Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘UL’

Beyrouth : Pourquoi Achrafieh se transforme en quartier de luxe ?

Posted by dodzi sur avril 6, 2012

L’Orient le Jour

Par Anne ILCINKAS

 

Urbanisme: Explication d’une gentrification.

La gentrification est un processus de réhabilitation d’un quartier ancien au terme duquel les habitants initiaux doivent partir, faute de moyens suffisants pour vivre dans leur quartier rénové. Généralement, ces habitants partent vers la périphérie de la ville, alors que des groupes sociaux plus favorisés investissent le quartier réhabilité.

La plupart du temps, la gentrification prend la forme d’une réhabilitation, d’une rénovation de bâtiments anciens et de caractère, comme ce fut le cas pour le vieux Damas. Mais dans certains quartiers de Beyrouth, elle prend une forme plus radicale. A Achrafieh par exemple, la plupart des maisons traditionnelles ne sont pas rénovées, mais détruites, rasées, pour laisser la place à des tours résidentielles très souvent de haut standing.

Si des voix s’élèvent contre cette destruction régulière du patrimoine architectural libanais, peu évoquent la dimension sociale du processus, à savoir le déplacement de populations qu’il implique.

De ce silence émerge toutefois une voix, celle de Hicham Achkar, chercheur au département d’urbanisme de l’Université libanaise. Au mois de mars dernier, il présentait à l’Institut français du Proche-Orient, son étude sur le rôle de l’État libanais dans la gentrification d’Achrafieh. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Espace méditerranéen : l’intégration de l’énergie propre en question

Posted by jeunempl sur avril 20, 2011

(L’Orient le Jour)

L’Université libanaise de Hadeth a accueilli les 14, 15 et 16 avril un cycle de conférences sur le thème de l’intégration des énergies renouvelables en Méditerranée. Une première pour le pays qui entend l’inscrire dans ses priorités.

La conférence internationale sur « l’impact des énergies renouvelables sur l’avenir de l’environnement méditerranéen », organisée à l’initiative de l’Université libanaise, de l’association MEDgreen, du CNRS et avec la participation de l’ambassade de France, s’est tenue au campus Rafic Hariri à Hadeth. Pendant trois jours, la conférence a été rythmée par de nombreuses interventions. Les nombreux chercheurs mobilisés, venus du monde entier, ont témoigné du regain de dynamisme pour cette question dans la région.

La préoccupation grandissante concernant le réchauffement climatique a conduit, depuis quelques années, la communauté internationale à multiplier les séminaires sur le sujet. C’est aujourd’hui le Liban qui s’inscrit dans ce mouvement pour « réfléchir à son niveau » à une utilisation privilégiant les énergies propres aux énergies fossiles. Chercheurs et académiciens n’entendent pas rester sans voix devant la crise énergétique qui touche le pays et sont venus en nombre prendre part à la toute première manifestation de ce genre à Beyrouth.

Une conférence pertinente et opportune

« Comme tous les pays du sud de la Méditerranée, le Liban est doté de caractéristiques climatiques plus importantes qui privilégient le développement pour la région des énergies renouvelables », a précisé le recteur de l’UL, Zouheir Chokr, avant d’ajouter : « Selon les chiffres officiels, la facture énergétique du pays a atteint les 5 milliards de dollars par an et la demande ne fait que croître. » L’intégration de l’énergie propre est donc une priorité à la fois locale et régionale.

L’utilisation des énergies alternatives est essentielle et à plusieurs titres : la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ahmadinejad, idole des jeunes en délire

Posted by jeunempl sur octobre 15, 2010

Scarlett Haddad – L’Orient le Jour

Invité à l’université libanaise pour recevoir un doctorat honoris causa, le président iranien a conspué l’Occident devant une foule de garçons et filles acquis à ses idées.

Ce qui est sûr, c’est que cet homme aime les foules et celles-ci le lui rendent bien, surtout lorsqu’elles sont formées de gens pauvres ou de jeunes. Au campus de l’Université libanaise à Hadeth, où la direction lui a décerné un doctorat honoris causa en sciences politiques, il a mis en transe les étudiants, garçons et filles, voilées ou cheveux au vent, cravatés ou look islamiste. Portables tendus pour le prendre en photo, des centaines d’étudiants ont poussé des cris déments, bousculant dans tous les sens pour le voir de près, indifférents aux consignes de sécurité.

Et le président iranien, à son habitude, a terrifié son service de sécurité, en attrapant les mains tendues et en insistant pour saluer le maximum de personnes. Les jeunes sont d’ailleurs venus très tôt le matin pour avoir des places soit à l’intérieur de l’immense amphithéâtre, soit dehors pour suivre son arrivée. Tous sont impatients de le voir arriver. Certains apprécient ce qu’ils appellent son courage et son engagement, d’autres le trouvent différent et sont curieux de voir de près cet « homme phénomène ».

Mais le plus frappant, c’est quand même la gaieté qui règne sur les lieux, comme si, pour ces jeunes, accueillir le président de la République islamique d’Iran est une fête. Il arrive donc avec un peu de retard vers onze heures et aussitôt la foule se déchaîne. En professionnel de la communication (et de la provocation), Mahmoud Ahmadinejad sait se montrer proche des gens et parvient à leur montrer qu’ils sont importants pour lui. Il répétera ainsi à plusieurs reprises dans son discours sa joie d’être là « face à ces visages lumineux, cherchant le savoir… ».

Mais auparavant, il doit faire face à l’assaut d’une femme d’un certain âge qui se précipite pour lui donner l’accolade. Intimidé, il en rougit presque et ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Flou artistique sur les normes parasismiques

Posted by jeunempl sur août 4, 2010

Rima Harfouche – Les Hirondelles

La faille du Levant est responsable des secousses telluriques au Liban. Mais face à cette épée de Damoclès, l’application des normes parasismiques dans le bâtiment reste aléatoire.

La terre tremble. Cette année, un séisme de 7,5 sur l’échelle ouverte de Richter a fait 250 000 morts à Haïti. Un autre, de 8,8, 800 morts au Chili. Le Liban, lui, connaîtrait «des retombées dramatiques » avec un tremblement de terre de 7, selon Yves Vuarambon, directeur de l’Agence de développement suisse (ADS). Autant dire qu’aujourd’hui – alors que les spécialistes prévoient un séisme majeur d’ici une centaine d’années maximum –, l’application la plus stricte des normes antisismiques dans les nouvelles constructions devrait être assurée. Ce qui n’est pas le cas.

Selon Bilal Alayly, directeur de l’Ordre des ingénieurs, des codes parasismiques régissent bien l’industrie libanaise du bâtiment, sans être systématiquement appliqués.
«Cela représente un danger réel, constate-t-il. Ces règles visent à empêcher que le bâtiment s’effondre sur ses habitants, cela ne veut pas dire que le bâtiment restera intact. Depuis 1993, par exemple, la construction des bâtiments publics est réglementée par une commission de contrôle technique.»

C’est le cas de la Cité sportive, des hôpitaux publics ou de l’Université libanaise à Hadath, mais aussi de bâtiments Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pétrole et gaz au large du Liban: Le dossier explosif

Posted by jeunempl sur juin 25, 2010

Par Mona Alami – L’Hebdo Magazine

Dans la course à l’or noir, le Liban se trouve à la traîne. La découverte d’importants gisements de gaz au large d’Israël ne semble pas presser outre-mesure le Liban dont la classe politique est une fois de plus divisée sur la manière de traiter cette éventuelle manne venue de la mer. Une richesse qui est également convoitée par l’Etat hébreu.

«L’existence de nappes gazières et de pétrole au large du littoral libanais a été mise en évidence par les travaux du professeur Thomas Guédiquet de l’Université américaine de Beyrouth dès 1969! Près de quarante ans plus tard, rien n’a été fait sur ce plan là, c’est l’inertie totale», s’indigne le géologue Gilbert el-Kareh, chercheur et ancien professeur à l’Université Saint-Joseph (USJ) et à l’Université libanaise (UL).

Le débat a été lancé la semaine passée par le président du Parlement Nabih Berry qui a insisté pour que Liban exploite son potentiel en gaz. Le chef du Législatif réagissait à l’annonce de la découverte par la société Nobel Energy d’une seconde nappe de gaz, qualifiée comme la plus importante par l’Etat hébreu. Israël dispose aujourd’hui des gisements de Tamar et de Léviathan, possédant ensemble un potentiel de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Député Kanaan : Approbation du payement des rétroactifs pour les membres des institutions militaires

Posted by jeunempl sur décembre 19, 2009

Tayyar.org

Ibrahim Kanaan - Député CPL

Présidée par le député Ibrahim Kanaan, secrétaire général du bloc du Changement et de la Réforme, la commission des Finances et du Budget a tenu sa réunion, en présence des députés : Ghazi Zaiter, Ali Hassan Khalil, Ali Amar, Ahmad Fatfat, Jamal Jarrah, Hussein Fadlallah, Fadi Haber, Hekmat Dib, Nawaf Moussaoui et Alain Aoun.

Le directeur général des Administrations et des Conseils locaux au sein du ministère de l’Intérieur et des Municipalités, le PDG de l’Éducation, le président du conseil de Développement et de Reconstruction et plusieurs autres responsables ont assisté à la réunion.

Suite à la réunion, le député Kanaan a déclaré :

« Le comité a approuvé 3 propositions de loi et s’est mis d’accord pour approuver au cours de la prochaine réunion une proposition de loi concernant les enseignants à l’Université Libanaise.

Nous avons discutés des projets de loi concernant certains ministères. Nous rappelons que selon la loi interne du parlement, les ministres qui sont en relation avec les sujets discutés doivent assister à la réunion de la commission ou envoyer des délégués autorisés à décider à leur place.

Aujourd’hui, nous avons approuvé une proposition de loi Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le parti Kataëb campe sur ses positions, à moins que… et la liste est longue!

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2009

El Nashra

drapeau KataebTel un otage libéré des mains de ses ravisseurs, c’est un parti « Kataëb » épanoui, et plus fort que jamais, qui dame le pion à ses (ex-) alliés de la coalition du « 14 mars », et plus particulièrement à ses camarades du camp chrétien qui se retrouvent très seuls sur l’îlot de la révolution aux couleurs du drapeau libanais…

Car le coup des « Kataëb » n’est pas le premier que doivent encaisser les partis de la majorité. Ce n’est en effet pas moins que le 4ème, et peut-être même pas le dernier, à la vitesse où les choses évoluent depuis le K.O. que leur a asséné Walid Joumblatt dans son célébrissime discours prononcé à l’hôtel Beau Rivage, ex-QG de Rustom Ghazalé. Le Premier ministre Saad Hariri, chef suprême de cette majorité révolutionnaire post-14 février 2005 n’a pas manqué d’y mettre du sien pour verser de l’huile sur le feu qui consume les naufragés de la majorité. Au cours des négociations qu’il a menées en vue de former son gouvernement, M. Hariri a fait du général Michel Aoun, figure de proue de l’opposition chrétienne, la star des pourparlers, admettant indirectement que les revendications de Aoun sont légitimes, étant donné qu’il est le chef du plus important groupe parlementaire chrétien au sein de l’assemblée, et du 2ème plus grand groupe parlementaire libanais, en nombre de députés.

Quoiqu’il en soit, le coup de maître qui a mis la peur au ventre à plus d’un est incontestablement le rapprochement dangereux qui s’opère entre le Premier ministre Saad Hariri, et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie: Nassif Hanna Azzi (Chouf)

Posted by jeunempl sur mai 18, 2009

MPLBelgique.org

Nassif Azzi est candidat du Courant Patriotique Libre sur la liste du Changement et de la Réforme pour l’un des 3 sièges maronites de la circonscription du Chouf.

Nassif-Azzi-elections09Candidat: Nassif Azzi
Courant Patriotique Libre
Maronite – Chouf

Ses racines familiales
– Natif du village de Jiyé à Kharrouba dans le caza du Chouf, le 22 décembre 1952.
– Son père, le professeur Hanna Nassif Azzi, était directeur de l’école publique de Rmaylé. Il fut l’un des fondateurs de la ligue des Azzi.
– Sa mère, Mme. Yvonne Hanna el Khoury Chelala, est originaire de Beit Chlala à Batroun.
– Il a 4 soeurs:
Nada, mariée au professeur François Youssef Azzi
Norma, mariée à Mansour Toufic Azzi
Nayla, docteur
Nina, célibataire

Ses études primaires et secondaires
– Après les maternelles chez les soeurs de la Ste Famille Maronite à Jiyé, il poursuivit ses études primaires et complémentaires à l’école des Frères Maristes à Saïda et Rmaylé.
– Les études secondaires ont été complétées à l’école publique de Saïda (Zatari).
– Les études universitaires, il les a faite à l’Université Libanaise et à l’Université de Paris I, la Sorbonne.

Sa situation académique
– Enseignant assistant à l’Université Libanaise (UL) à la faculté de lettres et de sciences politiques (département de philosophie)
– Il enseigne à l’Université Libanaise depuis 1981
– Il a présidé à plusieurs reprises le département de philosophie à la faculté de lettres, 2ème section (UL)
– Il a enseigné l’esprit de l’arabe moderne à l’Université St-Esprit Kaslik (USEK) entre 1985 et 1991
– Il a enseigné la philosophie générale dans plusieurs établissements culturels depuis 1977

Ses activités culturelles et idéologiques
– Actif dans les rangs du mouvement culturel à Antélias
– Fondateur et responsable de la « Rencontre philosophique » au Liban
– Activiste écologique ayant participé à plusieurs actions dans ce domaine
– Penseur et écrivain, il tend à répandre une vision politique moderne pour l’appliquer à la situation globale au Liban.

Diplômes universitaires
– 1981: Docteur en philosophie, diplômé à l’Université de Paris I, La Sorbonne
– 1979: Diplômé en études appliquées en philosophie à l’Université de Paris, La Sorbonne.
– 1977: diplômé en enseignement philosophique à l’Université Libanaise, faculté de Lettres et Sciences humaines.

Son parcours social et politique
– Adolescent, il s’est enrolé dans la jeunesse estudiantine chrétienne à Saïda, aux côtés de son guide spirituel Père Sélim Ghazal du St Sauveur, devenu plus tard Evêque.
– Activiste au mouvement de l’Eveil – Front des jeunes libanais à l’Université Libanaise, durant les années 70.
– Il a mené en 1975 une tentative pacifiste contre la guerre, aux côtés de ses parents et amis dans son village à Jieh et ses environs. Tentative qui s’est couronnée par le retour des déplacés chrétiens durant la guerre de 2 ans à leurs villages, ce qui a créé une atmosphère de sécurité dans la région côtière du Kharoub.
– En 1983, avec l’explosion de la montagne, cette guerre qu’il a considéré comme un complot contre le Liban et les chrétiens, il s’est réfugié à Beit Chlela, le village de sa mère où il s’est occupé de l’affaire des Déplacés.
– Il a fondé en 1988 avec quelques amis le « mouvement des déplacés résistants », mouvement politique indépendant faisant partie de la situation libanaise instaurée autour du projet politique du général Aoun pendant 2 ans.
– Il a fondé avec ses concitoyens « l’Union des Déplacés de la montagne » au moment du retour des déplacés, auquel il a participé après son retour à Jieh, où il a fondé le centre balnéaire « Jonasse » qui sera pendant des années un havre de paix et de plaisance pour tous les touristes ainsi que les déplacés revenant au pays.
– Il a débuté au sein du Courant Patriotique Libre en 2004 en s’occupant de la coordination entre les régions. Il a été désigné responsable de la presse et des relations générales avec la région de la montagne au Sud en passant par le Chouf .
Il fut aussi membre du bureau d’études et du comité des universitaires.
Il a été désigné par le général Aoun pour suivre plusieurs dossiers comme la communication politique avec les leaders libanais et le dossier de la cause palestinienne.
Il a ainsi pleinement participé aux accords avec le « Parti Populaire Nassérien » à Saïda et avec les orientations communes au « Parti Communiste libanais ».
Il avait préparé le document « Palestine dans la conscience chrétienne » qui a été présenté au congrès international de Téhéran pour défendre la cause palestinienne.

Autres activités
– Il a pratiqué le théâtre avec la troupe du club des jeunes unis à Jieh en jouant plusieurs rôles comme celui de Léonardo dans la pièce « Les noces de sang » de Garcia Lorca, et Richard III dans l’oeuvre de Shaekspeare en passant par le cantique des cantiques. Il s’est même aventuré deux fois dans la mise en scène entre 1973 et 1975.
– Il a travaillé comme critique théatral durant son séjour à Paris dans la revue « L’Avenir » où il a rencontré plusieurs célébrités libanaises et mondiales.

Son poste actuel
Il occupe actuellement le poste de responsable de l’information et des relations générales en plus de sa responsabilité à la montagne du Sud Liban au sein du Courant Patriotique Libre.

Son oeuvre
– 1979: « Prélude à l’étude laïque dans la pensée arabe contemporaine » (Thèse pour obtenir le diplôme en philosophie à l’Université de Paris I)
– 1981: « Kamal el Hajj entre religion et laïcité » (thèse en langue française, université de Paris I)
– 1986: « Nos martyrs, des Saints » (Beyrouth, éditions Khalifé)
– 1987: « L’exode » (Beyrouth, éditions Khalifé)
– 1996: « Le philosophe, père Joachim Moubarak » (Antélias)
– 1997: « Autour de la Cause » (Antélias)
– 2001: « Le retour, un chapitre de la mémoire » (Beyrouth, éditions Georges Hajj)
– 2002: Kamal Youssef el Hajj 1917-1976, 25 ans après sa mort (Antélias)
– 2003: « René Habchi 1915-2003 », avec la participation de Pascal Habchi (éditions « Mouvement Culturel », Antélias)
– « Prières et signes » (trilogie pour Tony)
– « Homélie du Lundi » (article politique)
– « Le temps qui s’arrête ou l’histoire d’un revenant »
– « Les nouveautés linguistiques dans les oeuvres philosophiques de Kamal Youssef el Hajj »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Texte de loi proposé par le Bloc du Changement et de la Réforme: L’échelonnement des salaires et le paiement des rétroactifs cumulés depuis 1998

Posted by jeunempl sur mai 13, 2009

MPLBelgique.org

There is a Chance/ChangeLe bloc du Changement et de la Réforme est certainement le bloc parlementaire le plus actif de l’Assemblée libanaise. L’équipe du MPLBelgique.org a traduit en français un document vous invitant à découvrir 5 textes de lois proposés par les députés du bloc du Changement et de la Réforme depuis son intégration au sein du gouvernement d’union nationale en juillet 2008. L’intégralité de ces textes votés au parlement jusqu’à ce jour vous sont disponibles en cliquant sur ce lien:
Textes de loi proposés par les députés du Changement et de la Réforme

Chaque jour, un texte vous sera proposé. Nous publions ici le cinquième et dernier, sur l’échelonnement des salaires et le paiement des rétroactifs cumulés depuis 1998.

Présentation par le député Michel Aoun d’une proposition de décret-loi pour l’échelonnement des salaires ainsi que le paiement des rétroactifs cumulés depuis 1998 jusqu’à ce jour et n’ayant pas été payés.

Le chef du bloc du Changement et de la Réforme, le député Michel Aoun, a présenté à la Chambre une proposition de loi: « Proposition de décret-loi dont le seul objet est la modification de la loi 98/717 »

L’unique objet : la suppression des amendements de l’article 14 de la loi 98/717 et son remplacement par le texte suivant : « Il sera noté dans le budget les sommes nécessaires pour payer les rétroactifs qui reviennent de droit à partir du 01/01/1996 aux ayant droits de cette loi ».

Les raisons pour le changement dans la loi

En toute occasion et lors de l’application de la loi et à chaque demande concernant les échelons (niveaux) de fonctions et les salaires, et leur effet rétroactif, la loi 98/717 vient nous rappeler que nous avons une mission, sinon un devoir, envers une grande partie des citoyens qui ont attendu avec impatience l’application effective de cette loi, et surtout l’article 14 qui impose au gouvernement le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Estephan Boutros Doueihy (Zghorta)

Posted by jeunempl sur mai 12, 2009

RPLFrance.org

Estephan Doueihy est candidat du courant Marada sur la liste du Changement et de la Réforme pour l’un des 3 sièges maronites de Zghorta.

Estephan-Doueihy-elections09Candidat: Estephan Boutros Doueihy
Courant Marada
Maronite – Zghorta

Données personnelles
– Né à Zghorta le 10 janvier 1953.
– Marié à Mme Marie Abd et ils ont trois enfants : Stéphanie, Antoine et Bouchra.
– Issu d’une famille libanaise maronite impliquée depuis très longtemps dans la vie politique, religieuse et sociale. Citons principalement le Patriarche Estephan Doueihy et le député feu le père Semaan Doueihy.

Etudes
Il a effectué ses études universitaires à l’Université Libanaise et à l’Université Saint Joseph tout en participant activement à la vie estudiantine.

Activités politiques
– Il est entré à l’Assemblée Nationale pour la première fois en 1991 succédant à son oncle Semaan Doueihy décédé.
– Il a été ensuite élu député de Zghorta al Zawya en 1992 et en 1996 jusqu’en 2000, et a obtenu la confiance des citoyens de Zghorta, sauf qu’il n’a plus pu intégrer le Parlement à cause de la loi électorale injuste.
– Il a été nommé Ministre des affaires sociales au Gouvernement Rafic Hariri du 26 mai 1995 au 6 Novembre 1996.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :