Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Réfugiés syriens : des chiffres affolants

Posted by jeunempl le septembre 29, 2014

L’Hebdo Magazine – Julien Abi Ramia

Réfugiés syriens au LibanDe l’avis de tous les experts, l’accueil des réfugiés syriens constitue pour le Liban le plus grand défi économique et social de son histoire récente. Illustration en quelques chiffres marquants.

Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), le nombre de réfugiés syriens installés sur le territoire libanais devrait franchir la barre des 1,6 million à la fin de l’année. Ils représenteraient alors 38% de la population du pays. A la mi-septembre, selon les derniers chiffres disponibles, les services de l’Onu ont enregistré près de 1,2 million d’exilés. Les projections indiquent que leur nombre réel est plus proche des deux millions. A lui seul, le Liban accueille plus de 40% des Syriens ayant fui leur pays. Lundi, l’administratrice du Programme de développement des Nations unies (PNUD) Helen Clark, en visite au Liban, a salué «la générosité du Liban qui a accueilli les réfugiés syriens, et cela malgré les pressions qu’il est en train de subir». Un discours compassé. Fragile, le pays a beaucoup de mal à en supporter le poids. Les experts économiques tirent la sonnette d’alarme.

Selon les chiffres du gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, l’accueil des réfugiés syriens coûte un milliard de dollars à l’Etat, et trois milliards et demi de manière indirecte, creusant de 6% le déficit du pays. Des chiffres qui confirment la dernière étude de la Banque mondiale. Elle estime que le conflit en Syrie aurait coûté au Liban plus de 7,5 milliards de dollars jusqu’à l’été dernier, causant une chute de 2,9% du PIB entre 2011 et 2014. Les Libanais paient leur prix fort de cette nouvelle charge. Depuis 2011, 170 000 Libanais de plus vivraient en dessous du seuil de pauvreté et le taux de chômage a doublé, passant au-dessus de la barre des 20%. En 2014, selon les estimations disponibles, 50 000 Libanais supplémentaires vivront dans la pauvreté.

Le ministre des Affaires sociales, Rachid Derbas, a récemment expliqué que seuls 17% des réfugiés syriens vivent dans des camps. L’immense majorité d’entre eux est installée dans des immeubles en cours de construction, dans des conditions sanitaires déplorables. Le ministre a également mis l’accent sur la prise en charge de 100 000 élèves syriens supplémentaires qui congestionnent les écoles du pays. Seule la moitié des enfants réfugiés est scolarisée. Derbas pointe du doigt les Lire la suite »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Les Orientaux chrétiens ont besoin de vivre là où l’histoire les a fait vivre »

Posted by jeunempl le septembre 18, 2014

La Libre – Vincent Braun

Rudolf EL-KAREH, sociologue et politologue, est aussi membre de la « Conférence de Raboué » associant l’ensemble des Eglises orientales ainsi que des responsables politiques laïcs 

Les communautés chrétiennes du Proche-Orient sont-elles condamnées à fuir leur berceau historique?

Non. Si les sociétés et les Etats de la région continuent à vivre, alors toutes les composantes de ces sociétés continueront à vivre et, parmi celles-ci, les orientaux chrétiens. Je récuse la notion de chrétiens d’Orient. Non seulement parce que cette appellation est née au 19e siècle avec la question d’Orient et une certain vision orientaliste et communautariste de la région. Mais surtout parce qu’elle désincarne les orientaux chrétiens, elle les extrait de leur contexte social, politique, économique, culturel, de leur histoire, de leurs terres. Elle en fait une sorte d’isolat qu’on peut déplacer à volonté. C’est comme si leur identité première était l’aspect cultuel de leur vie. Alors que l’appartenance religieuse n’est qu’un déterminant parmi d’autres de leur identité.

Ces communautés sont en danger, malmenées par les jihadistes de l’Etat islamique, du fait de leur appartenance religieuse…

Oui, mais on occulte le fait que ce que subissent les orientaux chrétiens, c’est exactement ce que subissent leurs compatriotes d’autres communautés, y compris les communautés sunnites qui ne correspondent pas aux idées des bandes armées. En Irak, ou en Syrie dans la région de Raqqa, on détruit autant de mausolées musulmans ou de mosquées que d’églises. Les Turkmènes, les Kurdes ont subi la même chose… Mais derrière la « persécution cultuelle » se trouvent des projets politiques. Ce qui est visé avant tout, ce sont les sociétés. Mais ces projets, prétendument portés par ces bandes armées ne peuvent exister sans le soutien Lire la suite »

Posted in Géneral | Leave a Comment »

Suspension des travaux à Jiyé et Zouk en raison d’un problème de paiement

Posted by jeunempl le septembre 11, 2014

Le Commerce du Levant

Electricite Liban ZoukLa société danoise chargée de la rénovation des centrales électriques de Zouk et Jiyé a suspendu ses travaux en raison d’un problème de paiement, rapporte The Daily Star citant un représentant de la compagnie.

« Nous n’avons pas été payés depuis six mois et c’est pour cette raison que nous avons suspendu tous les travaux sur les projets électriques. Chaque jour de retard coûtera au Trésor 270.000 dollars », a déclaré au quotidien anglophone un représentant de BWSC.

L’ancien ministre de l’Energie, GebranBassil, avait signé en février 2013 un contrat de 348 millions de dollars avec un consortium germano-danois pour la construction de nouvelles unités de production de 272 MW à Jiyé et Zouk.

Selon le représentant de BWSC, la moitié de la somme a été acquittée par le gouvernement libanais, mais le ministère des Finances aurait cessé tout paiement depuis avril.
« Le contrat doit être respecté par le gouvernement libanais et nous ne reprendrons pas les travaux avant de recevoir la somme restante », a-t-il dit.

Interrogé par le Daily Star, un conseiller du ministre des Finances Ali Hassan Khalil a reconnu que le financement du projet avait été stoppé parce que Lire la suite »

Posted in Géneral | Leave a Comment »

LibanPost inaugure un « drivethru »

Posted by jeunempl le septembre 8, 2014

Le Commerce du Levant

Liban Post - nouveau serviceLibanPost a inauguré un premier guichet accessible au volant de sa voiture (drive thru) dans son agence de Damour. Le service sera étendu progressivement à d’autres régions du Liban, selon un communiqué.

Ce nouveau service s’inscrit dans une stratégie de facilitation et de modernisation de la relation avec les entreprises et les particuliers, à l’instar du service à domicile.

LibanPost opère 93 branches sur tout le territoire libanais et emploie 1 000 personnes. Créée en 1998, LibanPost est une SARL dont les actionnaires majoritaires sont les groupes Saradar (depuis 2011) et Mikati. Elle assure un service universel sur tout le territoire libanais en vertu d’un contrat avec l’État qui dure jusqu’en 2020.

Posted in Géneral | Leave a Comment »

Par habitant, le Liban détient le record de réfugiés

Posted by jeunempl le août 20, 2014

RTBF.be

Refugiés syriens au LibanEn cette journée mondiale de l’aide humanitaire, célébrée depuis 2008 sous l’impulsion de l’Assemblée générale des Nations Unies, intéressons-nous à la situation humanitaire préoccupante du Liban. Ce petit pays de 4 millions d’habitants accueille le plus de réfugiés au monde, en proportion de sa population.

C’est le journaliste libanais Justin Salhani qui a posté ce tweet, relayé par le site Rue89. Accompagné d’une carte, l’illustration reprend les chiffres et statistiques du rapport intitulé « le coût humain de la guerre » du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR). Les résultats sont stupéfiants.

Depuis plus de trois ans, le conflit Syrien fait rage et a altéré les sociétés du Moyen-Orient. Le pays se vide à grande vitesse et le principal point de chute se trouve être leur voisin libanais. Les Libanais sont pourtant habitués à vivre des conflits répétés et à accueillir des réfugiés depuis plus de quatre décennies. Mais les prévisions sont alarmantes et il commence à manquer de moyens pour orchestrer cette vaste entreprise humaine. Selon les dernières prévisions, les réfugiés représenteront plus du tiers de la population libanaise d’ici la fin de l’année 2014.

En proportion de sa population, le Liban accueille 178 réfugiés pour 1000 habitants ! En terme absolu, les chiffres oscillent entre 800 000 et 1,5 millions de réfugiés. A titre de comparaison, cela représenterait plus de 100 millions de réfugiés aux USA, entre 12 et 15 millions pour la France.

178 réfugiés pour 1000 habitants

En deuxième position, toujours en terme de proportion, on retrouve la Jordanie, avec 88 réfugiés pour 1000 habitants. Cet autre voisin du conflit syrien paie également un prix élevé à l’accueil des réfugiés.

En terme absolu, le premier du classement est Lire la suite »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Transports publics : un plan de 70 millions de dollars pour Beyrouth et ses environs

Posted by jeunempl le juillet 17, 2014

Le Commerce du Levant

Carte du réseau de chemins de fer libanais, désormais hors d'usage

Carte du réseau de chemins de fer libanais, désormais hors d’usage

La commission parlementaire de l’Energie et des Travaux publics a planché le 15 juillet sur le dossier des transports publics pour la capitale et ses environs mis au point par le ministère des Travaux publics et des Transports.

Parallèlement, la municipalité de Beyrouth envisage d’avoir recours à un consultant, l’entreprise Team, pour en étudier la faisabilité.

Le plan, d’un coût total supérieur à 70 millions de dollars, prévoit l’achat de 250 nouveaux bus sur 20 lignes : 200 bus pour la seule ville de Beyrouth et 50 pour le reste du pays, qui relieraient la capitale à Tripoli, Saïda et Chtaura, de six heures à minuit. Près de 910 arrêts de bus seraient aménagés, dont 310 à Beyrouth. Le circuit serait équipé de techniques permettant aux usagers de connaître les horaires de bus, le temps d’attente et les retards.

Par ailleurs, le plan prévoit l’aménagement d’une ligne ferroviaire reliant Beyrouth à Maameltein. L’infrastructure de cette ligne sera étudiée de manière à supporter des trains de marchandise.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun propose un verrouillage chrétien de la présidentielle par le suffrage universel

Posted by jeunempl le juillet 2, 2014

(L’Orient le Jour)

Général Michel Aoun (chef du Courant Patriotique Libre)Le chef du CPL envisage un scrutin à deux tours, le premier réservé aux seuls chrétiens et le second à l’ensemble des Libanais.
Le général Michel Aoun a lancé hier un nouveau brûlot sur la scène politique libanaise en proposant l’élection du président de la République au suffrage universel et selon un mécanisme qui permettrait à l’électorat chrétien de verrouiller totalement le scrutin. Soulignant que cette proposition vise à mettre fin à la « marginalisation » des chrétiens, le chef du CPL a refusé d’y voir un bouleversement de l’édifice institutionnel libanais et de la philosophie qui le sous-tend. Il a au contraire cherché à en minimiser l’impact en affirmant qu’il s’agirait d’un amendement constitutionnel « limité ».

Le général Aoun a également esquissé les grandes lignes d’une nouvelle proposition de loi électorale pour les législatives, fondée sur le même principe que la loi dite « orthodoxe », mais sans évoquer explicitement celle-ci.

Présentant ses propositions lors d’une conférence de presse à Rabieh, le général Aoun a donné les explications suivantes au sujet de la présidentielle : « Je propose un amendement constitutionnel limité en vue d’élire le président de la République maronite au suffrage universel et en deux tours. Le premier tour, de qualification, se déroule au niveau des électeurs chrétiens. Les deux candidats qui arrivent en tête de ce premier tour sont départagés au second, qui se déroule au niveau national. »

Soulignant que ce mode de scrutin « redonne son poids au vote chrétien et ôte la crainte de l’hégémonie du vote musulman », le député du Kesrouan a ajouté : « N’est-il pas de notre droit aujourd’hui, après que les chrétiens eurent été marginalisés, de nous demander où se trouve le vrai partenariat ? Sommes-nous des partenaires ou des subalternes ? Qu’est-il arrivé de la parité (islamo-chrétienne) dont parle Taëf ? S’agit-il d’un slogan creux et sans substance concrète ? »

Rejetant toute responsabilité dans le blocage actuel de l’élection présidentielle, il s’est adressé à ses détracteurs en ces termes : « Vous nous dites que nous sommes responsables de la vacance présidentielle qui dure depuis le 24 mai. Je vous répondrai que vous vivez dans cette vacance depuis 24 ans et vous vous y êtes accoutumés. Il est temps d’y mettre un terme. Pour notre part, nous essayons de vous réveiller. »
Selon lui, « les sondages d’opinion ont montré qu’une majorité écrasante de Libanais, en général, et de chrétiens, en particulier, sont en faveur de l’élection du président au suffrage universel ». C’est comme cela que « l’on éloigne la présidentielle des compromis et des bazars locaux et extérieurs et qu’on Lire la suite »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Présidentielle : Michel Aoun et le 8 mars avancent leurs pions

Posted by jeunempl le mai 31, 2014

L’Hebdo Magazine – Julien Abi Ramia

General Michel Aoun - député du Kesrouan et chef du bloc du Changement et de la Réforme (dont le CPL fait partie)En attendant un signe de l’Arabie saoudite, Michel Aoun, fort du soutien de Hassan Nasrallah, espère que la situation se décante d’ici au 9 juin prochain, date à laquelle Nabih Berry a fixé la sixième séance de l’élection présidentielle. Entre-temps, après le vide à la présidence, la paralysie menace les autres institutions du pays.

Le fauteuil du président est donc vacant depuis dimanche 25 mai. Pour éviter le vide, le patriarche Béchara Raï a proposé la prorogation temporaire du mandat de Michel Sleiman. Sans succès. Le Courant patriotique libre (CPL), soutenu par le Hezbollah, n’acceptera plus d’arrangement à la petite semaine. Dans toutes ses composantes, le 8 mars a fait le choix de soutenir Michel Aoun dans son ambition. Pour préserver les chances de son candidat «numéro un» à la présidence, le Hezbollah est obligé de taire son nom. Il sait, depuis plusieurs semaines, que l’accession au pouvoir du leader du CPL dépend du soutien de Riyad. Non seulement le vide ne modifie pas les données du problème, mais il les éclaire d’une lumière encore plus forte. Dans les couloirs beyrouthins de la diplomatie, tous ont le nom de Aoun à la bouche. Celui du dernier recours, le commandement en chef de l’armée, le général Jean Kahwagi, est, lui, dans tous les esprits. Tous les autres noms, plus ou moins sérieux, qui ont rythmé la bourse présidentielle, à coups de sondages populaires, sont rangés dans un tiroir, au cas où.

Ticket gagnant

Menée par Aoun et Nasrallah, la séquence politique du week-end constitue une réponse aux accusations de torpillage, lancées par le 14 mars, contre les soutiens de Michel Aoun. Pour le secrétaire général du Hezbollah, la commémoration de la fête de la Libération vient balayer d’un coup de poing les «écarts» du président Sleiman − comprendre, ses déclarations contre la Résistance. La page du prédécesseur ayant été pliée, Hassan Nasrallah peut se tourner vers l’avenir. «Il faut traiter la période à venir avec délicatesse, car elle est sensible. Il est nécessaire de garder son calme et d’agir avec sagesse afin de préserver la paix civile et la stabilité sécuritaire pour permettre à ceux qui négocient de poursuivre leurs efforts et d’avancer». En d’autres termes, le vide à la présidence préfigure la détérioration de la situation.

Si Hassan Nasrallah ne peut pas affirmer clairement qu’il soutient le leader du CPL, le portrait-robot qu’il a brossé du président qu’il souhaite lui ressemble trait pour trait. «Il faut déployer tous les efforts nécessaires pour élire un président capable d’assurer la stabilité, qui jouisse d’une véritable représentativité populaire et qui soit susceptible de rassurer les diverses forces politiques. De sérieuses négociations entre le CPL de Aoun et le Courant du futur ont lieu et ces pourparlers sont Lire la suite »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Présidentielle syrienne: foule impressionnante à Beyrouth

Posted by jeunempl le mai 29, 2014

RFI – Paul Khalifeh

Vote syrien au LibanBeyrouth a vécu au rythme de l’élection présidentielle syrienne ce mercredi 28 mai, journée consacrée au vote des Syriens installés à l’étranger. Dans un phénomène inattendu, des milliers de ressortissants syriens ont afflué vers l’ambassade de leur pays, à Yarzé, au sud-est de la capitale libanaise, provoquant un embouteillage monstre, qui a totalement bloqué la circulation.

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Malgré l’imposant dispositif de sécurité déployé par l’armée et la police libanaises, les forces de l’ordre ont été rapidement débordées. Se déplaçant à bord de cars, de voitures ou carrément à pieds, les Syriens se sont dirigés dès les premiers heures du matin vers l’ambassade. Seuls ou en familles, beaucoup brandissaient des drapeaux syriens ou des portraits de Bachar el-Assad, et scandaient des slogans à la gloire de la Syrie et de son président.

Surpris par l’importance de la foule, les services de l’ambassade ont été très vite débordés. Après de longues heures d’attente sous un soleil de plomb, la tension a commencé à monter, et des échauffourées ont éclaté entre des jeunes impatients et des militaires libanais. Des autopompes de la Défense civile ont arrosé la foule après que des personnes âgées aient perdu connaissance.

L’ambassade de Syrie a décidé de prolonger d’un jour les opérations de vote, au grand dam des Beyrouthins, qui craignent de vivre jeudi le même calvaire sur les routes embouteillées.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Mohammad Machnouk : Un positif de nature

Posted by jeunempl le mai 24, 2014

L’Hebdo Magazine – Joëlle Seif (Photos Milad Ayoub-DR)

Mohamad Machnouk - ministre de l'EnvironnementAppartenant à l’une des grandes familles beyrouthines, Mohammad Machnouk a grandi dans cette ville dont il est passionnément amoureux et qui lui a inspiré deux ouvrages: Morning beauty et Love story. Elevé avec quatre sœurs, il a vécu dans une ambiance conservatrice et ouverte à la fois. «J’ai reçu une solide éducation et, en même temps, je bénéficiais d’une grande liberté. Mon père estimait qu’il fallait que l’enfant soit libre et actif, ayant la possibilité de mener plusieurs jeux, pour découvrir la vie par lui-même». Son père, Abdallah Machnouk, a toujours été son exemple. «Ce n’était pas seulement un homme politique, un éducateur, un interlocuteur, mais c’était également mon modèle. Il lui arrivait de répéter: mon fils Mohammad m’a enseigné la patience. J’étais très patient et je faisais beaucoup de bricolage. Je réparais souvent des objets cassés, des lampadaires».

De son père, Mohammad Machnouk a appris l’honnêteté, l’organisation, l’engagement, la loyauté envers les gens et l’amour de l’autre. «Je me souviens qu’un jour où nous étions en voiture, nous nous sommes arrêtés devant un immeuble en construction et il nous a demandé, au chauffeur et à moi, de descendre de voiture et de lire la Fatiha devant le chantier. Lorsque je lui ai demandé s’il connaissait le propriétaire et pourquoi nous avions fait cela, il m’a répondu: je ne le connais pas, mais c’est beau de voir quelqu’un qui construit. Il faut lui souhaiter bonne chance. N’apprends pas la jalousie et aime les gens». De sa mère, il a appris la propreté, physique et morale. «La propreté est celle de l’esprit et du corps», lui disait-elle. Elle lui a également enseigné à donner des réponses strictes à une question et à ne pas donner d’informations et des détails supplémentaires. «Elle avait parfaitement raison, car les gens cherchent souvent à vous nuire. Quand on ne donne pas d’informations, on se protège. Moins les gens en savent mieux ça vaut».

La famille Machnouk est une famille unie et dont les liens entre ses membres durent jusqu’à présent, entre les frères, sœurs et les cousins. «Le ministre de l’Intérieur, Nouhad Machnouk, est mon cousin. Même si notre politique est différente, nous sommes proches. Comme le dit le dicton libanais, le sang ne se transforme pas en eau. Nous avons grandi tous ensemble. J’étais plus âgé, mais nous sommes une famille unie. Il n’y a aucune jalousie entre nous».

Le pays appartient à tous

Mohammad Machnouk se veut «centriste». Il n’appartient ni au 14 ni au 8 mars, il est au centre. «Je refuse de faire partie d’un troupeau. On peut être indépendant et avoir une opinion propre. Je suis d’accord avec certaines idées du 14 mars et d’autres du 8 mars. Je soutiens une position et non une personne. Le pays ne peut pas appartenir à une catégorie, en fin de compte, il Lire la suite »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 41 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :