Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘scientifique’

Beyrouth : Une ville très polluée

Posted by jeunempl sur février 27, 2012

Anaïs Bard – L’Hebdo Magazine

Que ce soit dans les ruelles ou les grandes artères, le flot continu des voitures n’épargne aucun recoin de Beyrouth. La sérénade jouée en permanence par les klaxons ne manque pas de confirmer cette forte affluence de véhicules, embourbés dans des files à rallonge. Mais le bruit n’est que le moindre des désagréments engendrés par cet encombrement. Une grande bouffée d’oxygène prise avenue de La Sagesse suffit à en prendre conscience: l’air de Beyrouth est très pollué.

L’unité de recherche sur la qualité de l’air (AQRU), créée par le Conseil national libanais de la recherche scientifique (CNRS) pour analyser la qualité de l’air à Beyrouth, a rendu des résultats pour le moins inquiétants. A partir de 26 sites de mesures, disséminés dans toute la ville, l’AQRU a montré que le taux de dioxyde d’azote (NO2), un polluant provenant entre autres du trafic routier, dépassait largement la valeur limite des 40 microgrammes par m3 fixée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avec des moyennes annuelles de 53 et 58 microgrammes par m3 en 2009 et 2010.

Il en va de même pour les particules en suspension. Appelée PM10 pour les plus grandes et PM2,5 pour les plus petites, ces particules fines sont présentes dans l’air, à l’extérieur comme à l’intérieur. A Beyrouth, la moyenne annuelle des PM10 dépasse de 175 à 275% la valeur limite fixée par l’OMS à 20 microgrammes par m3, la moyenne annuelle des PM2,5, quant à elle, atteint le double du taux de 10 microgrammes par m3 recommandé par l’OMS.

Des chiffres et des composants chimiques qui semblent abstraits et dont l’impact sur la santé, moins explicite et direct qu’une oreille qui siffle au bruit des klaxons, est méconnu de la population. Pourtant, la pollution de l’air présente de nombreux risques. Dans un rapport publié le 26 septembre dernier, l’OMS estime que plus de 2 millions de personnes, dont près de 1,3 million dans les villes, meurent du fait de l’inhalation de particules en suspension. Celles-ci «peuvent pénétrer dans les poumons, entrer dans la circulation sanguine et provoquer des cardiopathies, des cancers du poumon, des cas d’asthme et des infections respiratoires». Un bilan très lourd, dû au non respect des valeurs de références conseillées par l’OMS. 80 des 91 pays, ayant transmis des informations sur la qualité de l’air, dépassent ces taux. Et le Liban Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’eau, bientôt denrée rare au Liban et au M-O ?

Posted by jeunempl sur septembre 26, 2010

(Suzanne Baaklini – L’Orient le Jour)

Le changement climatique dans notre région devrait se traduire, selon la plupart des modèles, en une pénurie d’eau. Cela, on le sait depuis quelque temps. Mais les conclusions d’un grand symposium qui s’est tenu récemment à la LAU sont encore plus pessimistes que prévu.

L’impact du réchauffement climatique sur les ressources hydrauliques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Tel est le vaste programme que s’est proposé d’explorer cette année le cinquième symposium du Forum arabo-allemand pour les études environnementales, organisé à la Lebanese American University (LAU) de Jbeil cette semaine, en collaboration avec de nombreux partenaires dont la Fondation Friedrich Ebert, qui en a financé une grande partie, les ministères concernés et le Conseil national pour la recherche scientifique (CNRS). Experts libanais et allemands se sont succédé pour traiter divers aspects de cette épineuse question.

Le ton a été donné dès la session d’inauguration avec Nagib Saab, secrétaire général du Forum arabe pour l’environnement et le développement (AFED). Il a parlé du rapport que présentera cette organisation au cours de son congrès annuel en novembre prochain, précisant qu’il sera alarmiste. « Au cours de la rédaction de ce rapport, nous avons compris que les pays arabes feront face dès 2015 et non à partir de 2025, comme on le croyait précédemment, à des conditions de grave pénurie d’eau, en d’autres termes que leur part annuelle per capita sera inférieure à 500 mètres cubes, moins d’un dixième de la moyenne mondiale qui est de 6 000 mètres cubes », a-t-il dit. Il a rappelé que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comment les fabricants d’armes israéliens bénéficient des fonds européens pour la recherche

Posted by jeunempl sur janvier 18, 2010

IPSC – David Cronin
Traduction: Claude Zurbach

Israël est le principal partenaire étranger dans « le programme cadre » de l’Union Européenne pour la recherche scientifique auquel a été alloué 53 milliards d’euros entre 2007 et 2013. L’UE est la seconde source de financement de la fondation israélienne pour les sciences basée à Jérusalem.

Israël escompte que son investissement dans l’actuel programme européen atteindra une valeur d’au moins 500 millions d’euros d’ici sa conclusion en 2013.

Sous prétexte de lutte contre le terrorisme, l’UE a décidé ces dernières années que les entreprises d’armement pouvaient recevoir des financements pour la « recherche en sécurité ». Dix des 45 projets initiaux présentés par l’UE comme étant de la « recherche en sécurité » ont impliqué des entreprises et des institutions universitaires ou d’état israéliennes.

Motorola-Israël, par exemple, prend part au projet « iDetect 4All », un projet de surveillance financé par l’UE destiné à envoyer des alertes sur des activités suspectes à proximité de bâtiments ou des ressources ayant une valeur économique. Motorola est le premier fabricant de fusibles pour les bombes utilisées par l’aviation israélienne. Des composants d’armements munis d’une étiquette Motorola ont été découverts par les enquêteurs de Human Rights Watch qui avaient fouillé les sites bombardés par Israël à Gaza à la fin de 2008 et au début de 2009. Les fusibles Motorola sont également un élément central de la bombe avec laquelle Israël Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Téhéran met en cause Israël dans la mort d’un scientifique

Posted by jeunempl sur janvier 14, 2010

RFI – Siavosh Ghazi

Le président Ahmadinejad a mis en cause Israël dans l’attentat contre un universitaire iranien. Spécialiste du nucléaire, le savant a été tué dans l’explosion d’une bombe télécommandée.

Le président Ahmadinejad a accusé directement Israël en affirmant que la méthode employée pour assassiner le savant nucléaire iranien, Massoud Ali Mohammadi, est « une méthode sioniste ».

Le savant iranien a été tué mardi par l’explosion d’une moto piégée alors qu’il sortait de son domicile. La bombe a été actionnée à distance. Certains médias iraniens ont affirmé ces derniers jours que des responsables du Hezbollah libanais ou du Hamas palestinien avaient été assassinés de la même manière par les Israéliens au Liban, en Syrie ou encore dans les territoires palestiniens. « Cette méthode montre le degré de haine de nos ennemis. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les eaux libanaises se vident de leurs poissons

Posted by jeunempl sur juillet 8, 2009

AFP

Mer Liban peche« Avant, on pêchait 40 kg de poisson en quelques heures. Aujourd’hui, on s’estime heureux d’en rapporter un ou deux par jour », lâche avec amertume Moustapha Chaalane, 68 ans, assis en face du pittoresque port de Tyr, dans le sud du Liban.

Surexploitation, pollution et pêche à la dynamite ont ravagé la faune marine sur les 220 kilomètres que compte le littoral méditerranéen libanais, privant les 8.000 pêcheurs de la ville côtière de Tyr de leur principale ressource.

« Dans les années 60, 70 et 80, la mer regorgeait de poissons et la situation financière des pêcheurs était très enviable », explique Moustapha, pêcheur depuis l’âge de dix ans et père de sept enfants.

Quelque 2.000 familles vivent de la pêche à Tyr, une ville de 100.000 habitants à environ 20 km de la frontière avec Israël, selon Khalil Taha, président du syndicat local des pêcheurs.

« Un pêcheur gagnait facilement 500 dollars par semaine, alors qu’il ne touche actuellement que 200 dollars à la fin du mois », soit moins que le salaire minimum (333 dollars), affirme le syndicaliste.

S’il reproche aux pêcheurs cette situation, il accuse également l’Etat de n’avoir rien fait pour protéger l’industrie. « Nous Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un chercheur libanais met au point une technique pour rendre les plantes résistantes à la salinité excessive

Posted by jeunempl sur juillet 21, 2008

(L’Orient le Jour – Suzanne Baaklini)

Les émigrés d’origine libanaise dans le monde se sont souvent illustrés dans des domaines très divers, et la recherche scientifique en fait partie. Michel Ghanem est l’un d’eux : ayant suivi des études d’agronomie au Liban, il est aujourd’hui président du corps scientifique de l’Université catholique de Louvain. Avec son équipe, il est l’auteur d’une découverte majeure dans le domaine de l’agriculture, surtout pour des pays comme le nôtre, vulnérable à la sécheresse : celle de rendre les plantes plus résistantes à la salinité excessive. Voici le compte rendu de l’interview que nous a accordée ce scientifique de haut niveau, qui, malgré les années d’exil, porte toujours le Liban dans son coeur.

Q- Pourriez-vous nous donner une idée plus exacte de votre parcours ?
R- « Je suis ingénieur agronome diplômé de l’Université Saint- Joseph de Beyrouth, sorti de l’École supérieure d’ingénieurs d’agronomie méditerranéenne (Esiam). J’ai terminé mes études en 2001, et j’étais major de promotion. Mon mémoire de fin d’études portait sur l’introduction de la culture de l’ananas (Ananas comosus L.) au Liban sous la direction du Pr Pierre Wittouck (à la fois professeur à l’USJ et à l’UCL, Belgique). À la fin de mes études, j’ai travaillé pendant un an à la Chambre de commerce internationale (ICC). Soutenu par le Pr Wittouck, j’ai réussi à décrocher une bourse pour poursuivre mes études à l’Université catholique de Louvain (UCL, Belgique), où j’ai obtenu mon DEA en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :