Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Ghanem’

Ghanem: la décision du gouvernement sur l’électricité soumise jeudi au vote

Posted by jeunempl sur septembre 21, 2011

ANI

Les commissions parlementaires communes ont pu, après 3 séances, trouver une issue au projet de l’électricité soumis par le ministre de l’Energie Gebran Bassil et qui consiste à adopter la décision du Conseil des ministres relative à l’électricité pour le projet de loi qui sera voté jeudi lors de la séance législative générale.

Cette solution a été proposée par le président de la Chambre des députés Nabih Berri et le Premier ministre Najib Mikati après un accord à l’unanimité et après deux heures et demi de la discussion présidée par M. Berri à laquelle ont assisté MM. Mikati et Bassil.

En cette occasion, le député Robert Ghanem a déclaré mercredi, au terme de la 3ème séance des commissions parlementaires communes consacrée à la discussion du projet de l’électricité, que « la décision du gouvernement sur l’électricité sera soumise jeudi au vote au Parlement ».

« Le Premier ministre Najib Mikati a expliqué tous les détails du plan ainsi que le président de la Chambre des députés Nabih Berri qui a résumé la réunion », a-t-il ajouté.

M. Ghanem a révélé que, selon le chef du législatif, « tous les députés se sont mis d’accord pour le vote jeudi sur le projet de loi de l’électricité », espérant que « toutes les démarches nécessaires Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Campagne du Courant du Futur contre le plan de réforme de l’électricité : blocage, procès d’intention et désinformation

Posted by jeunempl sur septembre 21, 2011

MPLBelgique.org

Depuis la proposition du plan de réforme de l’électricité émanant du ministre de l’Energie et de l’Eau, l’ingénieur M. Gebran Bassil, on ne cesse d’observer des comportements atypiques provenant des architectes de la faillite de l’EDL (Electricité Du Liban). Attaqué par l’ensemble de l’ancienne majorité, le plan Bassil a d’abord eu affaire au groupe de Walid Joumblat au sein même du gouvernement Mikati avant de faire face aux parlementaires du Courant du Futur, groupe de Hariri.

Le MPLBelgique.org vous propose de passer en revue la campagne de certains députés de l’opposition à l’encontre du plan de réforme de l’électricité. Ce plan, approuvé sous l’ère du premier ministre Saad Hariri est maintenant contesté par son clan.

Avant d’être soumis au parlement ce jeudi 22 septembre, le plan, retravaillé au sein du gouvernement Mikati après l’opposition surprise des députés de l’ancienne majorité lors du débat parlementaire au début du mois d’août ajouté à celle des ministres de Joumblatt au sein du gouvernement, doit être approuvé par la commission parlementaire chargée de son transfert au président de la Chambre.

L’occasion est dès lors trop belle pour les députés du Courant du Futur, qui contrôlent ces commissions, de retarder une nouvelle fois l’application de cette réforme avant même qu’elle ne puisse débuter. Pour cela, ils vont user de tous les artifices et arguments futiles, dont le plus comique: celui de la corruption… eux qui en sont les maîtres et qui ont été délogés à cause de leurs dérives ! Pour rappel, les projets du ministère de l’énergie sont soumis à la Cour des Comptes qui est chargée d’en contrôler le mécanisme de financement.

Voici un recueil d’articles détaillant certains aspects de cette campagne. En recherchant dans les archives de l’Agence Nationale de l’Information, on peut remarquer que les rangs du 14 Mars ne sont pas unis dans cette campagne anti-CPL (Courant Patriotique Libre) et que seuls les députés du groupe parlementaire du Futur mènent ce règlement de compte à l’encontre du projet de l’électricité, pour la seule raison qu’il fut élaboré et présenté par son adversaire politique, le CPL. Un blocage politique par excellence et dont la victime est le citoyen, dernier des soucis du clan Hariri depuis sa prise de pouvoir après la guerre civile.

Le 19/09/2011

Politique – Fatfat : Le projet de l’électricité est incomplet

R.CH. – ANI

Le député Ahmad Fatfat a affirmé lundi que le ministre de l’Energie Gebran Bassil tente de fuire la vérité, en disant que ceux qui réclament des réponses sur des questions relatives au projet de l’électricité souffrent d’une »schizophrénie politique ».

 » Il faut que la décision prise par le gouvernement soit conforme au projet soumis aux députés, pour qu’il n’y ait de dualité entre les deux », a-t-il dit à la « VDL, Voix de la Liberté et de la Dignité ».

M. Fatfat s’est adressé à M. Bassil et au CPL, les appelant à respecter les lois et les décisions prises par Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le projet de l’électricité au coeur de la deuxième séance des commissions communes

Posted by jeunempl sur septembre 19, 2011

D.H. – ANI

Les commissions communes de l’Administration, de la Justice, des Finances, du Budget, des Travaux publics et de l’Energie et des Eaux ont tenu mardi après-midi leur deuxième séance au Parlement pour discuter du projet de l’électricité, séance qui a été ajournée jusqu’à mercredi après maintes discussions qui n’ont pas mené à l’approbation dudit projet.

Le ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil, le ministre des Finances Mohammed Safadi, le PDG de l’EDL Kamal Hayek et plusieurs conseilleurs de ministres ont assisté à cette séance présidée par le député Robert Ghanem, en présence des députés membres des commissions concernées.

M. Bassil a d’abord tenté de répondre aux questions posées lors de la précédente séance, mais ses propos ont souvent été coupés par les députés des 14 Mars qui s’y opposaient.

Le député Samer Saadé a ensuite évoqué l’incident de Faraya et les poteaux électriques érigés sur ses terres sans permission, selon lui, ce qui a suscité un brouhaha dans la salle. Le député Ghanem est alors intervenu pour ramener les discussions au sujet principal, celui du plan relatif à l’électricité.

Les députés de l’opposition ont toutefois campé sur leurs positions, s’opposant au plan selon eux « plein de failles » et présentant plusieurs propositions concernant les Fonds de financement.
Le député Akram Chehayeb a estimé que « cette affaire politique par excellence doit être résolue loin des commissions parlementaires ». Les députés de la majorité ont, quant à eux, demandé à M. Ghanem de contrôler la situation afin que les réponses du ministre Bassil aux questions soient entendues.

Le député Jean Oghassapian, qui s’est exprimé à sa sortie du Parlement, s’est interrogé sur la stratégie que le projet de l’électricité adoptera, soulignant que M. Bassil devrait présenter au Conseil des ministres tous les détails sur son plan.

Le député Atef Majdalani a, pour sa part, abordé les questions relatives à la santé au niveau de l’électricité, notamment en ce qui concerne les lignes à haute tension traversant des zones habitées, critiquant M. Bassil et le Courant Patriotique Libre qui prétendent que ces lignes sont sans danger pour l’environnement et pour la santé et la sécurité des citoyens et appelant à ce que ces lignes soient souterraines pour éviter toute pollution électrique.

Le député Ibrahim Kanaan a noté que « la proposition du camp adverse au sujet de l’électricité est inacceptable parce qu’elle sépare les pouvoirs, ce que la loi ne permet pas aux parlementaires », accusant l’opposition de « ne pas vouloir l’électricité au Liban » et de jouer un rôle de blocage lors des séances des commissions.

Le député Ali Ammar a enfin dénoncé les agissements de l’opposition que  » use de revanchisme politique  » et qui « bloque le projet d’électricité », assurant que la majorité ne permettra pas de « faire passer des propositions visant à anéantir les prérogatives du ministre ».

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Travaux du chercheur libanais Michel Ghanem: Réduire le stress des plants de tomate augmente le rendement

Posted by jeunempl sur novembre 11, 2010

RTBF

Un chercheur de l’Earth and Life Institute, le groupe de recherche en physiologie végétale de l’Université catholique de Louvain, a mis au point des plants de tomates tout-terrain via une intervention génétique sur les racines de ces plants.

Dans un premier temps, Michel Edmond Ghanem a étudié les signaux hormonaux envoyés par les racines aux parties supérieures de la plante en cas de stress (sécheresse, salinité du sol…). Il s’est également intéressé à la cytokinine, une hormone naturelle capable de retarder les effets négatifs du stress sur la plante. Sur base de ces observations, le chercheur a remarqué qu’en modifiant génétiquement les racines des plants de tomates de manière à ce qu’elles produisent davantage d’hormones de cytokinine, la plante augmentait sa résistance au stress. Michel Edmond Ghanem a également constaté un rendement de fruits 30%  supérieur à la normale.

« Cette découverte permet d’assurer une production alimentaire sur des sols qui ne pouvaient être cultivés auparavant, notamment dans les pays du Sud où l’eau est rare et dans les régions dont les sols n’étaient, jusqu’ici, pas ou peu exploitables« , souligne l’UCL. « Cette recherche constitue une alternative à l’agriculture intensive et à la consommation excessive d’engrais. Elle s’inscrit dans une démarche de développement durable« , conclut l’UCL.

Retrospective du MPLBelgique.org
21 juillet 2008 (L’Orient le Jour – Suzanne Baaklini): Un chercheur libanais met au point une technique pour rendre les plantes résistantes à la salinité excessive

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Résultats des élections municipales à Beyrouth et Zahlé: Les chrétiens boycottent Hariri et l’appellent à ne plus confisquer leur droit d’expression à Beyrouth

Posted by jeunempl sur mai 10, 2010

MPLBelgique.org

Les élections municipales de ce dimanche marquent un tournant dans le sort de la capitale libanaise. Hariri aura-t-il le cran d’en tenir compte et de céder face à la contestation populaire?

Le Courant Patriotique Libre (CPL) et le Tachnag ont remporté les élections de moukhtars dans 2 des 4 régions à majorité chrétienne de Beyrouth, à savoir à Rmeil (7-5) et Medawar (8-4, résultat obtenu par une entente), perdu à Saifi (0-4) et à deux doigts d’une percée à Achrafieh (0-12).

En clair, le CPL et le Tachnag sortent renforcés du scrutin de Beyrouth. Et ce, d’autant plus que l’élection du conseil municipal a été boycottée par les Beyrouthins (18% de taux de participation), spécialement les Chrétiens après la formation d’une liste non-consensuelle par le premier ministre Hariri.

Désormais, il est fort à parier qu’une contestation de plus en plus pressante exigera une réévaluation de la loi électorale en vigueur. On se dirige Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les députés lâchent le morceau: « Nous ne voulons pas de réformes »

Posted by jeunempl sur mars 25, 2010

El Nashra – Maroun Nassif (traduit par Stéphanie Tasrini)

Malheureusement, la chose la plus simple à faire pour une coalition politique au Liban c’est d’énoncer clairement son appui de propositions réformatrices. Cependant, la neige commence à fondre brusquement lorsque l’heure des décisions sonne. Revenons aux négociations marathoniennes de Doha le jour où le général Michel Aoun, chef du CPL (Courant Patriotique Libre), a confronté ses rivaux hostiles à tout amendement touchant des lois électorales. Aoun les a combattus une deuxième fois à la place de l’Etoile, lorsque les réformes ont été soumises au vote des députés.

La même scène se répète aujourd’hui, avec les mêmes acteurs. Les alliances sont presque les mêmes et le peuple demeure toujours le grand perdant. Le président de la commission parlementaire de l’administration et de la justice, Robert Ghanem, avait indiqué la semaine dernière que la mise en vigueur d’une nouvelle loi électorale serait extrêmement difficile. « Si le peuple libanais souhaite des municipales à temps il faudrait garder l’ancienne loi », selon ses dires. Chose qui a poussé le général Aoun à remettre en cause la confiance accordée au Parlement. Depuis quelques jours, Ghanem annonce que la commission n’a pas achevé son travail et que les discussions sont toujours en cours.

De son côté, une source parlementaire révèle que Ghanem n’a fait aucun effort pour accélérer l’étude des amendements figurant à l’ordre du jour des travaux de sa commission. Alors, certaines questions se posent : qu’a fait la commission ces deux dernières semaines ? Cette même source s’interroge : « Tant que vous ne souhaitez pas de réformes, pourquoi n’épargnez-vous pas les Libanais de toute cette Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un chercheur libanais met au point une technique pour rendre les plantes résistantes à la salinité excessive

Posted by jeunempl sur juillet 21, 2008

(L’Orient le Jour – Suzanne Baaklini)

Les émigrés d’origine libanaise dans le monde se sont souvent illustrés dans des domaines très divers, et la recherche scientifique en fait partie. Michel Ghanem est l’un d’eux : ayant suivi des études d’agronomie au Liban, il est aujourd’hui président du corps scientifique de l’Université catholique de Louvain. Avec son équipe, il est l’auteur d’une découverte majeure dans le domaine de l’agriculture, surtout pour des pays comme le nôtre, vulnérable à la sécheresse : celle de rendre les plantes plus résistantes à la salinité excessive. Voici le compte rendu de l’interview que nous a accordée ce scientifique de haut niveau, qui, malgré les années d’exil, porte toujours le Liban dans son coeur.

Q- Pourriez-vous nous donner une idée plus exacte de votre parcours ?
R- « Je suis ingénieur agronome diplômé de l’Université Saint- Joseph de Beyrouth, sorti de l’École supérieure d’ingénieurs d’agronomie méditerranéenne (Esiam). J’ai terminé mes études en 2001, et j’étais major de promotion. Mon mémoire de fin d’études portait sur l’introduction de la culture de l’ananas (Ananas comosus L.) au Liban sous la direction du Pr Pierre Wittouck (à la fois professeur à l’USJ et à l’UCL, Belgique). À la fin de mes études, j’ai travaillé pendant un an à la Chambre de commerce internationale (ICC). Soutenu par le Pr Wittouck, j’ai réussi à décrocher une bourse pour poursuivre mes études à l’Université catholique de Louvain (UCL, Belgique), où j’ai obtenu mon DEA en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :