Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘irrigation’

Stations d’épuration et pollution : 85% des eaux usées rejetées dans la mer

Posted by jeunempl sur septembre 29, 2013

Arlette Kassas – L’Hebdo Magazine

station d'épuration des eaux uséesLe Centre national des sciences marines a placé le Liban dans une très mauvaise position avec 85% des eaux usées rejetées directement dans la mer. Conséquence immédiate: un niveau de pollution du littoral libanais inquiétant et des appels à l’exécution des plans établis afin de la réduire par un traitement des eaux usées.

Le défaut de traitement des eaux usées ne date pas d’aujourd’hui. Malgré les efforts des dernières années, le problème est loin d’être réglé. La construction des stations d’épuration n’a pas répondu à la qualité souhaitée.

Avant la guerre de 1975, il existait deux stations d’épuration au Liban. Malheureusement, elles ont été détruites. Au lendemain de la guerre, les efforts ont été déployés pour la reconstruction. Toutefois, les progrès en matière de traitement d’eaux usées sont restés minimes, les priorités étant ailleurs.

Dans les années 2000, le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR) lance un vaste chantier de construction de stations d’épuration notamment dans les villes côtières. Mais les municipalités concernées n’en ont pas facilité l’implantation de crainte des conséquences ou des mauvaises odeurs. Il a fallu du temps pour vaincre leurs réticences.

Le plan stratégique de 2000 prévoit la création de plusieurs dizaines de stations d’épuration réparties sur l’ensemble du territoire libanais. Sur vingt, dites prioritaires, huit fonctionnent normalement, sept ont encore besoin de finissage et d’être reliées aux égouts. Trois sont en cours de construction. D’autres restent sous étude.

Le coût de construction d’une station est d’environ 100 millions de dollars et l’entretien annuel est d’environ 4% de ce coût. La plupart des stations de traitement des eaux usées construites au Liban ont été financées par des emprunts effectués auprès de gouvernements étrangers, de la Banque mondiale, de la Banque européenne d’investissement, de l’Agence française de développement ou de la banque islamique. Les réseaux d’égout sont construits aux frais de l’Etat libanais.

Certaines municipalités ont commencé à construire des stations d’épuration à leurs propres frais, telle celle de Rimhala, dans le caza de Aley. Un autre projet est en voie d’exécution dans la région des Cèdres.

Selon des études, le Liban investit beaucoup dans le domaine de l’eau. Depuis le début des années 1990, il a ainsi investi en moyenne 0,5% de son PIB annuel. Plus de deux milliards de dollars ont été dépensés pour la construction Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil lance la réhabilitation d’un barrage hydraulique au Akkar

Posted by jeunempl sur avril 25, 2013

Le Commerce du Levant

Au KesrouanLe ministre démissionnaire de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil, a lancé la réhabilitation du barrage hydraulique de Kawachra, dans le Akkar.

Le barrage, dont il est prévu que les travaux de réhabilitation durent 30 mois, pourra retenir 400.000 mètres cubes d’eau. Son coût est estimé à 2,9 millions de dollars. « Les travaux qui seront entrepris pour la réhabilitation du barrage sont énormes. Le projet a reçu l’aval de la Cour des comptes », a déclaré M. Bassil, précisant que l’installation serait « très utile pour l’irrigation des terres agricoles de la région ».

Le barrage de Kawachra, construit en 1975, fait partie d’un plan du ministère pour la construction ou la réhabilitation de 10 barrages en 2013.

M. Bassil avait déjà lancé début avril la construction de deux barrages.

Celui de Beqaata, au nord de Beyrouth, d’un coût de 77 millions de dollars et d’une capacité de 14 millions de mètres cubes d’eau, devrait être achevé en 2017.

Le deuxième, celui de Janna dans la région de Nahr Ibrahim, d’un coût de 250 millions de dollars entièrement versés par les offices des eaux de Beyrouth et du Mont-Liban, et pouvant retenir jusqu’à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un grand projet pour le Sud, près de 350 000 bénéficiaires

Posted by jeunempl sur octobre 2, 2012

(L’Orient le Jour)

L’État a actuellement entamé un projet majeur de drainage de l’eau de Qaraoun vers le Sud, appelé « Projet 800 » en référence à l’altitude de 800 mètres à partir de laquelle l’eau sera acheminée vers les villages concernés.

Selon des informations de l’Office national du Litani, le projet sera formé d’un canal principal de 51 kilomètres qui acheminera l’eau du Qaraoun jusqu’au village de Baraachit à Bint Jbeil. Il englobera une série de tunnels d’une longueur totale de 6,3 kilomètres, dont le plus important est celui de Yohmor, 5,2 kilomètres à lui tout seul. Des canalisations secondaires iront irriguer la plaine de Marjeyoun. Douze réservoirs pourront stocker près de 95 000 mètres cubes d’eau, complétés par sept stations de pompage.

Le coût global du projet est d’environ 217 millions de dollars. Les bailleurs de fonds sont la Caisse arabe (100 millions de dollars), la Caisse koweïtienne (65 millions de dollars) et le gouvernement libanais (52 millions de dollars, soit 24 % du financement total).

Quelque 77 villages profiteront de ce projet pour l’irrigation des terres, et 99 pour l’alimentation en eau potable, soit un total d’un peu moins de 350 000 habitants, dont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mikati et Berry lancent le projet du fleuve du Litani

Posted by jeunempl sur janvier 17, 2012

(L’Orient le Jour)

Le Premier ministre Nagib Mikati et le président du Parlement Nabih Berry ont lancé, aujourd’hui au Grand Sérail, le projet du fleuve du Litani en présence des députés du bloc parlementaire du Développement et de la libération (Amal) et des représentants des Fonds arabes, notamment du fonds koweïtien.

« Le succès du projet ne peut être atteint sans que la stabilité du Liban ne soit fortifiée », a averti le Premier ministre dans un discours. Une stabilité qui, selon M. Mikati, n’est possible qu’à travers les efforts déployés par le gouvernement ainsi que l’aide étrangère. « Le projet du fleuve du Litani encouragera notre peuple à rester dans son pays », a-t-il ajouté. Le Premier ministre a félicité les habitants du Liban-sud et a également remercié le Koweït pour ses contributions dans la mise en place de ce projet.

Le projet du fleuve du Litani, dont le financement s’élève à 300 millions de dollars, doit permettre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les réalisations du ministre de l’Agriculture Dr. Hussein Hajj Hassan

Posted by jeunempl sur novembre 15, 2011

MPLBelgique.org

Le ministre de l’Agriculture, Dr. Hussein Hajj Hassan, est en fonction depuis le gouvernement Hariri fin 2009. Reconduit en juin 2011 sous le gouvernement Mikati, son travail assidu est reconnu de tous. Membre du Hezbollah, le Dr. Hussein Hajj Hassan a à coeur de réformer et moderniser le secteur agricole libanais. Il s’y attèle en privilégiant l’aménagement de centres de recherche, et favorisant une approche secteur par secteur. L’un de ses objectifs sous-jacents est d’augmenter la production locale et ses exportations. Les défis ne manquent pas. Par ailleurs, sa gestion au quotidien des crises alimentaires importées de l’extérieur (E.Coli et autres denrées périmées) font de lui un homme de situation et imperturbable face aux intérêts du consommateur libanais. De plus, son dévouement à des causes difficilement visibles au Liban, tels la protection de la nature et des animaux, font de lui un homme proche des centres d’intérêt de la société civile. Le MPLBelgique.org a décidé de consacrer une page à ses réalisations afin de les suivre de près.

Réformes

Exportations
19 août 2011 (ANI) Mokbel : la formule finale du rapport sur le développement des exportations agricoles est achevée
24 septembre 2011 (ANI) : Hajj Hassan : « Priorité à la production agricole et à l’exportation »
6 novembre 2011 (ANI) : Economie – Hajj Hassan : IDAL relancée

Centres de recherche et de production
7 novembre 2011 (ANI) : Hajj Hassan parraine l’inauguration de deux centres de produits laitiers dans la Békaa
1er novembre 2011 (ANI) : Hajj Hassan: le Liban apte à produire ses graines et plants
24 octobre 2011 (ANI) : Hajj Hassan: pour l’application des plans d’orientation élevant le niveau de performance
15 septembre 2011 (ANI) : Hajj Hassan: les recherches scientifiques sont un pilier essentiel du développement
24 juillet 2011 (ANI): Hajj Hassan pose la pierre de base d’un centre de recherche à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Signature d’un accord sur la gestion de l’eau destinée à l’irrigation

Posted by jeunempl sur septembre 30, 2011

Le Commerce du Levant

Les ministères de l’Energie et de l’Agriculture ont signé un accord sur la gestion des ressources hydrauliques destinées à l’irrigation.

Cet accord, d’un montant de 370 millions de dollars financé par l’Italie et la FAO sur cinq ans, vise à soutenir le développement du secteur agricole. Il prévoit notamment la réhabilitation des réseaux d’irrigation de 15.000 hectares de terres.

Selon le ministère de l’Energie et de l’Eau, l’irrigation représente 60% des besoins en eau du Liban.

Le ministère avait présenté en 2010 un plan visant à augmenter les ressources en eau du Liban à 1862 millions de m3 par an d’ici 2035. La demande actuelle se situe autour de 1474 m3 par an alors que les ressources disponibles ne totalisent que 1191 m3. La demande devrait augmenter à 1800 m3 en 2035, selon le ministère.

Posted in Economie, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

« Après l’électricité, ce sera l’eau », promet Bassil

Posted by jeunempl sur septembre 24, 2011

(L’Orient le Jour)

Le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques Gebran Bassil et le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan ont signé hier un projet de coopération pour soutenir l’eau d’irrigation dans la région de Marjeyoun. Le projet financé par le gouvernement italien et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentaire et l’agriculture (FAO) prévoit d’allouer 370 millions de dollars pour, entre autres, remettre sur pied d’anciens réseaux d’irrigation.
À cette occasion, le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan s’est félicité du soutien apporté au ministère de l’Agriculture qui, selon lui, « souffre de manque de financement depuis 1998 et n’a donc pas pu entreprendre de mettre en place des barrages hydrauliques ». À ce propos, il a tenu à préciser que l’eau des fleuves et des rivières est gaspillée depuis des années à cause du manque de soutien au secteur.

De son côté, le ministre Bassil a espéré que ce type de projet couvrira un jour l’ensemble des régions libanaises. « Après que le projet de loi sur l’électricité a été voté au Parlement, le ministère va désormais plancher sur le dossier de l’eau », a-t-il indiqué. Soulignant que 70 % de l’eau est utilisée pour l’irrigation, le ministre de l’Énergie a indiqué que le projet de soutien de l’eau d’irrigation dans la région de Marjeyoun est un projet qui s’étend sur 5 ans et qui vise non seulement à remettre l’ancien réseau d’irrigation sur pied, mais à ajouter 15 000 hectares supplémentaires à ce réseau.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Economie : Bassil et Hajj Hassan signent un projet d’irrigation

Posted by jeunempl sur septembre 23, 2011

N.A. – ANI

Les ministres de l’Energie et de l’Eau, Gebran Bassil, et de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan, ont signé vendredi au ministère de l’énergie et de l’Eau un projet d’irrigation financé par le gouvernement italien et la FAO.

En cette occasion, M. Bassil a espéré que  » l’irrigation puisse couvrir toutes les régions libanaises avec l’eau qui joue un rôle important dans le développement du secteur agricole local « .

M. Hajj Hassan a, pour sa part, remercié le gouvernement italien pour son soutien au Liban à différents niveaux, notamment dans le domaine de l’agriculture. Il a souhaité que le Liban soit revivifié au niveau de l’eau comme il l’a été sur le plan de l’électricité.

Sur un autre plan, M. Bassil a reçu l’ancien ministre de l’Agriculture Elias Skaff. Les deux parties ont discuté des développements sur les scènes locale et régionale.

Posted in Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Economie : Dabbous inspecte les projets de l’eau et d’électricité au Litani

Posted by jeunempl sur septembre 18, 2011

Z.M. – ANI

Le représentant résident au Liban, du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe, M. Nawaf Ad-Dabouss, a effectué samedi une tournée d’inspection sur un certain nombre de projets vitaux, tels que les projets de purification de l’Eau et les projets de reproduction de l’Energie électrique, accompagné par l’ancien député Nasser Nasrallah, et le trésorier de l’association « Amis de Ibrahim Abdel’aal », Mme Iman Abdel’aal.

M. Dabbouss a entamé sa tournée dans le Centre « Litani » pour la purification de l’Eau à Kherbet Kanafar, où la délégation Koweitienne a inspecté un laboratoire de traitement et de purification de l’eau, visitant par la suite la région de Sed-el-Karaoun, Ein-el-Zarka ainsi que l’usine d’Abdel’aal pour la régénération de l’énergie électrique. Parlant de Litani, M. Dabbous a confirmé « le haut concerne du Fond Koweitien à contribuer dans tous les projets vitaux dans les villages libanais », offrant « une explication détaillée en matière des projets fiancés par le Fond Koweitien au Liban ». Il a indiqué que « ces projets visent à assurer l’eau pour les villages de la Bekaa-Ouest ».

A noter que le projet d’eau potable pour les villages de la Bekaa-Ouest et Rachaya, dépendra sur des ressources en eau de la région, telles que les puits et les fontaines d’eau qui se trouvent dans la région, (la fontaine d’Ein Zarka, la fontaine d’Ein Abed, ainsi que les puits et les stations de pompage).

Le projet de Litani sera capable de remettre, après sa mise en œuvre, 110 millions (m3) mètres cubes d’eau au sud du lac Qaraoun, ce qui équivaut à la consommation d’environ 100 villages. 90 millions m3 d’eau seront assurés pour l’irrigation et le reste pour des fins de consommation.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban agit et s’exprime de manière libre et indépendante

Posted by jeunempl sur août 17, 2011

Dr Riad Jreige – Libnanews

La chute politique du gouvernement de Saad Hariri, la nomination de celui de Mikati et le début des séances de travail dans tous les domaines et secteurs de la vie politique et économique du pays représentent une preuve que le remède contre la corruption a bel et bien débuté.

Après le retard monstre qu’il a accumulé, les années de guerre durant et après jusqu’en 2010, le Liban est sur le point de devenir le pays arabe le plus en avance sur plusieurs plans. Tout d’abord, celui politique par l’exercice d’une démocratie adaptée à la réalité sociologique du pays, en passe de devenir exemplaire. Puis, la lutte contre la corruption en s’attaquant aux dysfonctionnements dans le domaine public en rétablissant, petit à petit, le droit à l’égalité des chances dans l’ensemble des domaines dont ceux dans les administrations publiques.

Désormais, chaque ministre s’occupe de son domaine à plein temps ainsi que de son ministère, en luttant contre la corruption qui le concerne, en nommant durant les conseils de ministres, qui deviennent hebdomadaires, voir pourquoi pas plurihebdomadaires, les hauts fonctionnaires choisis en fonction de leurs compétences et non en fonction de leur appartenance communautaire, en appliquant les lois, ou en les votant avant de les appliquer quand celles-ci sont désuètes, ou n’existaient pas encore, elles sont alors remplacées par des lois modernes et adaptées.

Beaucoup de chantiers ont démarré, celui de l’eau potable est en place, celui de l’irrigation et de l’agriculture l’est également, la délimitation des frontières terrestre et maritime est en place, celui des télécommunications, la sécurité du pays par la double voie armée et résistance concoctant la stratégie de défense que le Liban a déjà adoptée.

La réconciliation nationale accompagne la fin de la corruption. Le patriarche maronite Raï accompagne cette mutation par un discours clairvoyant, à distance des dissensions politiques partisanes, en mettant en avant la réalité pluricommunautaire du pays, en insistant sur le pardon et en accompagnant Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :