Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘UCL’

Attaque Mosquée: « Gare aux amalgames hâtifs ! »

Posted by dodzi sur mars 14, 2012

La Libre

« L’islam bruxellois est très parcellisé »

EntretienFelice Dassetto, professeur émérite de l’UCL, a publié il y a quelques mois « L’Iris et le Croissant », une étude très fouillée sur l’islam à Bruxelles. Il connaît bien l’évolution de la religion musulmane dans la capitale.

Selon Charles Picqué, il ne faut pas tirer de conclusions hâtives de l’attentat d’Anderlecht sans en connaître les motivations. C’est aussi votre avis ?

Mais oui, jusqu’à preuve du contraire, je me tiens au fait qu’il s’agit d’un fait divers tragique dont la justification et la motivation doivent encore être établies. Il est exact que pendant l’année de mon enquête à Bruxelles, j’ai constaté qu’il pouvait y avoir, qu’il y a des tensions entre sunnites et chiites, mais je n’oserais affirmer qu’il y avait là les prémices d’une opposition pouvant déboucher sur un acte comme celui d’Anderlecht. Et je ne parlerais pas davantage de l’existence d’un groupe débouchant sur une telle violence.

L’islam bruxellois est très parcellisé…

Il y a une grande méconnaissance réciproque. Les Turcs ne connaissent pas les Marocains parce qu’ils ne se fréquentent pas. Il n’y a pas d’hostilité entre eux pour autant. Dans le cas de la mosquée Rida, je constate que certains musulmans sunnites du quartier s’y retrouvent parfois pour la prière de midi. Il y a aussi le fait qu’Isabelle Praile, une des responsables de la mosquée qui a été contestée à l’Exécutif des musulmans, ne l’a jamais vraiment été pour sa qualité de chiite. Puis, je constate aussi que la mosquée agressée était une de celles reconnues par la Région bruxelloise

Vous doutez aussi du motif invoqué, à savoir une importation de la question syrienne ?

On va vite en besogne en l’affirmant. L’enquête nous le confirmera peut-être, mais bon, l’opposition entre chiites et sunnites ne date pas d’hier, c’est un contentieux historique vieux de 14 siècles. Puis, à examiner d’un peu plus près la guerre civile syrienne, c’est quand même une situation très complexe. Dans la région, d’autres faits ont eu de quoi attiser plus de tensions entre les deux groupes. Je songe au wahhabisme saoudien hypersunnite qui souffle sur le feu. Ou encore à ce qui s’est passé à Bahrein où l’armée a organisé une terrible répression contre la majorité chiite. Enfin, par rapport à la Syrie, je me demande sincèrement pourquoi ces événements se se sont produits hier soir. Il faut rester prudent, mais rien dans l’actualité de ces derniers jours ne justifiait une réaction violente de cette sorte le soir du 12 mars. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Belgique, Dossiers | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Charia en Libye et Tunisie :  » Les Arabes ne veulent pas revenir sur les libertés acquises « 

Posted by dodzi sur octobre 25, 2011

Le Vif

La Libye et la Tunisie, fraichement sorties des révolutions, s’apprêtent à fonder leurs nouvelles constitutions sur la charia, la loi islamique. L’Occident s’offusque de ce retour en arrière. Mais s’agit-il vraiment de cela ? Pas vraiment, selon Bichara Khader, spécialiste du monde arabe et professeur de sciences politiques, économiques et sociales de l’UCL.

Dans quel pays est appliquée la charia ?

Elle a une part d’influence dans toutes les constitutions arabes, sauf dans la constitution libanaise. Elle est, soit la source principale de la législation, soit une inspiration. Cela fait peur à l’Occident qui oublie que les musulmans sont liés aux principes fondamentaux de tolérance, de solidarité, de liberté et de justice. Des Occidentaux qui occultent souvent le débat sur les racines chrétiennes de l’Europe. L’utilisation de la charia peut varier d’un pays à l’autre. Parfois on en fait une utilisation radicale, comme en Arabie Saoudite, parfois elle est utilisée comme une simple source, car elle renferme les valeurs musulmanes.

La situation en Tunisie et en Libye est-elle comparable ?

La Tunisie ne reviendra pas sur ses libertés acquises sur les droits des femmes, par exemple, justement parce qu’ils sont très bien intégrés dans son contexte méditerranéen. En Libye, c’est différent. Il y a eu un problème dans le discours de Moustafa Abdel Jalil, le président du Conseil National de Transition. Il a annoncé l’utilisation de la charia comme principale source pour la constitution, ce qui ne m’a pas étonné. Ce qui m’a dérangé, c’est lorsqu’il a parlé de rétablir la polygamie en Libye. Cela ne lui appartient pas, ce seront aux élus d’en décider. Il a outrepassé ses pouvoirs et pour cela je lui en veux. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Travaux du chercheur libanais Michel Ghanem: Réduire le stress des plants de tomate augmente le rendement

Posted by jeunempl sur novembre 11, 2010

RTBF

Un chercheur de l’Earth and Life Institute, le groupe de recherche en physiologie végétale de l’Université catholique de Louvain, a mis au point des plants de tomates tout-terrain via une intervention génétique sur les racines de ces plants.

Dans un premier temps, Michel Edmond Ghanem a étudié les signaux hormonaux envoyés par les racines aux parties supérieures de la plante en cas de stress (sécheresse, salinité du sol…). Il s’est également intéressé à la cytokinine, une hormone naturelle capable de retarder les effets négatifs du stress sur la plante. Sur base de ces observations, le chercheur a remarqué qu’en modifiant génétiquement les racines des plants de tomates de manière à ce qu’elles produisent davantage d’hormones de cytokinine, la plante augmentait sa résistance au stress. Michel Edmond Ghanem a également constaté un rendement de fruits 30%  supérieur à la normale.

« Cette découverte permet d’assurer une production alimentaire sur des sols qui ne pouvaient être cultivés auparavant, notamment dans les pays du Sud où l’eau est rare et dans les régions dont les sols n’étaient, jusqu’ici, pas ou peu exploitables« , souligne l’UCL. « Cette recherche constitue une alternative à l’agriculture intensive et à la consommation excessive d’engrais. Elle s’inscrit dans une démarche de développement durable« , conclut l’UCL.

Retrospective du MPLBelgique.org
21 juillet 2008 (L’Orient le Jour – Suzanne Baaklini): Un chercheur libanais met au point une technique pour rendre les plantes résistantes à la salinité excessive

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

30 ans d’amitié UCL-Liban

Posted by jeunempl sur mai 1, 2009

UCLouvain

UCL-Liban-CedreL’UCL et le Liban célèbrent 30 ans d’amitié. En 1979, les étudiants libanais ont offert à la Faculté de médecine un jeune cèdre, emblème de leur pays. L’arbre fut planté au cœur du site de Woluwe. Aujourd’hui, une plaque commémorative témoigne de ces liens privilégiés.
La cérémonie anniversaire s’est déroulée en présence des autorités de l’UCL et de l’ambassadeur du Liban, Monsieur Adnan Mansour. Le fameux cèdre est devenu un arbre magnifique et représente tout un symbole pour les nombreux médecins libanais installés en Belgique. Le Pr Gébrine Elkhoury, chirurgien cardio-vasculaire aux Cliniques Saint Luc, était jeune étudiant en médecine à l’époque : « Chaque fois que je passe devant cet arbre merveilleux, j’éprouve une grande émotion et une immense fierté. Ce cèdre a grandi avec nous, sur le site de l’UCL à Bruxelles. Il est le symbole de notre attachement à notre pays et notre terre, mais il est aussi le témoin de notre épanouissement personnel et intérieur au cœur de l’Université qui nous a accueillis ». Cet évènement fut aussi l’occasion de mettre en évidence les relations étroites que l’UCL entretient aujourd’hui avec plusieurs universités de Beyrouth. (A.M.)Photo: Hugues Depasse

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un chercheur libanais met au point une technique pour rendre les plantes résistantes à la salinité excessive

Posted by jeunempl sur juillet 21, 2008

(L’Orient le Jour – Suzanne Baaklini)

Les émigrés d’origine libanaise dans le monde se sont souvent illustrés dans des domaines très divers, et la recherche scientifique en fait partie. Michel Ghanem est l’un d’eux : ayant suivi des études d’agronomie au Liban, il est aujourd’hui président du corps scientifique de l’Université catholique de Louvain. Avec son équipe, il est l’auteur d’une découverte majeure dans le domaine de l’agriculture, surtout pour des pays comme le nôtre, vulnérable à la sécheresse : celle de rendre les plantes plus résistantes à la salinité excessive. Voici le compte rendu de l’interview que nous a accordée ce scientifique de haut niveau, qui, malgré les années d’exil, porte toujours le Liban dans son coeur.

Q- Pourriez-vous nous donner une idée plus exacte de votre parcours ?
R- « Je suis ingénieur agronome diplômé de l’Université Saint- Joseph de Beyrouth, sorti de l’École supérieure d’ingénieurs d’agronomie méditerranéenne (Esiam). J’ai terminé mes études en 2001, et j’étais major de promotion. Mon mémoire de fin d’études portait sur l’introduction de la culture de l’ananas (Ananas comosus L.) au Liban sous la direction du Pr Pierre Wittouck (à la fois professeur à l’USJ et à l’UCL, Belgique). À la fin de mes études, j’ai travaillé pendant un an à la Chambre de commerce internationale (ICC). Soutenu par le Pr Wittouck, j’ai réussi à décrocher une bourse pour poursuivre mes études à l’Université catholique de Louvain (UCL, Belgique), où j’ai obtenu mon DEA en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Leurs meilleures années » : la délégation UCL au Liban

Posted by jeunempl sur mars 26, 2008

(UCLouvain.be)

UCL - LibanaisLibanais et anciens de l’UCL retournés dans leur pays, ils n’ont aucun talent pour cacher leur enthousiasme au souvenir de leurs années d’étude.

Hala Saliba, pharmacienne, Georges Badr, gynécologue, Hadi. R. Mawlawi, urologue, Hachem Farès Boulos, avocat,… la délégation de l’UCL en visite au Liban a rencontré – par l’entremise d’Unibel, l’association des diplômés formés en Belgique – beaucoup d’anciens formés à Louvain-la-Neuve et le plus souvent à Woluwe. Tous gardent un souvenir lumineux du temps passé en Belgique.
L’une, qui a exercé en Belgique, regrette l’époque où elle avait le temps de se tenir à jour sur le plan scientifique: « ici, on se perd dans les problèmes économiques ». L’autre garde un souvenir inoubliable de ses études et avoue qu’il a eu du mal à se réintégrer au Liban. Un troisième Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bienvenue au Liban

Posted by jeunempl sur mars 16, 2008

(UCLouvain.be – D.H.)

L’hospitalité libanaise n’est pas un vain mot. La délégation de l’UCL (Université catholique de Louvain) accueillie par l’USEK à Jounieh le découvre au jour le jour.
L’UCL a entrepris, cette semaine, une tournée des universités libanaises. Accueillie par l’Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK), à deux pas et quelques embouteillages de Beyrouth, le recteur Bernard Coulie, le prorecteur Michel Francard et plusieurs professeurs découvrent à quel point cette visite touche nos hôtes, contraints de travailler dans un contexte précaire. Ils l’ont rappelé au cours d’une conférence de presse largement couverte par la presse libanaise : l’intérêt qu’une université belge porte à ses soeurs libanaises ne laisse pas indifférent. L’UCL vient de signer, avec l’USEK, un accord et différentes conventions qui officialisent une collaboration naissante : des échanges d’enseignants entre les Facultés de théologie ; une collaboration académique et scientifique entre les Facultés des sciences, mais aussi entre l’Ecole de pharmacie et la Faculté des sciences de Kaslik dans deux domaines : la pharmacologie cellulaire et moléculaire et l’analyse des médicaments et des huiles essentielles.
C’est un message de solidarité que l’UCL apporte à ses homologues libanais qui délivrent, à leur tour, une belle leçon de ténacité et de capacité à rebondir en toutes circonstances.

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Universités: Signature d’un accord de coopération entre l’USEK et l’Université de Louvain

Posted by jeunempl sur mars 11, 2008

(S.B. – L’Orient le jour)

usek-logo2.jpgucl_horiz.gifL’Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK) et l’Université catholique de Louvain (UCL, Belgique) ont signé hier un accord-cadre de partenariat qui leur permettra d’effectuer, à l’avenir, des échanges au niveau des connaissances des étudiants, des professeurs et des chercheurs.

L’accord a été signé par les recteurs de l’USEK, le père Hadi Mahfouz, et de l’UCL, Bernard Coulie, au cours d’une conférence de presse qui a été organisée au siège de l’USEK, en présence de l’ambassadeur de Belgique, Johann Verkammen, et de plusieurs hauts responsables, professeurs et étudiants de l’USEK. Le Pr Coulie a fait le déplacement au Liban accompagné d’une grande délégation, dont fait partie le prorecteur aux relations internationales de l’UCL, Michel Francard. Le vice-recteur de l’USEK, le père Georges Hobeika, était également présent. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :