Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Beyrouth’

Des questions légitimes autour de « Vous puez »

Posted by jeunempl sur septembre 1, 2015

Tayyar-intishar – Mohammad Ezzedine

Lebanon You StinkRévolution citoyenne ou dernière étape de l’ «automne arabe» ? Le site de la diaspora libanaise Tayyar-Intishar.org, pose quelques questions autour du mouvement «Tol3et Ri7etkon» ou «Vous puez».

Depuis la mi-juillet une grande partie de la population libanaise est en ébullition, elle bat les pavés de la capitale Beyrouth, quasi quotidiennement, faisant face aux hordes de casseurs, ainsi qu’à des agents des Forces de sécurité intérieure quelque peu zélés et faciles de la matraque ou de la gâchette.

Qui sont donc ces Libanais prêts à braver le danger et quelles sont leurs revendications ?

Pour y répondre il convient de faire un bref retour en arrière de quelques semaines, au commencement de la crise des déchets qui sévit toujours à Beyrouth, dans ses deux banlieues, ainsi qu’au Mont-Liban et dans plusieurs autres régions du pays.

Fin juin, la décharge de Naameh ferme ses portes, sous la pression des habitants de la localité du Chouf, excédés par plusieurs années de pollution ordurière. Ouverte en 1997 pour recevoir les détritus de la capitale et de la montagne environnante pendant quelques années seulement, le temps qu’une solution globale et plus écologique soit trouvée, elle était toujours en activité dix-huit ans plus tard.

La décharge de Naameh qui devait accueillir au départ deux millions de tonnes de détritus en a finalement reçu au cours de ces années plus de quinze millions de tonnes. Suite à la fermeture de cette dernière, les déchets se sont dans un premier temps Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les familles des martyrs de l’Armée Libanaise refusent le retour de Fadel Shaker, réclament la peine de mort contre les assaillants de l’Armée

Posted by jeunempl sur mars 15, 2015

Comité presse Tayyar-Intishar

Soutien aux martyrs de l'Armée Libanaise face aux islamistesSur leur place, la Place des Martyrs, au centre de Beyrouth, qui n’a jamais aussi bien porté son nom, les familles des Martyrs de l’Armée libanaises, et les patriotes ont crié d’une seule voix « non et non à un règlement de dupes qui se ferait sur l’honneur de nos Martyrs !».

Ainsi, les proches des Martyrs de la troupe, tombés en héros dans divers affrontements contre les extrémistes au cours des deux dernières années, ont rejeté aujourd’hui un éventuel règlement qui disculperait le terroriste fugitif Fadel Shaker, exigeant la peine de mort contre «tous ceux qui ont agressé l’Armée et incitent encore à l’affrontement contre elle».

En juin 2013, les affrontements de Abra, à l’est de Saïda, entre les partisans du cheikh salafiste Ahmad el-Assir et l’Armée libanaise, ont fait plusieurs morts parmi les soldats et les officiers. En février dernier, le commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire, Sakr Sakr, avait engagé des poursuites contre Fadel Shaker, accusé d’incitation aux dissensions intercommunautaires et d’atteinte à la réputation de l’Armée.

« Le sang des héros n’est pas à vendre »

Il y a une semaine la chaine LBCI, financée par le saoudien Walid Bin Talal, également propriétaire de la maison de disques Rotona, avait érigé Fadel Shaker au rang de héros, lui consacrant une émission spéciale, durant laquelle le terroriste a été interviewé.

Criant leur colère légitime, les proches des Martyrs ont affirmé qu’ils rejetaient «tout procès contre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Marée noire de 2006: Israël devra verser 856 millions de dollars au Liban

Posted by jeunempl sur décembre 23, 2014

AFP

Israel : déversement pétrole au Liban - graves conséquences

L’Assemblée générale des Nations unies s’est prononcée pour qu’Israël verse 856,4 millions de dollars de dédommagements au Liban pour la marée noire qui avait souillé son littoral pendant la guerre contre le Hezbollah en 2006.

La résolution non contraignante a été adoptée vendredi par 170 voix contre 6. Elle exige d’Israël une «compensation rapide et adéquate» en faveur du Liban et des autres pays touchés par le déversement de 15 000 tonnes de pétrole dans la mer en juillet 2006, engendré par les bombardements israéliens sur les réservoirs de la centrale électrique de Jiyé, au sud de Beyrouth.

Israël a immédiatement condamné le texte, le jugeant «partial».

Le montant, 856,4 millions de dollars, a été calculé en prenant en compte l’inflation depuis octobre 2007, date à laquelle une estimation établie par le secrétaire général de l’ONU avait fixé la somme à 729 millions de dollars.

Le Liban a été la première victime de la marée noire, mais d’autres pays riverains de la Méditerranée, comme la Syrie, ont également été touchés, selon les Nations unies.

Le déversement de pétrole «a eu de graves conséquences sur les moyens d’existence des habitants et l’économie du Liban», explique la résolution.

Israël, les États-Unis, l’Australie, le Canada font partie des six pays ayant voté contre la résolution.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gebreselassie: « Le marathon de Beyrouth mérite le label d’argent »

Posted by jeunempl sur novembre 16, 2014

Mohamed FAWAZ – L’Hebdo Magazine

«Ça y est, nous sommes sur la bonne voie pour acquérir le label d’argent auprès de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF)», a déclaré, à Magazine, May el-Khalil, présidente et fondatrice de l’association Beirut Marathon, au terme de la douzième édition de la Banque du Liban-Marathon de Beyrouth classé actuellement en bronze.

«Les impressions des représentants de la Fédération libanaise d’athlétisme et de l’IAAF sont très positives, ce qui nous laisse présager une décision favorable pour le label d’argent», a affirmé Mme Khalil. Evénement sportif le plus populaire du pays depuis 2003, plus de 40000 participants venus de 94 pays arabes et étrangers dont 37153 coureurs inscrits officiellement, ont pris le départ des différentes courses, sous le slogan «Peace, love, run», et ce, malgré la situation précaire qui règne dans le pays. «Le moins que l’on puisse dire est que l’édition 2014 a dépassé et de loin toutes nos espérances. Un record de participants, un nouveau record de la course reine chez les dames et une organisation presque parfaite, que peut-on espérer de mieux?», a déclaré May el-Khalil. A noter que dans la perspective du label d’argent, les tests antidopage ont été renforcés, des athlètes mieux classés à l’IAAF ont participé à la course reine, et les prix des vainqueurs sont passés de 100000 à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Transports publics : un plan de 70 millions de dollars pour Beyrouth et ses environs

Posted by jeunempl sur juillet 17, 2014

Le Commerce du Levant

Carte du réseau de chemins de fer libanais, désormais hors d'usage

Carte du réseau de chemins de fer libanais, désormais hors d’usage

La commission parlementaire de l’Energie et des Travaux publics a planché le 15 juillet sur le dossier des transports publics pour la capitale et ses environs mis au point par le ministère des Travaux publics et des Transports.

Parallèlement, la municipalité de Beyrouth envisage d’avoir recours à un consultant, l’entreprise Team, pour en étudier la faisabilité.

Le plan, d’un coût total supérieur à 70 millions de dollars, prévoit l’achat de 250 nouveaux bus sur 20 lignes : 200 bus pour la seule ville de Beyrouth et 50 pour le reste du pays, qui relieraient la capitale à Tripoli, Saïda et Chtaura, de six heures à minuit. Près de 910 arrêts de bus seraient aménagés, dont 310 à Beyrouth. Le circuit serait équipé de techniques permettant aux usagers de connaître les horaires de bus, le temps d’attente et les retards.

Par ailleurs, le plan prévoit l’aménagement d’une ligne ferroviaire reliant Beyrouth à Maameltein. L’infrastructure de cette ligne sera étudiée de manière à supporter des trains de marchandise.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Présidentielle syrienne: foule impressionnante à Beyrouth

Posted by jeunempl sur mai 29, 2014

RFI – Paul Khalifeh

Vote syrien au LibanBeyrouth a vécu au rythme de l’élection présidentielle syrienne ce mercredi 28 mai, journée consacrée au vote des Syriens installés à l’étranger. Dans un phénomène inattendu, des milliers de ressortissants syriens ont afflué vers l’ambassade de leur pays, à Yarzé, au sud-est de la capitale libanaise, provoquant un embouteillage monstre, qui a totalement bloqué la circulation.

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Malgré l’imposant dispositif de sécurité déployé par l’armée et la police libanaises, les forces de l’ordre ont été rapidement débordées. Se déplaçant à bord de cars, de voitures ou carrément à pieds, les Syriens se sont dirigés dès les premiers heures du matin vers l’ambassade. Seuls ou en familles, beaucoup brandissaient des drapeaux syriens ou des portraits de Bachar el-Assad, et scandaient des slogans à la gloire de la Syrie et de son président.

Surpris par l’importance de la foule, les services de l’ambassade ont été très vite débordés. Après de longues heures d’attente sous un soleil de plomb, la tension a commencé à monter, et des échauffourées ont éclaté entre des jeunes impatients et des militaires libanais. Des autopompes de la Défense civile ont arrosé la foule après que des personnes âgées aient perdu connaissance.

L’ambassade de Syrie a décidé de prolonger d’un jour les opérations de vote, au grand dam des Beyrouthins, qui craignent de vivre jeudi le même calvaire sur les routes embouteillées.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Raya Daouk : Des longueurs d’avance

Posted by jeunempl sur mai 20, 2014

L’Hebdo Magazine – Joëlle Seif (photo Milad Ayoub-DR)

Raya Daouk - Présidente de l'APSAD (Beyrouth)Dans les jardins de la magnifique Villa Daouk, qu’elle appelle avec une grande simplicité «la maison», Raya Daouk nous reçoit. Parmi la profusion de fleurs et de plantes, on a du mal à croire que nous sommes en plein cœur de Beyrouth, dans le quartier de Koraytem. «Avant, tout le quartier comportait des maisons semblables à la mienne. Cet endroit donne une idée de l’aspect de ce qu’était la vie avant que tout ne devienne commercial. Aujourd’hui, les choses ont changé. Tout repose sur le gain rapide».

Totalement libre de pensée et d’esprit, on ne peut limiter Raya Daouk à un lieu ou à une religion. «Je me trouve à Beyrouth par accident». Elle se veut laïque et se sent citoyenne du monde. Née dans une famille d’intellectuels druzes, les Takieddine, qui ont donné à la langue arabe onze auteurs dans plusieurs domaines, mariée à Omar Daouk, un sunnite, elle reçoit une éducation laïque au Collège protestant et fait des études de droit à l’Université Saint-Joseph, où elle obtient sa licence en 1965. Championne de ski et de natation, elle se démarque des filles de sa génération. «Je suis une femme sans tout à fait appartenir à cette catégorie. Je suis en harmonie totale avec un milieu social et intellectuel». A la fin de ses études, elle épouse «le fils d’une grande famille chargée d’histoire. Son grand-père avait formé le premier gouvernement arabe en 1918. On s’est marié dans cette demeure, entourés d’un éventail d’amis, venus des quatre coins du monde». Le prince héritier d’Arabie saoudite, Salman Abdel-Aziz, est témoin à leur mariage. Le prince Talal, très impliqué dans les affaires humanitaires et sociales, est également présent. «A travers lui, on a vu beaucoup de misères dans le monde. Mon mari et moi avons beaucoup voyagé en sa compagnie en tant que conseillers». De cette union naissent trois enfants: May, Mohammad et Talal. Raya Daouk est cinq fois grand-mère, mais n’hésite pas à dire que c’est une chimère de penser que les petits-enfants sont plus précieux que les enfants. «Je n’ai aucun complexe ni de ce que je fais ni de ce que je dis», dit-elle avec un large sourire. Dès son plus jeune âge, Raya Daouk est fortement impliquée, «par goût», dans l’humanitaire. Elle est encore étudiante lorsqu’elle est approchée par le doyen de la faculté de théologie pour fonder un centre social à la Quarantaine, qu’elle présida pendant seize ans.

Sans intermédiaire

Elle est contre toute forme de fanatisme et considère celui-ci comme une tare sociale. «Ce n’est pas la facette d’un esprit éduqué». Elle respecte le fond et la forme de pensée de tout être humain, mais, pour elle, nul besoin d’intermédiaire avec le Créateur. «Je suis née d’un père druze et d’une mère sunnite, mariée également à un sunnite ni par choix ni par conscience. Je n’appartiens à aucune communauté. Je me sens une femme éduquée, qui n’a pas besoin de la religion pour lui servir d’intermédiaire entre elle et le bon Dieu». Un jour, cachée dans un sous-sol à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Histoire : Beyrouth, capitale contre le Mont-Liban ?

Posted by jeunempl sur octobre 26, 2013

RPL France

Beyrouth, capitale contre le Mont-Liban ? de Mohamad EzzedineNé en 1989, Mohamad Ezzedine est titulaire d’un master en langue étrangère de l’Université Aix-Marseille. Ce Franco-Libanais, journaliste et écrivain, est passionné d’Histoire et s’y consacre pleinement depuis sa plus tendre enfance. Il signe, avec Beyrouth, capitale contre le Mont-Liban ?, son premier ouvrage aux Editions Edilivre. Mohamad Ezzedine, un auteur à suivre…

Aujourd’hui capitale de la République libanaise, Beyrouth n’était, jusqu’en 1840, qu’un petit port qui avait peu de chance de devenir une ville majeure du pourtour méditerranéen. Ce n’est qu’à partir de la seconde moitié du XIXe siècle qu’elle devient la capitale du vilayet du même nom avant de devenir, dès 1920, celle du Grand-Liban.

Or l’annexion de Beyrouth à l’entité libanaise ne tarde pas à soulever des ambiguïtés et à déchaîner les passions nationalistes et communautaires, sous l’œil « bienveillant » des grandes puissances étrangères. Beyrouth, capitale contre le Mont-Liban ?, un imbroglio international qui met en avant un Liban où les intérêts nationalistes, communautaires et internationaux se chevauchent, s’entremêlent dans une confusion inimaginable.

Bref, tout ce que vous avez toujours voulu comprendre sur Beyrouth et les dessous de la création du Liban moderne se trouve dans cet ouvrage: Beyrouth, capitale contre le Mont-Liban?

Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien: http://www.edilivre.com/beyrouth-capitale-contre-le-mont-liban-ezzedine-mohamad.html

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un hiver glacial au Liban : Sommes-nous prêts?

Posted by jeunempl sur octobre 20, 2013

L’Hebdo Magazine – Julien Abi Ramia

Baalbeck sous la neigeBien qu’il soit encore un peu tôt pour l’affirmer, certains signaux tendent à indiquer que l’hiver, le plus rigoureux de ces cent dernières années, s’apprête à s’abattre sur le Moyen-Orient et, en particulier, sur le Liban. Au programme, températures nordiques et longs épisodes neigeux.

Tout part d’une carte météo tweetée, le 16 septembre dernier, par le météorologue allemand Dominik Jung avec ce message sibyllin: «Ça fait trembler». Cette carte montre les prévisions pour l’Europe, établies par les services météo en Allemagne, pour l’hiver prochain. Le Vieux Continent est presque entièrement teinté de bleu nuit, couleur qui indique des températures comprises entre -5 et -10°C. Les relevés les plus bas seront enregistrés durant les mois de janvier et de février, et il ne faudra pas s’attendre à un dégel avant le début du mois d’avril. Toutes ces données indiquent un hiver historique. Un avis partagé par le météorologue américain Joe Bastardi, de la plate-forme AccuWeather, qui ajoute que des masses d’air arctiques sont attendues en Europe pour la même période.

Des projections similaires ont été relayées dans toute l’Europe et notamment en Russie où des météorologues ont annoncé, qu’en référence aux couloirs atmosphériques qui la relient à l’Europe centrale, la région orientale de la Méditerranée, de la Turquie au nord de l’Arabie saoudite, en passant par la Syrie et le Liban, devrait connaître, elle aussi, son hiver le plus froid de ces cent dernières années. Quelle valeur donner à ces prévisions?

Le chef du département météorologique de l’aéroport de Beyrouth, Mark Wahibi, se veut apaisant. «Nous n’avons, jusqu’à présent, reçu aucun bulletin international d’alerte indiquant un hiver exceptionnel», dit-il. «De toute façon, il est encore beaucoup trop tôt pour parler de tempêtes de pluie, de neige ou de températures arctiques. Les prévisionnistes sont dans l’incapacité de faire des projections aussi précises à si long terme». Contrairement à ce que peuvent laisser penser les bulletins météo, diffusés sur les chaînes de télévision, les prévisions météo s’avèrent relativement périlleuses. Plus l’on s’éloigne dans le temps, plus elles sont imprécises. La communauté des prévisionnistes estime aujourd’hui que les projections Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La BDL prête à investir 400 millions de dollars pour faciliter les investissements dans les start-up

Posted by jeunempl sur août 28, 2013

(L’Orient le Jour)

Nicolas Sehnaoui - Ministre des TélécommunicationsLe ministre sortant des Télécommunications, Nicolas Sehnaoui, a annoncé lundi soir que la Banque centrale du Liban (BDL) était prête à investir des dizaines de millions de dollars pour encourager la création de start-up au Liban.

Qualifiant l’initiative de « bonne nouvelle », le ministre a fait cette annonce via son compte Twitter : « Le gouverneur de la Banque centrale, Riad Salamé, vient de diffuser une nouvelle circulaire révolutionnaire qui vise à faciliter les investissements dans les start-up », écrit-il.

Interrogé par L’Orient-Le Jour, Maroun Chammas, président-directeur général de Berytech, a lui aussi salué la mesure de la BDL. « C’est une excellente initiative de la part du gouverneur, a-t-il indiqué. Initiative que nous saluons. Elle permettra d’encourager les fonds à travers les banques vers l’économie digitale et de revitaliser l’ensemble de l’économie. »

La question se pose toutefois de savoir si une telle mesure suffira à rassurer les entrepreneurs dans le contexte actuel de psychose sécuritaire. Pour M. Chammas, « le contexte n’influencera pas les créateurs d’entreprises, en particulier l’économie digitale qui ne s’adresse pas au marché libanais mais au monde entier. Les entrepreneurs seront affectés moralement mais pas économiquement », a-t-il conclu.
« La somme de 400 millions de dollars américains a été assurée à 75 % par la Banque centrale aux banques de placement libanaises pour investir dans les start-up, les accélérateurs et les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :