Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Kamal Hayek’

Fatmagül Sultan, ou la solution électrique turque transitoire

Posted by jeunempl sur avril 6, 2013

(L’Orient le Jour)

Fatmagul Sultan - Zouk (électricité)La centrale électrique flottante turque est depuis jeudi soir officiellement reliée au réseau national et l’alimente avec 188 mégawatts. Le ministre démissionnaire de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, a assuré que Fatmagül Sultan était une « solution transitoire au problème d’électricité ».

C’est au cours d’une cérémonie à la centrale électrique de Zouk jeudi soir que les opérations de la centrale électrique flottante turque Fatmagül Sultan ont officiellement été lancées. La barge turque avait accosté fin février devant la centrale de Zouk quelques jours après son arrivée au Liban.

L’inauguration s’est déroulée en présence du ministre démissionnaire de l’Énergie et de l’Eau, Gebran Bassil, du directeur général d’Électricité du Liban (EDL), Kamal Hayek, de l’ambassadeur de Turquie, Inan Ozyildis, et du président-directeur général de la compagnie turque Karadeniz Holding, Orhan Remzi Karadeniz.

« Concrètement, le lancement des opérations de Fatmagül se traduira par une augmentation de l’alimentation électrique de deux heures dans tout le pays », a indiqué le PDG d’EDL au cours de son allocution. « Le second navire, qui devrait arriver au mois de Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réunion au ministère de l’Energie en présence de Bassil, Charbel et Cortbawi

Posted by jeunempl sur juillet 17, 2012

ANI

Une réunion a été tenue mardi au ministère de l’Energie et des Ressources hydrauliques, regroupant les ministres de l’Energie, Gebran Bassil, de l’Intérieur Marwan Charbel et de la Justice Chakib Cortbawi, en présence du PDG de l’EDL Kamal Hayek et des membres du Conseil d’administration, afin de discuter de la situation de la compagnie.

M. Hayek a déclaré au terme de la réunion avoir expliqué aux ministres présents, la situation dangereuse de la compagnie, au niveau sécuritaire, financier et administratif.

Il a précisé que le sit-in observé par les journaliers de l’EDL s’est transformé en situation anormale au sein de la compagnie, où les caisses et les véhicules sont interdits d’opérer, ce qui nuit à la cause des protestataires et des employés de l’EDL.

« La situation dans la salle des guichets au sein de la compagnie, représente désormais un danger pour des fonds publics, estimés à trois cent milliards de Livres Libanaises. Ce danger menace de même d’importants documents, à cause de l’ouverture de la salle durant la nuit. Nous avons informé les ministres que nous n’assumons pas la responsabilité de toute somme ou facture qui pourraient être perdues et leur avons demandé de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil lance le projet de réduction des émissions de gaz toxiques à la centrale électrique de Zouk

Posted by jeunempl sur juillet 1, 2012

D.H. – ANI

Le ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil a lancé, samedi 30 juin, un projet permettant la réduction des émissions toxiques de gaz de la Centrale électrique de Zouk, et par la suite l’augmentation de l’alimentation en courant électrique, après la signature en début de semaine d’un contrat avec la compagnie « EPIQ ».

Ce projet a été lancé lors d’une cérémonie à la Centrale de Zouk, en présence du chef et des membres du bloc  du Changement et de la Réforme, respectivement le général Michel Aoun et les députés Gilberte Zouein, Neemtallah Abi Nasr, Farid Khazen, Youssef Khalil, Nabil Nicolas et Ibrahim Kanaan, ainsi que du président du conseil d’administration de l’EDL Kamal Hayek et de plusieurs personnalités.

M. Bassil s’est excusé auprès des habitants du Keserwan, pour les préjudices qui leur ont été causés, « eux qui souffrent des émissions toxiques de la Centrale de Zouk depuis de longues années alors que l’alimentation en courant électrique dans leur région est inférieure à celle des autres régions ».

Il a expliqué que ce nouveau projet permettra de réduire la pollution causée par la Centrale de 90% et d’augmenter la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Economie : Bassil tient une conférence de presse sur le projet de distribution de l’électricité

Posted by jeunempl sur janvier 9, 2012

ANI

Le ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques Gebran Bassil a tenu lundi une conférence de presse sur un série de projets tels que celui des 700 megawatts, la location des bâteaux générateurs d’électricité ainsi que celui de la distribution de l’électricité qui sera relancé en mars 2012.

M. Bassil a révélé que « le projet de distribution de l’électricité est un principe adopté dans plusieurs pays du monde et qu’il permet d’effectuer un tournant dans ce domaine au Liban ».

« L’application de ce projet a eu lieu après 18 mois de recherches, d’offres et de classifications et de tractations fructueuses entre le ministère, l’EDL et les compagnies mondiales et le succès de ce projet est la capacité d’attirer les compagnies mondiales, ce qui constitue la plus grande preuve de professionnalisme et de transparence du projet », a-t-il dit.

Le ministre a ajouté qu’après « la parution des décisions judiciaires, il est possible malgré le retard, de relancer ce projet … l’adjudication nous ayant permis d’économiser 11 millions de dollars ».

M. Bassil a indiqué que « l’adjudication fut un succès de par sa transparence et la participation de toutes les compagnies ».

« Les compagnies perdantes ont envoyé une lettre dans laquelle elle ont confirmé que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’affaire de la centrale de Zahrani : Amal court-circuite le CPL

Posted by jeunempl sur décembre 8, 2011

J. A-R. – L’Hebdo Magazine

Entre pénurie de fonctionnement et messages politiques, l’affaire de la centrale de Zahrani aura mis en lumière certaines des nombreuses difficultés que les ministères rencontrent avec leurs employés sur le terrain. Surtout lorsqu’ils ne sont pas du même bord.

Voilà une affaire qui regroupe en elle toutes les incuries du pays. Depuis plusieurs semaines, l’EDL avait expliqué être contrainte de transférer de Zahrani vers Saïda un générateur de 20 mégawatts pour des raisons techniques. Un transfert habituel, ces dix dernières années, qui a pour but de gérer le rationnement dans la région du Liban-Sud. Mais depuis cette annonce, les employés de la centrale de Zahrani, la deuxième unité de production électrique du pays après la centrale de Zouk, auraient reçu des menaces de dignitaires de la région qui protestent contre la pénurie de courant. Le président du syndicat des ouvriers de Zahrani, Jihad Akouch, explique que «cela fait quatre mois que nous subissons des pressions en tous genres. Le 14 novembre dernier, nous avons envoyé à cet effet une lettre au directeur général de l’EDL sur nos conditions de sécurité. Elle est restée sans réponse». Ce sont en tout cas les raisons qu’ils invoquent pour justifier leur interruption de travail, devenue effective vendredi 2 décembre à 14h30.

L’arrêt de Zahrani, c’est un manque de 440 MW, soit 40% de la production nationale d’électricité. Conséquence dans les régions, il a fallu rationner l’équivalent de 14 heures de courant et sur Beyrouth et la grande couronne, les services ont organisé des plages de trois heures; trois heures d’alimentation pour trois heures de coupure. Or jamais l’administration centrale de l’EDL n’a donné la consigne d’arrêter la centrale. C’est à ce moment-là que l’affaire prend une tournure politique. La région de Zahrani est l’un des bastions électoraux du mouvement Amal de Nabih Berry, député de la région. Pour désamorcer la crise qui couve, le ministre de l’Energie, Gebran Bassil, et le directeur général de l’EDL, Kamal Hayek, se rendent sur Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ligne électrique de 66 kvolts prévue pour la fin de l’année dans le Kesrouan

Posted by jeunempl sur juin 8, 2011

ANI

Le directeur général d’EDL, Kamal el Hayek a annoncé que les travaux concernant la ligne électrique de 66 kilovolts liant la centrale électrique de Faytroun aux centrales de Halat et de Bickfaya s’achèveraient à la fin de l’année.
La ligne éléctrique permettra d’assurer l’alimentation de plusieurs villages de la région de Kesrouan en électricité et l’amélioration du voltage pour les abonnés.

De plus, elle bénéficiera indirectement aux villes de Jounieh, Bickfaya et à leurs environs vu qu’elle permettra d’alléger les charges des stations électriques de Bahta, Jeita, Hakl el Rayes et Bickfaya.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bassil défend les lignes haute tension : pas de risques sanitaires ni d’alternatives

Posted by jeunempl sur mars 5, 2011

Le Commerce du Levant

Une poignée d’habitants prive, sans aucune raison valable, l’ensemble de la population d’un projet électrique vital pour le Liban, qui est la ligne de haute tension. C’est ainsi qu’a résumé le ministre de l’Energie l’affaire du tronçon inachevé à Mansourieh à cause de l’opposition des riverains.

La ligne de transmission électrique 220 KV a été déployée sur plus de 1247 kilomètres dans toutes les régions du pays, mais le dernier tronçon, d’une longueur de 1,9 kilomètre, n’a toujours pas été raccordé.

L’affaire dure depuis des années en raison des risques sanitaires évoquées par les résidents et la récupération politique dont elle fait l’objet.
Alors qu’en réalité seuls sept bâtiments résidentiels sont concernés, se situant entre 10 et 16 mètres du lieu de passage des lignes, dont aucune école, a indiqué Bassil dans une conférence de presse tenue en présence du ministre de la Santé, Mohammed Jawad Khalifé et du PDG d’EDL, Kamal Hayek.

Des enjeux considérables

L’enjeu du projet est pourtant de taille. Si la boucle n’est pas achevée, le réseau n’est pas stable.
Il ne peut donc pas transporter une capacité supplémentaire que ce soit à travers les importations ou l’augmentation de la production de 700 MW prévue dans les années à venir. « Nous ne pouvons pas synchroniser le réseau avec celui des pays voisins, alors que nous sommes en discussion avec la Turquie et l’Iran pour nous fournir environ 400 MW d’ici à l’été prochain », a indiqué Bassil.

Il est également impossible de répartir équitablement lecourant entre les différentes parties du pays. Quant aux régions de Mkalles, Beit Mery, Hazmieh et Sin el Fil, elles sont particulièrement pénalisées car elles sont privées de la station de Mkalles.
Enfin, l’instabilité du réseau accroit le gaspillage technique et coûte à EDL Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Conférence de Presse pour le Ministre Tabourian et le Président du Groupe d’Études sur l’Énergie du Sénat Français

Posted by jeunempl sur juillet 6, 2009

ANI

electriciteLe ministre des ressources hydrauliques et électriques Alain Tabourian et le Président du Groupe d’Études sur l’Énergie du Sénat Français Ladislas Poniatowski ont tenu une conférence de presse au siège du ministère, en présence du PDG de l’EDL Kamal Hayek et de spécialistes Français.

Le ministre Tabourian a affirmé avoir présenté un plan afin de venir à bout du rationnement du courant électrique et du déficit en production, « mais ce sujet a toujours été traité de manière politique », a-t-il ajouté. J’ai malgré tout étudié le problème de l’EDL et les solutions possibles avec le président du groupe d’études sur l’énergie du Sénat Français Ladislas Poniatowski qui a souhaité venir au Liban pour présenter le projet de l’aide de la France qui consiste à une contribution dans le financement de l’achat de générateurs électriques fabriqués par ce pays. Ces générateurs nous permettront de résoudre le problème de l’électricité à court terme. Pour un terme moyen, nous étudions la possibilité de construire de nouvelles usines à coûts abordables avec le soutien de la France ou de l’Union pour la Méditerranée. La construction d’une nouvelle centrale électrique nécessite cinq ans, ce qui fait qu’on est dans une situation d’urgence nécessitant une solution rapide puisque la demande va augmenter durant ce délai ». Tabourian a aussi précisé que l’énergie renouvelable n’est pas facile à adopter en raison du besoin de solutions immédiates.

De son côté, le sénateur Poniatowski a assuré que la France est prête à poursuivre son soutien pour le Liban, surtout après les élections qui se sont déroulées de façon démocratique. Poniatowski a aussi déclaré que les projets étudiés concernent la construction de centrales utilisant le charbon et le gaz naturels. Il a par ailleurs considéré que la France joue le rôle du défenseur du Liban au sein de « L’Union pour la Méditerranée ».

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Énergie: Changer d’ampoules pour réduire les factures et sauver la planète

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2008

L’Orient le Jour

lampe-fluorescente-compacte« Allégez le poids de vos factures », c’est le nouveau slogan d’une campagne nationale qui vise à véhiculer l’information sur l’importance d’utiliser des lampes à consommation d’énergie plus faible.
Elles sont appelées « lampes fluorescentes compactes » (LFC), elles ont de drôles de formes enchevêtrées, elles durent de 9 à 10 fois plus qu’une lampe normale et elles consomment 80 % d’énergie en moins. Beaucoup d’arguments qui sous-tendent la dernière campagne en date du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et du ministère de l’Énergie et de l’Eau, via le Projet du Centre libanais pour la conservation de l’énergie (LCECP).
Comme pour d’autres campagnes sur l’efficacité énergétique (on se souvient de celles qui portaient sur l’économie d’énergie et sur la promotion du chauffe-eau solaire), cette « Campagne nationale pour l’utilisation des lampes à énergie efficace », lancée hier au Metropolitan Hotel sous le parrainage du ministre de l’Énergie Alain Tabourian, fera véhiculer le message avec humour. Dorénavant, les slogans « Allégez le poids de vos factures » et « Économisez donc l’énergie et gardez la lumière ! » empliront les panneaux d’affichage, les radios et les télévisions. C’est encore une fois les deux acteurs Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :