Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘clientélisme’

La route, éternel danger?

Posted by jeunempl sur juillet 10, 2010

Rima Harfouche – Les Hirondelles

2009, année noire avec plus de 900 morts selon la Yasa. Les pouvoirs publics semblent toujours impuissants.

«La création d’un Conseil national de la sécurité routière et une meilleure formation des membres de FSI.» Voilà ce que le général Joseph Doueihi propose. Coordinateur du projet de développement du transport urbain pour le Grand Beyrouth, il a exposé sa stratégie lors de la table ronde au Centre culturel français, le 26 mai dernier.

Objectif: réduire le nombre d’accidents mortels et améliorer la sécurité routière, en touchant des secteurs-clé comme l’entretien mécanique des véhicules et la maintenance des routes. Doueihi appelle à «la mobilisation de tous les acteurs concernés par la sécurité routière: différents ministères, ambassades, associations, organisations non gouvernementales…

Son but vise «la protection de la société libanaise des conséquences des accidents routiers». Il faut notamment «inculquer au citoyen le respect de la loi et du code de la route, poursuit le général. Par ailleurs, les FSI manquent d’effectifs: pour 3 200 carrefours, seuls 235 policiers sont disponibles». Selon lui, plusieurs milliers de voitures ne passent pas le contrôle technique et ne respectent donc pas les critères pour circuler. «Le plus grand problème, c’est l’absence de décision politique pour faire de la prévention routière une priorité», déplore-t-il.

Parmi les acteurs de la société civile, la Yasa est en première ligne. Ziad Akl, son directeur, n’hésite pas à faire «porter les responsabilités aux familles» tout autant qu’au gouvernement. La Yasa, elle, focalise son action sur les 18-25 ans et les 26-34 ans, via des campagnes dans les médias et les universités. Selon Akl, un père offrant le permis à son fils pour son 18e anniversaire et l’Etat qui n’entretient pas le réseau routier sont aussi coupables l’un que l’autre. «En fin de compte, la sécurité routière au Liban est un fiasco dû à la corruption et au clientélisme», assène Ziad Akl. Triste constat.

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abdo Saad : « Le système majoritaire plurinominal est une véritable hérésie »

Posted by jeunempl sur avril 16, 2010

(L’Orient le Jour – Jeanine Jalkh)

Rompu aux méandres des régimes électoraux pour les avoir suivis et étudiés des années durant, Abdo Saad, directeur du Beirut Center for Research and Information, est un défenseur acharné de la proportionnelle dont il prêche les bienfaits depuis de multiples années, alternant conférences et lobbying pour rallier les mentalités et gagner les politiques à sa cause.

Le chercheur, qui des années durant a effectué une analyse du terrain électoral libanais et de sa sociologie, a tiré la conclusion suivante : seule la proportionnelle appliquée à une circonscription unique au niveau national pourra sauver l’électeur libanais des griffes du leadership confessionnel, du clientélisme et du système de la répartition des quotes-parts, lesquels sont produits, confortés et perpétués par le régime majoritaire plurinominal pratiqué au Liban depuis la naissance de cette démocratie.

Dans un entretien accordé à L’Orient-Le Jour, Abdo Saad abonde en critiques envers ce système « incongru devenu d’autant plus obsolète qu’il n’est plus pratiqué dans aucun pays du monde ».

« Il n’existe plus nulle part dans le monde une loi électorale fondée sur le système majoritaire combiné au vote plurinominal. Même des pays tels que le Yémen, la Jordanie ou Bahreïn, pour ne citer que ceux-là, sont passés au système majoritaire uninominal sans parler des pays industrialisés tels que les États-Unis, la France, le Canada, l’Australie, la Grande-Bretagne… » dit-il.

L’expert ne mâche pas ses mots : « C’est une véritable hérésie que de continuer à s’accrocher à un système aussi désuet, qui ne fait que perpétuer le confessionnalisme exacerbé, en consacrant le monopole du pouvoir par les leaders communautaires. »
Il est d’ailleurs tout à fait conscient que dans le tiers-monde, l’équipe au pouvoir tend toujours et naturellement, mais non nécessairement de manière légitime, à concocter des lois et à adopter des régimes électoraux à leur juste mesure. S’il ne se fait pas beaucoup d’illusions de ce côté-là, il espère toutefois que certains leaders éclairés puissent Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban après les élections législatives du 7 juin 2009

Posted by jeunempl sur juin 27, 2009

Hubert Vandenberghe

Drapeau LibanLes  dernières élections législatives se sont déroulées à la date prévue et, pour la première fois, en un jour unique de scrutin sur l’ensemble du territoire national. Elles ont opposé, selon la terminologie employée par les médias internationaux, le camp pro-occidental dit « du 14 mars » et celui, supposé pro-iranien et pro-syrien, dit « du 8 mars ». Une fois de plus, le Liban semblait ne pas exister par lui-même, mais uniquement à travers le prisme de ses puissants voisins.

Ces élections de 2009 ont été jugées transparentes par les observateurs envoyés sur place, notamment ceux de l’Organisation internationale de la francophonie. Cependant, la plupart des maux qui ont affecté ce scrutin sont structurels et de ce fait antérieurs au jour du scrutin : loi électorale, financement, climat politique…

La campagne électorale a été très rythmée de l’extérieur, avec pour effet recherché d’accuser, voire de diaboliser par tous moyens, le principal mouvement chiite : L’Egypte a ainsi annoncé avoir démantelé un réseau subversif du Hezbollah, tandis que le magazine allemand « Der Spiegel » titrait sur le fait que le Tribunal de La Haye venait d’incriminer le même Hezbollah, information démentie par la suite.

Contrairement à ce qui s’est produit en 2005 au temps de la présidence Chirac, laquelle était fortement alignée sur le camp haririste,  la diplomatie française est restée, cette fois-ci, sobre et discrète.
Tel n’a pas été le cas de la diplomatie américaine, qui a créé une psychose de réédition du même scénario que celui des élections palestiniennes du 25 janvier 2005 ayant vu la victoire du Hamas.

Cependant, il est à noter que, depuis les dernières législatives libanaises en 2005, le Liban n’a pas replongé dans des affrontements intercommunautaires, la guerre israélo-hezbollahie de juillet-août 2006 ayant eu au contraire pour effet de resserrer les mailles du tissu national, grâce notamment au rapprochement qui venait de s’opérer entre le Courant patriotique libre (CPL) du Général Aoun et le Hezbollah d’Hassan Nasrallah.
En ce mois de juin 2009, les élections étaient largement faites d’avance : sur les 128 sièges renouvelables, 102 ou 103 étaient déjà joués dans la mesure où il s’agit de sièges communautaires. Restaient donc 20 à 25 sièges en flottement, essentiellement dans les régions chrétiennes.
Les élections ont marqué des régions entières :
– D’une part, ces élections sont  très locales et personnalisées, les citoyens votant traditionnellement pour un candidat déterminé, dans l’espoir que celui-ci leur rende plus tard des menus services… C’est l’effet induit par le retour à la « petite circonscription électorale » choisie lors de la conférence de Doha en mai 2008.
– D’autre part, il existe une régionalisation électorale extrêmement forte, liée aux concentrations de population, dont certaines sont des séquelles de la guerre de 1975 à 1990 (non-retour des personnes déplacées Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Loi électorale : Les défauts de la loi adoptée en 2000 et 2005

Posted by jeunempl sur mai 10, 2009

Eric Védreil – Les territoires du vote au Liban (extrait)

Le communautarisme et les territoires du politique

ElectionsCe décalage entre le lieu du vote et le lieu de résidence conduit à évoquer une disjonction des territoires du politique, au sens où l’expression territoriale du vote, dans la circonscription, renvoie à des réalités sociologiques et politiques qui se nouent à une autre échelle. Surtout, les solidarités familiales, villageoises, voire confessionnelles, relèvent autant d’une inscription territoriale que d’une logique de réseaux de relations et d’appartenance. Le vote est dépendant de l’expression de ces solidarités transterritoriales. En ce sens, la territorialisation du politique au Liban peut être qualifiée de «virtuelle» (Khayat, 2001). L’une des ressources de la compétition politique réside alors dans la capacité de mobilisation de ces réseaux relationnels à une échelle qui dépasse la circonscription. Les pratiques des acteurs politiques pour contrôler le vote l’illustrent nettement.

Le jeu sur les listes électorales

La composition des listes électorales est un élément crucial. En 1994, un décret de naturalisation d’environ 95 000 électeurs a été pris pour, en principe, apurer les situations litigieuses de populations nomades et apatrides (dont des Arméniens qui avaient quitté l’Anatolie pour la Syrie, notamment la région d’Alep, avant de migrer de nouveau vers le Liban, mais aussi des Kurdes). Il a suscité la polémique car il touchait aussi les Palestiniens, provoquant la crainte d’une partie de l’opinion, surtout chrétienne, qu’il ne favorise leur implantation plutôt que leur «retour» (en fait leur départ) (Peteet, 1996; Rougier, 2000). Par delà le problème de l’implantation, les naturalisés étaient en majorité musulmans, et le pouvoir a été soupçonné de vouloir affaiblir la population chrétienne. La répartition des nouveaux inscrits, en particulier les nomades, a également attisé la controverse car le lieu de résidence des nouveaux citoyens ne semble pas avoir toujours été le critère déterminant le village d’inscription. À chaque élection, les caciques locaux convoient en bus des «naturalisés» vers des bureaux de vote où ils sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :