Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Marché’

Sabounjian souhaite accorder la priorité aux offres libanaises

Posted by jeunempl sur août 26, 2012

N.A. – ANI

Le ministre de l’Industrie Vrej Sabounjian a visité vendredi en compagnie d’une délégation de l’Association des Industriels libanais, le commandant en chef de l’armée, le général Jean Kahwaji à Yarzé.

Des produits de haute qualité que l’Industrie libanaise pourrait assurer à l’institution militaire étaient au coeur des discussions avec la délégation qui a espéré que la priorité soit donnée aux offres industrielles libanaises.

Au terme de la rencontre, le ministre Sabounjian a affirmé, selon un communiqué, que sa visite consiste « à informer le commandement de l’armée des capacités que l’Industrie nationale pourrait lui garantir par des produits à performance mondiale et de haute qualité ».

« Le Premier ministre Najib Mikati a publié une circulaire au sein des institutions et des municipalités, demandant de donner aux offres libanaises la priorité et le ministre de l’Industrie et les industriels apprécient énormément cette démarche incitatrice à la promotion du produit national sur le marché local, notamment après le succès qu’il a réalisé dans les marchés mondiaux », a-t-il ajouté.

M. Sabounjian a espéré que « cette circulaire soit adoptée et exécutée pour l’intérêt national et économique qu’elle représente en ces circonstances délicates ».

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

BMI : le marché pharmaceutique devrait progresser de 6,5% en 2012

Posted by jeunempl sur août 22, 2012

Le Commerce du Levant

Selon la dernière étude menée par Business Monitor International (BMI), le secteur pharmaceutique et de la santé au Liban devrait connaître une vitalité de sa croissance à moyen et long terme.

En effet, d’après l’enquête, le marché pharmaceutique a été évalué à 1,2 milliard de dollars en 2011 et devrait progresser de 6,5% en 2012. Les médicaments brevetés ont représenté pour près de 48% de part du marché, suivi des médicaments en vente libre (27%) et des génériques (25%).

BMI a par ailleurs indiqué que les ventes de produits pharmaceutiques devraient demeurer constantes à près de 2,8% du PIB sur la période 2012-2016. En valeur, ces ventes devraient ainsi avoir progressé de 1,8 milliard de dollars en 2016.

En ce qui concerne le secteur de la santé, ce dernier devrait connaître une croissance similaire selon l’étude de BMI. Le marché devrait croître de près de 7,1% en 2012 pour atteindre les 3,14 milliards de dollars. Les dépenses sur ce secteur devraient, elles, progresser annuellement de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

De nouveaux marchés d’export pour l’agriculture biologique libanaise

Posted by jeunempl sur juillet 3, 2012

Le Commerce du Levant

L’Institut méditerranéen de certification (IMC) vient de signer une série d’accords avec des organismes de certifications équivalents dans le monde. L’IMC garantit 70 % de la filière de l’agriculture biologique (AB) au Liban.

But de l’opération d’aujourd’hui ? Aider à la reconnaissance des produits libanais, estampillés AB, et favoriser leur exportation vers de nouveaux marchés.  « Jusqu’à présent, la certification IMC permettait aux producteurs libanais de garantir la qualité « biologique » de leurs produits sur le marché libanais. Mais pas à l’étranger. Pour exporter, le producteur devait demander en plus une certification selon le pays visé. Ce qui représentait un délai et, surtout, un coût supplémentaires », explique Veronica Pecorella, responsable marketing d’IMC, sans pour autant être en mesure de fournir un ordre de grandeur de ce surcoût. « Chaque organisme facture selon ses propres normes : IMC, par exemple, exige 5000 dollars environ pour le processus de certification. Un tarif auquel s’ajoute Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les entrées de capitaux en hausse de 24% en janvier

Posted by jeunempl sur mars 20, 2012

Le Commerce du Levant

Les entrées de capitaux ont totalisé 816,1 millions de dollars en janvier 2012, en hausse de 23,7% par rapport à la même période un an plus tôt (660 millions de dollars).

Il est à noter que la baisse générale des flux de capitaux durant 2011 était due à l’instabilité politique au Liban et aux développements régionaux.

L’activité économique avait cependant repris vers la fin de l’année écoulée. En 2011, les touristes et les investisseurs ont préféré éviter le Liban et diriger leurs flux financiers vers les marchés européens et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Finances : Les banques libanaises poursuivent leur expansion

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2011

(L’Orient le Jour)

Bank Audi a annoncé avoir obtenu une licence des autorités turques pour la création d’une banque en Turquie dotée d’un capital de 300 millions de dollars. L’autorisation a été accordée le 27 octobre par l’Agence turque de supervision et de régulation des banques, selon un communiqué officiel publié par la banque.

Avec un PIB de 763 milliards de dollars et une croissance de 4,1 % par an, la Turquie est un marché émergent attractif pour les banques libanaises, de plus en plus attirées par les échanges commerciaux croissants entre les pays arabes et la Turquie. En 2010, ceux-ci ont atteint près de 33 milliards de dollars. « Il s’agit de la première licence accordée à une banque depuis 10 ans », a souligné Raymond Audi, président du conseil d’administration de la banque.

Bank Audi, première banque au Liban, est aujourd’hui présente dans dix pays. Ses profits nets consolidés pour les neuf premiers mois de l’année se sont élevés à 271 millions de dollars, tandis que ses actifs ont atteint 28,7 milliards de dollars. En outre, les dépôts de la clientèle ont totalisé 24,9 milliards de dollars fin septembre alors que ses fonds propres se sont élevés à 2,3 milliards de dollars.

Hausse des profits de la Byblos Bank et de la BLOM Bank

En parallèle, la Byblos Bank a annoncé hier, dans un communiqué, des profits nets consolidés de 128,1 millions de dollars fin septembre, en hausse de 6,2 % par rapport à la même période de l’an dernier (120,6 millions de dollars). Les actifs de la banque ont atteint Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une nouvelle loi pour remettre Beyrouth sur la carte des centres financiers

Posted by jeunempl sur août 24, 2011

(Anne Ilcinkas – L’Orient le Jour)

Depuis la réouverture de la Bourse de Beyrouth en 1996, de nombreux projets de loi ont vu le jour pour la moderniser et lui redonner sa gloire et son prestige d’antan. En vain. En novembre 2010, pour la première fois, un projet de loi est approuvé par une sous-commission parlementaire. Le texte, avalisé au début de ce mois, prévoit la création d’une autorité de contrôle des marchés et la privatisation de la Bourse de Beyrouth. L’objectif : donner un signal fort aux investisseurs et entreprises pour les attirer. Explications.

Depuis sa réouverture après la guerre civile, la Bourse de Beyrouth vivote et peine à retrouver sa place au niveau régional. Aujourd’hui, une dizaine d’entreprises sont cotées et une trentaine d’actions et de fonds s’échangent sur le marché. Solidere et les trois grandes banques, BLOM, Byblos et Audi, se partagent la majeure partie de la capitalisation boursière, estimée désormais à un peu plus de 11 milliards de dollars. Ce marché étroit constitue un paradoxe pour un pays réputé pour le dynamisme et la puissance de son secteur bancaire. Pourtant, depuis 1992, chaque gouvernement s’attelle à moderniser l’institution. Mais entre instabilité politique, paralysie des institutions et changements de ministres, les projets se succèdent et avortent précocement.

En 2006, un projet de loi franchit pour la première fois les portes du Parlement. Mais la situation politique empêche le texte d’être examiné. C’est finalement un nouveau projet, qui tient compte des conséquences de la crise internationale financière de 2008, qui sera voté, dans sa version finale, par la sous-commission parlementaire présidée par le député Yassine Jaber, en novembre dernier, et adopté en Assemblée générale au début de ce mois.

Fruit des précédents projets et compromis entre les différents acteurs, le texte entend rattraper le retard cumulé par le Liban dans le domaine des marchés financiers. Et porte en lui un message à destination des investisseurs et des sociétés : « Le Liban va redevenir une place financière correctement régulée », d’après les termes de Yassine Jaber.

La grande nouveauté de la loi est la création d’une autorité de contrôle des marchés financiers, un organe public – baptisé « Conseil national pour les marchés financiers au Liban » – dont la mission majeure est la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sehnaoui: La réduction des tarifs Internet boostera le secteur

Posted by jeunempl sur août 23, 2011

R.CH. – ANI

Le ministre des Télécommunications Nicolas Sehnaoui a affirmé que le décret sur la réduction du tarif du service Internet pourrait booster le secteur, signalant que ce décret fait parti d’une série des projets qui visent à améliorer et développer le secteur.

Il a salué, lors d’un Iftar offert par la compagnie « Nokia Siemens » à l’hôtel « Le Gray », la décision de la compagnie qui a choisi le Liban comme marché expérimental pour promouvoir ses services avant de les lancer sur les marchés internationaux.

Il a également indiqué que cette décision assure des profits pour le marché libanais et vise à activer le pouvoir de compétitivité sur le marché libanais.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Immobilier : le front de mer à Beyrouth relativement épargné par le ralentissement du secteur

Posted by jeunempl sur avril 23, 2011

Le Commerce du Levant

Avec une longueur de 6 km, le front de mer de Beyrouth qui s’étend de Ramlet el Baida à Aïn el Mreisseh est une zone où le secteur de l’immobilier se porte toujours bien, avec un taux d’occupation de 65% contre une moyenne de 60% pour le reste de la ville, souligne le bulletin trimestriel de l’agence Ramco.

Ce marché de niche a été moins affecté que d’autres par le ralentissement observé dans le segment résidentiel haut de gamme depuis le quatrième trimestre 2010, ajoute-t-il.

D’un côté, l’offre n’est pas abondante, avec seulement 200 appartements à vendre d’une valeur totale de 850 millions de dollars. De l’autre, la demande reste soutenue, la majorité des acheteurs étant de riches Libanais, résidents ou expatriés, qui sont prêts à dépenser entre 7000 et 10 000 dollars le m².

Le prix moyen d’un appartement dans l’un des 22 immeubles de luxe qui offrent une vue dégagée sur la mer est de 3,675 millions de dollars avec une surface moyenne de 525 m². Ces immeubles ont entre 18 et 34 étages et le prix du m² augmente de 100 dollars en moyenne par étage, selon RAMCO.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Les services web au Liban: Une économie parallèle sous haute protection

Posted by jeunempl sur octobre 31, 2010

L’Hebdo Magazine – Mona Alami

Un secteur qui semblerait atteint de schizophrénie permanente. C’est sans doute la description la plus exacte que l’on pourrait faire du marché Internet au Liban, partagé entre fournisseurs légaux et illégaux. Objet de multiples scandales, liés à une corruption endémique, il pourrait également figurer dans un roman d’espionnage.

Une véritable économie parallèle caractérise le secteur Internet libanais, où les fournisseurs d’accès Internet (FAI) légaux ne représentent que la partie visible de l’iceberg. Selon des spécialistes du cru, près de 50% des fournisseurs d’Internet au pays du Cèdre opéreraient tranquillement en toute illégalité.
Deux types de fournisseurs existent au Liban. Les FAI (fournisseurs d’accès Internet – ISP en anglais) constituent la passerelle indispensable pour permettre aux utilisateurs de naviguer sur Internet. Les fournisseurs d’accès de données (DSP) disposent de l’infrastructure spécialisée, nécessaire aux ISP pour relier les ordinateurs personnels et les réseaux Internes des entreprises, au réseau mondial. Ce service, qui est payant, transite par le ministère des Télécoms qui le fait facturer au prix fort, près de 3 000 dollars pour chaque ligne E1 (2 Mbps). «Les DSP doivent également verser 20% de leurs revenus au ministère des Télécoms et seule l’Autorité régulatrice des télécoms (ART) peut leur accorder une autorisation de fréquence nécessaire pour installer et opérer un réseau radio de transmission de données servant les FAI ainsi que les banques et les grandes entreprises», assure un spécialiste du secteur.

Ces opérateurs légaux doivent cependant Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le gaz naturel liquéfié, une solution potentielle à la crise du courant

Posted by jeunempl sur juin 18, 2010

(L’Orient le Jour)

Un rapport du consultant mondial dans les affaires énergétiques Poten & Partners a déploré « l’état de crise » dans lequel baigne le secteur de l’énergie au Liban, préconisant le recours au gaz naturel liquéfié (GNL), notamment à la lumière de la hausse importante des réserves mondiales de gaz.

L’utilisation du gaz naturel liquéfié (GNL) pourrait économiser 75 à 80 millions de dollars par an au secteur de l’énergie au Liban, selon un rapport du consultant Poten & Partners, accrédité par la Banque mondiale (BM). Selon l’étude, citée par le bulletin hebdomadaire de la Byblos Bank, Lebanon this Week, l’usage du GNL contribuerait à réduire à moyen terme le déficit de l’Électricité du Liban (EDL), le coût de production électrique propre à ce combustible étant moins important que celui généralement engendré par d’autres combustibles fossiles. Le rapport préconise ainsi l’usage de cette source d’énergie alternative pour pallier la pénurie chronique de courant au Liban, d’autant que le secteur est aujourd’hui dans un « état de crise, au vu de la faible capacité de production et des coûts élevés » qui en découlent, selon Poten & Partners.

Dans les détails, le rapport propose de réduire les coûts de production de la turbine à gaz à cycle combiné (TGCC) de Zahrani, en remplaçant le fioul distillé (plus cher et plus polluant) par le GNL.

Poten & Partners rappelle à cet égard que la TGCC de Beddawi (au nord du pays) est déjà alimentée en gaz naturel en provenance de l’Égypte, via les gazoducs Arab Gas et Gasyle 1. Cependant, selon le rapport, il serait coûteux de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :