Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘production’

La centrale flottante Fatmagül Sultan reprend sa production électrique

Posted by jeunempl sur mai 14, 2013

Le Commerce du Levant

Fatmagul Sultan - Zouk (électricité)La centrale électrique flottante Fatmagül Sultan appartenant au groupe turc Karadeniz Holding a repris sa production. Ce navire qui devait alimenter le réseau électrique libanais avec 188MW était à l’arrêt depuis fin avril en raison, selon l’entreprise turque, d’un défaut de carburant.

Fatmagül Sultan, Electricité du Liban (EDL) et le ministère de l’Energie et de l’Eau ont réussi à trouver une solution pour restaurer la production. EDL s’apprête à fournir un nouvel apport en fuel conforme à la demande de Fatmagül Sultan et cela sans coût supplémentaire pour le gouvernement selon les termes du contrat.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Signature du contrat pour la construction de Deir Ammar 2

Posted by jeunempl sur avril 13, 2013

(L’Orient le Jour)

Zahrani - centrale électriqueNote du MPLBelgique.org : L’usine fournie produira 100 MW supplémentaire au même prix qu’initialement prévu. Admirez la rage de l’Orient le Jour, ce média pro-Hariri qui consacre 3/4 de l’article à une fausse polémique créée par Kabbani, député tripolitain haririen. Celui-ci critique ni plus ni moins l’économie réalisée par le ministre dans l’opération !

Le ministre sortant de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a signé hier le contrat avec la société grecque-chypriote J&P Avax pour la construction de la nouvelle centrale de Deir Ammar 2. « L’appel d’offres remporté par la JP-Avax a permis d’économiser plus de 96 millions de dollars », a affirmé M. Bassil. Selon lui, ce nouveau projet va permettre la production de 850 mégawatts (MW) au lieu des 700 MW prévus initialement.

Note du MPL : l’usine sera construite en 2 ans, produira 538 MW (565 MW lorsqu’alimentée au gaz).

La polémique autour de la centrale se poursuit

Cette annonce intervient dans un climat tendu, de nombreuses voix s’élevant contre le ministre de l’Énergie, accusé de fraude pour avoir demandé l’annulation du premier appel d’offres qui avait donné gagnante la joint-venture entre la société espagnole Abener et la société libanaise Butec. Hier encore, le député Mohammad Kabbani, président de la commission parlementaire des Travaux publics, des Transports et de l’Énergie, a adressé une lettre à la Cour des comptes à ce sujet. Selon lui, plusieurs violations à la loi ont été faites dans cette adjudication, « puisque la compagnie chinoise s’est retirée de l’opération, laissant la compagnie grecque comme unique participante ». De plus, le député Kabbani a noté qu’« il n’est pas vrai que des économies ont été faites sur cette adjudication, puisque les travaux à effectuer ne sont pas aussi importants que lors de la première adjudication entreprise ». Il a de même estimé que « le ministre Bassil a effectué une fragmentation illégale du projet pour contourner le contrôle du Parlement », et précisé que « l’usine utilisera des produits très toxiques et nocifs pour la santé des habitants de la région ».

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fatmagül Sultan, ou la solution électrique turque transitoire

Posted by jeunempl sur avril 6, 2013

(L’Orient le Jour)

Fatmagul Sultan - Zouk (électricité)La centrale électrique flottante turque est depuis jeudi soir officiellement reliée au réseau national et l’alimente avec 188 mégawatts. Le ministre démissionnaire de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a assuré que Fatmagül Sultan était une « solution transitoire au problème d’électricité ».

C’est au cours d’une cérémonie à la centrale électrique de Zouk jeudi soir que les opérations de la centrale électrique flottante turque Fatmagül Sultan ont officiellement été lancées. La barge turque avait accosté fin février devant la centrale de Zouk quelques jours après son arrivée au Liban.

L’inauguration s’est déroulée en présence du ministre démissionnaire de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, du directeur général d’Électricité du Liban (EDL), Kamal Hayek, de l’ambassadeur de Turquie, Inan Ozyildis, et du président-directeur général de la compagnie turque Karadeniz Holding, Orhan Remzi Karadeniz.

« Concrètement, le lancement des opérations de Fatmagül se traduira par une augmentation de l’alimentation électrique de deux heures dans tout le pays », a indiqué le PDG d’EDL au cours de son allocution. « Le second navire, qui devrait arriver au mois de Lire la suite »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La centrale électrique flottante raccordée au réseau libanais

Posted by jeunempl sur mars 26, 2013

Le Commerce du Levant

Fatmagul Sultan - Zouk (électricité)La centrale électrique flottante, la barge Fatmagül Sultan, a été raccordée lundi soir au réseau libanais, en présence du ministre démissionnaire de l’Énergie et de l’Eau Gebran Bassil.

La barge turque avait accosté fin février devant la centrale de Zouk, au nord de Beyrouth, quelques jours après son arrivée au Liban. Le navire qui appartient au groupe turc Karadeniz Holding alimentera le réseau grâce à une capacité de production de 205 MW. Une deuxième barge est attendue avant la fin du premier semestre 2013.

La barge Fatmagül Sultan est opérée par une équipe de soixante spécialistes. Elle mesure 132 mètres de long, 42 mètres de large et 55 mètres de hauteur. Elle comprend 11 groupes électrogènes, 4 transformateurs de haute tension et des équipements capables de produire de l’électricité à partir de déchets, ainsi que des réservoirs de carburants qui permettent une production continue pendant 10 jours de suite.

Le Liban a versé en décembre à la compagnie turque Karadeniz la somme de 360 millions de dollars qu’il lui devait au titre des frais d’exploitation des navires. Ce projet devrait permettre d’augmenter la production d’électricité de Lire la suite »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Electricité : Les bateaux générateurs d’électricité au Liban dès avril 2013

Posted by jeunempl sur décembre 13, 2012

Al Akhbar – Traduit par Mediarama

électricitéAu KesrouanDeux ans après la proposition du ministre de l’Energie et de l’Eau Gébran Bassil, l’Etat libanais a accompli, après de longues tergiversations, ce qu’il devait faire.

Le premier navire producteur d’électricité arrivera au large de Beyrouth en avril 2013, après que le Liban eut versé à la compagnie turque Karadeniz la somme qu’il devait au titre des frais d’exploitation des navires-générateurs.

Le ministère des Finances a transféré le montant à Électricité du Liban (EDL), qui a payé à Karadeniz mercredi dernier. Le deuxième navire producteur d’électricité devrait arriver en juin 2013.

Alors que le premier bateau était supposé arriver au Liban le 11 novembre, le ministre Bassil a imputé le retard aux lenteurs gouvernementales en matière de déblocage des fonds nécessaires pour payer l’entreprise turque. M. Bassil a signé en juillet dernier avec la société turque Karadeniz le contrat pour l’exploitation de centrales flottantes. Ce projet devrait permettre d’augmenter la production d’électricité au Liban de 270 mégawatts.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

UE-Liban : des réformes agricoles en cours d’examen à Bruxelles

Posted by jeunempl sur novembre 15, 2012

ENPI-info

Un sous-comité de l’agriculture et de la pêche a réuni à Bruxelles des hauts-représentants de l’Union européenne et du gouvernement libanais. Organisée dans le cadre de la politique européenne de voisinage, cette réunion a confirmé l’engagement des deux parties à renforcer leur coopération dans ce domaine. Elle leur a par ailleurs permis de discuter des réformes décidées conjointement pour le plan d’action Liban-UE 2013-2015, en cours d’adoption.

Ce plan d’action fixe un nouveau cadre pour la coopération entre l’UE et le Liban. Il vise à promouvoir la production et la commercialisation de produits agricoles dans le respect des normes internationales, à avancer sur la voie de la libéralisation, à renforcer la compétitivité et à développer l’économie rurale.

Plusieurs points étaient à l’ordre du jour, notamment les relations commerciales dans le domaine de l’agriculture, en vue de la libéralisation progressive des échanges agricoles comme prévu dans l’accord d’association UE-Liban.

L’agriculture est un secteur économique important au Liban ; il est en effet une source directe ou indirecte de revenus pour environ 30 % de la population. Ce secteur doit cependant faire face à des défis institutionnels, financiers et technologiques et une réforme s’impose en vue de garantir la stabilité et le développement de l’ensemble du pays et de réduire la pauvreté. L’UE finance actuellement un programme de développement rural et de l’agriculture à hauteur de 14 millions d’euros afin d’améliorer le Lire la suite »

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Ossit sawani » de Lara Saba gagne le prix du meilleur acteur au Festival international du film indépendant à Bruxelles

Posted by jeunempl sur novembre 12, 2012

iloubnan.info

Le film libanais Ossit sawani de Lara Saba a remporté le prix du Meilleur acteur au Festival international du film indépendant (Fifi) qui a été clôturé Samedi soir à Bruxelles (Belgique). Le prix a été décerné au tout jeune Aala’e Hammoud, qui faisait sa première expérience en tant qu’acteur.

Dans Ossit Sawani, Aala’e Hammoud joue le rôle de Marwan, un enfant de 12 ans victime d’exploitation sexuelle, et qui vit auprès d’une mère alcoolique. Il fuit alors sa maison pour mettre fin aux mauvais traitements émotionnels et physiques qu’il subit. Mais il devient alors la proie de la drogue.Marwan est l’un des trois protagonistes de l’histoire de ce film. Les personnages vivent à Beyrouth, et appartiennent à des milieux sociaux différents. Ils ne se rencontreront jamais, mais leurs sorts et leurs destins s’entrelacent autour d’un même évènement qui aboutit à un changement radical dans la vie de chacun d’entre eux.

Pour la réalisatrice Lara Saba, fière de cette récompense, le jeune Aala’e Hammoud mérite bien ce prix. «Plusieurs enfants ont participé au casting pour le rôle de Marwan. Mais nous avons découvert Aala’e à Bourj Hammoud, ou il travaillait dans un magasin de narguilés à livrer les commandes ».

Elle ajoute: «Je l’ai approché car il avait les traits que je recherchais. Encore enfant, il y avait en lui cet aperçu de souffrance sachant qu’il avait dû quitter l’école quelques mois plus tôt. Ses traits donnent une dimension réaliste au Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Litani, un fleuve essentiel au potentiel négligé

Posted by jeunempl sur octobre 2, 2012

(L’Orient le Jour)

L’Association des amis d’Ibrahim Abdel Aal a organisé dimanche une tournée pour la presse sur le lac de Qaraoun. Avec un message : il faut lutter pour préserver et exploiter cette ressource nationale.

Le fleuve du Litani est l’un des plus importants du Liban, cela est incontestable. Mais sa principale caractéristique, il faut le rappeler, est qu’il est le seul à couler entièrement à l’intérieur du territoire libanais. En d’autres termes, les quelque 400 millions de mètres cubes annuels qu’il nous assure sont entièrement exploités par le Liban. Pourquoi alors le laisse-t-on en proie à la pollution ?

La tournée organisée dimanche par l’Association des amis d’Ibrahim Abdel Aal pour la presse et les médias, en présence du ministre de l’Information Walid Daouk, n’avait pas pour seul but de faire la lumière sur cette pollution ultramédiatisée, mais plutôt sur l’extraordinaire potentiel de cette ressource qu’il faut à tout prix protéger.
Nasser Nasrallah, directeur général de l’association, a annoncé à la presse que « cette première initiative n’est qu’un premier pas dans le cadre d’une campagne visant à promouvoir l’importance de l’exploitation de cette ressource hydraulique unique qu’est le Litani ». « L’eau est un sujet crucial pour tout le Liban, a-t-il poursuivi. Notre campagne va commencer par le fleuve du Litani et le lac de Qaraoun pour englober tous les autres bassins du pays. »

Pourquoi commencer par le Litani ? « Parce que c’est la seule quantité d’eau que le Liban peut exploiter intégralement et efficacement sans aucun problème, souligne M. Nasrallah. Cette ressource représente plus de 400 millions de mètres cubes en moyenne par an. Outre le projet d’origine réalisé sur le Litani (NDLR : le barrage dans les années 60), l’État libanais entame actuellement deux autres grands projets : un projet de drainage d’eau vers le Sud, dont la réalisation a déjà commencé, qui fournira Lire la suite »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Exploration du gaz offshore : tout est prêt… ou presque !

Posted by jeunempl sur septembre 25, 2012

(L’Orient le Jour – Marisol Rifai)

Une journée en mer avec le ministre Gebran Bassil, qui a tenu à montrer à la presse les avancées considérables auxquelles le Liban est parvenu.

Une fois n’est pas coutume… C’est à bord d’un bateau que le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a convié une petite dizaine de journalistes des principaux médias libanais à une conférence bien particulière. « Cette expédition a pour objectif de familiariser la presse avec le dossier des ressources énergétiques que renferment les fonds marins libanais », a souligné M. Bassil dès son arrivée hier au port de Beyrouth. En effet, l’enjeu est de taille pour le ministère de l’Énergie qui a fait de ce dossier son cheval de bataille et qui est fier aujourd’hui de montrer les avancées auxquelles il est parvenu ces dernières années. « D’un point de vue technique et juridique, le Liban possède aujourd’hui tous les outils nécessaires à l’exploration des fonds marins de sa Zone économique exclusive (ZEE) », a ainsi annoncé M. Bassil.

Rappelons que la loi-cadre 132, nécessaire à l’exploitation offshore des ressources, a été adoptée en 2010, suivie de plusieurs décrets relatifs à la gestion du dossier. Parallèlement, depuis le début des années 2000, les deux entreprises britannique et norvégienne, Spectrum et PGS, ont entrepris des études de reconnaissances et les résultats établis sont plus que prometteurs.

« Les 22 700 m² (Note du MPLBelgique: ce sont des km², il s’agit d’une erreur de rédaction) de la ZEE libanaise ont été entièrement passés au peigne fin en 2D et plus de 50 % d’entre eux en 3D », a indiqué M. Bassil. L’avantage d’une étude en trois dimensions c’est qu’elle permet de cerner avec 4 à 5 fois plus d’exactitude les chances de trouver des puits de pétrole ou de gaz et les marges d’erreur pour les entreprises en sont considérablement réduites », a-t-il ajouté. L’attraction de la journée a donc été le paquebot M/V Polar Duke de 107 mètres de long qui effectue actuellement l’inspection en 3D d’une large zone à plus de 2 000 mètres de profondeur. Selon le ministre, il est encore trop tôt et techniquement impossible de déterminer avec exactitude la quantité de gaz ou de pétrole que renferment nos fonds marins. « Mais pour avoir une idée de l’importance de cette découverte et selon les estimations, la zone explorée actuellement par le M/V Polar Duke est de 12 TCF (trillion cubic feet) et ses hydrocarbures pourraient couvrir Lire la suite »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil signe le contrat des navires producteurs d’électricité : 270 MW en plus et 130 millions de dollars épargnés par an

Posted by jeunempl sur juillet 15, 2012

D.H. – ANI

Au KesrouanLe ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil a signé vendredi le contrat des navires producteurs d’électricité avec la compagnie turque « Karadeniz » représentée par son propriétaire Orhan Karadeniz, effectuant un pas en avant pour l’amélioration de la situation de l’électricité au Liban et mettant terme à un bras de fer qui opposait, depuis mars, le Premier ministre Najib Mikati et le chef du CPL, le général Michel Aoun.

Le Premier ministre hésitait à approuver le projet des navires producteurs de courant pour des raisons de « vice procédural », une hésitation que le ministre Bassil avait interprété comme étant une obstruction volontaire à un projet qu’il a parrainé de bout en bout.

Les milieux du CPL reprochaient à M. Mikati de vouloir confier la mission de la production provisoire d’électricité à des sociétés appartenant à un membre de sa famille. Ce dernier répondait en contestant la procédure suivie par M. Bassil, ainsi que les prix proposés par les deux sociétés retenues au final par le ministre.

Ont assisté à la signature du contrat, outre MM. Bassil et Karadeniz, l’ambassadeur de Turquie Inan Ozyildiz, le directeur général de l’EDL Kamal Hayek et plusieurs personnalités concernées.

M. Bassil a applaudi la signature de ce contrat qui permet une augmentation de 270 MW dans la production du courant tout en Lire la suite »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :