Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘indicateur’

Indicateur synthétique de l’activité économique : +4,7% en mars

Posted by jeunempl sur juin 5, 2012

Le Commerce du Levant

L’indicateur synthétique de la Banque du Liban, un indicateur composite de l’activité économique, s’est établi à 264,8 points en mars 2012, en hausse de 4,7% sur un an et de 0,3% par rapport à février.

L’indicateur a augmenté de 0,3% par mois en moyenne sur un an ce qui reflète une stagnation économique.

L’indicateur synthétique est publié mensuellement par la Banque centrale depuis 1993. Il est basé sur une combinaison linéaire d’indicateurs dont l’importation de pétrole, la production d’électricité, la valeur des chèques compensés déflatée par l’indice des prix à la consommation, et l’offre de monnaie (M3) déflatée également par l’indice des prix à la consommation.

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Beyrouth : Une ville très polluée

Posted by jeunempl sur février 27, 2012

Anaïs Bard – L’Hebdo Magazine

Que ce soit dans les ruelles ou les grandes artères, le flot continu des voitures n’épargne aucun recoin de Beyrouth. La sérénade jouée en permanence par les klaxons ne manque pas de confirmer cette forte affluence de véhicules, embourbés dans des files à rallonge. Mais le bruit n’est que le moindre des désagréments engendrés par cet encombrement. Une grande bouffée d’oxygène prise avenue de La Sagesse suffit à en prendre conscience: l’air de Beyrouth est très pollué.

L’unité de recherche sur la qualité de l’air (AQRU), créée par le Conseil national libanais de la recherche scientifique (CNRS) pour analyser la qualité de l’air à Beyrouth, a rendu des résultats pour le moins inquiétants. A partir de 26 sites de mesures, disséminés dans toute la ville, l’AQRU a montré que le taux de dioxyde d’azote (NO2), un polluant provenant entre autres du trafic routier, dépassait largement la valeur limite des 40 microgrammes par m3 fixée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avec des moyennes annuelles de 53 et 58 microgrammes par m3 en 2009 et 2010.

Il en va de même pour les particules en suspension. Appelée PM10 pour les plus grandes et PM2,5 pour les plus petites, ces particules fines sont présentes dans l’air, à l’extérieur comme à l’intérieur. A Beyrouth, la moyenne annuelle des PM10 dépasse de 175 à 275% la valeur limite fixée par l’OMS à 20 microgrammes par m3, la moyenne annuelle des PM2,5, quant à elle, atteint le double du taux de 10 microgrammes par m3 recommandé par l’OMS.

Des chiffres et des composants chimiques qui semblent abstraits et dont l’impact sur la santé, moins explicite et direct qu’une oreille qui siffle au bruit des klaxons, est méconnu de la population. Pourtant, la pollution de l’air présente de nombreux risques. Dans un rapport publié le 26 septembre dernier, l’OMS estime que plus de 2 millions de personnes, dont près de 1,3 million dans les villes, meurent du fait de l’inhalation de particules en suspension. Celles-ci «peuvent pénétrer dans les poumons, entrer dans la circulation sanguine et provoquer des cardiopathies, des cancers du poumon, des cas d’asthme et des infections respiratoires». Un bilan très lourd, dû au non respect des valeurs de références conseillées par l’OMS. 80 des 91 pays, ayant transmis des informations sur la qualité de l’air, dépassent ces taux. Et le Liban Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Indicateur synthétique de l’activité économique: +3,1% en août

Posted by jeunempl sur octobre 17, 2011

Le Commerce du Levant

L’indicateur synthétique de la Banque du Liban, un indicateur composite de l’activité économique, s’est établit à 236,7 points en août, en hausse de 3,7% sur un an et en baisse de 8% par rapport à juillet. Cette baisse est la cinquième de l’année après celles de janvier (0,4%), de février (4,4%), de mai (4,2%) et de juillet (1,8%) en rythme mensuel.

L’indicateur synthétique est publié mensuellement par la Banque centrale depuis 1993. Il est basé sur une combinaison linéaire d’indicateurs dont l’importation de pétrole, la production d’électricité, la valeur des chèques compensés déflatée par l’indice des prix à la consommation, et l’offre de monnaie (M3) déflatée également par l’indice des prix à la consommation.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban 79e en termes de développement des TIC

Posted by jeunempl sur octobre 6, 2011

Le Commerce du Levant

Le Liban a été classé 79e au niveau mondial et à la septième place parmi 15 pays arabes en termes d’indice de développement des technologies de l’information et de la communication (TIC), selon l’Union internationale des télécommunications (UIT).

L’indice, qui est calculé en fonction de 11 indicateurs évaluant le niveau d’accès et l’usage des TIC dans un pays donné, étudie les progrès réalisés dans le domaine du développement technologique.

Le Liban a obtenu un score de 3,57 points, en hausse de 14,4% par rapport à la dernière étude, mais en dessous de la moyenne mondiale de 4,1 points et de celle des pays arabes (3,7 points).

L’indice global place le Liban avant la Chine et le Vietnam, mais après l’Albanie, la Géorgie, la Colombie et le Mexique. Parmi les pays arabes, le Liban est arrivé devant la Tunisie et le Maroc, mais derrière la Jordanie et le sultanat d’Oman.

Au niveau du sous-indice relatif à l’accès aux TIC, le Liban a devancé la Chine mais a été devancé par la Colombie. Quant au sous-indice évaluant l’utilisation des nouvelles technologies, le Liban est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Moody’s relève la notation des bonds du trésor à B1

Posted by jeunempl sur avril 15, 2010

Libnanews

L’agence internationale de notation Moody’s a relevé la note attribuée aux bons du trésor libanais, les faisant passer de B2 à B1 en raison de l’amélioration économique positive depuis décembre 2009, a indiqué la publication hebdomadaire Lebanon This Week de la banque Byblos.

Cette amélioration de la notation intervient en raison de la résilience du système bancaire libanais et sa capacité de financer les déficits fiscaux de l’État. Ceci est dû principalement à l’amélioration de la situation politique interne suite à la formation d’un gouvernement d’union nationale.

Selon Moody’s, aucun risque n’est à craindre par rapport à la monnaie nationale qui serait stable.

L’agence note également une augmentation des réserves en devises étrangères de la banque centrale libanaise, passant de moins de 10 milliards de dollars en 2007 à 26,9 milliards de dollars en février 2010. Cet indicateur reflète également Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

2009, une année « exceptionnelle » pour l’économie libanaise, selon la Bank Audi

Posted by jeunempl sur février 28, 2010

(L’Orient le Jour)

Selon le rapport annuel de la Bank Audi, l’économie libanaise a paradoxalement connu l’une de ses meilleures années en 2009, en dépit du contexte de crise mondiale.

En dépit du contexte de crise, 2009 a été une année « exceptionnelle » pour l’économie libanaise, affirme la Bank Audi dans son dernier rapport économique trimestriel pour l’année écoulée. Selon la banque, la croissance au Liban aurait en effet atteint près de 7 % l’an dernier, à l’heure où l’économie mondiale connaissait sa plus forte contraction depuis la grande dépression de 1929. Cette croissance a été favorisée par le maintien de l’accalmie politique sur le plan interne, mais aussi par la stabilité financière et bancaire du pays, qui lui a permis de bénéficier du statut de terre de refuge. De ce fait, les capitaux étrangers ont afflué de manière exceptionnelle vers le Liban, augmentant de 26,2 % par rapport à 2008, pour atteindre 20,7 milliards de dollars. Cette croissance atypique des flux de capitaux intrants a permis au Liban d’enregistrer un excédent record au niveau de la balance des paiements, de l’ordre de 7,9 milliards de dollars.

Amélioration des principaux indicateurs

La consommation et l’investissement ont d’ailleurs été les deux principaux moteurs de croissance, souligne le rapport de la Bank Audi, qui relève, en parallèle, l’amélioration de la plupart des indicateurs économiques en 2009 ; sur le plan immobilier, la valeur des ventes de propriétés a ainsi augmenté de 8,2 %, tandis que les livraisons de ciment ont grimpé de 16,1 %. Par ailleurs, le volume des marchandises livrées au port a augmenté de 10,1 %, tandis que le nombre de passagers à l’aéroport a bondi de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :