondiale ne provoque leur flambée ces dernières années. Mais le fait que les prix de ces denrées augmentent trois fois plus au Liban que les moyennes mondiales révèlent bien que les causes de l’inflation sont internes.

Recul de la compétitivité de l’économie

La compétitivité du Liban est en flagrant recul. Entre 1991 et 2009, le taux de change réel a triplé suivant en cela la même augmentation que les dépôts bancaires. L’explication tient au fait que les flux de capitaux d’une abondance exceptionnelle dont a bénéficié le Liban ont surtout alimenté la consommation au détriment de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le premier piège tendu au gouvernement Mikati

Posted by jeunempl sur juin 20, 2011

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Après les tirs des armes à feu, place aux tirs des déclarations verbales. Entre les députés du Nord appartenant au bloc du Futur et les ministres originaires de Tripoli au sein du nouveau gouvernement, la polémique bat son plein et donne un avant-goût de ce qui attend la nouvelle équipe. Pourtant, ceux qui analysent les événements de vendredi loin de toute affectivité estiment que ce qui s’est passé est bien plus important que la rivalité devenue ordinaire entre les partisans du courant du Futur furieux d’avoir perdu le pouvoir et ceux des nouveaux ministres. Il est ainsi arrivé aux miliciens de Bab Tebbaneh et à ceux de Baal Mohsen de se battre pendant des mois sans faire six victimes, comme cela a été le cas en quelques heures vendredi. Il y a donc eu, selon les milieux gouvernementaux, un coup bien prémédité et précis qui consistait à verser rapidement le sang et à faire des victimes pour provoquer une nouvelle cassure au sein de la société tripolitaine et dans le tissu social libanais en général. D’ailleurs, le Premier ministre Nagib Mikati, qui se rendait dans sa ville natale pour la première fois depuis la formation du gouvernement et qui arrivait en quelque sorte dans une atmosphère de liesse, a immédiatement annulé toutes les festivités prévues et cessé de recevoir ceux qui voulaient le féliciter.

C’est dire, ajoutent ces milieux, que ceux qui avaient planifié le coup voyaient grand et avaient des enjeux qui dépassaient les frontières du Liban. Au départ, selon eux, il y avait certainement une curieuse coïncidence. La visite de Nagib Mikati et des nouveaux ministres à Tripoli avait été annoncée à l’avance ainsi que les festivités prévues. Et pourtant, la Ligue des étudiants islamiques a choisi d’organiser une manifestation de solidarité avec le peuple syrien le même jour, au même moment, dans un secteur particulièrement sensible, la rue de Syrie, si bien nommée, qui sépare Baal Mohsen de Bab Tebbaneh. La manifestation aurait pu avoir lieu à la place « Allah » ou n’importe où à Tripoli, mais l’organiser en ce lieu précis, poursuivent les sources gouvernementales, ne peut qu’être considéré comme de la provocation. Celle-ci a d’ailleurs atteint son premier but, celui de faire Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ministère des Finances doit 26 millions de dollars à celui des Affaires sociales

Posted by jeunempl sur mai 6, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre sortant des Affaires sociales Sélim Sayegh a indiqué mercredi que son ministère attend toujours le transfert par le ministère des Finances de 26,5 millions de dollars qui lui sont dus. Une partie de cette somme devrait être allouée aux associations s’occupant des handicapés sous forme de subvention.
Cette déclaration s’est faite à la suite de la réunion de Sayegh avec des représentants de ses associations. Celles-ci sont privées de subventions depuis dix mois.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les associations pour handicapés privées de subventions sociales depuis dix mois

Posted by jeunempl sur mai 5, 2011

Le Commerce du Levant

Les handicapés de l’association Kafa’at, leurs parents et les employés de l’organisation se sont rassemblés mardi devant le ministère des Affaires sociales pour protester contre le non paiement, depuis 10 mois, des subventions sociales dues à plus de 350 associations.

Le ministre sortant des Affaires sociales Selim Sayegh a expliqué que le retard était dû aux formalités administratives et à la bureaucratie, tout en soulignant le droit des associations à ces aides sociales.

Près de 7000 handicapés sont membres de ces associations.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Interview – Ali Darwiche : «L’Etat doit soutenir ceux qui protègent l’environnement»

Posted by jeunempl sur août 15, 2010

Propos recueillis par Hassan Abbas – Les Hirondelles

Tous les dossiers du développement durable sont liés les uns aux autres. C’est en tout cas la philosophie d’Ali Darwiche, secrétaire général de l’organisation non gouvernementale libanaise Green Line.

De nombreuses voix s’élèvent pour pousser des pays comme le Liban à développer les énergies renouvelables. Que pensez-vous de ce dossier?

Il faut évidemment dépasser notre dépendance envers les énergies fossiles qui sont très polluantes et dont les réserves ne sont pas infinies. Car même sans penser à la protection l’environnement, il faut chercher d’autres sources d’énergie! Tous les experts en énergie s’accordent à dire qu’il n’y a rien de durable. Si nous consommons, nous épuisons les ressources. Le pétrole, l’énergie nucléaire et le charbon sont toutes des ressources épuisables. Par conséquent, si notre génération s’appuie uniquement sur elles, nous ne laisserons rien aux générations futures. Nous ne pouvons pas fonder une économie sur des ressources finies.

Où se situe le Liban à ce niveau?

Au Liban, nous ne reposons que sur le pétrole, alors qu’il faudrait infléchir la contribution du Liban au changement climatique. De plus, la pollution due à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections municipales et Ikhtiariah de 945 conseils municipaux et 2387 moukhtar en 2010

Posted by jeunempl sur avril 18, 2010

Localiban

Bien que les élections parlementaires soient passées, leur impact continuera à se faire sentir dans les mois à venir. Les Libanais se préparent actuellement pour une nouvelle échéance électorale aussi cruciale que les législatives: les élections municipales et Ikhtiariah qui auront lieu en principe au printemps 2010 (avril et mai).

Les élections municipales et Ikhtiariah ont généralement moins d’impact sur la vie politique libanaise que les législatives, mais il existe bien une corrélation entre les deux. Les municipales au sein des villages, des villes, des familles et des partis politiques restent un enjeu important car leur issue aura probablement une incidence sur les prochaines élections législatives et vis versa.

Les élections à venir vont être importantes du fait que les partis politiques risquent de se livrer une forte concurrence, en particulier dans les grandes villes, soit dans le but de consolider leur victoire aux dernières législatives de 2009, soit pour compenser leur défaite et rétablir leur présence au niveau local.

C’est donc dans ce contexte particulier que se tiendront ces élections locales, dans les villes où les résultats des législatives ont été fortement contestés. C’est le cas de Saïda, Zahleh, Jbeil, Jounieh, des municipalités du Metn Nord et de Zgharta.

Ce dossier contient un ensemble d’informations permettant de mieux cerner le fonctionnement des collectivités locales libanaises.


La municipalité

L’article 1er du décret législatif n° 118 du 30 juin 1977 déclare que « la municipalité est une administration locale exerçant, dans les limites de son territoire, les attributions qui lui sont octroyées par la loi ». « Elle est dotée d’une personnalité morale, d’une autonomie financière et d’un pouvoir d’autogestion pour ces intérêts locaux ».

Création d’une municipalité

L’article 2 de la loi 118 stipule: « qu’une municipalité a été fondée dans chaque ville ou village ou groupe de villages répertoriés dans le tableau 1 de l’annexe du décret n°11 publié le 29/12/1954 et ses amendements » (ce décret est directement lié à la division administrative du Liban en Mohafazah, Caza, villes et villages).

Fédération de municipalités

La fédération de municipalités est constituée de plusieurs municipalités. Elle jouit d’une personnalité morale, d’une autonomie financière et administrative. Elle est créée par décret du gouvernement fondé sur une proposition du Ministre de l’Intérieur et des Municipalités. L’adhésion de municipalités à une fédération doit être également basée sur un décret. Il existe actuellement près de 41 unions de municipalités qui comprennent environ 670 municipalités.

Conseils municipaux

Chaque municipalité dispose d’un conseil municipal dont les membres sont élus par suffrage direct. Le nombre d’élus est déterminé en fonction du nombre d’inscrits:

– 9 membres pour une municipalité de moins de 2000 inscrits (422 municipalités)
– 12 membres pour une municipalité ayant entre 2001 et 4000 inscrits (253 municipalités)
– 15 membres pour une municipalité ayant entre 4001 et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Ligue arabe sert-elle encore à quelque chose ?

Posted by jeunempl sur avril 6, 2010

El Nashra

Un sommet extraordinaire prévu d’ici octobre prochain pour débattre de sa réforme et la sortir de sa léthargie.
Minée par les conflits entre pays membres et les rivalités internes, la structure a peu d’impact sur la géostratégie mondiale.

En dépit des innombrables réunions sur le sujet, elle n’a pas réussi à faire avancer le dossier palestinien.
Le Sommet de Syrte a-t-il accouché d’une souris comme cela a été si fréquemment le cas aux réunions de la Ligue arabe ? Tenu les 27 et 28 mars dans la ville natale du président libyen Mouammar Kadhafi, le 22e sommet ordinaire de la Ligue arabe ne donne pas le sentiment de faire exception à ce qui semble être une triste règle. Réunis en Libye, les représentants de la Nation arabe ont, une fois de plus, livré un spectacle affligeant, à commencer par les Palestiniens qui n’ont pas raté l’occasion d’afficher leurs divisions. Les Irakiens n’ont pas été en reste. Leur ministre des affaires étrangères Hoshyar Zebari a failli se retirer des travaux avant même le démarrage du Sommet des chefs d’Etat arabes, en réaction à la décision du numéro 1 libyen de recevoir une délégation de l’ancien parti Baas. Le Liban, qui réclame toujours au pays hôte des explications à propos de la disparition de l’imam chiite Moussa Sadr sur son territoire en 1978, a failli, tout bonnement, boycotter la rencontre. Ce n’est qu’à la suite de médiations turque, syrienne, et de la part du Secrétaire général de la Ligue Amr Moussa que le pays du Cèdre a tout au plus consenti une représentation minimale en dépêchant… son envoyé à la Ligue arabe. Enfin, Silvio Berlusconi, seul chef d’Etat européen invité à l’événement, s’est donné en spectacle à deux reprises, la première en s’endormant pendant la rencontre et la deuxième en baisant la main du guide de la Révolution libyenne.
On l’a bien compris, le Sommet de Syrte aura été décevant.

Réformer la ligue ? Mirage ou réalité ?

Sans surprise, les principales victimes de cette situation auront été les Palestiniens, mis en difficulté par la décision israélienne de construire 1 600 nouveaux logements à Jérusalem-est. La rencontre n’a même pas débouché sur un consensus arabe sur la question de la reprise des négociations indirectes. Pourtant, le comité des ministres des affaires étrangères, réuni peu avant le sommet, avait bien présenté aux chefs d’Etat arabes une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban : Un oasis au milieu du désert

Posted by jeunempl sur janvier 14, 2010

ANI – Libnanews

Le troisième rapport du Réseau Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme (REMDH) présente l’évolution de la situation des ONG de défense des droits de l’Homme du Nord et du Sud de la Méditerranée en 2009.

Depuis le dernier Rapport de décembre 2008, force est de constater qu’il n’y a eu que très peu, sinon aucun changement positif concernant la liberté d’association dans les pays de la région euro-méditerranéenne. Sur certains points, il y a même eu une dégradation de la capacité d’exercer ce droit.

Pris dans l’étau d’une législation nationale stricte, les activistes de l’Est et du Sud de la Méditerranée souhaitant s’impliquer au sein d’associations de défense des droits de l’Homme, de défense des minorités ou encore de groupes soupçonnées d’être affiliées à des mouvements d’opposition sont de plus soumis à un contrôle scrupuleux des autorités administratives, et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Don d’organes : la pénurie aiguë reste de mise au Liban

Posted by jeunempl sur novembre 19, 2009

(L’Orient le Jour – Nada Merhi)

Greffe
Avec deux donneurs par an pour un million d’habitants, le Liban a encore un long chemin à parcourir en matière de don d’organes. La raison principale de cette pénurie demeure essentiellement la réticence des hôpitaux à appliquer les décrets ministériels publiés en ce sens et le manque de sensibilisation à cette action noble.

Abnégation, solidarité sociale et l’espoir de renouer avec la vie… Le don d’organes est presque inexistant au Liban où l’on compte moins de deux donneurs par an pour un million d’habitants. Une réalité d’autant plus amère lorsqu’on constate une amélioration de ces proportions dans plusieurs pays de la région où, il y a quelques années, la situation était identique à celle observée actuellement au Liban.

En Arabie saoudite et au Koweït, à titre d’exemple, le nombre des donneurs s’élève à 15 par an pour un million d’habitants. La raison de ce progrès réside pour l’essentiel dans une volonté politique, qui a poussé le gouvernement de ces pays à amender les lois en ce sens, au moment où au Liban les décrets ministériels qui « obligent » les hôpitaux à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :