Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Martyrs’

Aoun, 25 ans après le 13 octobre : « Seule votre voix libérera la Maison du peuple »

Posted by jeunempl sur octobre 12, 2015

L’Orient le Jour

Des dizaines de milliers de partisans du CPL rassemblés à Baabda pour rendre un hommage solennel aux militaires tombés le 13 octobre 1990.

Devant des dizaines de milliers de partisans du Courant patriotique libre (CPL) qui ont afflué dimanche sur la route menant au palais présidentiel de Baabda, pour la commémoration du 13 octobre 1990, date de l’offensive des troupes syriennes contre les forces du général Michel Aoun qui contrôlaient à l’époque le secteur, le général Aoun s’est à nouveau adressé à ses partisans, 25 ans après, pour saluer leur engagement et les exhorter à poursuivre le combat.

Evoquant « une guerre mondiale contre les aounistes », le chef du bloc parlementaire du Changement et de la réforme s’est violemment attaqué à ses détracteurs, lors du rassemblement du CPL à Baabda.

« La classe politique qui a gouverné le Liban ces 25 dernières années est responsable de l’effondrement auquel Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Invitation au Déjeuner Commémoratif Annuel des Martyrs ce dimanche 18 Octobre

Posted by jeunempl sur octobre 11, 2015

Sous le patronage de Son Excellence le Général Michel AOUN,
Et en présence d’un cadre du Courant Patriotique Libre, dont le nom vous sera précisé ultérieurement,

Le Mouvement pour le Liban (MPLBelgique) a le grand plaisir de vous convier à son déjeuner commémoratif en l’honneur des 25 ans d’hommage aux martyrs du 13 octobre 1990, et ce le

Dimanche 18 Octobre 2015 à 12h30

A l’hôtel Van Der Valk
Culliganlaan 4 – 1831 Machelen
A travers la commémoration des martyrs du 13 octobre 1990, ce sont aux victimes innocentes, d’hier et d’aujourd’hui, qu’elles soient issues de l’armée, des monastères ou de la société civile, que nous tenons à rendre hommage. Les événements qui secouent notre pays et la région actuellement, nous rappellent que seuls l’unité et le soutien sans faille de notre armée sont notre salut.

En marge de ce diner, nous vous convions également à une messe pour prier le repos des âmes de nos martyrs tombés pour un Liban Libre, Souverain, Uni et Indépendant. L’occasion de rendre hommage aux disparus de la guerre, notamment les deux Pères Antonins Sleimane Abi Khalil et Albert Cherfane. La messe aura lieu le :


Dimanche 18 octobre à 16h30
Eglise Saint-Adrien
27 avenue des Grenadiers – 1050 Ixelles

Nous nous réjouissons d’ores et déjà de vous voir parmi nous ce jour-là.

P.A.F: 55€ par personne (35€ étudiant/enfant)
Les enfants de moins de 6 ans sont admis gratuitement.

Pour des questions d’organisation, les places étant limitées, nous vous prions de bien vouloir confirmer votre présence par Lire le reste de cette entrée »

Posted in Activités MPL, Actualité Tayyar-CPL, Belgique, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les familles des martyrs de l’Armée Libanaise refusent le retour de Fadel Shaker, réclament la peine de mort contre les assaillants de l’Armée

Posted by jeunempl sur mars 15, 2015

Comité presse Tayyar-Intishar

Soutien aux martyrs de l'Armée Libanaise face aux islamistesSur leur place, la Place des Martyrs, au centre de Beyrouth, qui n’a jamais aussi bien porté son nom, les familles des Martyrs de l’Armée libanaises, et les patriotes ont crié d’une seule voix « non et non à un règlement de dupes qui se ferait sur l’honneur de nos Martyrs !».

Ainsi, les proches des Martyrs de la troupe, tombés en héros dans divers affrontements contre les extrémistes au cours des deux dernières années, ont rejeté aujourd’hui un éventuel règlement qui disculperait le terroriste fugitif Fadel Shaker, exigeant la peine de mort contre «tous ceux qui ont agressé l’Armée et incitent encore à l’affrontement contre elle».

En juin 2013, les affrontements de Abra, à l’est de Saïda, entre les partisans du cheikh salafiste Ahmad el-Assir et l’Armée libanaise, ont fait plusieurs morts parmi les soldats et les officiers. En février dernier, le commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire, Sakr Sakr, avait engagé des poursuites contre Fadel Shaker, accusé d’incitation aux dissensions intercommunautaires et d’atteinte à la réputation de l’Armée.

« Le sang des héros n’est pas à vendre »

Il y a une semaine la chaine LBCI, financée par le saoudien Walid Bin Talal, également propriétaire de la maison de disques Rotona, avait érigé Fadel Shaker au rang de héros, lui consacrant une émission spéciale, durant laquelle le terroriste a été interviewé.

Criant leur colère légitime, les proches des Martyrs ont affirmé qu’ils rejetaient «tout procès contre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réfugiés syriens : des chiffres affolants

Posted by jeunempl sur septembre 29, 2014

L’Hebdo Magazine – Julien Abi Ramia

Réfugiés syriens au LibanDe l’avis de tous les experts, l’accueil des réfugiés syriens constitue pour le Liban le plus grand défi économique et social de son histoire récente. Illustration en quelques chiffres marquants.

Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), le nombre de réfugiés syriens installés sur le territoire libanais devrait franchir la barre des 1,6 million à la fin de l’année. Ils représenteraient alors 38% de la population du pays. A la mi-septembre, selon les derniers chiffres disponibles, les services de l’Onu ont enregistré près de 1,2 million d’exilés. Les projections indiquent que leur nombre réel est plus proche des deux millions. A lui seul, le Liban accueille plus de 40% des Syriens ayant fui leur pays. Lundi, l’administratrice du Programme de développement des Nations unies (PNUD) Helen Clark, en visite au Liban, a salué «la générosité du Liban qui a accueilli les réfugiés syriens, et cela malgré les pressions qu’il est en train de subir». Un discours compassé. Fragile, le pays a beaucoup de mal à en supporter le poids. Les experts économiques tirent la sonnette d’alarme.

Selon les chiffres du gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, l’accueil des réfugiés syriens coûte un milliard de dollars à l’Etat, et trois milliards et demi de manière indirecte, creusant de 6% le déficit du pays. Des chiffres qui confirment la dernière étude de la Banque mondiale. Elle estime que le conflit en Syrie aurait coûté au Liban plus de 7,5 milliards de dollars jusqu’à l’été dernier, causant une chute de 2,9% du PIB entre 2011 et 2014. Les Libanais paient leur prix fort de cette nouvelle charge. Depuis 2011, 170 000 Libanais de plus vivraient en dessous du seuil de pauvreté et le taux de chômage a doublé, passant au-dessus de la barre des 20%. En 2014, selon les estimations disponibles, 50 000 Libanais supplémentaires vivront dans la pauvreté.

Le ministre des Affaires sociales, Rachid Derbas, a récemment expliqué que seuls 17% des réfugiés syriens vivent dans des camps. L’immense majorité d’entre eux est installée dans des immeubles en cours de construction, dans des conditions sanitaires déplorables. Le ministre a également mis l’accent sur la prise en charge de 100 000 élèves syriens supplémentaires qui congestionnent les écoles du pays. Seule la moitié des enfants réfugiés est scolarisée. Derbas pointe du doigt les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dimanche 13 octobre 2013 : Messe en hommage aux martyrs tombés le 13 octobre 1990

Posted by jeunempl sur octobre 8, 2013

MPL Belgique

Martyrs 13 octobre 1990Chers amis,
En hommage aux martyrs tombés le 13 octobre 1990,

En hommage à tous les militaires, civils et personnalités politiques tombés martyrs pour un Liban Libre, Souverain, Uni et Indépendant,

En hommage à tous les disparus de la guerre, notamment les deux Pères Antonins Sleimane Abi Khalil et Albert Cherfane

Le Mouvement pour le Liban (Courant Patriotique Libre – Belgique) vous convie à la messe qui aura lieu le:

Dimanche 13 octobre 2013 à 11h30 à l’Eglise Saint Adrien
Avenue des Grenadiers 27, 1050 Bruxelles (Ixelles)

Nous vous remercions d’avance de votre participation, et vous serions très reconnaissants de bien vouloir faire circuler cette information auprès de votre entourage.

Sincères salutations,

Le Mouvement Pour le Liban

Posted in Activités MPL, Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il faut sauver l’Armée Libanaise et le Liban

Posted by jeunempl sur février 2, 2013

Frenchy – Blog Libnanews

Soutien à l'Armée LibanaiseQuelques observations par rapport au massacre de soldats de l’Armée Libanaise à Arsal au Nord Est du Liban.

Tout d’abord, il s’agit du douche froide faite dans une localité sunnite – il faut tout de même le préciser pour la suite – dans un contexte d’ouverture de l’ancien premier ministre sunnite, lui également, Saad Hariri, au mariage civil – alors que le Mufti de la République, sunnite lui aussi, avait signé une fatwa estimant hérétique et apostat tout sunnite en faveur de cette institutionnalisation du mariage – et à la constitution de petites circonscriptions. Qu’on soit pour ou contre aujourd’hui ce changement majeur d’une personnalité sunnite, il faut tout de même souligner qu’il y a là un changement d’attitude par rapport à son père Rafic Hariri qui lui refusait et était à l’origine de l’échec de la tentative d’instaurer un mariage civil à la fin du mandat présidentiel d’Elias Hraoui.

Pour revenir à l’affaire d’Arsal, il s’agit d’une localité pivot dans le soutien sunnite libanais à la rébellion syrienne. Que l’unité de l’Armée Libanaise ait été attaquée et que ses soldats – le dernier bilan fait état de 5 morts dans les rangs de l’armée – aient été égorgés est une importation flagrante de la barbarie de la situation syrienne actuelle au Pays des Cèdres.

Paradoxalement, le fait que les muezzins des Mosquées d’Arsal aient appelé à la confrontation avec l’Armée Libanaise est chose grave et cela confirme malheureusement ce que prétend le régime syrien dès l’origine des troubles en Syrie, il s’agit en effet d’une bande de hors la loi. En effet, l’unité de l’Armée Libanaise s’était déployée sur place pour arrêter le responsable de la prise en otage des 7 estoniens qui se trouvaient au Liban. Les différentes sources d’information font état aujourd’hui de l’appartenance de ce même homme, ou à l’armée syrienne libre ou aux Al Qaidistes d’Al Nosra. Dans les 2 cas, la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tournée du général Aoun à Jbeil (Byblos)

Posted by jeunempl sur septembre 30, 2012

A Bir el-Hit : « La loi électorale sera inévitablement adoptée »

S.N. – ANI

Le député Michel Aoun a entamé samedi sa tournée de deux jours dans le Caza de Byblos.

Premier arrêt : Bir el-Hit, où se sont rassemblés pour son accueil les députés Simon Abi Ramia, Abbas Hachem et Walid Khoury, l’ancien député Chamel Mozaya, ainsi que des figures politiques et municipales et un nombre de partisans.

Le général Aoun a prononcé un mot à l’occasion, soulignant que « la loi électorale sera inévitablement adoptée ».

Il a en outre considéré que le changement et la réforme sont des réclamations cruciales dans le pays « puisque notre argent a été volé sans responsabilisation depuis 1992 ».

Le chef du bloc « Changement et Réforme » s’est ensuite dirigé à Kartaba.

A Kartaba : « La politique du CPL a assuré la stabilité au Liban »

M.M. – ANI

Le député Michel Aoun a entamé samedi sa tournée de deux jours dans le Caza de Jbeil.

Deuxième arrêt: Kartaba, où il a prononcé un mot, soulignant que  » la politique du changement et de la réforme, que le CPL a adoptée, a assuré la stabilité au Liban, que l’autre partie le veuille ou pas ».

Il a, en outre, exprimé sa crainte quant à l’éventualité de la chute du régime syrien, qui d’après lui, « risque de favoriser la présence de groupes extrémistes dans le Nord du Liban ».

Le chef du bloc « Changement et Réforme » a ensuite signalé que l’unité nationale est le facteur fondamental pour la défense et la préservation du pays.

M. Aoun n’a pas manqué de critiquer une partie du gouvernement qui cherche toujours à entraver les projets de développement dans la région de Jbeil, affirmant que « le CPL travaille Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Massoud Achkar : Loyauté envers les martyrs

Posted by jeunempl sur juin 30, 2012

L’Hebdo Magazine – Joëlle Seif

« Si c’est à refaire je le referai». Celui qui prononce ces paroles a été parmi les premiers à porter les armes pour défendre sa région et la présence chrétienne dans ce pays, en 1975. Compagnon de Bachir Gemayel, il a participé à ses côtés à toutes les batailles. Il s’est retiré lorsque les luttes fratricides ont secoué les Forces libanaises. Pourtant, il n’a pas abandonné le combat pour sa vision du Liban. Candidat à plusieurs reprises aux législatives, il a réalisé un excellent score à Achrafié. Portrait de Massoud Achkar.

Son amabilité et sa disponibilité le rendent proche des gens. D’ailleurs, il est plus connu sous son surnom et c’est familièrement que tout le monde l’appelle «Poussy». Il vient d’une famille chrétienne, pratiquante, profondément attachée au Liban, qui lui a transmis les valeurs morales et la passion pour son pays.

C’est de son père Joseph Achkar, médecin, et de sa mère Faridé, militante à la Croix Rouge libanaise, que Massoud Achkar a hérité l’amour de l’action sociale. Il est le plus jeune de la famille qui comprend trois garçons: Maroun, Nabil et lui. Marié à Greta Abou Nader, Massoud Achkar est père de quatre filles: Maria, Raïssa et les jumelles Nay et Christine. Il leur a transmis les valeurs nationales si chères à son cœur et leur a appris le respect de l’autre. «Elles vont toutes les quatre au conservatoire et font du sport», dit-il. Il aurait aimé Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jawhar, un Libanais de Fatah al-Islam, serait-il mort en Syrie ?

Posted by dodzi sur avril 24, 2012

L’Orient le Jour

Abdel Ghani Jawhar, membre libanais du groupe extrémiste sunnite Fatah el-Islam. Selon le magazine Time, Jawhar serait mort en Syrie le 20 avril 2012, par l'explosion d'une bombe qu'il préparait.

L’extrémiste serait mort en préparant une bombe à Qoussayr, près de Homs.

Selon le blog « Global Spin » de Time Magazine, Abdel Ghani Jawhar, un Libanais haut responsable du groupe extrémiste sunnite Fatah al-Islam, est mort en Syrie dans la ville de Qoussayr, près de Homs, vendredi dernier.

Le fondateur de Fateh al-Islam, cheikh Ousama al-Chihabi, a confirmé cette information au journaliste de Time. « En tant que moudjahidine, nous sommes habitués à la mort, et si Dieu veut donner à ceux qui vont mourir la dignité, il en fait des martyrs », a déclaré le cheikh.

Ce n’est pas la première fois que la mort de Jawhar est annoncée, rappelle le Time.

Selon Abou Ali, un combattant syrien contacté par le journaliste de Time via Skype, Jawhar préparait une bombe visant à être utilisée contre l’armée syrienne. La bombe aurait explosé avant l’heure, tuant Jawhar. « Il a été tué sur le coup. Nous voulions renvoyer son corps au Liban, mais nous n’avons pas pu le faire car il était déchiqueté », a précisé Abou Ali. Le militant extrémiste libanais aurait donc été enterré dans un jardin de Qoussayr, le cimetière étant inaccessible en raison des combats.

Selon Abou Ali, poursuit le Time, Jawhar serait arrivé à Qoussayr il y a deux semaines, non en tant que combattant de Fateh al-Islam, mais en tant que simple moudjahed avec pour mission de former les combattants syriens à la fabrication de bombes.

Le journaliste de Time affirme qu’une source des services de renseignement libanais a confirmé que Jawhar était passé du Liban vers la Syrie. La source a précisé que Jawhar avait été surnommé « mercure » par les SR en raison de sa capacité à constamment leur glisser entre les doigts.

Chaker el Abssi, salafiste, fondateur de Fatah al-Islam

« La mort de Jawhar sur le sol syrien va renforcer les craintes de la communauté internationale sur le risque qu’en cas d’envoi d’armes aux rebelles syriens, elles finissent entre les mains de groupes radicaux », a expliqué Talal Atrissi, professeur à l’Université libanaise, au Time. « L’opposition syrienne va également être embarrassée qu’un tel homme combatte aux côtés des rebelles », a-t-il ajouté.

Abdel Ghani Jawhar, âgé d’une trentaine d’années, est originaire du Liban-Nord. Il aurait rejoint Fateh al-Islam en 2008, après les violents combats entre l’armée libanaise et les extrémistes de ce groupe retranchés en 2007 dans le camp de réfugiés palestinien de Nahr el-Bared, au Liban-Nord.

Jawhar est, entre autre, accusé de s’être déguisé en militaire et d’avoir posé une valise piégée près de soldats qui attendaient le bus avant de la faire exploser à distance en août 2008, à Tripoli. Pour cette opération, il a été condamné à mort par contumace par un tribunal libanais.

En décembre 2009, la chaîne de télévision al-Manar et le quotidien al-Akhbar avaient rapporté des informations selon lesquelles Fadi Ibrahim, une personne inculpée et connue sous le pseudo de Sigmo, aurait avoué que l’organisation Fateh al-Islam avait assassiné le général François Hajj ainsi que le député Walid Eido. Selon Sigmo, Jawhar aurait été chargé d’assassiner le député Eido.

Des sources avaient également évoqué une implication de Jawhar dans l’assassinat de Pierre Gemayel, en novembre 2006.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Achkar : Le livre d’histoire ne saurait occulter certains épisodes de la guerre

Posted by dodzi sur mars 7, 2012

L’Orient le Jour

M. Massoud Achkar, a souligné hier, dans une déclaration à la presse, que la rédaction du livre d’histoire unifié ne saurait occulter certains épisodes de la guerre libanaise, de 1975 à 1990.

« L’écriture du livre d’histoire ne peut pas être partiale, a-t-il souligné. Les faits doivent être relatés tels qu’ils sont. Nul ne saurait occulter les sacrifices de la résistance libanaise et passer sous silence les martyrs de la guerre des deux ans, en 1975 et 1976, et ceux qui sont tombés pour défendre le Liban, son unité, et pour lutter contre l’implantation, les projets hégémoniques et la présence étrangère sur le territoire libanais. »

Dénonçant la politique de deux poids, deux mesures dans la rédaction du livre d’histoire, M. Achkar a souligné que « nos enfants doivent savoir sans détour ce qui s’est passé » durant la guerre. Et de critiquer « ceux qui considèrent qu’il existe des martyrs de première catégorie et des martyrs de deuxième catégorie ».

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :