Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘licence’

Le Conseil d’Etat ordonne la suspension pour un mois de la 3G

Posted by jeunempl sur septembre 28, 2011

Le Commerce du Levant

Le Conseil d’Etat a rendu le 15 septembre un arrêt en faveur de Cedarcom dans la bataille qui l’oppose au ministère des Télécoms au sujet de la 3G.

Il ordonne au ministère de suspendre le déploiement de la technologie pendant un mois, le temps d’investiguer sur l’affaire.
En juillet de cette année, le groupe Cedarcom avait porté plainte contre le ministère en arguant du fait que les deux opérateurs de téléphonie mobile, propriété de l’Etat, n’ont pas de licence pour exploiter les fréquences 3G. Selon la loi 431 sur les télécoms, ces licences doivent être accordées par l’Autorité de régulation des télécoms (ART). S’appuyant sur un précédent arrêt du Conseil d’Etat, le ministère estime pour sa part que l’application de la loi 431 est suspendue et que l’Etat n’a de toutes façons pas besoin de s’octroyer à lui-même des licences.

Les deux parties en présence ont refusé de répondre aux questions du Commerce du Levant. Le ministre des Télécoms Nicolas Sehnaoui s’exprimera sur le sujet ce jeudi soir, au cours de l’émission Kalam al Naas sur la LBC.
Cedarcom compte dans son giron Mobi, le plus grand opérateur d’internet mobile au Liban. La 3G rend difficile l’exercice de son activité.

Les implications de l’arrêt du Conseil d’Etat sont floues, car le processus de lancement de la 3G est déjà Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les puits seront autorisés au compte goutte, prévient Bassil

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2010

Le Commerce du Levant

Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Gébran Bassil, a annoncé qu’un nouveau mécanisme d’octroi de licence de forage de puits a été mis en place, et qu’à partir du 24 novembre les demandes pourront être présentées à travers Liban Post.

L’objectif est de mieux contrôler les forages pour préserver les ressources souterraines et éviter l’assèchement des nappes phréatiques.

Bassil a rappelé que le Liban puise environ 695 millions de mètres cubes d’eaux souterraines par an, soit 195 millions de plus que les réserves annuelles, estimées à environ 500 millions de mètres cubes.

Sur les 695 millions de mètres cubes d’eau utilisés chaque année, 432 millions sont puisés directement par les particuliers. Le nombre de licences de forage de puits octroyées ces dernières années s’est en effet multiplié, passant de 420 en 2005 à 1850 en 2009.

Le ministre a reconnu qu’il est impossible d’interdire les forages pour le moment étant donné l’incapacité de l’Etat à répondre aux besoins de la population. La seule solution est donc de les limiter, pour permettre aux nappes phréatiques de se renouveler.

Désormais, les licences seront octroyées au compte goutte, à ceux qui en ont vraiment besoin, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas alimentés par les offices des Eaux ou ceux qui ont des besoins supplémentaires à la capacité de l’Etat, comme les agriculteurs ou les industriels, a-t-il prévenu. Les techniques de forage de puits seront également strictement contrôlées, a ajouté le ministre.

Selon lui, 78% des demandes reçues depuis la mise en place du nouveau mécanisme ont été refusées.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les services web au Liban: Une économie parallèle sous haute protection

Posted by jeunempl sur octobre 31, 2010

L’Hebdo Magazine – Mona Alami

Un secteur qui semblerait atteint de schizophrénie permanente. C’est sans doute la description la plus exacte que l’on pourrait faire du marché Internet au Liban, partagé entre fournisseurs légaux et illégaux. Objet de multiples scandales, liés à une corruption endémique, il pourrait également figurer dans un roman d’espionnage.

Une véritable économie parallèle caractérise le secteur Internet libanais, où les fournisseurs d’accès Internet (FAI) légaux ne représentent que la partie visible de l’iceberg. Selon des spécialistes du cru, près de 50% des fournisseurs d’Internet au pays du Cèdre opéreraient tranquillement en toute illégalité.
Deux types de fournisseurs existent au Liban. Les FAI (fournisseurs d’accès Internet – ISP en anglais) constituent la passerelle indispensable pour permettre aux utilisateurs de naviguer sur Internet. Les fournisseurs d’accès de données (DSP) disposent de l’infrastructure spécialisée, nécessaire aux ISP pour relier les ordinateurs personnels et les réseaux Internes des entreprises, au réseau mondial. Ce service, qui est payant, transite par le ministère des Télécoms qui le fait facturer au prix fort, près de 3 000 dollars pour chaque ligne E1 (2 Mbps). «Les DSP doivent également verser 20% de leurs revenus au ministère des Télécoms et seule l’Autorité régulatrice des télécoms (ART) peut leur accorder une autorisation de fréquence nécessaire pour installer et opérer un réseau radio de transmission de données servant les FAI ainsi que les banques et les grandes entreprises», assure un spécialiste du secteur.

Ces opérateurs légaux doivent cependant Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gebran Bassil : Plus de la moitié des stations-service au Liban opèrent dans l’illégalité

Posted by jeunempl sur février 14, 2010

L’Orient le Jour

Gebran Bassil a indiqué lors d’une conférence de presse hier que la facture pétrolière du Liban a dépassé les 3 milliards de dollars en 2009, déplorant une politique de subvention du mazout qui profite aux commerçants bien plus qu’aux consommateurs.

Moins de 44 % des stations-service au Liban détiennent les licences et les autorisations administratives imposées par la loi, a indiqué hier le ministre de l’Énergie, Gebran Bassil, lors d’une conférence de presse axée sur le secteur pétrolier au Liban.
Selon ces chiffres, il y a au Liban quelque 3 250 stations-service opérant au Liban, dont 1 100 ne disposent d’aucune licence et 693 fonctionnent avec des licences expirées. Il reste donc quelque 1 421 stations qui respectent les exigences légales et possèdent la licence attribuée par le mohafazat après autorisation de la Direction générale du pétrole, qui constitue une des divisions du ministère de l’Énergie.

Gebran Bassil a en outre mis l’accent sur le nombre excessif de stations-service opérant au Liban, en comparaison avec la surface du pays et la taille de sa population et de son parc immobilier. En effet, il y a au Liban 307 stations par mille kilomètres carrés, une station pour chaque 420 voitures ou 1 250 habitants. À titre comparatif, la Jordanie possède quatre stations par mille kilomètres carrés et une station pour 16 500 habitants. De son côté, l’Italie possède une station-service par 6 400 habitants ou 3 985 voitures et 30 stations par mille kilomètres carrés. « Le nombre exorbitant et injustifié de stations-service opérant au Liban est anormal, a affirmé le ministre. Cela nous pousse à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La sureté générale annonce que « Al-Moustaqbal » n’a pas obtenu de licence pour diffuser la « publicité qui porte atteinte au christianisme »

Posted by jeunempl sur mars 27, 2009

El Nashra

courant-futur-drapeauLa direction de la sécurité générale répond aux accusations qui lui ont été adressées. En effet, elle a été chargée de manquer à son rôle de contrôle et de censure quant à la diffusion de la publicité des appareils photographiques « Samsung » par le quotidien « Al-Moustaqbal ». Cette publicité est jugée comme « portant atteinte au christianisme ».

Dans un communiqué, la direction de la sécurité générale assure que les publicités publiées par la page locale ne sont pas sujettes aux contrôles préalables. Dans le même ordre, elle précise qu’Al-Moustaqbal n’a même pas obtenu de licence pour diffuser cette publicité. Et d’ajouter: « Nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour traiter ce sujet si critique ».

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :