Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘recherche’

Economie : Accord de coopération sur les recherches industrielles

Posted by jeunempl sur juin 16, 2012

N.A. – ANI

Le ministre de l’Industrie Vrej Sabounjian, le président de l’Université Arabe de Beyrouth (BAU) Amro Jalal Adwi, le président de l’Association des Industriels Libanais Nehmat Frem et le représentant du Conseil National de la Recherche Scientifique Hassan Charif, ont signé vendredi un accord de coopération entre le programme des exploits de la Recherche Industrielle et l’université.

Le ministre Sabounjian a indiqué que « la signature d’un tel accord élargit le cadre de la coopération entre le programme des exploits de la Recherche Industrielle (LIRA) et les institutions académiques par l’intermédiaire de la BAU », rappelant de l’accord similaire signé antérieurement avec l’AUB et la LAU.

« Le programme LIRA a réalisé l’échange entre ces universités qui se sont rencontrées sur des objectifs précis et bien définis et qui se sont dites prêtes à mettre leurs capacités à la disposition des recherches liées aux Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Beyrouth : Une ville très polluée

Posted by jeunempl sur février 27, 2012

Anaïs Bard – L’Hebdo Magazine

Que ce soit dans les ruelles ou les grandes artères, le flot continu des voitures n’épargne aucun recoin de Beyrouth. La sérénade jouée en permanence par les klaxons ne manque pas de confirmer cette forte affluence de véhicules, embourbés dans des files à rallonge. Mais le bruit n’est que le moindre des désagréments engendrés par cet encombrement. Une grande bouffée d’oxygène prise avenue de La Sagesse suffit à en prendre conscience: l’air de Beyrouth est très pollué.

L’unité de recherche sur la qualité de l’air (AQRU), créée par le Conseil national libanais de la recherche scientifique (CNRS) pour analyser la qualité de l’air à Beyrouth, a rendu des résultats pour le moins inquiétants. A partir de 26 sites de mesures, disséminés dans toute la ville, l’AQRU a montré que le taux de dioxyde d’azote (NO2), un polluant provenant entre autres du trafic routier, dépassait largement la valeur limite des 40 microgrammes par m3 fixée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avec des moyennes annuelles de 53 et 58 microgrammes par m3 en 2009 et 2010.

Il en va de même pour les particules en suspension. Appelée PM10 pour les plus grandes et PM2,5 pour les plus petites, ces particules fines sont présentes dans l’air, à l’extérieur comme à l’intérieur. A Beyrouth, la moyenne annuelle des PM10 dépasse de 175 à 275% la valeur limite fixée par l’OMS à 20 microgrammes par m3, la moyenne annuelle des PM2,5, quant à elle, atteint le double du taux de 10 microgrammes par m3 recommandé par l’OMS.

Des chiffres et des composants chimiques qui semblent abstraits et dont l’impact sur la santé, moins explicite et direct qu’une oreille qui siffle au bruit des klaxons, est méconnu de la population. Pourtant, la pollution de l’air présente de nombreux risques. Dans un rapport publié le 26 septembre dernier, l’OMS estime que plus de 2 millions de personnes, dont près de 1,3 million dans les villes, meurent du fait de l’inhalation de particules en suspension. Celles-ci «peuvent pénétrer dans les poumons, entrer dans la circulation sanguine et provoquer des cardiopathies, des cancers du poumon, des cas d’asthme et des infections respiratoires». Un bilan très lourd, dû au non respect des valeurs de références conseillées par l’OMS. 80 des 91 pays, ayant transmis des informations sur la qualité de l’air, dépassent ces taux. Et le Liban Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Les réalisations du ministre de l’Agriculture Dr. Hussein Hajj Hassan

Posted by jeunempl sur novembre 15, 2011

MPLBelgique.org

Le ministre de l’Agriculture, Dr. Hussein Hajj Hassan, est en fonction depuis le gouvernement Hariri fin 2009. Reconduit en juin 2011 sous le gouvernement Mikati, son travail assidu est reconnu de tous. Membre du Hezbollah, le Dr. Hussein Hajj Hassan a à coeur de réformer et moderniser le secteur agricole libanais. Il s’y attèle en privilégiant l’aménagement de centres de recherche, et favorisant une approche secteur par secteur. L’un de ses objectifs sous-jacents est d’augmenter la production locale et ses exportations. Les défis ne manquent pas. Par ailleurs, sa gestion au quotidien des crises alimentaires importées de l’extérieur (E.Coli et autres denrées périmées) font de lui un homme de situation et imperturbable face aux intérêts du consommateur libanais. De plus, son dévouement à des causes difficilement visibles au Liban, tels la protection de la nature et des animaux, font de lui un homme proche des centres d’intérêt de la société civile. Le MPLBelgique.org a décidé de consacrer une page à ses réalisations afin de les suivre de près.

Réformes

Exportations
19 août 2011 (ANI) Mokbel : la formule finale du rapport sur le développement des exportations agricoles est achevée
24 septembre 2011 (ANI) : Hajj Hassan : « Priorité à la production agricole et à l’exportation »
6 novembre 2011 (ANI) : Economie – Hajj Hassan : IDAL relancée

Centres de recherche et de production
7 novembre 2011 (ANI) : Hajj Hassan parraine l’inauguration de deux centres de produits laitiers dans la Békaa
1er novembre 2011 (ANI) : Hajj Hassan: le Liban apte à produire ses graines et plants
24 octobre 2011 (ANI) : Hajj Hassan: pour l’application des plans d’orientation élevant le niveau de performance
15 septembre 2011 (ANI) : Hajj Hassan: les recherches scientifiques sont un pilier essentiel du développement
24 juillet 2011 (ANI): Hajj Hassan pose la pierre de base d’un centre de recherche à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hajj Hassan: le Liban apte à produire ses graines et plants

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2011

D.H. – ANI

Le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan a indiqué mardi que le Liban, grâce à son eau, son climat, son sol et son expérience, est apte à produire ses graines et ses plants, soulignant la nécessité de la création de centres de recherches et de l’élaboration de législations pour ce faire.

M. Hajj Hassan s’est exprimé lors de l’inauguration, à l’hôtel Bristol, du premier forum pour l’exécution d’une « politique nationale relative aux graines et aux plants », organisé dans le cadre du projet de coopération entre le ministère de l’Agriculture et la FAO.

Il a estimé qu’à long terme, ce projet permettra de faire du Liban un exportateur de graines et de plants. « Toutes les conditions nécessaires pour la réalisation d’un tel projet sont disponibles, il ne nous manque que la politique à suivre », a-t-il conclu.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hajj Hassan favorable à une modernisation des lois sur l’Agriculture

Posted by jeunempl sur octobre 25, 2011

D.CH. – ANI

Le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan a parrainé mardi le 4ème congrès de l’union mondiale pour la préservation des cultures au Moyen-Orient et au Nord de l’Afrique.

Le ministre a souligné dans son discours l’importance de la sécurité alimentaire et du développement durable.

Il a dans le même contexte abordé la nécessité de la modernisation des législations relatives au secteur de l’Agriculture, qui devraient être proches dans les pays arabes et méditerranéen, puisque notamment leurs marchés sont désormais ouverts.

Il a en outre abordé l’insuffisance dans le domaine des recherches scientifiques dans le Monde arabe, appelant à accorder à ce domaine l’importance qui lui est due.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hajj Hassan: les recherches scientifiques sont un pilier essentiel du développement

Posted by jeunempl sur septembre 15, 2011

N.A. – ANI

Le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan a indiqué jeudi que « les recherches scientifiques sont un pilier essentiel du développement et du progrès dans le monde arabe et ce sans oublier la stabilité politique, économique et sociale ».

Il a déploré que « les recherches scientifiques dans la région en général ne jouissent pas de l’attention requise et efficace, bien que ces recherches soient un outil pour le développement à tous les niveaux », ajoutant que « ces réticences réduisent les capacités arabes à prendre des décisions indépendantes ».

M. Hajj Hassan a mis l’accent sur « l’importance de la coordination entre les centres de recherches libanais, arabes et internationaux par des accords « .

Le ministre s’est prononcé lors de son parrainage de la 11ème réunion annuelle du centre international pour la recherche agricole dans les secteurs arides (ICARDA), qui a été inauguré au sein du bureau des recherches agricoles à Tal Amara.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Economie : le ministre Hajj Hassan inaugure un chantier d’action agricole à Baalbek

Posted by jeunempl sur août 1, 2011

Z.M. – ANI

Le ministre de l’Agriculture, Hussein Hajj Hassan, a parrainé dimanche un chantier de travail sur ‘la Situation Actuelle et Future de l’Agriculture au Liban’. Le chantier d’action agricole, qui a eu lieu à Baalbek, a été organisé par la Direction des ‘Travaux Municipaux dans la Bekaa’, en présence d’une foule de dignitaires, de personnalités municipales et sociales, avec la participation d’un grand nombre des agriculteurs de la Bekaa.

Durant son discours prononcé devant les participants, le ministre Hajj Hassan a estimé que ‘les circonstances sont maintenant convenables pour témoigner une évolution dans le secteur agricole, à la lumière de la création de 350 nouveaux emplois au sein du ministère de l’Agriculture dans le but de relancer un cycle d’action efficace’. Il a précisé que ‘le ministère de l’Agriculture est maintenant prêt à annoncer les noms des différents centres ‘licenciés’ pour la vente de produits de traitement agricole, suite à la fermeture d’un certain nombre de centres non-licenciés’.

Il a indiqué que ‘le travail est en cours pour rendre gratuitement les examens et les traitements agricoles’, soulignant que ‘tous les vaccins agricoles seront disponibles dans les années 2012’. Le ministre Hajj Hassan a annoncé que son ministère construit ‘une station de recherche à Kfardan consacrée à la recherche scientifique et à fournir les analyses nécessaires sur le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hajj Hassan pose la pierre de base d’un centre de recherche à Hermel

Posted by jeunempl sur juillet 24, 2011

ANI

Le ministre de l’agriculture Hussein Hajj Hassan a déposé dimanche la pierre de base d’un centre de recherches scientifique et agricole à Hermel, en présence du directeur général du département des recherches scientifiques Michel Ephrem.

Le ministre avait de même tenu une réunion avec les responsables du ministère, du département des recherches agricoles et des coopératives et du projet vert à Hermel, afin de discuter du redressement du secteur agricole dans la région.

M.Hajj Hassan a exposé un plan visant à redresser le secteur agricole, appelant les propriétaires des fermes et des industries de produits laitiers à parachever leurs permis et leur inscription, comme prélude à la mise sur pied d’une véritable carte sur la réalité du secteur agricole.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Espace méditerranéen : l’intégration de l’énergie propre en question

Posted by jeunempl sur avril 20, 2011

(L’Orient le Jour)

L’Université libanaise de Hadeth a accueilli les 14, 15 et 16 avril un cycle de conférences sur le thème de l’intégration des énergies renouvelables en Méditerranée. Une première pour le pays qui entend l’inscrire dans ses priorités.

La conférence internationale sur « l’impact des énergies renouvelables sur l’avenir de l’environnement méditerranéen », organisée à l’initiative de l’Université libanaise, de l’association MEDgreen, du CNRS et avec la participation de l’ambassade de France, s’est tenue au campus Rafic Hariri à Hadeth. Pendant trois jours, la conférence a été rythmée par de nombreuses interventions. Les nombreux chercheurs mobilisés, venus du monde entier, ont témoigné du regain de dynamisme pour cette question dans la région.

La préoccupation grandissante concernant le réchauffement climatique a conduit, depuis quelques années, la communauté internationale à multiplier les séminaires sur le sujet. C’est aujourd’hui le Liban qui s’inscrit dans ce mouvement pour « réfléchir à son niveau » à une utilisation privilégiant les énergies propres aux énergies fossiles. Chercheurs et académiciens n’entendent pas rester sans voix devant la crise énergétique qui touche le pays et sont venus en nombre prendre part à la toute première manifestation de ce genre à Beyrouth.

Une conférence pertinente et opportune

« Comme tous les pays du sud de la Méditerranée, le Liban est doté de caractéristiques climatiques plus importantes qui privilégient le développement pour la région des énergies renouvelables », a précisé le recteur de l’UL, Zouheir Chokr, avant d’ajouter : « Selon les chiffres officiels, la facture énergétique du pays a atteint les 5 milliards de dollars par an et la demande ne fait que croître. » L’intégration de l’énergie propre est donc une priorité à la fois locale et régionale.

L’utilisation des énergies alternatives est essentielle et à plusieurs titres : la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Travaux du chercheur libanais Michel Ghanem: Réduire le stress des plants de tomate augmente le rendement

Posted by jeunempl sur novembre 11, 2010

RTBF

Un chercheur de l’Earth and Life Institute, le groupe de recherche en physiologie végétale de l’Université catholique de Louvain, a mis au point des plants de tomates tout-terrain via une intervention génétique sur les racines de ces plants.

Dans un premier temps, Michel Edmond Ghanem a étudié les signaux hormonaux envoyés par les racines aux parties supérieures de la plante en cas de stress (sécheresse, salinité du sol…). Il s’est également intéressé à la cytokinine, une hormone naturelle capable de retarder les effets négatifs du stress sur la plante. Sur base de ces observations, le chercheur a remarqué qu’en modifiant génétiquement les racines des plants de tomates de manière à ce qu’elles produisent davantage d’hormones de cytokinine, la plante augmentait sa résistance au stress. Michel Edmond Ghanem a également constaté un rendement de fruits 30%  supérieur à la normale.

« Cette découverte permet d’assurer une production alimentaire sur des sols qui ne pouvaient être cultivés auparavant, notamment dans les pays du Sud où l’eau est rare et dans les régions dont les sols n’étaient, jusqu’ici, pas ou peu exploitables« , souligne l’UCL. « Cette recherche constitue une alternative à l’agriculture intensive et à la consommation excessive d’engrais. Elle s’inscrit dans une démarche de développement durable« , conclut l’UCL.

Retrospective du MPLBelgique.org
21 juillet 2008 (L’Orient le Jour – Suzanne Baaklini): Un chercheur libanais met au point une technique pour rendre les plantes résistantes à la salinité excessive

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :