Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Zahrani’

Pourquoi la loi orthodoxe est-elle si soutenue par les Chrétiens?

Posted by jeunempl sur janvier 12, 2013

MPLBelgique.org

ElectionsLes débats font rage autour de la nouvelle loi électorale pour les élections de juin 2013. Une loi semble sortir du lot.

Ce spot publicitaire de promotion de la loi électorale dite de la « Rencontre Orthodoxe » vise à faire comprendre l’aspect crucial de la négociation en cours, d’une loi qui sera à même de libérer des centaines de milliers de votants de l’emprise du système actuel de vote par circonscriptions à scrutin majoritaire.

Un catholique n’a plus d’emprise sur le choix de ses députés à Zahlé ou à Baalbeck-Hermel, de même pour l’orthodoxe dans le Akkar, à Tripoli, à Rachaya ou à Beyrouth, ou le maronite à Aley, au Chouf ou encore à Zahrani… tant de situations qui expliquent le ras-le-bol des électeurs chrétiens de voir leur vote noyé et ne servir à rien.

Cette loi est trop communautaire? Mais est-ce que ce pays n’est-il pas basé sur un système communautaire du début à la fin?
La propagande n’est-elle pas toujours basée sur la remise en question de la représentativité communautaire de l’un ou l’autre leader politique? Dès lors pourquoi ne pas mettre tout à plat aujourd’hui, avant l’élection présidentielle de 2014 ? Histoire d’être fixé une bonne fois pour toutes… et de repartir sur des bases saines pour avancer vers un système plus sain.

Publicités

Posted in Elections 2013, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil: La location de bateaux-générateurs coute moins que les usines

Posted by jeunempl sur mars 27, 2012

D.CH. – ANI

Le président du bloc « Changement et Réforme », le député Michel Aoun a critiqué mardi le comportement de parties libanaises à l’égard de la Syrie.

« Le Liban entretient des relations fraternelles avec tous les pays arabes, et des relations privilégiées avec la Syrie. Sur ce, le Liban ne doit pas être une source de menace pour la Syrie, et la Syrie ne doit l’être pour le Liban. Et par la suite, le Liban ne permet pas qu’il devienne un passage ou un siège pour aucune organisation qui vise sa sécurité et celle de la Syrie, tout comme la Syrie ne permet aucune activité qui menace la sécurité, la stabilité et la souveraineté du Liban », a indiqué M. Aoun au terme de la réunion de son bloc à Rabieh.

Il a dans ce contexte rappelé l’article 8 de la charte de la Ligue arabe, ainsi que les articles de l’accord de Taef, relatifs notamment aux relations libano-syriennes.

« Le comportement de certains partis s’oppose donc à la charte de la Ligue arabe » a-t-il déduit.

Bassil sur le dossier des bateaux générateurs d’électricité

Le ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques Gebran Bassil, a pris la parole à la suite du député Aoun, répliquant à la campagne qui le vise au sujet des bateaux-générateurs.

« Je me base sur des études et des dossiers, contrairement à l’autre partie qui nous fait face par un document ou un mensonge » a-t-il dit.

« Nous ne défions personne. Notre projet fait partie d’un plan complet pour le secteur de l’électricité. Les bateaux-générateurs sont une solution partielle et temporaire, mais nécessaire, à l’ombre du déficit de l’électricité. Notre plan comprend la location de bateaux, mais aussi la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil : Plusieurs solutions à la flambée des prix

Posted by jeunempl sur mars 23, 2012

(L’Orient le Jour)

Le ministre de l’Énergie Gebran Bassil est revenu hier sur des sujets qui concernent la flambée des prix des carburants. Bassil a souligné qu’il fallait trouver des solutions globales au problème du courant électrique. Pour lui, cela passe nécessairement par les navires producteurs de courant.

Le ministre de l’Énergie et de l’Eau Gebran Bassil a tenu hier une conférence de presse où il a fait le point sur la situation énergétique déplorable. Ainsi, après s’être réuni avec la Confédération générale des travailleurs libanais (CGTL) et le syndicat des carburants, le ministre Bassil a souligné que le fait d’avoir mis en place une commission du secteur pétrolier n’est pas un « exploit » comme l’aurait laissé entendre certains médias, mais une nécessité attendue depuis le début de l’année en cours.

Il a toutefois tenu à préciser que certains partis avaient retardé la formation de cette commission, causant ainsi une perte de temps de trois mois pour l’exploitation des ressources énergétiques du pays. Indiquant qu’il soutenait les commission d’enquêtes et autres, M. Bassil a fait savoir que ces commissions doivent travailler sous la tutelle des ministères respectifs et non pas endosser un rôle de pouvoir décisionnel.

« Il n’est pas normal que nous soyons à la traîne par rapport à Israël en ce qui concerne le forage gazier, et ce pour des raisons de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil riposte aux campagnes sur la nomination au sein des départements des installations pétrolières

Posted by jeunempl sur janvier 20, 2012

N.A. – ANI

Le ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil a riposté jeudi dans une conférence de presse au ministère, à la campagne menée contre lui ayant trait aux nominations au sein des départements relatifs aux dernières installations pétrolières.

Le ministre a affirmé que « ces campagnes commencent à prendre une dimension politique et communautaire ».

« Nous refusons de nous taire face à l’injustice commise contre une partie des Libanais », a-t-il dit, rappelant « les installations communautaires ayant eu lieu auparavant, au milieu du silence des pôles politiques ».

M. Abou Faour a assuré que « les rumeurs courant sur les nominations au sein des installations pétrolières à Zahrani et Tripoli qui excluraient la communauté sunnite ne sont pas vraies et nécessitent une explication détaillée ».

Il a rappelé qu’entre 2000 et 2007, 61 personnes ont été nommées, entre elles 55 musulmanes et 6 chrétiens, ce qui indique une inégalité flagrante.

« Nous avons uniquement fait ce que nous devons faire (…). Le résultat des promotions était équitable, 48 chrétiens et 48 musulmans ont été Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des camps retranchés au sein du gouvernement…

Posted by jeunempl sur décembre 11, 2011

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Avec deux séances prévues en principe la semaine prochaine, le gouvernement ne semble pas devoir trop souffrir du cafouillage de mercredi dernier. Les différents protagonistes savent en effet que pour l’instant – et tant que la situation régionale restera aussi confuse – ils sont condamnés à cohabiter, chacun cherchant toutefois à tirer la couverture à lui. Mais à chaque secousse, le Premier ministre, Nagib Mikati, montre que sous ses airs calmes et rassurants, c’est un homme redoutable dont il faut certainement compter avec l’habileté.

Au point que certains partenaires au sein de la nouvelle majorité sont de plus en plus convaincus que le Premier ministre serait une sorte de « cheval de Troie » glissé entre eux et travaillant finalement pour le maintien du système, rassurant la communauté internationale et davantage soucieux de satisfaire ses désirs que ceux de ses alliés. Selon ces parties de la majorité, Mikati ne cessait, au début, de dire aux autres protagonistes du gouvernement qu’il ne peut pas procéder à des mutations ou à des nominations sous la pression, alors que la rue sunnite est montée contre lui. Résultat, les seules nominations effectuées depuis le vote de confiance du gouvernement ont porté sur des postes revenant aux chiites et sur la Banque du Liban. Tout le reste est bloqué et le système qui prévalait avec le précédent gouvernement est toujours en place et actif. De plus, à mesure que l’axe Sleiman-Mikati-Joumblatt se consolide, il est de plus en plus clair que le gouvernement fonctionne à l’envers, avec des forces de blocage plus importantes que celles qui devraient le pousser vers l’avant.

Il faut ajouter à ce constat le fait que depuis qu’il a obtenu la confiance du Parlement, le gouvernement a vécu avec le financement du TSL placé comme une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. Certes, Nagib Mikati n’a cessé d’afficher une certaine sérénité, laissant entendre à son entourage qu’il avait un scénario en réserve qu’il sortira au moment voulu et qui avait été mis au point avec l’aide du président de la Chambre. Principal concerné dans cette affaire, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’affaire de la centrale de Zahrani : Amal court-circuite le CPL

Posted by jeunempl sur décembre 8, 2011

J. A-R. – L’Hebdo Magazine

Entre pénurie de fonctionnement et messages politiques, l’affaire de la centrale de Zahrani aura mis en lumière certaines des nombreuses difficultés que les ministères rencontrent avec leurs employés sur le terrain. Surtout lorsqu’ils ne sont pas du même bord.

Voilà une affaire qui regroupe en elle toutes les incuries du pays. Depuis plusieurs semaines, l’EDL avait expliqué être contrainte de transférer de Zahrani vers Saïda un générateur de 20 mégawatts pour des raisons techniques. Un transfert habituel, ces dix dernières années, qui a pour but de gérer le rationnement dans la région du Liban-Sud. Mais depuis cette annonce, les employés de la centrale de Zahrani, la deuxième unité de production électrique du pays après la centrale de Zouk, auraient reçu des menaces de dignitaires de la région qui protestent contre la pénurie de courant. Le président du syndicat des ouvriers de Zahrani, Jihad Akouch, explique que «cela fait quatre mois que nous subissons des pressions en tous genres. Le 14 novembre dernier, nous avons envoyé à cet effet une lettre au directeur général de l’EDL sur nos conditions de sécurité. Elle est restée sans réponse». Ce sont en tout cas les raisons qu’ils invoquent pour justifier leur interruption de travail, devenue effective vendredi 2 décembre à 14h30.

L’arrêt de Zahrani, c’est un manque de 440 MW, soit 40% de la production nationale d’électricité. Conséquence dans les régions, il a fallu rationner l’équivalent de 14 heures de courant et sur Beyrouth et la grande couronne, les services ont organisé des plages de trois heures; trois heures d’alimentation pour trois heures de coupure. Or jamais l’administration centrale de l’EDL n’a donné la consigne d’arrêter la centrale. C’est à ce moment-là que l’affaire prend une tournure politique. La région de Zahrani est l’un des bastions électoraux du mouvement Amal de Nabih Berry, député de la région. Pour désamorcer la crise qui couve, le ministre de l’Energie, Gebran Bassil, et le directeur général de l’EDL, Kamal Hayek, se rendent sur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil: l’arrêt forcé de la centrale de Zahrani… une catastrophe nationale

Posted by jeunempl sur décembre 5, 2011

D.CH. – ANI

Le ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques Gebran Bassil a estimé lundi que l’arrêt forcé de la centrale de Zahrani « représente une catastrophe nationale, une destruction de l’Etat, un sabotage des installations de l’Etat et une agression contre les Libanais, notamment contre les citoyens du Liban-Sud ».

Le ministre qui a tenu une conférence de presse, a affirmé que sa conférence ne revêt pas un aspect politique, mais qu’il se prononce en tant que ministre de l’Energie pour tout le Liban et les Libanais.

« Je ne veux faire de discours politique, mais aborder les faits, sans dimension confessionnelle à ce qui s’est passé, qui a plutôt reflété le problème de l’Electricité au Liban ».

Les opérations à la centrale Zahrani ont été suspendues durant trois jours à partir du vendredi dernier, selon la décision des employés de la Centrale, qui ont affirmé avoir reçu des menaces de la part des habitants de la région qui entendaient protester contre le déplacement d’un transformateur d’électricité de la station de Zahrani, à celle de Saida.

« La solution réside dans le traitement des problèmes du secteur de l’Electricité, loin des discours, des surenchères politiques et des entraves, à chaque fois que nous voulons exécuter nos projets » a martelé le ministre.

« Le projet des 700 MW aurait pu résoudre le problème s’il n’a été introduit dans une centaine de labyrinthes, tout comme le projet de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Coup d’envoi des travaux de maintenance des centrales de Deir Ammar et de Zahrani

Posted by jeunempl sur février 1, 2011

(L’Orient le Jour)

Le ministre démissionnaire de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil, a tenu hier une conférence de presse au cours de laquelle il a annoncé le début des travaux de réhabilitation, de maintenance et de modernisation des centrales de Deir Ammar et de Zahrani. Ce projet, dont le montant n’a pas été dévoilé, s’inscrit dans le cadre de la stratégie de réforme du secteur de l’Énergie, approuvé en Conseil des ministres en juin dernier.

Les travaux vont permettre, selon le ministre Bassil, d’augmenter la capacité des deux centrales de l’ordre de 55 mégawatts (MW) et d’en réduire les coûts de production. Les centrales de Deir Ammar et de Zahrani génèrent à l’heure actuelle quelque 900 mégawatts, soit près de 60 % de la production électrique totale dans le pays.

Le ministre de l’Énergie s’est attardé, en parallèle, sur l’opération d’adjudication propre à la désignation d’une nouvelle compagnie chargée des travaux de maintenance, déplorant à cet égard les nombreuses irrégularités et les pratiques suspectes ayant ponctué le processus. « Finalement, nous avons réussi à vaincre la corruption (…) », s’est-il toutefois félicité, saluant la ministre des Finances, Raya el-Hassan, qui a approuvé le résultat de l’adjudication « en dépit des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Electricité : YTL Power reprend à Kepco la gestion de deux centrales libanaises

Posted by jeunempl sur janvier 28, 2011

Le Commerce du Levant

La société malaysienne YTL Power a remporté l’adjudication pour le contrat d’opération et de maintenance des centrales électriques de Zahrani et de Deir Amar. Elle prend la suite de Keloco la filiale libanaise du groupe sud-coréen Kepco, dont le contrat de cinq ans arrive à échéance en février 2011.

Electricité du Liban a lancé en mai dernier un appel d’offres pour assurer la continuité, et elle est parvenue à une « économie de 100 millions de dollars, sachant que la différence entre le mieux disant et le deuxième est de 47 millions de dollars », a déclaré le ministre sortant Gebran Bassil dans une conférence de presse, sans toutefois donner le montant total du contrat. L’adjudication prévoit aussi d’augmenter les capacités de production de 55 mégawatts, à un coût de 20 millions d’euros.

Le conseil d’administration d’EDL et le ministre de l’Energie ont approuvé le résultat de l’adjudication qui attendait l’approbation de la ministre des Finances sortante, Raya el Hassan. Cette dernière a ouvert la ligne de crédit en ce sens vendredi dernier, a précisé son conseiller Nabil Yamout au Commerce du Levant.

Les deux centrales concernées assurent 900 des 1500 mégawatts de production de courant au Liban, soit 60 % du total.

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Electricité: la production, le transport et la distribution affectés par la tempête

Posted by jeunempl sur décembre 14, 2010

Le Commerce du Levant

La tempête s'abat sur le front de mer à Beyrouth, le 12 décembre 2010

La tempête qui balaye le Liban depuis samedi a occasionné des dégâts importants au niveau de la production, du transport et de la distribution électriques, entrainant une baisse drastique de l’approvisionnement en courant, a indiqué l’Electricité du Liban (EDL) dans un communiqué publié lundi.
Les centrales situées le long de la côte ont particulièrement souffert des intempéries. L’effondrement d’une partie du dépotoir de Saida dans la mer a entrainé l’arrêt d’une unité de production de l’usine Zahrani. Les unités de productions de Zouk et deux de celle de Jiyé ont connu le même sort, en raison des vents violents et des déchets rapportés par les vagues qui bloquent les conduits de refroidissement.

Le réseau de transport a également souffert des fortes de chutes de neige, notamment dans la Békaa. Les lignes reliant la centrale de Jiyé aux stations de Bsalim et de Jamhour sont tombées en panne, tandis que l’approvisionnement à partir de la Syrie et de l’Egypte a été suspendu.

Enfin, au niveau de la distribution, des lignes moyenne et basse tensions ont été endommagées par les chutes d’arbres et de panneaux d’affichages dans de nombreuses régions.

L’EDL a promis un retour à la normal « progressif » à partir de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :