Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘certification’

Le premier vin libanais certifié Fairtrade est désormais disponible au … Japon

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2012

Le Commerce du Levant

Pas besoin de s’appeler Carlos Ghosn et d’être le patron de Renault-Nissan pour pénétrer le marché japonais : la coopérative vinicole d’Héliopolis, située à Deir el-Ahmar (Baalbeck), vient d’envoyer une première palette de son vin rouge Coteaux Les Cèdres du Liban 2009, au Japon.

Il s’agit du premier vin libanais certifié Fairtrade à être disponible au pays du soleil levant. Le vin de la coopérative est également certifié « vin issu de raisins de culture biologique » par l’Institut méditerranéen de la certification (IMC). « Pour nous, c’est une commande importante : ces premières 700 bouteilles représentent notre première commande à l’exportation. Elle devrait être suivie de deux commandes supplémentaires, notamment une en cours de finalisation à destination du marché anglais », explique Benoit Berger, responsable de l’association Fairtrade Lebanon, chargée de vendre ce vin dans les réseaux de commerce équitable internationaux.

Héliopolis a produit 15.000 cols en 2012. La majorité de ses vendanges est cependant réservée par de grandes caves libanaises, à l’image d’Ixsir (Batroun) qui en achète les trois quart pour produire ses propres vins. « Nous ne possédons pas de cave. Ce vin représente pour les quelques 250 membres de la coopérative un galop d’essai afin de tester le marché et de voir si nous pouvons aller plus loin », explique Sami Rahmé, le président de la Coopérative d’Héliopolis.

Vendu aux alentours de 30 dollars au Japon, on peut également trouver ce vin rouge au Liban pour un prix public de 18.000 livres libanaises (12 dollars).

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

De nouveaux marchés d’export pour l’agriculture biologique libanaise

Posted by jeunempl sur juillet 3, 2012

Le Commerce du Levant

L’Institut méditerranéen de certification (IMC) vient de signer une série d’accords avec des organismes de certifications équivalents dans le monde. L’IMC garantit 70 % de la filière de l’agriculture biologique (AB) au Liban.

But de l’opération d’aujourd’hui ? Aider à la reconnaissance des produits libanais, estampillés AB, et favoriser leur exportation vers de nouveaux marchés.  « Jusqu’à présent, la certification IMC permettait aux producteurs libanais de garantir la qualité « biologique » de leurs produits sur le marché libanais. Mais pas à l’étranger. Pour exporter, le producteur devait demander en plus une certification selon le pays visé. Ce qui représentait un délai et, surtout, un coût supplémentaires », explique Veronica Pecorella, responsable marketing d’IMC, sans pour autant être en mesure de fournir un ordre de grandeur de ce surcoût. « Chaque organisme facture selon ses propres normes : IMC, par exemple, exige 5000 dollars environ pour le processus de certification. Un tarif auquel s’ajoute Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :