Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘modernisation’

EDF supervise un projet de transport d’électricité de 200 millions de dollars

Posted by jeunempl sur janvier 21, 2015

Le Commerce du Levant

Projet de modernisation du réseau électrique libanaisÉlectricité de France (EDF) a entamé, en décembre 2014, la supervision d’un projet de transport d’électricité au Liban. D’une valeur totale de 200 millions de dollars, ce projet s’inscrit dans le cadre du volet de modernisation du réseau de transport du plan global sur l’électricité lancé en 2010 par l’ancien ministre de l’Énergie Gebran Bassil. Ce plan consacrait environ 4,8 milliards de dollars au renforcement de la production électrique dans le pays à travers plusieurs volets tels que la construction ou réhabilitation de centrales électriques, l’évolution du mix énergétique ou la réévaluation de la tarification.

EDF avait remporté en 2013 l’appel d’offres de trois millions d’euros (près de 3,5 millions de dollars) pour la supervision du projet de transport, mais les travaux n’ont été entamés qu’en décembre 2014 dans l’attente du feu vert du ministère des Finances. Dans le cadre de ce projet, EDF Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un plan de 110 millions de dollars pour moderniser le réseau mobile

Posted by jeunempl sur décembre 17, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre des Télécommunications, Nicolas Sehnaoui, a annoncé un plan de 110 millions de dollars visant à moderniser le réseau mobile au Liban.

« Je suis heureux d’annoncer aux Libanais que ce plan mettra fin aux défaillances du service mobile. Il nécessitera huit mois, mais les abonnés pourront dans deux à trois mois ressentir des résultats positifs », a déclaré Sehnaoui.

La première étape du plan a été basée sur des études techniques et géographiques ayant déterminé les faiblesses du réseau mobile, repérées dans les régions densément peuplées et celles éloignées où la réception est faible.

« Le ministère devra acheter 400 antennes E1200 qui seront disposées dans les régions où la couverture est faible, ainsi que 20 stations mobiles à installer dans les régions où la demande est importante comme le centre-ville », a ajouté le ministre des Télécoms.

Le financement requis pour le développement et la maintenance du réseau mobile est de l’ordre de 110 millions de dollars. Bien que ce chiffre soit proche des standards internationaux, il est insuffisant à cause du manque d’investissements durant les dernières années, selon Sehnaoui.

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hajj Hassan favorable à une modernisation des lois sur l’Agriculture

Posted by jeunempl sur octobre 25, 2011

D.CH. – ANI

Le ministre de l’Agriculture Hussein Hajj Hassan a parrainé mardi le 4ème congrès de l’union mondiale pour la préservation des cultures au Moyen-Orient et au Nord de l’Afrique.

Le ministre a souligné dans son discours l’importance de la sécurité alimentaire et du développement durable.

Il a dans le même contexte abordé la nécessité de la modernisation des législations relatives au secteur de l’Agriculture, qui devraient être proches dans les pays arabes et méditerranéen, puisque notamment leurs marchés sont désormais ouverts.

Il a en outre abordé l’insuffisance dans le domaine des recherches scientifiques dans le Monde arabe, appelant à accorder à ce domaine l’importance qui lui est due.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entre les efforts de Charbel Nahas et ceux des ONG, les droits des employées de maison en voie de reconnaissance…

Posted by jeunempl sur octobre 9, 2011

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Le ministre du Travail Charbel Nahas est sur tous les fronts. Il y a quelques jours, il a pris une décision allégeant les formalités de travail des époux et enfants de Libanaises. Aujourd’hui, il est au cœur des réunions sociales pour définir l’indice de la cherté de vie et il prépare pour bientôt une série de décisions visant à réformer le dossier des travailleurs étrangers, qu’on appelle désormais pour atténuer l’impact de leur statut « les domestics helpers ». Ces décisions pourraient bien produire un changement de fond dans l’approche libanaise de ce dossier.

Ce dossier est d’ailleurs l’un des plus épineux sujets sociaux et pousse les organisations internationales des droits de l’homme à épingler régulièrement le Liban sur la façon de traiter les travailleurs étrangers et de les priver de leurs droits élémentaires, notamment la confiscation de leurs papiers d’identité et leur privation de liberté. Un colloque s’est d’ailleurs tenu à Amman les 23 et 24 septembre pour établir un réseau de protection sociale pour les employées de maison au Liban, en Jordanie et en Égypte, ces trois pays ayant plus ou moins des situations assez proches dans ce domaine. Des associations libanaises, Amel en tête, y ont assisté ainsi qu’un représentant de la Sûreté générale pour exposer la situation au Liban et tenter de trouver des solutions communes. La société civile au Liban, en Égypte et en Jordanie veut donc exercer des pressions sur les institutions étatiques des pays concernés pour favoriser l’adoption de lois préservant les droits des travailleurs étrangers, tout en restant équitables avec les employés.

Au nom des ONG libanaises, le président fondateur de Amel, le Dr Kamel Mehanna, a donc présenté à Amman un projet pour améliorer les conditions de vie des employées de maison étrangères. Il a ainsi précisé que selon les statistiques, il y aurait au Liban près de 200 000 travailleurs étrangers, dont la grande majorité serait des femmes. Les travailleurs syriens et les clandestins (près de 30 000) ne sont pas comptés dans ce chiffre. Or, même en l’absence de chiffres précis, le nombre de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Droit des femmes : des avancées en trompe l’oeil

Posted by jeunempl sur juin 6, 2011

Le Commerce du Levant

Depuis la mi-mai, plusieurs commissions parlementaires se sont attelées à la lourde tâche de gommer les discriminations majeures à l’encontre des femmes, contenues dans les lois libanaises. Pour l’heure, les principales propositions d’amendements, approuvées en commissions, ont un caractère économique et visent à réviser les lois fiscales de 1959 et le code de la sécurité sociale. Ces propositions ont été transmises au Parlement, qui devrait les étudier lors de sa prochaine session. Les discussions parlementaires autour du droit des femmes à transmettre leur nationalité, celles relatives au projet de loi sur la violence conjugale ou au statut civil optionnel n’ont, elles, toujours pas abouti. « Certains députés sont très attentifs à ce que la rédaction des amendements n’entre pas en conflit avec les textes religieux communautaires, qui gouvernent en particulier les statuts personnels », a expliqué le député Ghassan Moukheiber, lors d’une conférence organisée par l’Université Saint-Joseph.

Parmi les avancées notables, une série de propositions d’amendements visant à supprimer les discriminations fiscales. Les parlementaires veulent ainsi modifier l’article 31 de la loi fiscale relative à l’impôt sur le revenu (décret-loi n° 144 du 12 juin 1959). A l’heure actuelle, cet article permet à l’époux de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Conseil de la fonction publique tire la sonnette d’alarme sur les techniques de recrutement dans le public

Posted by jeunempl sur juin 2, 2011

Le Commerce du Levant

Parlement libanais

Le constat dressé par le Conseil de la fonction publique dans son dernier rapport annuel est accablant pour les administrations et institutions publiques libanaises, qui « ne respectent pas les résultats des concours de la fonction publique et signent des contrats avec les redoublants ».

Le rapport prend, entre autres, l’exemple de la municipalité de Beyrouth qui a embauché 81 personnes sans tenir compte du concours qui avait été organisé pour attribuer des postes de fonctionnaires.

Khaled Kabbani, le président du Conseil, critique ces institutions publiques qui fonctionnent « comme si elles étaient directement liées à une confession, à un parti politique ou a une personne et qui fonctionnent uniquement au service des intérêts de ces derniers ».

Afin d’enrayer la dégradation chronique des institutions publiques, Kabbani insiste sur l’importance d’un changement des mentalités et des pratiques corrompues liées à la « chose publique ».

Il propose trois axes de travail : le respect des lois et des règlements au sein des administrations publiques, la protection des droits des candidats à la fonction publique à travers le principe de transparence et d’égalité des chances et enfin, la modernisation de l’administration.

Pour arriver au résultat souhaité, il appelle notamment à adopter le nouveau projet de loi relatif au Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Arlésienne de l’Internet au Liban

Posted by jeunempl sur mai 10, 2011

Blog de Frenchy – Libnanews

En 1993, alors que le réseau fixe libanais souffrait encore des séquelles de la guerre civile, a été décidé l’installation d’un réseau GSM. L’appel d’offre, lancé en Mars 1993 s’est achevé en juin 1994 avec la signature des contrats avec France Telecom Mobile International (FTMI) et Ericsson, de 2 réseaux MIC1 et MIC2, à charge ensuite à ses derniers de trouver des partenaires locaux, il s’agira respectivement du groupe Mikati avec 33% des parts pour MIC1 et qui deviendra Cellis et du groupe Dalloul pour MIC2, devenant ainsi LibanCell. Le coût par minute était alors de 7 cents pour la ligne abonnement, l’abonnement coutait 25 USD et il fallait fournir une garantie bancaire de 500 ou 700 dollars pour l’accès à l’international.

En mai 1995, le service GSM deviendra effectif avec un déploiement d’un réseau, on peut se souvenir qu’à l’époque, ce réseau a accordé 2 mois d’utilisation gratuites à ses nouveaux abonnés pour tester le service. Le prix du service à l’époque: 5 cents la minute hors taxes, 2 cents de taxe accordées aux municipalités contre 12 cents aujourd’hui.

Parallèlement, même si le Liban était connecté depuis 1982 à Internet via l’AUB, le réseau mondial sera effectivement introduit dans les foyers libanais à partir de la même année, avec la création de FAI en 1995 et qui deviendront opérationnels en 1996. Jusqu’en 2000-2001, il revenait en fait directement aux FAI (Fournisseurs d’Accès Internet) de s’assurer un accès à Internet, je me souviens d’un FAI important en particulier qui ne disposait que d’une connexion avoisinant les 700 KB/S pour toute sa clientèle. On avait également présent au Liban, ComputServ, AOL etc… donc des acteurs majeurs, via des représentants locaux, sans que toutefois cela ne soit officiel, comme le détail cet article de l’époque.

Les réseaux de la Méditerranée en 2008, avant l’installation du cable IMEWE

Cela changera donc à partir de 2000, avec la mise à disposition par l’État libanais, via la société Ogero, de moyens de connexions autre que les connexions satellitaires, et l’installation de hub notamment à Bir Hassan. Outre l’intérêt « économique », celle d’obliger les FAI d’acheter à l’état leur bande passante et ainsi améliorer les finances de l’état,les prix élevés seront répercutés principalement sur la clientèle. On peut ainsi citer le cas d’une université privée américaine équipée par 2 connexions T1 et qui payait par mois 60 000 usd pour chacun de ses campus.

Ne nous trompons pas, il s’agissait également pour l’état libanais de regrouper les connexions internet et ainsi mieux les contrôler. On peut citer le cas notamment de l’affaire « des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban crée un compte bancaire pour moderniser son armée

Posted by jeunempl sur août 15, 2010

RFI

Le ministre libanais de la Défense a annoncé samedi 14 août 2010 l’ouverture d’un compte à la Banque centrale pour des dons destinés à financer l’équipement de l’armée, près de deux semaines après un accrochage meurtrier entre soldats libanais et israéliens à la frontière. Elias Murr espère que la population et la diaspora libanaises se montreront généreuses.

Le Liban compte lancer une vaste campagne d’information et de sensibilisation de sa riche et influente diaspora présente sur tous les continents. Objectif : collecter le plus d’argent possible pour équiper l’armée en matériel moderne. Le ministre de la Défense Elias el-Murr qui a annoncé l’ouverture à cet effet, d’un compte spécial auprès de la Banque centrale, a donné l’exemple en procédant à un don de 670 000 dollars.

C’est le président de la République qui a lancé l’initiative le 7 août 2010 au lendemain de l’accrochage meurtrier entre les armées libanaise et israélienne. Michel Sleimane a annoncé le lancement d’une campagne nationale arabe et internationale pour équiper l’armée libanaise de tous genres d’armement qui lui permettraient de défendre le pays.

Il répondait aussi à des voix qui se sont élevées aux Etats-Unis pour réclamer l’arrêt de l’aide militaire américaine à Beyrouth. Un élu démocrate Haward avait déclaré avoir bloqué une aide de 100 millions de dollars destinés au Liban. Motif annoncé : il n’a pas Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quel avenir pour la loi électorale libanaise ?

Posted by jeunempl sur avril 25, 2010

Par Dory Moutran – MPLBelgique.org

A l’issue des débats autour de la réforme de loi électorale (en vue des élections municipales de mai 2010) qui s’est soldée par un échec, il est important à présent de faire un pas en arrière afin de réfléchir quant à l’avenir des lois électorales au Liban, loin de toute politisation et surenchère. Les partis l’ayant fait chuter, évoquant souvent des prétextes, tels que la complexité de la loi, le temps trop court pour les mettre en application, ou même l’électeur, qui ne réussirait pas à la comprendre.

Et pourtant il s’agit d’une loi qui aurait fait avancer le Liban vers une démocratie plus consensuelle, voir tout simplement vers une démocratie, car la loi en vigueur actuellement, tant pour les législatives que pour les municipales, est tout sauf démocratique et représentative. Et la représentativité est importante. La majorité actuelle se lasse de l’argument souvent cité par l’opposition, qui prétend avoir obtenu un plus grand nombre de voix que le mouvement du 14 mars. Et pourtant, l’argument est de poids : comment une coalition peut-elle remporter des élections, alors qu’elle ait obtenu un nombre inférieur de voix ? Et la légitimité du parti gagnant est-elle remise en question dans ces conditions ? Et comment éviter ce genre de scénario à l’avenir ?

Loin de nous intéresser aux accusations liées aux fraudes – vote des expatriés, achats de voix, transferts de registres civils, etc. – nous nous intéresserons particulièrement aux résultats officiels de ces élections, ainsi qu’à la loi électorale qui a décidé de la répartition des sièges au parlement. Nous examinerons pourquoi la loi, dite « de 1960 », appliquée lors des élections législatives de juin 2009, et étant ressuscitée comme un consensus lors des pourparlers de Doha en mai 2008, ne peut nous offrir qu’une solution temporaire aux conflits interlibanais, intrinsèquement liés à la participation gouvernementale d’un parti – mais également à la part de chacun dans ce gouvernement. Elle n’offre rien de neuf, ne serait-ce qu’elle atténue légèrement les effets déséquilibrant de la loi de 2000, surnommée « loi Hariri-Kanaan ».

Nous explorerons par la suite les alternatives à la loi actuelle, et leurs applicabilités dans le contexte libanais. Le scrutin majoritaire uninominal et la représentation proportionnelle étant les deux systèmes les plus utilisés dans les pays démocratiques, nous exposerons les avantages et les inconvénients de chacun.

Enfin, nous nous attarderons sur la politisation des débats qui ont entouré la réforme manquée de la loi électorale pour les municipales, les partis ayant agi par égoïsme plutôt que par intérêt général. Nous ne manquerons pas non plus d’expliciter la problématique de la municipalité de Beyrouth.

Les inconvénients de la loi 1960

Le scrutin majoritaire plurinominal ou le vote en bloc

Le système électoral libanais est basé sur le système majoritaire, mais il ne peut cependant être comparé aux systèmes majoritaires utilisés dans les démocraties occidentales, ceux-ci étant basés sur la circonscription uninominale, soit un siège par circonscription – les Etats-Unis ou le Royaume-Uni à un tour, la France à deux tours. Les circonscriptions libanaises étant de taille moyenne, c’est-à-dire comportant plusieurs sièges chacune – allant de 2 à Becharré Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le bloc du Changement et de la Réforme a présenté une proposition de loi afin d’organiser l’accès à la propriété pour les étrangers

Posted by jeunempl sur février 6, 2009

Tayyar.org

Ibrahim Kanaan - CPL Tayyar

Ibrahim Kanaan - CPL Tayyar

Le député Ibrahim Kanaan, secrétaire général du bloc du Changement et de la Réforme, a présenté une proposition de loi dont dix députés ont apposé leurs signatures. Cette loi vise à organiser l’accès à la propriété pour les étrangers, selon les normes nationales et juridiques.
Le député Kanaan a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a déclaré:

 » Le parlement libanais est le lieu pour établir la législation et pour juger les fautes. Ce n’est pas un endroit destiné à lancer des accusations contre les autres. Le bloc du Changement et de la Réforme soutient la modernisation des lois surtout en cette période pré-électorale. La législation est nécessaire surtout quand elle vise à restaurer les droits des citoyens et à mettre fin au contournement de la loi et à la corruption. Nous avons présenté une série de propositions de lois telles que la sécurité sociale pour les personnes âgées, le payement des rétroactifs, la séparation entre les deux autorités législatives et administratives, etc. Nous présentons aujourd’hui, une proposition de loi qui vise organiser la vente des terrains aux étrangers.

Après avoir révisé les registres immobiliers et les décrets pris par le conseil ministériel pour permettre l’accès à la propriété aux étrangers, nous avons remarqué Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :