Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘OMS’

Beyrouth : Une ville très polluée

Posted by jeunempl sur février 27, 2012

Anaïs Bard – L’Hebdo Magazine

Que ce soit dans les ruelles ou les grandes artères, le flot continu des voitures n’épargne aucun recoin de Beyrouth. La sérénade jouée en permanence par les klaxons ne manque pas de confirmer cette forte affluence de véhicules, embourbés dans des files à rallonge. Mais le bruit n’est que le moindre des désagréments engendrés par cet encombrement. Une grande bouffée d’oxygène prise avenue de La Sagesse suffit à en prendre conscience: l’air de Beyrouth est très pollué.

L’unité de recherche sur la qualité de l’air (AQRU), créée par le Conseil national libanais de la recherche scientifique (CNRS) pour analyser la qualité de l’air à Beyrouth, a rendu des résultats pour le moins inquiétants. A partir de 26 sites de mesures, disséminés dans toute la ville, l’AQRU a montré que le taux de dioxyde d’azote (NO2), un polluant provenant entre autres du trafic routier, dépassait largement la valeur limite des 40 microgrammes par m3 fixée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avec des moyennes annuelles de 53 et 58 microgrammes par m3 en 2009 et 2010.

Il en va de même pour les particules en suspension. Appelée PM10 pour les plus grandes et PM2,5 pour les plus petites, ces particules fines sont présentes dans l’air, à l’extérieur comme à l’intérieur. A Beyrouth, la moyenne annuelle des PM10 dépasse de 175 à 275% la valeur limite fixée par l’OMS à 20 microgrammes par m3, la moyenne annuelle des PM2,5, quant à elle, atteint le double du taux de 10 microgrammes par m3 recommandé par l’OMS.

Des chiffres et des composants chimiques qui semblent abstraits et dont l’impact sur la santé, moins explicite et direct qu’une oreille qui siffle au bruit des klaxons, est méconnu de la population. Pourtant, la pollution de l’air présente de nombreux risques. Dans un rapport publié le 26 septembre dernier, l’OMS estime que plus de 2 millions de personnes, dont près de 1,3 million dans les villes, meurent du fait de l’inhalation de particules en suspension. Celles-ci «peuvent pénétrer dans les poumons, entrer dans la circulation sanguine et provoquer des cardiopathies, des cancers du poumon, des cas d’asthme et des infections respiratoires». Un bilan très lourd, dû au non respect des valeurs de références conseillées par l’OMS. 80 des 91 pays, ayant transmis des informations sur la qualité de l’air, dépassent ces taux. Et le Liban Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Liban : les dégâts invisibles des guerres

Posted by dodzi sur novembre 3, 2011

RTBF

Par W. Fayoumi

Onze ans après la fin de la guerre de 2006, qui a vu une partie du pays dévastée par les bombardements israéliens, le Liban n’en finit pas de se reconstruire. Malgré la situation politique instable et la crise économique, les traces de son histoire difficile s’effacent avec les années. Mais les cicatrices de la société libanaise restent bien présentes, dans des endroits moins visibles.

La voiture nous mène vers le quartier de Bourj-al-Barajneh, dans la banlieue sud de Beyrouth. Ici se concentre une grande partie de la population pauvre de la capitale. En majorité chiites, les habitants vivent dans un entrelacs chaotique de constructions en partie détruites. Des fils électriques forment une toile improbable, pendant sur les murs, traversant le ciel au-dessus des rues animées.

C’est là que nous allons, à l’hôpital dirigé par la Société du Croissant rouge palestinien (PRCS) et par l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations-unies pour les réfugiés). MSF y tient, depuis 2008, des consultations en santé mentale. « Après la guerre de 2006, le constat était effrayant. Le fossé entre les besoins et ce qui existait sur le terrain était énorme« , explique Fabio Forgione, responsable du projet de santé mentale communautaire, initié en 2008.

Selon une enquête de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), menée avant le conflit, 49% de la population du Liban avait un lien direct avec les dégâts humains et matériels liés aux divers combats armés, et 17% était atteinte de troubles mentaux.

A Bourj-el-Barajneh, les traumatismes mentaux sont encore plus endémiques. 25% des réfugiés palestiniens dans le camp souffriraient de séquelles psychologiques ou psychiatriques nécessitant un suivi. Il y a surtout l’histoire du camp, suite violences armées incessantes : siège par l’armée israélienne et les milices phalangistes en 1982, blocus des milices pro-syriennes en 1984, bombardements en 1994 et en 2006… Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Beyrouth : 3e ville la moins polluée au niveau régional

Posted by dodzi sur octobre 3, 2011

Lebanon this Week/Le Commerce du Levant

par P.S.

Beyrouth est la 3e ville la moins polluée régionalement, mais la 176e la plus polluée au niveau mondial, selon une étude de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) portant sur 17 villes régionales et 1.082 villes dans le monde.

L’étude de l’OMS se base sur des analyses de la qualité de l’air dans des zones résidentielles, commerciales et industrielles de chaque ville portant notamment sur la concentration annuelle de particules en suspension PM10.

Ces particules, inférieures à 10 microns, peuvent pénétrer dans les poumons, le sang et provoquer des cardiopathies, des cancers du poumon, des cas d’asthme et des infections des voies respiratoires inférieures, selon l’OMS.

Au niveau mondial, la pollution de l’air à Beyrouth est plus importante qu’à La Calera (Chili), Leon (Mexique), Johor Bahru (Malaisie), mais inférieure à celle de Nicosie (Chypre) et Uslan (Corée du Sud).

Au niveau régional, la pollution de l’air à Beyrouth est seulement plus élevée qu’à Alger (Algérie) et Ben Arous (Tunisie).
La ville iranienne d’Ahwaz est la plus polluée du monde, alors que Whitehorse au Canada remporte la palme de la ville la moins polluée.

Au niveau des pays, le Liban a été classé 34e sur 91, mais s’est hissé à la 2e place au niveau régional des pays les moins pollués.

Le Liban est plus pollué que l’Afrique du Sud et le Guatemala, mais moins pollué que Chypre, l’Indonésie et le Mexique. La Mongolie est le pays le plus pollué du monde, alors que l’Estonie est le moins pollué.

Note: avec l’aimable autorisation pour la photo : François el Bacha, tous droits réservés.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Un Etat qui inquiète déjà

Posted by dodzi sur septembre 14, 2011

The New York Times/Courrier International

A quelques jours de l’ouverture de l’Assemblée générale des Nations unies, où les Palestiniens devraient demander la reconnaissance de leur Etat, les Israéliens sont horrifiés. La tension monte sur le terrain, raconte le New York Times.

Alors que les Palestiniens s’apprêtent le 20 septembre à défier le gouvernement Obama en demandant leur adhésion et la reconnaissance de leur Etat aux Nations unies, beaucoup redoutent de plus en plus que le conflit israélo-arabe n’entre dans une nouvelle phase explosive. Israël doit déjà faire face à l’hostilité de l’Egypte, de la Turquie et de Gaza », constate un diplomate occidental expérimenté. « Le pays réagira certainement à une offensive pour un Etat palestinien par des mesures punitives en Cisjordanie. Le Congrès américain coupera certainement ses aides aux Palestiniens. L’Autorité palestinienne pourrait s’effondrer. Il se peut que nous allions tout droit à la catastrophe. » Ce à quoi les Palestiniens répondent que leur vie est depuis longtemps une catastrophe – à cause des Israéliens, de la colonisation et de l’occupation – et que le temps est venu de changer radicalement de méthode.

Leur saisie des Nations unies, assurent-ils, et leur adhésion, du même coup, aux grandes instances du droit international, s’accompagnera d’une relance des négociations dans un cadre mieux défini. En réalité, personne ne sait ce qu’il en sortira. Les détails de la demande d’adhésion aux Nations unies sont encore à préciser et la suite des événements tient de la partie de poker. Sur le terrain toutefois, certains présages n’annoncent rien de bon. L’armée israélienne procède à des exercices de simulation en tenue pour faire face à d’éventuelles émeutes palestiniennes. La semaine dernière, des colons extrémistes ont vandalisé des mosquées [et arraché des pieds de vigne plantés par les Palestiniens] et une base militaire israélienne.

Des diplomates américains étaient à Ramallah début septembre pour mettre en garde Mahmoud Abbas contre les conséquences imprévues de la demande à l’ONU. Aussi séduisante que soit la perspective de pouvoir faire traduire des responsables israéliens devant la Cour pénale internationale, ont-ils insisté, cela ne mettra pas fin à l’occupation et risque même de rendre la situation plus terrible encore. Et si l’Autorité palestinienne vacille, c’est le Hamas qui viendra combler le vide, redoutent les diplomates, qui ont ajouté que le seul moyen d’avancer était selon eux de reprendre des négociations directes. « Les Américains tiennent à préserver le cadre existant, fait remarquer un diplomate d’un autre pays. Mais beaucoup leur disent ‘Ce cadre existant n’a donné aucun résultat. Il est temps d’avancer’.  »

Parmi ceux-là figurent en première ligne les Français, y compris le président Nicolas Sarkozy, qui affirment en privé que le processus d’Oslo [accord de paix israélo-palestinien], qui encadre depuis 1993 les rapports israélo-palestiniens, est arrivé à son terme. L’heure est aux négociations bilatérales entre deux Etats, entre Israël et une future Palestine, insistent-ils. Des diplomates français assistent ainsi les Palestiniens dans l’élaboration d’une résolution onusienne qui définit l’Etat palestinien dans les frontières de 1967, avec en plus des échanges de territoires fondés sur des accords avec Israël, mais qui ralentit aussi le processus de reconnaissance bilatérale entre un Etat palestinien et d’autres Etats. Ce dernier point a pour objet de convaincre les Allemands, jusque-là peu enthousiastes. Les Européens se disent persuadés qu’il est important qu’ils soient unanimes sur cette question.

De leur côté, les Israéliens sont horrifiés. Abandonner Oslo, estiment-ils, c’est détruire tout espoir de négociations, car cela revient à jeter aux orties la base juridique du dialogue. Si une résolution des Nations unies vient effectivement définir la Palestine dans les frontières de 1967, elle définira du même coup 500 000 Israéliens [établis dans les colonies juives en Cisjordanie] comme des occupants. « Si les Palestiniens vont à l’ONU, cela marquera le début du long enterrement du processus de paix et des négociations », a averti Yuli Edelstein, le ministre israélien de l’Information et de la diaspora. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il ne fait pas bon de respirer à Beyrouth: La qualité de l’air au centre des débats

Posted by jeunempl sur février 3, 2011

Libnanews

Source: LibnanewsL’Université Américaine de Beyrouth et l’Université St Joseph ont présenté aujourd’hui une recherche portant sur la qualité de l’air de la capitale, une première au Liban, enquête effectuée depuis 2009 en coopération avec le Conseil National de Recherche Scientifique.

Cette dernière institution avait ainsi mis en place 3 sites de détections, un à l’AUB, un autre au Grand Lycée Franco-Libanais de Beyrouth et un troisième au Lycée AbdelKader. Des sites annexes ont également été installés sur le campus de l’USJ, rue Huvellin et au collège Protestant.

Selon les premiers résultats de l’étude menée durant les 2 dernières années, les taux de dioxydes d’Azote (NO2) dépassent les normes autorisées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) fixées à 40 mg/m3, oscillant entre 42 et 82 mg/m3 pour 2009 et 37 à 85mg/m3 pour 2010. La moyenne annuelle est passée de 53 mg/m3 en 2009 à 58 mg/m3 en 2010, les taux étant plus élevés durant la belle saison.

Le taux de particules en suspension dans l’air dépasse également les normes de l’OMS (20mg/m3) de 175 à 275 %. Le trafic routier contribuerait à cette pollution. Plusieurs études sont actuellement menées pour comprendre leur impact sur la santé de la population.

L’enquête sera élargie au Grand Beyrouth afin d’établir une base de donnée globale et une campagne de sensibilisation des pouvoirs publics et de la population devrait être prochainement lancée afin d’encourager la mise en place de politiques de lutte contre la pollution.

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Santé: l’OMS salue les réformes menées au Liban

Posted by jeunempl sur novembre 28, 2010

Le Commerce du Levant

Dans son dernier rapport sur la santé dans le monde, L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a salué les réformes menées au Liban pour améliorer l’efficience du système de santé, augmenter la couverture médicale et réduire les dépenses directes des ménages.

Le document rappelle qu’en 1998, les dépenses de santé représentaient 12,4% du PIB Libanais, la part la plus élevée de la région méditerranéenne orientale. Les dépenses directes des ménages (sans recours à un tiers) représentaient 60% des dépenses de santé totales. Ce taux, qui était aussi parmi les plus élevés de la région, constituait un obstacle important pour les personnes à faible revenu.

« Depuis lors, une série de réformes a été mise en place par le ministère de la Santé afin d’améliorer l’équité et l’efficience », souligne le rapport.
Cela a permis une baisse des dépenses de santé à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Santé : Tabagisme – Liban : Près de 66% des garçons libanais de 11 à 15 ans sont fumeurs

Posted by jeunempl sur octobre 29, 2009

Casafree – MAP

anti-tabacLe Liban figure en très mauvaise place en termes de lutte contre la prévalence du tabagisme parmi les jeunes avec 65,8 % de fumeurs dans la catégorie des garçons de 11 à 15 ans et 45,1 % des filles dans la même catégorie d’âge.

Selon les résultats d’une étude publiée dernièrement sur le tabagisme au Moyen-Orient et en Afrique, objet d’un atelier de travail organisé par le Programme national de lutte contre le tabagisme en collaboration avec l’Association de protection des consommateurs, près de 3.500 citoyens meurent chaque année au Liban d’une maladie liée au tabagisme.

Les taux de particules chimiques dans l’air dans les endroits où l’on fume beaucoup au Liban sont anormalement élevés, et se situent en moyenne à quelque 309 particules par mètre carré (plus de dix fois plus que la limite fixée par l’OMS).

Le ministre libanais de la santé, Mohammed Khalifé, a rappelé le coût des maladies résultant du tabagisme au Liban, qui s’élève à quelque 900 millions de dollars par an en médicaments seulement. De même, 250 à 300 millions de dollars sont dépensés pour Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ramadan commence samedi dans la majorité des pays arabes et en Iran

Posted by dodzi sur août 21, 2009

France Info/AFP

Lune RamadanRYAD, 21 août 2009 – Le mois de jeûne musulman du ramadan débute samedi dans la majorité des pays arabes et en Iran, la Mecque s’apprêtant à accueillir des milliers de pèlerins à cette occasion malgré la menace de la grippe porcine.

Les autorités religieuses en Arabie saoudite, berceau du rite sunnite, et dans l’Iran chiite ont fixé à partir d’observations astronomiques à samedi le début du ramadan. Ce mois sacré, qui constitue l’un des cinq piliers de l’islam, commencera le même jour en Irak, en Egypte, en Jordanie, au Koweït, aux Emirats arabes unis, au Qatar, à Bahreïn, en Syrie, au Yémen, en Tunisie, en Algérie, au Soudan et dans les territoires palestiniens. La Libye a annoncé pour ce vendredi le début du ramadan, de même que l’autorité chiite libanaise. Mais pour les sunnites du Liban il commencera samedi. Pendant ce mois, les musulmans doivent s’abstenir de manger, de boire, de fumer et d’avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Antoine Lotfallah Boustani (Chouf)

Posted by jeunempl sur mai 11, 2009

MPLBelgique.org

Antoine Boustani est candidat du Courant Patriotique Libre sur la liste du Changement et de la Réforme pour l’un des 3 sièges maronites de la circonscription du Chouf.

Antoine-Boustani-elections09Candidat: Antoine Lotfallah Boustani
Courant Patriotique Libre
Maronite – Chouf

Dr. Antoine Lotfallah Boustani a une vision différente sur les affaires sociales, en contradiction avec le principe de l’aide générale qui crée chez les personnes un sentiment de dépendance. Il est avec le principe du travail de développement et les projets de production qui font des personnes des citoyens producteurs, actifs, qui ont leurs droits sans recevoir l’aumône de quelqu’un d’autre et qui, par ailleurs, ont des devoirs sans la couverture ou la protection de quiconque.

Données personnelles
Date de naissance: 03-07-1940

Etudes
– Docteur en médecine de la faculté française de Médecine à Beyrouth, il est spécialisé dans les maladies psychiques et nerveuses ainsi que dans le traitement de la dépendance, à la faculté de médecine à Paris.

Activités professionnelles
– Il a débuté sa vie professionnelle au Liban en 1972, en tant que président du département des maladies psychologiques à l’Institut du Développement Social à Beyrouth.
– Il a persévéré dans son travail et n’a jamais quitté le Liban durant la guerre, de 1975 à 1990. Il fut témoin de la tragédie de la drogue et sa prolifération chez les jeunes qui en devenaient dépendants. Il a essayé par tous les moyens de combattre ce fléau et de traiter les maladies malgré les circonstances difficiles qui le menaçaient.
– Il a participé à la construction du premier centre médical spécialisé dans le traitement de la toxicomanie au Liban et au Moyen-Orient à l’hôpital St Charles, avec l’aide d’une délégation du Vatican et la participation de l’Union Européenne. Il préside ce centre depuis son inauguration en 1997.
– Il a été désigné en 1982 consultant à l’UNESCO à Paris au département de la protection contre la drogue.
– Candidat de l’État libanais pour le poste de membre de l’Institut Supérieur des Drogues à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 1982.
– Membre du comité national pour l’étude et la modification de la loi sur les matières toxiques et dégradantes au Liban.
– Il a occupé le poste de président du département des maladies psychiatriques et nerveuses à la faculté de médecine à l’Université Libanaise, de 1986 à 2000. Il préparait les étudiants à cette spécialisation. Il a organisé le statut de ce département et était professeur, enseignant cette matière.
– Il a été élu président du comité libanais de médecine psychiatrique de 2001 à 2004
– Il fut membre et membre fondateur de plusieurs associations scientifiques européennes
– Il a été élu à 3 reprises et occupe toujours le poste de vice-président de l’Union Internationale Francophone de Médecine Psychiatrique. Celle-ci réunit Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

L’armée israélienne accusée de s’en être pris aux personnels médicaux palestiniens

Posted by dodzi sur mars 23, 2009

Le Monde

ambulance-detruite-palestineUne organisation israélienne de défense des droits de l’homme accuse l’armée israélienne d’avoir violé les codes de l’éthique médicale lors de son offensive de décembre et janvier contre la bande de Gaza. Dans un rapport publié lundi 23 mars, l’organisation Médecins pour les droits de l’homme-Israël (PHR) décrit des incidents qui « révèlent que non seulement [l’armée] n’a pas évacué les familles blessées et assiégées, mais aussi empêché les équipes [médicales] palestiniennes d’atteindre les blessés ».

PHR cite les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé, selon qui 16 personnels médicaux palestiniens ont été tués par des tirs israéliens et 25 autres blessés alors qu’ils faisaient leur travail. L’organisation ajoute que les forces israéliennes ont visé directement 34 centres médicaux, dont huit hôpitaux. PHR conclut qu’une « tendance dangereuse et rétrograde à l’accroissement d’un non-respect de l’obligation de protéger les personnels médicaux durant les opérations peut être observée ». La semaine dernière, des soldats ayant pris part à cette offensive ont fait le récit, dans les médias israéliens, de meurtres de sang-froid de civils palestiniens et parlé de vandalisme. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :