Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘véhicules’

Pour la première fois en 15 ans, l’armée reçoit des hélicoptères

Posted by jeunempl sur décembre 22, 2012

(L’Orient le Jour)

[Note du MPLBelgique.org : Ces hélicoptères datent de la guerre du Vietnam (1950-1970) et ne sont plus produits par l’Armée américaine depuis 25 ans. L’armée israélienne s’est débarrassée de ses hélicoptères de type Huey en 2002, considérés comme obsolètes. Autant dire qu’ils ne seront d’aucune utilité en cas d’attaque israélienne. Par ailleurs, leur entretien coute de l’argent et dans le contexte de crise que les USA traversent, des économies doivent être effectuées. C’est principalement dans ce but que le gouvernement américain a décidé de s’en débarrasser.]

Huey II - hélicoptère américainUSA - drapeauLe gouvernement américain a livré six hélicoptères de type « Huey II » au Liban, le plus grand don singulier que l’armée ait jamais reçu des États-Unis.

L’armée libanaise a pris livraison, hier, de six hélicoptères de type « Huey II » avec leurs pièces de rechange, à titre de don du gouvernement américain. Ce don, qui fait partie d’un lot d’un montant de 58 millions de dollars, est le plus important jamais accordé à l’armée libanaise au cours des années passées. C’est le premier lot d’hélicoptères que le Liban reçoit depuis 15 ans. Il concrétise, d’une manière certaine, l’engagement de Washington à renforcer les capacités de l’armée, dans certaines limites stratégiques connues, et surtout dans la lutte contre le terrorisme.

Le don américain a été livré au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à la base aérienne militaire de l’aéroport de Beyrouth, en présence d’un représentant du commandant de l’armée, le chef d’état-major Omar Salman, ainsi que du commandant des forces aériennes, Ghassan Chahine, de l’ambassadrice des États-Unis, Maura Connelly, et du commandant des forces aériennes au sein de l’état-major américain, le général David Goldfine.

Dans un mot de circonstance, ce dernier a souligné que son pays est engagé à assurer à l’armée libanaise l’appui dont elle a besoin pour Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Beyrouth : Une ville très polluée

Posted by jeunempl sur février 27, 2012

Anaïs Bard – L’Hebdo Magazine

Que ce soit dans les ruelles ou les grandes artères, le flot continu des voitures n’épargne aucun recoin de Beyrouth. La sérénade jouée en permanence par les klaxons ne manque pas de confirmer cette forte affluence de véhicules, embourbés dans des files à rallonge. Mais le bruit n’est que le moindre des désagréments engendrés par cet encombrement. Une grande bouffée d’oxygène prise avenue de La Sagesse suffit à en prendre conscience: l’air de Beyrouth est très pollué.

L’unité de recherche sur la qualité de l’air (AQRU), créée par le Conseil national libanais de la recherche scientifique (CNRS) pour analyser la qualité de l’air à Beyrouth, a rendu des résultats pour le moins inquiétants. A partir de 26 sites de mesures, disséminés dans toute la ville, l’AQRU a montré que le taux de dioxyde d’azote (NO2), un polluant provenant entre autres du trafic routier, dépassait largement la valeur limite des 40 microgrammes par m3 fixée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avec des moyennes annuelles de 53 et 58 microgrammes par m3 en 2009 et 2010.

Il en va de même pour les particules en suspension. Appelée PM10 pour les plus grandes et PM2,5 pour les plus petites, ces particules fines sont présentes dans l’air, à l’extérieur comme à l’intérieur. A Beyrouth, la moyenne annuelle des PM10 dépasse de 175 à 275% la valeur limite fixée par l’OMS à 20 microgrammes par m3, la moyenne annuelle des PM2,5, quant à elle, atteint le double du taux de 10 microgrammes par m3 recommandé par l’OMS.

Des chiffres et des composants chimiques qui semblent abstraits et dont l’impact sur la santé, moins explicite et direct qu’une oreille qui siffle au bruit des klaxons, est méconnu de la population. Pourtant, la pollution de l’air présente de nombreux risques. Dans un rapport publié le 26 septembre dernier, l’OMS estime que plus de 2 millions de personnes, dont près de 1,3 million dans les villes, meurent du fait de l’inhalation de particules en suspension. Celles-ci «peuvent pénétrer dans les poumons, entrer dans la circulation sanguine et provoquer des cardiopathies, des cancers du poumon, des cas d’asthme et des infections respiratoires». Un bilan très lourd, dû au non respect des valeurs de références conseillées par l’OMS. 80 des 91 pays, ayant transmis des informations sur la qualité de l’air, dépassent ces taux. Et le Liban Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Ventes de voitures neuves : +7% en janvier

Posted by jeunempl sur février 14, 2012

Le Commerce du Levant

Quelque 2080 nouvelles voitures ont été vendues en janvier 2012, en hausse de 7% par rapport aux 1944 voitures vendues à la même période de l’année précédente.

Ce sont les voitures coréennes qui arrivent en tête, avec 43,4% du total des ventes, suivies des voitures européennes (26,6%), japonaises (23%), américaines (6,3%) et chinoises (0,7%).

Les ventes de voitures coréennes ont connu une augmentation annuelle de 34,8% (902 voitures vendues) et celles des chinoises de 7,7% (14). Les ventes des voitures japonaises ont diminué de 14,9% (479), celles des américaines de 9,6% (132) alors que celles des européennes sont restées stables (553).

Kia a vendu 545 véhicules en janvier, suivie de Hyundai (355), Nissan (250) et Toyota (102).

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il ne fait pas bon de respirer à Beyrouth: La qualité de l’air au centre des débats

Posted by jeunempl sur février 3, 2011

Libnanews

Source: LibnanewsL’Université Américaine de Beyrouth et l’Université St Joseph ont présenté aujourd’hui une recherche portant sur la qualité de l’air de la capitale, une première au Liban, enquête effectuée depuis 2009 en coopération avec le Conseil National de Recherche Scientifique.

Cette dernière institution avait ainsi mis en place 3 sites de détections, un à l’AUB, un autre au Grand Lycée Franco-Libanais de Beyrouth et un troisième au Lycée AbdelKader. Des sites annexes ont également été installés sur le campus de l’USJ, rue Huvellin et au collège Protestant.

Selon les premiers résultats de l’étude menée durant les 2 dernières années, les taux de dioxydes d’Azote (NO2) dépassent les normes autorisées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) fixées à 40 mg/m3, oscillant entre 42 et 82 mg/m3 pour 2009 et 37 à 85mg/m3 pour 2010. La moyenne annuelle est passée de 53 mg/m3 en 2009 à 58 mg/m3 en 2010, les taux étant plus élevés durant la belle saison.

Le taux de particules en suspension dans l’air dépasse également les normes de l’OMS (20mg/m3) de 175 à 275 %. Le trafic routier contribuerait à cette pollution. Plusieurs études sont actuellement menées pour comprendre leur impact sur la santé de la population.

L’enquête sera élargie au Grand Beyrouth afin d’établir une base de donnée globale et une campagne de sensibilisation des pouvoirs publics et de la population devrait être prochainement lancée afin d’encourager la mise en place de politiques de lutte contre la pollution.

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bientôt une exemption de taxes pour les voitures écologiques ?

Posted by jeunempl sur mars 27, 2010

(L’Orient le Jour)

Les ministres des Finances et de l’Environnement, Raya el-Hassan et Mohammad Rahhal, ont tenu hier une conférence de presse conjointe au cours de laquelle ils ont annoncé une série de mesures pour freiner la dégradation de l’environnement et son impact sur la situation financière. Parmi ces mesures, les ministres ont évoqué l’inclusion, dans le budget qui devrait être présenté en Conseil des ministres, d’une clause sur l’exemption de taxes sur les voitures écologiques.

Mme Hassan a commencé par rappeler que le coût de la dégradation écologique au Liban s’élève à 560 millions de dollars par an, notamment en factures hospitalières. Elle a annoncé le lancement d’une étude qui examinerait la possibilité de remplacer les taxis par des voitures moins polluantes. Interrogée sur l’intérêt d’une exemption de taxes alors que l’État compte beaucoup sur les revenus des douanes, Mme Hassan a estimé que « l’introduction de voitures écologiques se traduira par une amélioration de la qualité de l’air, donc de la santé du citoyen, d’où le fait que ce qui semble être une perte sur le court terme sera un gain à long terme, à plusieurs niveaux ».

M. Rahhal a estimé pour sa part qu’« une telle mesure, de par son importance, constituera une première au Liban ». Il a rappelé que 80 % de la pollution de l’air au Liban, selon les études, provient du secteur du trafic. Pour ce qui est des taxis, il a défendu l’idée de leur remplacement par des véhicules écologiques, assurant qu’un comité qui engloberait les représentants des chauffeurs de taxi sera formé. M. Rahhal a enfin précisé que la collaboration entre les deux ministères permettra de lancer plusieurs initiatives d’exemption, complète ou partielle, de taxes sur divers produits écologiques ou à haute efficacité énergétique.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :